Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Qui sanctionne les banques ?

Qui sanctionne les banques ?

Quand porter plainte contre sa banque ? En cas de litige avec sa banque (erreur informatique, absence de conseil, fermeture malencontreuse d’un compte, refus de prêt, contestation d’un taux de crédit, anomalie sur le compte courant, etc.), il est tout à fait possible de saisir la justice à son encontre. Qui régit les banques ? En France, le contrôle des banques et des assurances est exercé par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). L’ACPR est une autorité administrative dont le code monétaire et financier établit l’indépendance pour l’exercice de ses missions et l’autonomie financière. Comment dénoncer une banque ? Si vous n’avez pas pu régler seul un litige avec votre banque, vous pouvez saisir le médiateur bancaire. Le médiateur recherche, dans un délai court, des solutions pour résoudre ce litige. Il doit être équitable, impartial et indépendant de la banque. Le recours au médiateur est gratuit. Comment saisir l’autorité de contrôle des banques ? Comment saisir l’ACPR ? Quand porter plainte contre sa Banque ? En cas de litige avec sa banque (erreur informatique, absence de conseil, fermeture malencontreuse d’un compte, refus de prêt, contestation d’un taux de crédit, anomalie sur le compte courant, etc.), il est tout à fait possible de saisir la justice à son encontre.

Comment dénoncer une Banque ?
Comment faire pour porter plainte contre une banque ?
Comment mettre la pression sur sa banque ?
Qui contrôle les banques ?
Pourquoi contacter l ACPR ?
Comment menacer sa banque ?

Comment dénoncer une Banque ?

Si vous n’avez pas pu régler seul un litige avec votre banque, vous pouvez saisir le médiateur bancaire. Le médiateur recherche, dans un délai court, des solutions pour résoudre ce litige. Il doit être équitable, impartial et indépendant de la banque. Le recours au médiateur est gratuit.

Comment faire pour porter plainte contre une banque ?

Si vous n’avez pas pu régler seul un litige avec votre banque, vous pouvez saisir le médiateur bancaire. Le médiateur recherche, dans un délai court, des solutions pour résoudre ce litige. Il doit être équitable, impartial et indépendant de la banque. Le recours au médiateur est gratuit.

Comment mettre la pression sur sa banque ?

Si vous n’avez pas pu régler seul un litige avec votre banque, vous pouvez saisir le médiateur bancaire. Le médiateur recherche, dans un délai court, des solutions pour résoudre ce litige. Il doit être équitable, impartial et indépendant de la banque. Le recours au médiateur est gratuit.

Qui contrôle les banques ?

En France, le contrôle des banques et des assurances est exercé par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). L’ACPR est une autorité administrative dont le code monétaire et financier établit l’indépendance pour l’exercice de ses missions et l’autonomie financière.

Pourquoi contacter l ACPR ?

Par ailleurs, adresser à l’ACPR une copie de la réclamation que vous envoyez au professionnel lui est utile pour être informée des sujets de mécontentement et détecter les pratiques les plus inappropriées.26 avr. 2022

Comment menacer sa banque ?

La saisine du médiateur doit être effectuée par courrier recommandé avec accusé de réception. Le courrier doit relater les faits précis (énonciation des dates, sommes, etc.) et toutes les pièces justificatives doivent y être jointes. Le médiateur a lui l’obligation de rendre son avis dans les 90 jours de la saisine.


[Musique] [Musique] [Musique] créer de l’argent ex nihilo en voilà une idée géniale qui semble presque trop belle pour être honnête [Musique] comment fonctionne précisément le système monétaire et quel rôle joue les banques dans tout ça [Musique] [Musique] on aimerait tous en avoir plus mais qu’est-ce que l’argent est de quoi tire-t-il sa valeur [Musique] [Musique] aurait-il une sorte de pouvoir magique comme le chat du chez Shire dans Alice au pays des merveilles capable de disparaître et d’apparaître à volonté [Musique] avant l’invention de la monnaie moderne on pratiquait le troc avec des marchandises où on utilisait des moyens d’échange comme l’or les bijoux ou le sel des biens qui avaient une valeur intrinsèque mais les marchandises et les pièces d’or étaient lourdes et encombrantes alors on a créé en 1661 les premiers billets de banque en Europe pour garantir la valeur des billets on utilisait l’étalon or le papier monnaie reposé sur une contrepartie physique lors l’inconvénient c’est que la quantité d’or existante ne suffisait pas à couvrir les besoins en monnaie dans le monde le système monétaire actuel a donc abandonné l’étalon or pour adopter le principe de la promesse de paiement c’est la garantie qu’une banque va nous remettre l’argent enregistré sur notre compte bancaire en monnaie sonnante et trébuchante quand on en fait la demande les billets et pièces n’ont pas de valeur en soi cette forme d’argent s’appelle monnaie fiduciaire du latin fidukia confiance le système repose donc sur le principe de confiance mais comment l’argent est-il créé on pense souvent que ça fonctionne ainsi une personne économise de l’argent une autre en a besoin la banque sert d’intermédiaire entre les deux simple logique et pratique n’est-ce pas mais en réalité c’est différent [Musique] [Musique] accordé pour le crédit la banque le crée d’un simple jeu d’écriture elle n’a pas besoin pour cela de détenir les économies de Monsieur Muller et d’autres épargnants un système qui semble étrange mais qui profite à la fois aux personnes privées et aux entreprises [Musique] on crée du nouvel argent comme par magie les banques qui gagnent grâce aux intérêts qu’elle prélève mais si l’octroi de crédit n’est plus l’activité principale des banques qu’elle se préoccupe plus de spéculer que de prêter de l’argent à qui en a vraiment besoin comme les petits commerçants résultat l’argent part là où d’importants profits sont à espérer sur les marchés spéculatifs et dans les multinationales avec le risque de négliger les petits acteurs économiques les entreprises locales et donc le bien commun pour savoir où va l’argent et en quelle quantité il faut détailler ces différentes formes argent liquides crédit action ou obligation commençons par l’argent liquide les pièces et billets que seuls les banques centrales peuvent émettre [Musique] le problème c’est que plus le produit financier est haut dans cette pyramide plus la promesse de paiement est incertaine donc plus il est risqué [Musique] au sommet de la pyramide inversée une monstrueuse somme d’argent émise par les banques via des produits financiers complexes or si trop d’argent à crédit circule on court le risque que des bulles financières se forment si ensuite les promesses de paiement ne sont pas tenues que les banques perdent leurs paris spéculatifs ou que les crédits ne sont pas remboursés une bulle peut éclater comme un ballon et c’est la crise financière ce qui est arrivé lors de la crise de 2008 qui a coûté à beaucoup de gens leur maison et leur emploi une débâcle provoquée par les banques pourtant peu de choses ont changé depuis le fossé entre les riches et les pauvres à même continué de se creuser [Musique] [Musique] la crise de 2008 a tout de même poussé les spécialistes à s’interroger qu’est-ce qui cloche dans le système financier actuel [Musique] une relation qui aurait besoin d’une thérapie de couple pourquoi les deux partenaires se sont il éloignés pour le comprendre il faut savoir à quoi sert une banque centrale en Europe c’est la BCE la Banque centrale européenne elle est indépendante et publique mais quel est son rôle la BCE est là pour consolider le système financier mais contrôle-t-elle aussi la nature et la quantité d’argent qui circule là les choses se compliquent bien donc la BCE règne en majesté sur les banques commerciales dont elle régule l’activité via son taux directeur avant la crise de 2008 la relation entre la banque centrale et les banques commerciales fonctionnaient le taux directeur était de 4,25%. mais entre temps les banques centrales du monde entier ont adopté une politique monétaire plus souple en mai 2022 comme depuis 6 ans le taux directeur est de 0%. depuis plusieurs années la somme d’argent créée dans la zone euro grimpe bien plus vite que le PIB sommes-nous submergé par une vague d’argent effectivement les banques commerciales ont créé près de 90% de l’argent qui circule actuellement dans l’Union européenne la BCE n’en a créé que 10%. ainsi les banques ont pris les commandes elles influencent le montant des investissements et l’orientation de l’économie par exemple si l’argent sert à la spéculation sur les matières premières plutôt qu’à la lutte contre le changement climatique [Musique] comment en est-on arrivé là à l’origine c’était une bonne idée d’autoriser les banques commerciales à créer de l’argent à partir de rien depuis le 18e siècle il était nécessaire d’avoir des capitaux rapidement disponibles pour pouvoir construire des usines ou des voies ferrées n’aurait pas suffi à elle seule c’est ainsi que son nez les banques coopératives pour financer le secteur agricole les caisses d’épargne pour les petites entreprises et les banques commerciales pour l’industrie pendant un temps ça a marché comme sur des roulettes mais les banques commerciales ont voulu être plus que des établissements de crédit en quête de profit toujours plus élevés elles se sont lancées dans la spéculation financière et boursière des activités bien plus lucratives certes mais aussi bien plus risqué [Musique] les inégalités entre pauvres et riches se sont creusées employés ouvriers et chômeurs d’un côté actionnaires et grandes sociétés de l’autre un déséquilibre également lié à la nature de l’argent créé en 2013 Apple disposait d’un capital de 102 milliards de dollars le groupe a toutefois contra un emprunt record de plus de 17 milliards de dollars pour racheter une partie de ses propres actions en boursement et tout se fait en une fraction de seconde il suffit d’appuyer sur une touche et voilà l’argent le procédé augmente artificiellement la valeur de choses difficiles à multiplier comme les actions ou l’immobilier il permet aussi de réduire ses impôts puisque l’entreprise peut déduire les intérêts de ses bénéfices en plaçant ses gains dans des paradis fiscaux elle fait donc un profit considérable alors que la collectivité reste les mains vides faute d’impôts payés par l’entreprise justement parmi ceux qui échappent au contrôle des banques centrales il y a les paradis fiscaux c’est bien connu les riches et nantis de ce monde y cachent avidement leur trésor mais tout de même pas les banques qui ont pignon sur rue et si et depuis longtemps car dans les paradis fiscaux aussi on peut créer de l’argent comment une banque allemande ou française via une succursale domiciliée aux îles Caïmans par exemple accorde un crédit en dollars américains à une société internationale elle crée ainsi de l’argent qu’on appelle des euros dollars mais pourquoi le faire là-bas de quelle somme parle-t-on difficile à dire puisque le secret bancaire yvet on peut seulement faire des estimations où se trouve tout cet argent et qui en profite grosse clope là encore la collectivité ne profite pas de ces pratiques en revanche si les banques se retrouvent en difficulté nous sommes tous entraînés dans le tourbillon de la crise celle de 2008 aussi a été partiellement causée par les marchés des orodolars mais pourquoi tout le système trébuche-t-il si une banque allemande accorde un crédit en dollars américains pour simplifier on peut l’expliquer ainsi débile [Applaudissements] si une banque allemande doit rembourser des créances douteuses en dollars et qu’aucune autre banque ne lui prête de l’argent c’est l’État allemand qui doit la renflouer la perte d’argent est collective mais les profits les banques les gardent pour elle [Musique] net la conséquence un certain nombre de banques qui peuvent quasiment s’affranchir de toute concurrence et réglementation le marché mondial est surtout dominé par de grands groupes bancaires et des américain les 3 géants State Street wenguard et Black Rock détiennent le capital majoritaire de plus de 1500 sociétés américaines Barclays la Deutsche Bank et la Société Générale sont aussi au cœur de cette vaste nébuleuse de société mère et de filiales sous influence quel chapeau et 5 trésor caché aux Caraïbes pillage refus des règles on parle finance ou piraterie les banques commerciales étaient une belle invention mais depuis les années 1980 certaines ont pris un mauvais tournant comment rectifier le tir pour que les crédits ne profitent pas au profit mais à la productivité et au bien publics [Musique] avant la réglementation concernant l’octroi de crédit était bien plus stricte mais par la suite les autorités publiques ont détricoté ces règles pourquoi faudrait-il revenir au bon vieux temps ou même aller jusqu’à supprimer les banques ou se passer de leur service est-ce que ce serait possible [Musique] imaginons que l’argent est un burger tout comme les burgers d’une chaîne de fast food sont les mêmes partout l’argent est le même partout quel que soit le distributeur ou le guichet de banque où on le retire dans la mesure où on a choisi ce restaurant ou cette banque et qu’on paye pour ses services on est en droit d’attendre une certaine qualité une chaîne de fast food peut fermer certains de ses restaurants qui font de mauvais burgers et nous aussi nous pouvons fermer les banques qui ne remplissent pas leurs obligations si on ferme des chaînes entières de fast-food est-ce qu’on court à la famine bien sûr que non on peut toujours aller manger ailleurs ou cuisiner nous-mêmes c’est pareil avec les banques commerciales on s’imagine à tort qu’elles sont incontournables alors que rien ne nous oblige vraiment à avoir recours à leur service [Musique] [Musique] des banques publiques à l’instar des banques centrales qui ne spéculeraient pas et ne recherche pas le profit à tout prix ce serait la mort annoncée des autres banques [Musique] l’idée semble révolutionnaire est-ce que les banques centrales accepteraient cette refonte du système [Musique] on le voit se passer des banques ne seraient pas aussi simple que fermer une chaîne de fast-food néanmoins certains économistes réclament depuis longtemps que les banques centrales aient plus de pouvoir lors de la Grande Dépression dans les années 1930 des chercheurs de l’Université de Chicago ont demandé que les banques hadossent à 100% leur crédit auprès de la Réserve fédérale américaine c’est comme si la banque pour chaque crédit automobile qu’elle accorde devait déposer une voiture entière à la Réserve fédérale et pas juste un essuie-glace le président d’alors Franklin Roosevelt a testé l’idée qui a finalement été rejeté face à la résistance des banques [Musique] en Suisse l’initiative money pleine a tenter en 2018 de donner le monopole de la création d’argent à la Banque nationale suisse les autres banques en auraient eu l’interdiction mais la votation populaire a rejeté l’initiative est-ce la preuve que l’idée n’est pas si bonne alors dans quelle mesure renforcer le rôle des banques centrales du monde entier elle joue déjà les pompiers lors des crises financières et s’invite dans les débats sociétaux écologiques et sociaux sont-elles déjà des banques pour tous [Musique] la BCE est une instance indépendante comme un tribunal les réformateurs voudraient en faire un quatrième pouvoir aux côtés du législatif de l’exécutif et du judiciaire un pouvoir monétaire indépendant selon les sondages ceux qui souhaitent plus de prérogatifs pour les banques centrales sont en majorité des citoyens éduqués et votants à gauche les opposants à cette idée défendent l’argument suivant que ferons-nous si le prochain gouvernement ne nous convient pas donc pas non plus les dirigeants nommés à la tête de la Banque centrale [Musique] quelles autres possibilités s’offrent à nous rétablir des quotas de crédit comme avant la déréglementation ou pourquoi pas appliquer des taux d’intérêt variables selon les secteurs moins élevés pour construire des éoliennes ou des transports écologiques plus élevés pour la spéculation dans ce cas les banques commerciales devraient déclarer à quoi est destiné l’argent aux banques centrales qui fixeraient les taux d’intérêt [Musique] vive du Maroc tout le monde en veut mais peut le comprennent il faut rendre tout le système plus transparent car il n’a rien d’un pays des merveilles or la nature de l’argent créé en quelle quantité et pour qui c’est un sujet qui nous concerne tous Steam [Musique] [Musique] s’il n’est pas nécessaire de supprimer les banques on devrait au moins mieux les réguler alors peut-être que la création d’argent ne profitera pas qu’à quelques privilégiés mais à la société tout entière [Musique]

Leave a comment