Skip to content Skip to sidebar Skip to footer
0 items - £0.00 0
0 items - £0.00 0

Quel est le métier le plus fatiguant ?

Quel est le métier le plus fatiguant ?

Quel est le métier le plus stressant ? Militaire. Au vu de la situation mondiale un peu tendue actuellement, on comprend que le militaire soit en tête du top 10 des métiers les plus stressants. Pour faire face au stress post-traumatique, qui est reconnu depuis 1915, le Service de santé des armées a mis en place un dispositif de prise en charge psychique.12 août 2021 Quel est le métier le plus physique ? Les meilleurs et les pires selon les critères Quel métier est le plus stressant ? Militaire. Au vu de la situation mondiale un peu tendue actuellement, on comprend que le militaire soit en tête du top 10 des métiers les plus stressants. Pour faire face au stress post-traumatique, qui est reconnu depuis 1915, le Service de santé des armées a mis en place un dispositif de prise en charge psychique.12 août 2021 Quel métier sans stress ? Top des métiers rémunérateurs les moins stressants Quel est le métier le plus ennuyeux ? Dans le classement des métiers considérés comme les plus ennuyeux, on note la présence récurrente des chiffres : Analyste de données. Comptable. Fiscaliste et assureur.29 mars 2022

Quel métier quand on est bon à rien ?
Quel travail quand on est timide ?
Quel est le métier le plus cool ?
Quel travail pour être seul ?
Quel métier quand on est flemmard ?
Quel travail sans stress ?
Quel métier pour devenir riche ?
Quel est le métier qui rend le plus heureux ?
Quel métier facile et bien payé ?
Qui gagne 6000 € par mois ?
Quel métier avec peu d etude ?
Quel travail personne ne veut faire ?
Quel est le salaire pour être riche ?
Quel métier facile paye bien ?
Quel salaire pour être pauvre ?
C’est quoi un bon salaire ?
Quel est le salaire d’un riche ?
Quel salaire a 25 ans ?
Comment savoir si on est pauvre ?
C’est quoi un gros salaire ?
Quel salaire pour un BTS ?
Quel est le salaire pour bien vivre ?
Quel salaire on est riche ?
Quel est le salaire d’un pauvre ?
Quel BTS ouvre le plus de porte ?
Quel est le salaire d’un Bac 5 ?
Quel salaire pour un célibataire ?
Quel salaire pour être heureux ?
Quel salaire pour être aisé ?
Qui sont les plus démunis ?
Quel BTS est le mieux payé ?
Quel est le BTS le plus difficile ?

Quel métier quand on est bon à rien ?

4. Rédacteur / écrivain. Les métiers de la rédaction sont également parfaitement adaptés aux personnes préférant le calme et la tranquillité. Le rédacteur web, par exemple passe beaucoup de temps à faire des recherches, se renseigner et croiser ses sources pour rédiger des articles complets.10 mai 2021

Quel travail quand on est timide ?

Administrateur réseau, développeur, intégrateur web, rédacteur, webmaster… sont des métiers parfaitement adaptés aux personnes timides. Dans ces professions, le contact avec les clients ou les membres de l’équipe est réduit. De plus, le travail peut s’effectuer seul dans un bureau ou bien à distance.

Quel est le métier le plus cool ?

Quel métier faire en 2021 ?

Quel travail pour être seul ?

Restaurateur d’œuvres d’art, horloger, céramiste, sculpteur, verrier… “Toutes les activités en lien avec l’artisanat, l’art et la précision, où il faut travailler avec ses mains et être méticuleux, peuvent entrer dans la catégorie des métiers solitaires, selon Barbara Muntaner.28 juil. 2022

Quel métier quand on est flemmard ?

Que faire en étant flemmard ? Rentier, gigolo, essayeur de matelas, ermite, barbier en Afganistan, vendeur de frigos au Groenland (mais ça pourrait changer bientôt), …4 oct. 2007

Quel travail sans stress ?

Top des métiers rémunérateurs les moins stressants

Quel métier pour devenir riche ?

Le premier emploi qui a mené à la fortune la plupart des milliardaires qui n’ont pas commencé par monter leur propre boite était un job de vendeur. Suivi par négociant en bourse, développeur de logiciels ou ingénieur. Mais d’une manière générale, l’ingénierie est la voie la plus directe vers la richesse.31 janv. 2018

Quel est le métier qui rend le plus heureux ?

La profession de dentiste occupe le premier rang de l’indice de bonheur 2021 réalisé par la firme Léger. Dans le dernier rapport, en 2019, ce métier figurait également au premier échelon.5 sept. 2021

Quel métier facile et bien payé ?

Voici le top 5 des métiers les mieux payés sans diplôme (sans bac) :

Qui gagne 6000 € par mois ?

Le directeur artistique peut travailler dans de grandes entreprises ou encore à son compte dans son propre cabinet. Son salaire moyen est d’environ 6000 euros par mois.30 sept. 2022

Quel métier avec peu d etude ?

Voici 10 métiers qui recrutent tout au long de l’année et qui ne nécessitent aucun diplôme !

Quel travail personne ne veut faire ?

Voici mon top 16 de métiers bien payé que personne ne veut faire!

Quel est le salaire pour être riche ?

L’observatoire des Inégalités a publié ce mois-ci son rapport sur les riches en France qui établit le seuil de richesse à 3.673 euros net par mois après les impôts pour une personne seule.9 juin 2022

Quel métier facile paye bien ?

Voici le top 5 des métiers les mieux payés sans diplôme (sans bac) :

Quel salaire pour être pauvre ?

La moitié des individus a un niveau de vie inférieur à 20 300 euros (soit 1 692 euros par mois). Pour une famille composée d’un couple avec deux enfants de moins de quatorze ans, cela correspond à un revenu disponible de 42 630 euros par an (soit 3 553 euros par mois).

C’est quoi un bon salaire ?

Si vous touchez moins de 2000 euros nets par mois, vous faites partie d’une majorité de Français (59%). … Avec un salaire de 4000 euros, vous faites partie des 8% des Français les mieux payés. A 3000 euros, seuls 17% des salariés gagnent plus que vous.

Quel est le salaire d’un riche ?

L’observatoire des Inégalités a publié ce mois-ci son rapport sur les riches en France qui établit le seuil de richesse à 3.673 euros net par mois après les impôts pour une personne seule.9 juin 2022

Quel salaire a 25 ans ?

Figure 1 – Revenu salarial annuel moyen en 2017

Comment savoir si on est pauvre ?

En 2021, une personne est considérée comme pauvre d’après l’Insee, si ses revenus sont inférieurs à 1 063 euros par mois, pour un niveau de vie médian établi à 1 771 euros mensuels pour une personne seule après impôts (allocations sociales comprises).13 sept. 2021

C’est quoi un gros salaire ?

Sur cette base, les « hauts salaires » se définissent comme la population des employés du secteur privé touchant un revenu salarial mensuel net supérieur à 3 646 euros en 2015. Pour ce qui est des « très hauts salaires », ceux-ci perçoivent des revenus salariaux annuels nets supérieurs à 8 283 euros.15 févr. 2018

Quel salaire pour un BTS ?

Combien un Bts gagne-t-il en France ? Le salaire médian pour les emplois bts en France est € 48 830 par an ou € 26.83 par heure. Les postes de niveau débutant commencent avec un salaire environnant € 24 978 par an, tandis que les travailleurs les plus expérimentés gagnent jusqu’à € 137 475 par an.

Quel est le salaire pour bien vivre ?

Une enquête CSA réalisée en 2020 juste avant le premier confinement établissait à 2 683 euros nets/mois le revenu moyen permettant de vivre convenablement, avant imposition. Les Français évaluent à 490 euros la somme qui leur manque chaque mois pour vivre convenablement.4 juil. 2022

Quel salaire on est riche ?

L’observatoire des Inégalités a publié ce mois-ci son rapport sur les riches en France qui établit le seuil de richesse à 3.673 euros net par mois après les impôts pour une personne seule.9 juin 2022

Quel est le salaire d’un pauvre ?

La moitié des individus a un niveau de vie inférieur à 20 300 euros (soit 1 692 euros par mois). Pour une famille composée d’un couple avec deux enfants de moins de quatorze ans, cela correspond à un revenu disponible de 42 630 euros par an (soit 3 553 euros par mois).

Quel BTS ouvre le plus de porte ?

Les BTS HRT avec le plus de débouchés (liste non exhaustive) : BTS Tourisme. BTS Management en Hôtellerie-Restauration option A (management d’unité de restauration) BTS Hôtellerie-Restauration option B (management d’unité de production culinaire)20 juil. 2020

Quel est le salaire d’un Bac 5 ?

30.000 euros

Quel salaire pour un célibataire ?

Quel salaire pour un célibataire ?

Quel salaire pour être heureux ?

Cette étude, menée dans près d’une vingtaine de pays comme la France, le Luxembourg, la Suède, ou encore l’Italie, a ainsi conclu que le salaire idéal pour être heureux s’élève à 70 000 euros par an. Par mois, cela représente un montant de 5800 euros net.15 mai 2022

Quel salaire pour être aisé ?

L’Observatoire des inégalités a publié un rapport où il définit le seuil pour être riche en France, estimé à 3.673 euros de revenu net par mois pour une personne seule. Les Français sont riches dès lors qu’ils touchent un revenu de 3.673 euros net par mois.2 juin 2022

Qui sont les plus démunis ?

Parmi ces millions de pauvres, près de 2 millions sont des enfants et des adolescents, les familles monoparentales et les plus de 60 ans représentent 12 % des plus démunis.

Quel BTS est le mieux payé ?

En haut du classement on retrouve le BTSA Aménagement paysagers code ROME : A1203 dont le salaire moyen avoisine les 2900 €/mois ce qui en fait le diplôme le mieux payé sur le marché ouvert de l’emploi.6 août 2020

Quel est le BTS le plus difficile ?

Il s’agit du BTS CPI.4 août 2022


concentrons-nous sur l’objectif il faut vraiment leur attitude et léo 20 ans il travaille dans la restauration depuis qu’il a 16 ans à la recherche de la perle rare en difficultés pour recruter un restaurateur de la manche a fait appel à un réalisateur il a eu l’idée de tourner ce clip qui met en scène un rapt de saisonniers avoir la vue et les gens tu vas vraiment plaire ici moi même 2 jours de repos consécutifs et les heures sup et les restaurants et hôtels plus de 250 mille postes sont à pourvoir face au manque de bras certains établissements doivent désormais garder portes closes et ça pourrait durer vu le manque d’engouement pour ces métiers océane 19 ans travaille pour payer ses études de langue sans grande motivation parce que déjà c’est très fatigant quand on rentre les premiers mois on a des courbatures on fait beaucoup de kilomètres et surtout on a pas on n’a pas beaucoup novik nc c’est très rare je comprends totalement qui est des jeunes qui ne veulent pas travailler en hôtellerie ces pénuries de personnel se font ressentir désormais dans différents secteurs comme le tourisme la construction l’industrie l’aérien mais aussi la santé peine à recruter et les hôpitaux et notamment les services des urgences craignent d’être encore plus débordés l’hôpital et les ehpad publics se dégradent depuis plus de 20 ans mais à force de se dégrader deviennent dangereux pour la population c’est ça la situation on sait pas comment on va faire c’était face à une situation devenue très critique les secteurs hôtelier et hospitaliers recrute désormais à l’étranger où sont donc passés les salariés la pandémie at-elle changé notre regard sur le travail comment rendre ces métiers plus attractif voilà et nous allons en débattre avec notamment christophe ramaux bonsoir à vous bonsoir vous êtes économistes atterrés 1 comme le dit si notre appellation maître de conférences surtout à l’université paris 1 votre livre signalons le pour une économie républicaine une alternative au néolibéralisme est paru chez de bouc alors selon vous la défection actuelle des salariés s’explique notamment par le mépris typiquement français dites vous pour le travail manuel dans une société normalement constitué les métiers d’infirmier et d’ouvriers devrait être valorisée à vos côté elie cohen bonsoir bonsoir vous êtes économie directeur de recherche au cnrs vous êtes spécialiste de politique industrielle votre livre souveraineté industrielle vers un nouveau modèle productif est paru aux éditions odile jacob et selon vous on assiste à des changements de comportements important vis-à-vis du travail depuis la crise du coc vide la grande démission comme on dit dont on parle aux états unis est en train selon vous d’arriver en europe et puis christine erhel bonsoir vous êtes directrice du centre d’études de l’emploi et du travail vous êtes économiste et professeur au centre national des arts et métiers selon-vous l’hypothèse d’un désintérêt absolue pour le travail est peu crédible on peut plutôt supposer que la pandémie a transformé des exigences des salariés ils ne sont plus prêts à travailler à n’importe quel prix et pour commencer gasté vous au clown et votre chiffre du jour oui notre chiffre du jour qui dit un déficit mon dieu demain d’intelligence peut-être de motivation 3 153 154 1700 soit le nombre d’emplois vacants au premier tri de 1022 un emploi vacance d’emploi qui existe mais pour lequel les employeurs doivent chercher un employé et ne le trouve pas alors c’est un chiffre qui est en augmentation c’est aussi un type qui est incomplet parce qu’il faut y ajouter le besoin d’emplois saisonniers la cgt s’est notamment dans le secteur de la restauration en veut en parler christine erhel quels sont les secteurs qui sont principalement touchés par ce déficit d’emplois d’employés on avait d’abord des secteurs des services donc service marchand ou non marchand donc c’est à dire l’hôtellerie-restauration effectivement et puis aussi tout ce qui est à domicile tous les emplois du soin de manière générale y compris la santé effectivement sont des secteurs pour lesquels on a des difficultés de recrutement ensuite on a d’autres types de métiers et de secteurs par exemple le secteur de la construction qui de manière structurelle a du mal à recruter et à dire avant la crise du coc vide oui oui ça veut dire que c’est des choses qui ne sont pas nouvelles dans l’ensemble le 2 août façon sont des choses qui ne sont pas nouvelles la question ensuite c’est l’ampleur non pour avoir parlé ensuite dernier dernier type de difficultés de recrutement savate et métiers très spécifiques dans l’industrie donc demetri d’ouvrier qualifié certains métiers d’ingénieurs qui peuvent aussi parfois présenter effectivement des difficultés de recrutement alors elie cohen c’est vrai que ce qui est assez impressionnant c’est quand on se promène on voit énormément d’offres d’emploi notamment devant des cafés des brasseries des hôtels pourquoi ces secteurs là particulièrement l’hôtellerie beaucoup de français vont partir en vacances en effet le disait claude pourquoi on le voit aujourd’hui et en tension et pourquoi ils n’arrivent pas à trouver des employés alors qu’on peut se dire que des salaires pour être revalorisées bon d’abord c’est pas aujourd’hui l’exemple du bâtiment est un très bon exemple c’est depuis que je m’intéresse à sa question on parle de crise de recrutement du bâtiment et c’est devenu un c’est devenu un sujet tellement permanent qu’en fait on a maintenant l’expérience de plusieurs expériences ont été tentées par des syndicats patronaux pour essayer de régler cette question du recrutement de salariés dans le bâtiment et alors on a observé par exemple qu’il y avait eu des démarches actives de syndicats professionnels pour aller chercher des candidats ou travail il ya eu ensuite des processus de formation on a mis en place des formations des qualifications on a même payé ces formations et puis on a eu comme ça des promotions de gens formés et à qui on a proposé des ans voix sur des chantiers et qu’est-ce qui se passe peu après l’arrivée sur les chantiers les gens démissionnent repartent et pourquoi est ce qui se passe est bien le couple rémunération conditions de travail manifestement n’était pas satisfaisant c’est à dire que les disques durs c’est pas assez payés voilà c’est trop dur et pas assez payés exactement et donc c’est intéressant parce que là on peut dire que le problème ait été identifiée qu’on a mis en place des solutions on a mis en place des formations on a mis en place des rémunérations et puis ça n’a pas marché et je soupçonne qu’il ya un certain nombre de domaines notamment les métiers de bouche par exemple les métiers du soin personnel sont des métiers qui pour lesquelles le couple rémunération conditions de travail n’est pas satisfaisant alors on a essayé à un moment je me souviens du temps michel rocard ils voulaient anoblir les métiers du soin en disant il faut pas parler de petits métiers etc au contraire les métiers du soin on a même commencé à parler des métiers du coeur etc pour essayer d’ accorder une certaine noblesse à ces travailleurs c’est prendre soin de prendre soin d’eux exactement en essayant d’insuffler non seulement des éléments de rémunération matériel mais également des rémunérations symbolique en essayant d’élever le statut de ces gens mais ça ne suffit pas et de toute manière je crois qu’on met confrontés à ce problème dans d’autres pays je regardais l’autre jour en allemagne par exemple il sent pas on va en parler de ça dans un attentat mais vraiment ajouter sur l’icône je ne vous oublie pas claude christophe ramaux vous parliez d’un mépris français pour le travail manuel est mais j’ai l’impression qu’il ya deux choses ya d’une perte des emplois pour lesquels les gens ne sont pas suffisamment formés des ouvriers très spécialisés d’autre part des emplois ce que décrivent l icône pour lesquelles les gens ne sont pas assez payés passé considéré et travaille trop quelle est la part des deux phénomènes manque de formation et secteurs délaissés si vous permettez je pense qu’il faut faire attention quand même une petite musique qui consiste à dire qu’aujourd’hui on a plein en aurez plein plein plein d’emplois non satisfait les emplois vacants alors qu’on a de l’ordre de 3 millions de chômeurs on arrive à près de 6 millions si on prend le sou jean points etc et donc ils sont 61 mille emplois dans les services hôtels et restaurants qui ne sont pas pourvus au café mais dallas voilà mais je pense qu’il faut faire je joue pour faire attention la petite nuit qui laisserait entendre que en fait les chômeurs feraient la fine bouche pour un livre d’art voyez ce que je veux dire bon ceci étant dit je pense qu’il faut pas être non plus dans le déni voyez ce que de dire ça font paître dans le daily il ya des vrais secteur où il ya des problèmes de recrutement alors les emplois vacants faire attention c’est les emplois qui sont pas tout de suite c’est pas forcément les en coin de non pourvus en tant que tel durablement mais peu importe les problèmes faut pas les nier est l’une des alors c’est pas la seule mais moi je pense que l’un des soucis condac spécifiquement français c’est exagéré et bien entendu mais on a moins ça en allemagne en allemagne quand vous êtes ouvriers employés quel que soit votre métier souvent eh bien vous êtes fier vous vous êtes fiers de votre métier en france on a entretenu et je pense que le discours libéral sur les premiers corps des survivre la financiarisation sur vivre tout ça à alimenter terriblement ce climat on a autant dire on a tendance à mépriser à les prises et nous alors dame éprise et nombre de métiers pour dire les choses autrement quand on est dans un isoloir qu’on soit bac + 8 ou à bakwa 4 on est aussi respectable et bien moi je pense que l’horizon contre avoir c’est de dire que tous les métiers je dis bien tous les métiers sont respectables et tous les travailleurs qui exercent ce métier doivent être respectées ça passe aussi par des dimensions symboliques leur de rémunération de conditions de travail je pense qu’on a amélioré beaucoup les choses vous en parliez tout à l’heure elie cohen justement au delà de nos frontières aussi ce phénomène existe et on va le voir avec vos clones notamment en espagne absolument vantant un monsieur qui s’appelle emilio gay go c’est le secrétaire général de la confédération espagnole des entreprises de l’hôtellerie de la restauration car là-bas l’hôtellerie l’arrestation connaissent les mêmes problèmes que l’hôtellerie et la restauration française entendu en asseyant guégot haute saison le secteur touristique l’hôtellerie et la restauration en espagne emploie environ cent mille travailleurs saisonniers supplémentaires et la saq toile et dans les conditions actuelles où il est difficile de trouver des travailleurs nous pensons qu environ la moitié de ces postes soit quelque 50000 emplois pourraient être laissés vacants et il sera très difficile de les pourvoir on a compris c’est un polar christine erhel il ya quelques semaines un grand restaurant de narbonne je rappelle les grands buffets de narbonne c’est le restaurant qui sert le plus de coups verre en franges ils savent que je suis un peu narbonnais a augmenté ses salles et 30% donc il ya quand même un effort du secteur belle ça c’était un restaurant en pointe pour pallier à ce manque d’attractivité parce que ça peut marcher ou est ce que comme le faisait remarquer elie cohen à propos du bâtiment s’est vouée à l’échec ouais c’est fondamental je pense que c’est le premier élément effectivement que peuvent utiliser les employeurs du secteur est d’ailleurs ils l’ont fait de manière plus globale puisqu’il ya 16 % d’augmentation des salaires qui avec a été décidée dans l’ensemble du secteur de l’hôtellerie restauration au delà des exemples que vous citez est ce que ça va être un match était en train de sauver notre était allé au processus moi ce que je comprends la de certains témoignages des acteurs du secteur c’est que oui ça s’arrange c’est à dire que les arrive à trouver même si c’est difficile et même si ça prend du temps il arrive quand même à trouver de la main d’oeuvre donc il restera peut-être quelques postes non pourvus mais ça c’est un petit peu je dirais quand même toujours le cas c’est pas non plus quelque chose qui est totalement nouveau on est sur des secteurs où la rotation de main d’oeuvre est très élevé donc chaque année il faut retrouver des nouveaux saisonniers là c’est plus difficile parce qu’il ya eu deux ans de kovy des aussi du coup beaucoup d’incertitudes qui fait que certaines personnes ont changé aussi d’orientation professionnelle mais de toute façon c’est toujours difficile parce que c’est un processus où faut sans arrêt rechercher des salariés donc l’enjeu se serait d’essayer de les stabiliser et pour les stabiliser mais il faut leur offrir de meilleures conditions il ya le salaire mais il n’y a pas que le salaire est aussi les conditions de carrière qui vont ensuite compter de manière très importante on a vu ce phénomène aux états unis depuis notamment cette crise du duc au vide du bic quick la grande des missions que vous en parliez tout à l’heure selon vous c’est en train d’arriver chez nous oui il faut bien voir ce qui s’est passé aux états unis depuis la crise de 2021 il ya quatre millions d’emplois qui ont disparu c’est à dire qu’ il y avait des gens qui travaillaient et qu’on n’a pas pu retrouver après la fin de la crise il ya quatre millions d’emplois comme ça crée des employés qui ont différé c’est pas des emplois qui ont été détruits dans la région qui sont partout et hermance en maintenant son parti ayant ils sont parvenus et surtout il ya 10 millions d’emplois vacants qu’on n’arrive pas à satisfaire avec avec la reprise économique et donc alors on se pose des questions on essaye de trouver des résultats les analyses qui sont proposés sont de trois types premier type il ya des gens qui ont décidé simplement après s’être arrêté de travailler de partir à la retraite ils ont anticipé sur leur départ à la retraite donc c’est des pertes d’emplois nets c’est des gens qui sont partis à la retraite et un deuxième cas justement ce sont ces femmes qui travaillaient à temps partiel et caetera et qui ont été licenciés au moment de la crise qui est qu’ils ont perdu mes moyens de faire garder leurs enfants etc qui donc du coup ne sont pas revenues sur le marché de l’emploi c’est tellement important qu’on a vu que le taux de participation des femmes à la force de travail aux etats unis a baissé de quelques points donc c’est vous dire ce désengagement professionnels et puis il ya troisièmement les gens et il y en a on quantifie également le chemin des gens qui ont décidé de changer de travail de changer de vie et qui sont mis à rechercher activement un autre travail après avoir quitté le leur donc on sent vraiment une espèce de grandes transformations qui est à l’oeuvre et j’ai l’impression qu’effectivement ce phénomène est en train d’arriver maintenant en europe on voit effectivement que dans un certain nombre de cas les gens qui se sont arrêtés pour une raison ou pour une autre ne reviennent pas à leur travail antérieures dans les conditions antérieures un mouvement de fond en tout cas alors on va voir on va ouvrir un peu avant notre placard archives 1 et on va remonter jusqu’en 1969 à l’époque le premier ministre jacques chaban-delmas doit faire face également une pénurie de main d’oeuvre dans le pays mais pas de panique ça ne durera pas longtemps mais pour en revenir à votre question visant la crainte du chômage je peux vous dire qu’à l’heure actuelle vraiment le chômage ne menace pas ou plutôt s’il est vrai qu’il ya un problème de main d’oeuvre en france qui n’est pas seulement un problème quantitatif mais également qualitatif s’il est vrai qu’il y a des éléments qui semblent difficiles à adapter un travail quelconque alors il ya une politique active de la main d’oeuvre entreprendre et nous sommes en train de nous en occuper mais pour ce qui concerne la crainte du chômage aujourd’hui il n’y en a pas nous sommes en dans le plein emploi ça c’était en 1969 mais que un mot c’est vrai que le 22 juin dernier dans son adresse aux français emmanuel macron encore et bien parler de l’objectif du plein emploi alors on peut se dire qu’avec la crise ukrainienne c’est un peu irréaliste mais tout de même cet objectif du plein emploi il est présent chez tous les chefs de gouvernement et les chefs d’état en france depuis est bien très longtemps maintenant est ce que pour vous aujourd’hui c’est encore un objectif important et surtout réalisable tout à fait je pense que tous les discours toutes les balivernes sur la fin du travail à la fin du salariat c’est pas ma tasse de thé voilà et pour revenir à l’épisode pompidolien oui durant les trente glorieuses contrairement à l’image qu’on a on a l’image que durant les trois glorieuses ou comment ces jeunes dans la même boîte quand il y est resté toute sa vie pipeau durant les trente glorieuses la durée du lien d’emploi n’était pas plus élevé qu’aujourd’hui sur le temps court et c’est dans une même entreprise mais on était dans un dans un dans un registre de plein emploi dans lequel les états unis où ce que le caractère parfois et quand on est au plein emploi et bien il ya plus de démissions et oui le durant les trente glorieuses il y avait de la mobilité tester la mobilité c’est de l’après-guerre sera la grande cause de l’intérieur c’est un fait tout à fait qu’il vaut mieux voilà mais il y avait voulu dire où on est en plein emploi et dombasle et voilà vous commenciez généralement dans une petite entreprise puis vous alliez l’origine plus grande parce que mais pour revenir à l’actualité aujourd’hui je pense que ça serait bien d’avoir des études qu’ils fassent un peu dans la dentelle je suis intimement convaincu que compteront un restaurant qui traite bien ses travailleurs qui qui qui a le sens du travail collectif donc ce n’est pas dans le registre de l’autocratie ou deux on pressent le citron pour satisfaire simplement les actionnaires d’accor ça ça concerne plutôt les grosses entreprises mais ça errigo si c’est très important les grands centres mais bien tous les sous traitants d’ailleurs qui sont pressurés mais je vous assure contre cet employeur qui respecte bien quel sens du travail collectif et puis l’employeur qui quelque part maltraite ses travailleurs les les précieux et bien je vous assure qu’il n’aura plus de difficultés de recrutement que l’autre sa sauce est dans les bassins d’emploi c’est quelque chose qui se sait voilà car intel telle entreprise qui traite bien ses travailleurs embauches on y va tel autre qui a la réputation et se dire de ne pas avoir ce genre de président et donc il ya aussi cette responsabilité je dirais attention à ne pas de pointer que la responsabilité du chauffeur pourra-t-on aussi la responsabilité des entreprises un travailleur il aspire à être bien traité et on travaille bien quand on a le sentiment d’être bien traité claude on a longtemps pensé que dans des périodes de précarité de crise économique les gens n’avaient plus le choix est ce que le fait qu’il retrouve le choix aujourd’hui ce que le chômage tendanciellement baisserait fait que c’est plus compliqué pour les entreprises elie cohen oui ça joue incontestablement moi ce qui me frappe c’est maintenant la diversification des formes d’engagement dans le travail je suis très frappé quand je discute avec des chefs d’entreprise etc ils me disent qu’ il ya une vraie négociation des conditions de travail beaucoup de jeunes quand ils arrivent sur marché de l’emploi disent par exemple qu’ils recherchent un 4/5 de temps ils valent un jour de liberté les patrons sont surpris que dès le départ et on discute des jours de congés des jours de rtt etc c’est à dire qu’on est dans une situation où le travail est certes important le travail est la principale forme d’accomplissement personnel n’y a pas que ça on veut mieux travailler on veut mieux travailler et on veut concilier travail avec vite famille liberté personnelle capacité de développer une activité personnelle à côté du travail il ya des formes d’engagement pour l’écologie et hot que et bien qu’on veut rendre compatible avec son travail à ça vous allez le voir en fait ça on le voit assez tôt et on va voir avec vous sonia parce que on a assisté récemment carrément un vent de contestation alors de remise de diplômes dans des grandes écoles oui trouver sa place c’était le thème de la cérémonie de remise des diplômes à l’école polytechnique le 24 juin dernier et force est de constater et bien qu’une partie des élèves ne l’a pas trouvée dans cette grande et illustre écoles d’ingénieurs une cinquantaine de jeunes diplômés sur les 500 que compte la nouvelle promotion sont montés sur scène pour critiquer le système est appelé à une prise de conscience écologique et lorsque le parrain de la promotion le pdg de total patrick pouyanné est apparue en vidéo pour un chili cité ces jeunes diplômés et bien une partie d’entre eux l’union ostensiblement tourné le dos d’autres l’ont sifflé des prises de position qui illustrent le malaise d’une partie de cette jeunesse formée pour devenir l’élite de la nation à sciences po hec on a vu des appels similaires un mouvement qui avait été initiée voilà qui a été initiée début ma part des étudiants d’agroparistech qui avaient appelé leurs camarades de promo carrément à déserter de futurs emplois selon un destructeur christine erhel est ce qu’il s’agit selon vous d’un mouvement de fond ou bien est ce que c’est le fait d’une minorité et ont ce qu’on peut imaginer que voilà dans quelques mois dans quelques années total par exemple puisque et on les a cités puissent avoir des difficultés à recruter les meilleurs élèves de du pays moi je pense que c’est un mouvement de fond où il y à une transformation du rapport au travail et des exigences vis-à-vis du travail et vis-à-vis de l’éthique des entreprises de manière générale chez les diplômés donc oui c’est certainement que c’est quelque chose qui va compter dans les recrutements des entreprises dont les années qui viennent alors après il faut quand même pas oublier que là on parle du segment des plus diplômés des plus favorisés sur le marché du travail si on est sur des gens avec des niveaux de qualification moins important ils n’ont pas forcément autant que ça le choix est donc on va être dans des situations qui sont beaucoup plus des situations contraintes mais crise est vraiment la question qu’on se pose c’est surtout pourquoi ça arrive maintenant en fait est-ce que c’est à dire que c’est le co vide qui a accéléré aujourd’hui ce phénomène qui est de comme vous disiez tout à l’heure travailler mieux et de pas seulement gagner plus et travailler mieux et est ce que c’est ça pourquoi cette génération aujourd’hui et plus confrontés à ce questionnement que celle auparavant ouais je pense qu’il ya un vrai brouillard les jeux ne sont pas plus fort mais plus diplômées et fédérer les avis sont plus sensibles à juste titre aux problèmes environnementaux et je pense que voilà il a la double dimension justice sociale écologique elle est très présente dans la jeunesse et et c’est fantastique c’est à dire la question qui se pose c’est celle du sens du travail c’est très important de travail l idée que voilà elle est pour tous les jeunes c’est très d’autant qu’il a quand même l’impression du chômage donc c’est très très important et c’est tellement important qu’il faut que c’est du sens il faut que ça ait du sens certes c’est pas simplement voilà je vous demande pardon du sens politique ou du sens personnel est ce que c’est un accomplissement personnel être à l’aise dans son travail ou l’idée qu’on peut changer la société dans son boulot il faut utiliser les cheminées c’est ça qui est intéressant c’est que les deux vont de pair c’est que les deux vont de pair c’est à dire que on peut pas s’épanouir réellement dans son pain de travail si on a le sentiment que le travail pour faits n’a pas de sens qui qui détruit la planète est ce que je veux dire donc voilà je pense qu’il ya là il ya une exigence qui est fantastique point d’appui mais là après il ya l’action qui se pose est saoul et comment on gère ça mais je pense que là il ya le registre de la responsabilité de l’entreprise mais aussi le registre de la responsabilité publique de la responsabilité du gouvernement munster le gouvernement devrait de mon point de vue changer de modèle d’entrée ce que ça brise un changement de modèle d’entreprise en finir avec ces entreprises financiarisé et c’est qui qui qui ont kino qui n’ont pas cette préoccupation d’abord et avant tout sur le social et l’écologie est ce que ça veut dire rapidement que en fait on aurait perdu le goût de l’effort non je crois que s’il ya vraiment la rencontre entre deux mouvements effectivement cette quête individuelle de sens on en a parlé et en même temps le souci pour les entreprises d’améliorer leur visibilité et leur attractivité c’est à dire que les entreprises ont compris que si elle voulait recruter des jeunes brillants compétents etc il fallait qu’ils projettent d’eux mêmes et d’elle-même ces entreprises une image plus attrayante et doux maintenant l’effort des entreprises pour montrer ce qu’elles font concrètement et pour la planète et pour les conditions de travail et les conditions de vie des salariés et je crois que plus la ressource le deviendra rare c’est à dire ces jeunes bien formés bien qualifiés que les entreprises vont se disputer pour avoir et plus l’entreprise devra améliorer et projeté d’elle même une image plus positive risquant que ce soit pas qu’une image il imagine un sens précisé d’avoir en tout cas pour la prochaine fois merci beaucoup en tout cas à vous trois d’être venu en débattre

Leave a comment