Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Qui pose des panneaux solaires ?

Qui pose des panneaux solaires ?

Quels sont les inconvénients des panneaux photovoltaïques ? Inconvénients des panneaux solaires thermiques en 2020 Ils ne peuvent pas fournir toute l’énergie nécessaire pour vos besoins en eau. Ils sont sensibles à la grêle et au gel. Les versions à tubes sont plus performantes, mais aussi plus chères. Ils ne produisent pas d’électricité.1 déc. 2020 Est-ce que les panneaux solaires sont déductibles des impôts ? Quelle fiscalité pour la vente d’électricité issue de panneaux photovoltaïques ? Il est possible de bénéficier d’une exonération d’impôt sur le revenu si votre installation remplit les trois conditions suivantes : sa puissance est inférieure à 3 kWc. elle est raccordée au réseau public en deux points au plus.14 févr. 2022 Est-ce rentable d’installer des panneaux solaires ? Oui, en 2022, il est rentable d’investir dans des panneaux solaires pour produire de l’électricité. À condition toutefois d’opter pour la bonne installation et de répondre à certains critères (inclinaison de la toiture, formes des tuiles, taux d’ensoleillement, trop de zones ombragées, etc.)25 janv. 2022 Quelles sont les aides d’Etat pour les panneaux solaires ? 430 €/kWc pour les installations inférieures ou égales à 3 kWc ; 320 €/kWc pour les installations entre 3 et 9 kWc ; 180 €/kWc pour les installations entre 9 et 36 kWc ; 90 € pour les installations entre 36 et 100 kWc.22 août 2022 Quels sont les inconvénients des panneaux solaires photovoltaïques ? Inconvénients des panneaux photovoltaïques en 2020 Ils ne peuvent équiper toutes les maisons, car ils nécessitent une certaine exposition pour fonctionner pleinement. Leur durée de vie est d’environ 20 ans, mais seulement d’une dizaine d’années pour l’ondulateur.1 déc. 2020

Est-ce encore rentable d’installer des panneaux photovoltaïques ?
Quelle est la durée de vie d’un panneau solaire ?
Comment avoir des panneaux solaires gratuit ?

Est-ce encore rentable d’installer des panneaux photovoltaïques ?

Le coût d’installation des panneaux photovoltaïques a baissé de manière spectaculaire, au point qu’une installation est rentable sans subsides, pour autant qu’elle soit correctement orientée. L’intérêt financier se marie bien ici avec l’intérêt environnemental.5 janv. 2022

Quelle est la durée de vie d’un panneau solaire ?

30 ans

Comment avoir des panneaux solaires gratuit ?

« Dans le cadre du plan d’action pour l’indépendance énergétique mis en place par le Gouvernement, vous êtes éligible à une aide de l’État pour l’installation de panneaux solaires sur votre toiture ou au sol. Vous pouvez ainsi profiter de panneaux solaires EDF (ou Engie) gratuits financés par le Gouvernement.6 mai 2022


Dans cette vidéo je vais vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur les panneaux   photovoltaïques avant de demander un devis ou de rencontrer un installateur. En fait à la fin de cette vidéo vous saurez comment fonctionne une installation photovoltaïque, quelle est la puissance que vous devriez installée,  quel est le prix de cette installation et quelles sont les aides dont vous pouvez bénéficier. Je suis Jérémy Chossat,responsable commercial d’In Sun We Trust. Nous sommes une entreprise française mais également basée en Espagne, en Suède et en Norvège. Et depuis plus de cinq ans maintenant nous installons des panneaux solaires avec une seule mission : rendre l’énergie solaire facile et sûre. Alors si vous voulez des informations claires, pratiques et à jour, regarder la suite de cette vidéo : ça va vous intéresser. Alors pourquoi c’est important de se renseigner avant de signer un devis pour une installation de panneaux solaires ? Tout simplement parce qu’il est très compliqué de trouver les bonnes informations   même sur le site des grandes marques. Par exemple sur les aides on lit de tout. Certains vont vous promettre des crédits d’impôts qui n’existent pas, d’autres vont vous promettre des aides en fonction des revenus, alors que ce n’est pas vrai et certains vont même aller jusqu’à vous prometre des installations totalement gratuites, financées par l’Etat. Beaucoup de gens m’appellent tous les jours pour me demander s’ils ne se sont pas faits avoir… et c’est malheureusement souvent le cas. Donc il faut, pour vous décider, que vous soyez informé(e). On va commencer par voir ce qu’est l’autoconsommation parce qu’il ya plusieurs formes d’autoconsommation en France. La première et la plus répandue ce sera l’autoconsommationavec la vente du surplus. Alors comment ça fonctionne ? Vous allez avoir des panneaux solaires sur votre toiture, des panneaux solaires qu’ils vont être formés à partir de silicium, et ces cellules en silicium vont permettre de transformer l’énergie du soleil en électricité, et plus particulièrement en courant continu. Or, vous le savez peut-être déjà vos appareils vont fonctionner sur un courant dit “alternatif”. Il va donc falloir transformer ce courant continu via un onduleur en énergie alternative et ensuite cette énergie va alimenter vos appareils comme votre four, votre lave-linge, ou encore votre chauffe-eau. En produisant votre propre énergie vous allez pouvoir réaliser jusqu’à 50% d’économies. Ensuite si vous avez besoin de plus d’énergie que ce que produisent vos panneaux solaires le réseau viendra automatiquement compléter, donc aucun risque de coupure ou de manque d’électricité. Autre chose que vous devez savoir sur l’autoconsommation, c’est que vous allez de temps en temps produire plus d’énergie que ce dont vous avez besoin, c’est ce qu’on va appeler le surplus, donc c’est l’énergie que vous produisez mais que vous ne consommez pas, Cette énergie, vous allez pouvoir la revendre à EDF Obligation d’Achat, et en moyenne sur 20 ans, ça va représenter un gain de 2000 euros. En plus de cette vente de surplus vous allez pouvoir bénéficier de la prime à l’autoconsommation, mais pour avoir un peu plus de détails, on vous donnera tout ça dans la suite de la vidéo. Donc qu’est ce qu’on peut retenir, en résumé, des avantages de l’autoconsommation avec la vente de surplus ? Tout d’abord vous allez pouvoir bénéficier d’une réduction de facture jusqu’à 50%, ensuite vous pourrez continuer à consommer comme aujourd’hui puisque le réseau viendra faire tampon s’il y a besoin, et enfin vous allez pouvoir être éligible aux aides de l’Etat, à savoir une prime à l’autoconsommation et la revente de votre surplus. Ensuite la seconde option, c’est l’autoconsommation totale. Grosso modo, c’est presque la même chose, à deux différences près. Tout d’abord vous n’allez pas pouvoir revendre votre surplus à EDF Obligation d’Achat. Mais alors qu’est ce qu’on va faire de ce surplus ? Il y a deux solutions. La première, ça va être de le réinjecter gratuitement sur le réseau, et ça ça va être possible que si votre installation ne dépasse pas une certaine puissance de 3 kilowatts crête, En gros, 9 panneaux solaires. L’autre solution ça va être de brider la production de votre installation, tout simplement pour pas qu’il n’y ait de production de surplus, et ça ça va être facilement possible avec le réglage de votre onduleur. Deuxième différence : c’est qu’avec une installation en autoconsommation totale, vous ne pourrez pas bénéficier de la prime à l’autoconsommation. Donc qu’est ce qu’on peut retenir sur l’autoconsommation totale ? Vous allez pouvoir faire des économies sur votre facture, en revanche vous n’avez pas pouvoir revendre votre surplus ni bénéficier des primes de l’Etat. Après avoir choisi votre système en autoconsommation, vous réalisez jusqu’à 50% d’économies, et là on pourrait se dire ” Pourquoi ne pas ajouter des batteries pour aller encore plus loin ?” En effet, on peut se dire : ” Pourquoi ne pas stocker notre surplus pour le consommer plus tard et ainsi faire encore plus d’économies ?” Ce n’est pas si simple ! Il y a trois principales problématiques à l’ajout de batterie. Tout d’abord, ça coûte très cher. Pour avoir de l’autonomie sur une nuit et une matinée, il vous faudra débourser jusqu’à 4 000 euros. Ensuite la durée de vie est comprise entre 7 et 10 ans, quand votre installation, elle, pourra durer plus de 30 ans, et enfin écologiquement ce n’est pas top, notamment parce que les batteries au lithium se recyclent assez mal, car le procédé n’est pas bien maîtrisé. Sur le prix en revanche, il va y avoir des évolutions. En effet en avril 2017, Blackrock Investment Institute annonçait que le prix des batteries allait être divisé par trois d’ici 3 ans, donc je vous conseille de patienter un peu pour faire évoluer votre installation par la suite. Maintenant que vous savez comment fonctionne l’autoconsommation, je vais vous montrer comment vous devez calculer le nombre de panneaux solaires que vous devez installer. C’est un sujet un peu technique, qui va faire appel à pas mal de paramètres, notamment l’endroit où vous habitez donc l’ensoleillement sur votre toiture, l’orientation qu’a votre toiture mais également votre consommation électrique et pas mal d’autres paramètres. Mais pour faire simple, je vais vous donner les clés principales. La première chose à regarder, ça va être la production de vos futurs panneaux solaires. Je vous invite donc à regarder cette carte, qui va donner grosso modo la production en fonction du lieu où vous habitez en France, et si on prend l’exemple de Caen, vous allez pouvoir produire avec une installation de 3 kWc, entre 2 400 et 3 000 kilowattheure par an. La chose intéressante, comme vous pouvez le voir sur cette carte, c’est que où que vous soyez en France, vous allez pouvoir faire de grosses économies sur votre facture électrique. Maintenant, quelle puissance devez-vous installer ? Ca, ça va dépendre de deux choses : la première : quelle est la consommation que vous avez sur l’ensemble de l’année, et ensuite quels sont les appareils que vous allez pouvoir déclencher en journée, comme votre chauffe-eau ou votre lave-linge par exemple. Pour faire simple et pour vous donner un ordre de grandeur, si vous consommez par exemple 12 000 kWh sur une année, grosso modo ça fait une facture de 2 000 euros, hé bien dans ce cas là je vous conseillerais d’installer 6 kWc de panneaux solaires. Si vous voulez que l’un(e) de nos expert(e)s vous donne maintenant une étude en autoconsommation plus précise, cliquez simplement sur le lien dans la description. Je vais maintenant vous parler de quelque chose que vous attendez tous : les aides de l’Etat. Parce que vous le savez sûrement : en installant des panneaux solaires sur votre toiture, vous pouvez tous bénéficier d’aides. Mais alors là, attention ! Parce qu’on raconte tout et n’importe quoi ! Certains vont vous promettre des installations financées entièrement par l’Etat ou par EDF, d’autres n’auront pas peur de vous annoncer des installations à 1 euro, Bref, vous pouvez vous en douter : tout ça ça n’existe pas ! En revanche, ce qui est vrai c’est que vous allez pouvoir bénéficier d’aides sans condition de ressources. Vous allez pouvoir d’abord avoir une prime, la prime à l’autoconsommation, en fonction de la puissance de votre installation, et vous allez pouvoir revendre votre surplus pendant 20 ans à EDF Obligation d’Achat. La prime à l’autoconsommation pour commencer. Elle va dépendre de la puissance de votre installation et elle sera versée sur 5 ans. Si je prends l’exemple d’une installation de 6 kWc : vous allez pouvoir bénéficier de 6 x 290 euros, soit au total 1 740 euros. Ces 1 740 euros seront versés sur 5 ans, ce qui fera 348 euros par an. Mais faites attention : le montant des aides est revu chaque trimestre, et plutôt à la baisse, donc si vous voulez connaître exactement le montant des aides en vigueur ce trimestre, cliquez simplement sur le lien dans la description. La seconde aide mise en place par l’Etat, c’est le rachat de votre surplus. c’est-à-dire que pendant 20 ans vous allez pouvoir vendre votre surplus à EDF Obligation d’Achat, à un prix garanti. Pour les installations jusqu’à 9 kWc, le tarif de rachat de votre surplus sera de 10 centimes par kWh. Comme pour la prime à l’autoconsommation, ce tarif de revente du surplus est revu chaque trimestre, donc si vous voulez savoir quel est le tarif en vigueur ce trimestre, cliquez sur le lien dans la description. Donc on a vu beaucoup de choses : vous savez maintenant que vous allez pouvoir faire jusqu’à 50% d’économies sur votre facture, et les aides dont vous allez pouvoir bénéficier Parlons à présent du prix. Voyons fin 2020 quels sont les prix que nous pouvons vous proposer chez In Sun We Trust. Pour une installation de 3 kWc, nous serons sur un prix de 8000 euros, ce sera 14 000 euros pour une installation de 6 kWc et 18 000 euros pour une installation de 9 kWc. Concrètement, pour ce prix là qu’est-ce que vous obtenez ? Déjà au niveau du matériel, vous aurez des panneaux solaires monocristallins premium, des micro-onduleurs, et une application de suivi qui vous permettra de regarder la production de vos panneaux solaires en temps réel. Ensuite, vous aurez tout compris la main d’oeuvre et la mise en service, et enfin les démarches administratives auprès de votre mairie et du gestionnaire de réseau. Voilà, on touche maintenant à la fin de cette vidéo. J’espère que vous y voyez plus clair sur le sujet, et si vous souhaitez obtenir une étude détaillée gratuite, cliquez simplement sur le lien dans la description, et nous on se retrouve pour une prochaine vidéo très bientôt !

Leave a comment