Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Qu’est-ce qui a créé l’Univers ?

Qu’est-ce qui a créé l’Univers ?

Quelle est l’origine de la vie ? Les premiers organismes vivants seraient donc apparus sur Terre à peine quelques centaines de millions d’années après la formation de la planète. Les travaux scientifiques contemporains sur les origines de la vie adoptent des approches très diverses, qu’elles soient ancrées dans la biologie, la biochimie ou la chimie3.28 juin 2010 Quand sera la fin de l’Univers ? Le temps, c’est comme les bonnes choses, cela a peut-être une fin. Selon des astrophysiciens américains et japonais, notre univers pourrait se terminer dans 3,7 milliards d’années.16 oct. 2010 Quelle est la chose la plus dangereuse de l’univers ? Un quasar est composé de trois grandes parties principales : le trou noir supermassif ,comportant la quasi-totalité de la masse du quasar (de quelques millions à quelques dizaines de milliards de fois la masse du Soleil). Où est la fin de l’univers ? [EN VIDÉO] Interview : qu’est-ce que l’énergie noire ? L’univers est en expansion. Si l’on tient compte de la gravité, cette expansion devrait ralentir et pourtant elle semble accélérer au cours du temps.29 févr. 2016 Qui est le premier être vivant sur Terre ? Les premières formes de vie qui ont peuplé la terre sont apparues dans l’eau, il y a 3,5 milliards d’années, Curio ! C’étaient des bactéries composées d’une seule cellule. Elles se sont peu à peu développées pour se transformer en êtres multicellulaires avec un noyau contenant leur ADN.17 déc. 2020

Quand la terre a été créé ?
Qu’est-ce qu’il y a Après l’univers ?
Quelle est la chose la plus grande de l’univers ?
Quand aura lieu la fin de l’univers ?
Où s’arrête l’espace ?
Qu’est-ce qu’il y a Après l’Univers ?
Quelle est la durée de vie de l’Univers ?
Qui a créé l’être humain ?
Qui a créé la vie ?
Où est née la vie ?
Qui y A-t-il dans l’univers ?
Où s’arrête l’infini ?
Où est la fin de l’Univers ?
Où est né l’homme ?
Où est né le premier homme sur terre ?
Quel est le premier animal sur la terre ?
Qui a découvert la terre ?
Qui a T-IL après l’infini ?
Est-ce que le monde est fini ?
Qui est le créateur de l’homme ?
Qui est le 1 er homme sur terre ?
Quel âge a l’être humain ?
Comment est né l’humanité ?
Quel est l’âge de l’homme ?
Qui a découvert le feu ?
Quel est le nom du premier homme sur terre ?
Pourquoi le feu ça brûle ?

Quand la terre a été créé ?

À ce jour, les plus anciennes traces de vie sur Terre remonteraient à 3,8 milliards d’années, comme semblent l’indiquer des restes fossilisés retrouvés dans les roches sédimentaires. La vie était alors exclusivement aquatique et le restera pendant près de 3,4 milliards d’années !

Qu’est-ce qu’il y a Après l’univers ?

Il n’y a pas “d’extérieur” à l’Univers . L’Univers n’a donc pas de limite : tu peux partir en fusée aussi vite que tu veux (même plus vite que la lumière si tu veux) dans une direction quelconque pendant un temps très long, tu n’arriveras pas à sortir de l’Univers.

Quelle est la chose la plus grande de l’univers ?

Elle se trouve à environ 1 milliard d’années-lumière de notre Terre, dans la constellation du Serpent. Son diamètre atteint les 6 millions d’années-lumière. Et si l’on ose aller un peu plus loin, on peut attribuer au Grand Mur d’Hercule-Couronne boréale, le titre de plus grand objet de notre Univers.15 août 2020

Quand aura lieu la fin de l’univers ?

Un article paru en janvier 2011 dans la revue Physical Review arrive à la conclusion que le temps va s’arrêter d’ici 5 milliards d’années. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont étudié les implications de la théorie de l’inflation éternelle et l’existence de multivers associée à cette théorie.

Où s’arrête l’espace ?

Ainsi, l’Univers observable forme une sorte de sphère autour de nous, mais le bord de cette sphère ne marque pas la fin de l’Univers, il marque juste la zone qui n’est pas encore observable pour nous.

Qu’est-ce qu’il y a Après l’Univers ?

Il n’y a pas “d’extérieur” à l’Univers . L’Univers n’a donc pas de limite : tu peux partir en fusée aussi vite que tu veux (même plus vite que la lumière si tu veux) dans une direction quelconque pendant un temps très long, tu n’arriveras pas à sortir de l’Univers.

Quelle est la durée de vie de l’Univers ?

Le temps, c’est comme les bonnes choses, cela a peut-être une fin. Selon des astrophysiciens américains et japonais, notre univers pourrait se terminer dans 3,7 milliards d’années.16 oct. 2010

Qui a créé l’être humain ?

Puis la sous-famille des homininés (gorilles, chimpanzés, et humains) se sépare de celle des ponginés (orang-outans) il y a environ 16 millions d’années….Homininés.

Qui a créé la vie ?

Ainsi, on ne sait pas encore avec certitude où sont apparues les premières formes de vie. Beaucoup de scientifiques croient que la vie a émergé dans les sources hydrothermales au fond des océans, alors que d’autres pensent que les premiers organismes ont évolué dans de petites mares chaudes avoisinant des volcans.7 déc. 2017

Où est née la vie ?

Stromatolithes du Précambrien, dans la formation de Siyeh. En 2002, William Schopf a affirmé que ces formations étaient âgées de 3,5 milliards d’années, elles seraient alors les plus anciennes traces de vie sur Terre. Stromatolithes actuels dans la baie Shark (Australie).

Qui y A-t-il dans l’univers ?

L’univers est composé de milliards d’étoiles et d’autres objets célestes tels les planètes, les comètes, les astéroïdes, etc. Tous ces corps se structurent en galaxies, amas et superamas. Cependant, à grande échelle, la structure de l’univers est dite « lacunaire » car celui-ci est en majorité constitué de vide.17 juin 2022

Où s’arrête l’infini ?

Dans le cas euclidien, il est infini. Dans le cas hypersphère, il est fini, mais comme à la surface d’une sphère, si on avance toujours tout droit on revient au point de départ. L’univers se n’arrête pas. Et l’univers n’expande pas.

Où est la fin de l’Univers ?

[EN VIDÉO] Interview : qu’est-ce que l’énergie noire ? L’univers est en expansion. Si l’on tient compte de la gravité, cette expansion devrait ralentir et pourtant elle semble accélérer au cours du temps.29 févr. 2016

Où est né l’homme ?

La recherche sur les origines de l’Homme remonte au XIXe siècle ; des restes d’Hommes fossiles ont été découverts en Europe, puis en Asie et finalement en Afrique. L’origine de l’Homme a été ainsi promenée d’un continent à l’autre jusqu’à sa fixation en Afrique tropicale.15 févr. 2021

Où est né le premier homme sur terre ?

La question des origines n’en finit pas de questionner. Une chose est sûre : il y a environ 10 millions d’années, les premiers hominidés sont apparus en Afrique, et il a fallu attendre au moins 4 millions d’années pour qu’ils se dressent sur leurs jambes.25 juil. 2018

Quel est le premier animal sur la terre ?

Ce jeudi 16 janvier, une étude publiée dans Nature affirme que le scorpion aurait été le premier animal terrestre. Plus précisément: il s’agirait du Parioscorpio venator, nom que l’on peut traduire par le “précurseur des scorpions chasseurs”.20 janv. 2020

Qui a découvert la terre ?

Malgré des siècles à penser que la Terre était plate, c’est Galilée qui a affirmé que la Terre est ronde contre la croyance de l’Eglise. Cependant, cette découverte date de l’Antiquité et a été en partie réalisée par Ératosthène.14 nov. 2019

Qui a T-IL après l’infini ?

Il est bien difficile pour nous de parler de l’infini, de nous l’imaginer, nous qui vivons prisonniers de l’espace et du temps. Qu’y a-t-il après l’infini ? Il n’y a pas d’après, tout simplement la suite…

Est-ce que le monde est fini ?

L’Univers visible et invisible Comme son âge est « fini », nous ne pouvons observer qu’un volume fini : c’est l’Univers observable (ou visible). Il ne représente probablement que 2% de l’Univers entier, au sein duquel la lumière possède une vitesse finie et constante dans toutes les directions.6 févr. 2022

Qui est le créateur de l’homme ?

Jean Jaurès

Qui est le 1 er homme sur terre ?

Homo habilis (2,4 à 1,6 millions d’années) Il a vécu en Afrique de l’Est et en Afrique du Sud. On le considère comme le premier homme véritable en raison de la forme de son crâne et sa capacité crânienne, 600 cm3 en moyenne.

Quel âge a l’être humain ?

7 000 000 d’années : apparition des premiers ancêtres de la lignée des « hommes ». 3 500 000 ans : début de la bipédie prouvée par des traces de pas découvertes à Laetoli (Afrique, Tanzanie). 2 700 000 ans : Apparition de l’Homo habilis et premiers outils débités.1 janv. 2018

Comment est né l’humanité ?

L’apparition des premiers hominidés en Afrique La science situe à environ 10 millions d’années la séparation entre la lignée des pré-singes et celle des hominidés, c’est-à-dire les ancêtres des hommes modernes. Les fossiles nous indiquent que ces pré-humains étaient davantage des bipèdes que des quadripèdes.

Quel est l’âge de l’homme ?

Les plus vieux fossiles du genre Homo remontent à 2,8 millions d’années, avec Homo habilis. De nouvelles datations situent les plus anciens Homo sapiens il y a environ 300.000 ans. Mais l’histoire évolutive de l’homme est encore loin d’être totalement établie.

Qui a découvert le feu ?

La découverte du feu est un tournant majeur dans l’Histoire de l’humanité. Difficile à dater, elle s’est faite de manière progressive à plusieurs endroits à la fois. On sait qu’Homo erectus le domestiquait vers 400.000 ans avant notre ère, et qu’Homo sapiens a développé son usage.9 nov. 2021

Quel est le nom du premier homme sur terre ?

Homo habilis

Pourquoi le feu ça brûle ?

À l’origine d’un feu, il y a une réaction chimique de combustion entre le combustible (l’élément en feu) et le comburant (l’oxygène de l’air). Les atomes des molécules qui composent le combustible et l’oxygène de l’air, se réarrangent, et libèrent l’énergie dont elles n’ont plus besoin sous forme de chaleur.5 déc. 2014


alors bonjour tout le monde merci à ceux qui sont restés on était dans une tonalité d’admiration avec évidemment l’intervenant précédent ça va être aussi la tonalité est maintenant parce que j’ai le grand plaisir de présenter hervé fischer à la fois pour des raisons amicale des raisons d’admiration 56,6 et ça compte dans les échanges d’idées et puis aussi parce que tam world on peut dire qu’on est redevable hervé pour son investissement dans l’édition 2019 je vous invite le thème était le temps je vous invite à aller regarder les vidéos qui témoignent de ce moment qui était très réussie et donc hervé fischer pour le présenter philosophes artistes les deux ensemble ça fait déjà un pont singulier et puis j’ai envie d’ajouter historiens des arts depuis ce dernier livre majeur donc parmi toutes les publications d’hervé je vais juste signaler ce dernier livre un livre magnifique paru chez gallimard y’a quoi deux en un an enfin on va dire qu’il vient de paraître parce qu’avec le avec la pandémie il a été d une interruption imposer un livre alors si vous vous intéressez à l’histoire des couleurs vous connaissez michel pastoraux et d’autres travaux on a un éclairage tout à fait novateur et il faut réussir à le faire de la préhistoire au 21ème siècle voilà l’histoire des couleurs 20 les couleurs en occident et puis hervé est aussi le fondateur de la société internationale de mythes analyse et pour le dire d’un mot je pense qu’il va nous proposer une mite analyse du hasard voire de dieu si j’ai bon espoir on va pouvoir écouter ça tout de suite vous remercie et puis la parole est à toi effectivement je vais je vais aborder des questions pas facile mais je remarquais que on a tous des petits problèmes les conférenciers les uns après les autres avec ce maudit problème du hasard je me suis embarqué pour une question qui est affichée qui est extrêmement préoccupante c’est une question qui nous concerne chacun de nous je dirais c’est une question qui est anthropologiquement tout à fait une nouvelle juste jadi la terre s est-elle monde entier nous ne connaissions pas les limites mais nous en célébrions le créateur sous les innombrables figure céleste et tellurique de toutes les mythologies humaine la terre nous paraissait infinie et la voûte céleste n’en était qu’un magnifique décor mais nous avons changé de tête et donc de monde c’est ce que dit la mite analyse nous sommes désormais dans un univers sans limite qui devient notre nouvel espace de vie au fil de nos explorations de plus en plus lointaine de nos découvertes d’exoplanètes comprenant que notre étoile solaire tourne sur elle-même dans une galaxie qui tourne aussi comme une toupie et qu’il y a des milliards d’autres galaxies en rotation comme une horloge l’infini on en vient à se demander de quoi il retourne et autour de quoi tourner tout ce monde en expansion et ce mouvement d’expansion implosion airs big bang peut-il se penser non plus comme un dispositif mathématiques voir géométrique mais biologiquement comme la respiration d’une énergie dans l’anti gravitation naturellement d’un monstrueux poumon l’astrophysicien david elbaz nous rappelle que je cite les galaxy auraient dû épuiser leurs réserves de matières il y à plus de 10 milliards d’années et devenir stérile depuis pourtant ajoute-t-il elle continue d’engendrer des étoiles ils demandent quel est le secret de la fécondité des galaxies la clé de ce mystère repose selon lui sur l’existence de fleuves cosmique dans l’univers comme dit pythagore on ne se baigne jamais deux fois dans la même eau fut-elle cosmique nous voilà donc en pleine me tanne alise puisque nous sommes en pleine fabulation fabulation anthropomorphique bien entendu et theraform naturellement mais chaque jour plus étranges vous l’avez remarqué en écoutant les conférenciers les uns après les autres se sont tous d’immenses fabulateur on se croirait en débat théologique sur le sexe des anges le cosmos est il un mélange de bulles et de trous noirs tourbillonnant dans l’abyme d’un siphon ou au coeur d’un typhon est-ce le hasard qui tourne en spirale sur lui-même est ce que ce sont des fleuves comme disait david elbaz ou des vans cosmique de poussière stellaire comment choisir dieu c’était un mystère simpliste mais le téléphone d’azur et d’or du dieu joufflu barbu à qui nous devions cette merveille d’univers a été relégué aux abonnés absents et copernic et galilée ont brisé le miroir du cosmos nous nous retrouvons au coeur d’une énigme juste qui nous fait trembler jusqu’à la moelle mais nous ne sommes pas fous nous avons établi que l’univers n’est pas aléatoire nous avons établi que nos planètes ne change pas de vitesse il nous avons démontré que le sort de leurs orbites ne se couperont jamais pourtant les experts en ce qu’on appelle la planétologie semble penser aujourd’hui que la stabilité mathématiques notre système solaire serait une exception dans l’univers où des corps célestes change de trajectoire et s’éjecte à l’occasion jacques laskar dont la camp aurait dit que son nom était tout un programme membre du groupe astronomie et systèmes dynamiques de l’institut de mécanique céleste rien de moins et de calcul éphéméride l’ihem ce2 l’observateur de paris estime quant à lui que le système solaire est lui-même chaotique bravant ainsi des millénaires de certitudes après copernic plus effrayant encore était donc possible que se passera-t-il s’il prend à la terre attirés par des ellipses spectaculaire l’idée d’aller rencontrer quelques voisines sur d’autres ellipses ou de faire un petit tour de galaxy pour changer l’atmosphère admettons que l’univers ce des formes constamment c’est bien possible mais c’est une vue fort théorique du peut-être seulement aux défauts de courbure de nos télescopes ou dossier à nos synapses fabula thouars à ceux d’été aux log de l’univers l’humanité découvre la volatilité de sa condition planétaire minuscule qui fait aussi sa grandeur dans le silence éternel depuis que l’homme est homme il a inventé d’innombrables récit pour expliquer son origine mais dès l’antiquité grecque démocrite un étonnant pionniers opta pour le hasard évoquant l’entrechoc dans le vide d’atomes de formes diverses il ne pouvait pas dire plus car le hasard est tout aussi impensable que le vide on ne peut le conceptualiser et il est impensable de penser qu’on ne pense rien comme le souligna des cats nous voilà mal pris la question est donc de quoi le hasard est il le nom c’est une question très à la mode qu’on reporte sur bien des aspects bien des activités humaines ce qui est normal pour un mythe analystes du point de vue de la mite analyse le hasard est le nom d’une absence absolue de mythes donc de récits il n’est pas même une énigme qu’on pourrait un jour des chiffres et ils se situent situe à l’aller mythe de la pensée humaine on peut organiser le hasard dans les jeux éponymes de des deux cartes ou d’électrique qui sont des dispositifs réguler on peut expliquer le hasard a posteriori par un enchaînement détaillé minutieusement de causes et d’effets on peut admirer les hasards de la création artistique cela était longuement souligné ici marie-laure desjardins dans la première conférence ici mais nous la montrer on peut admirer le hasard de la création artistique dans l’évolution et de la reproduction sexuée humaine qui nous ont fait ce que nous sommes mais la pensée humaine lorsqu’elle invoque un impétueux un principe actif de hasard ne nomme superstitieuse mans que la chance ou la malchance ces effets heureux ou malheureux sur notre vie nous en étions là dans toutes nos investigations humaine astrophysique de logique astrologique mythe analytique mais soudain changement de scénario ça c’était un petit vis du psychanalyste et du miz analystes car les signes semblent se multiplier qu’il existe de la vie ailleurs dans l’univers d intelligence extraterrestre beaucoup plus développé que la nôtre nous visiterait nous surveillerait pourrait prendre éventuellement le contrôle de notre destinée ce serait donc beaucoup plus qu’une révolution anthropologique ce serait beaucoup plus décisif que la découverte de copernic ce serait dans tous les sens du mot une révolution y compris cosmique si l’existence d intelligence extraterrestre se confirme et c’est statistiquement d’une immense probabilité étant donné le nombre infini de galaxies de soleil et de planètes par lesquelles nous vivons parmi lesquels nous vivons nous serons confrontés un changement radical de notre conscience même si le mot de conscience a été ici discuter si par hasard cela arrive ce sera un changement d’une telle ampleur par rapport à tout ce que nous pensions savoir de notre évolution ce sera un tel saut dans le temps et dans l’espace une divergence c’est un mot que j’aime beaucoup si extrêmes que nous allons devoir nous en remettre radicalement en question nous remettre radicalement en question peut-être même passer outre toutes nos petites discorde terrestre qui nous paraîtront enfin négligeable par rapport à untel chocs cosmiques l’humanité prendra alors pleinement conscience de sa condition planétaire et même si ces photographies de phénomènes aériens non identifiés se révèle bientôt n’être que des illusions d’optique observée au hasard d’orage magnétique et d’énergie noire ou de flux aléatoire d’antimatière liés à des tensions anti gravitationnelle des plis du cosmos ou des noeuds de la théorie des cordes nous ne pouvons plus ignorer le calcul de probabilité qui nous impose de penser que la vie existe certainement ailleurs dans l’univers et que nous serons un jour inévitablement confrontée à d intelligence extraterrestre plus primitives ou peut-être beaucoup plus évoluée que la nôtre au hasard des découvertes de nos sondes spatiales autant chercher une aiguille deux fois dans une mule ou des visites de nos voisins cosmique ne devront peut-être abandonné tous les fondements de notre rationalité humaine admettre l’existence des multivers d’où viendrait peut-être ses visiteurs ou reconnaître la validité universelle des lois mathématiques de cosmos et biologiques de la vie ce qui nous imposera une question métaphysique majeur mais nous ne savons pas nous ne pouvons en préjuger peut-être décrire découvrir en nous en effet des lois cosmiques qui exclut le hasard ou au contraire un chaos universelle qui sécrètent des illusions semblable à celle dans laquelle nous pensons notre condition planétaire des multivers formant autant d’échos système fondé sur des scénarios les plus contradictoire un concept à lisa bhl par nous et il est bon de s’exercer à bouleverser nos modes de pensée habituel pour nous ouvrir l’esprit à la créativité d’autres récits théologique astrophysique notre condition planétaire nous impose dès maintenant dehors à la relativiser nos jugements et d’admettre l’importance de cette nouvelle science humaine que j’appelle et je n’hésite pas à la nommer la mite analyse et qui explore et des chiffres autant qu’il est possible nos imaginaires collectifs et le hasard impossible à priori mérite toute notre attention dès lors qu’on le commente a posteriori ce qui est usuel est tout à fait possible chacun s’interroge un jour ou l’autre sur le hasard de sa naissance celui qui m’a fait naître à paris un mauvais jour d’occupation nazie mais dans une famille capable d’assurer la protection et mon éducation mais thil venue d’une bonne étoile de même que le concours de hasards et le hasard d’un concours qui m’ont permis de prendre ma place dans la société voilà bien des hasards successifs accumulées par un seul homme et ce n’est pas fini je ne sais pas encore ce que le hasard des rencontres des voyages et des pandémies me réserve le hasard qui fument ou qui sait mourir roland barthes vous en souvenez plongé dans ses pensées sans prêter attention à la circulation automobile fauché par la rrq et menait d’une entreprise de blanchissages lorsqu’elle traverse à la rue pour se rendre au collège de france donné sa conférence me frappera-t-il à mon tour aujourd’hui ou demain le hasard lui même ne le sait pas il n’existe pas encore il ne peut exister qu’après coup du moins dans la pensée humaine la grande question demeure donc le hasard existe-t-il c’est la même question que nous nous posons à propos de dieu dont nous avons décrété la mort il n’ya pas longtemps alors ferons nous de même bientôt à propos du hasard les astrophysiciens l’ont déjà enterré sans équivoque depuis longtemps pourtant il faut choisir pour expliquer le régime du monde dieu où le hasard il n’y a pas de troisième choix également nous faire si nous ne mettons encore que ni le hasard ni dieu n’existe alors que nous croyons encore à l’existence de l’univers il est temps de redescendre sur terre cette planète que les lois mathématiques de l’univers aurait placé dans la voie lactée en orbite à la bonne distance de la bonne étoile semble avoir permis que la vie apparaissent les acides aminés venue des étoiles qui aurait se combinent entrées et la vie dont nous sommes encore incapable de reproduire synthétiquement le phénomène singulier l’évolution c’est quoi l’évolution vous savez qui deux millénaires en millénaires a choisi parmi des milliards de scénarios possibles de favoriser la reproduction sexuée pour assurer la loi darwinienne de la sélection par adaptation autre question la multiplication des configurations d’athènes qui m’ont imposé à moi une individualité singulière unique parmi des milliards d’êtres de mon espèce qui peuplent la planète autre question le développement scientifique de la médecine qui aima sur une longévité nécessaire pour la maturation de mes pensées et la prononciation de cette conférence jury devant vous qui elle-même vise à influencer mes contemporains selon mes préférences intellectuelle voilà une multitude de hasard cette planète que dieu a créé en six jours pour y faire vivre une humanité soumises à sa puissance à sa sagesse et à sa bonté afin d’en sélectionner les âmes les plus pieuses cette sexualité dont il m’imposait l’instinct pour perpétuer sa création tout en exigeant que le cultive a contrario la pureté de mon esprit sans laquelle je ne pourrai connaître les vertus de la spiritualité exigé pour accéder au ciel ces épreuves auxquelles ils me soumets dans sa puissance sa sagesse et sa bonté infinie pour me permettre de lutter contre le mal et mériter une place au paradis auprès de lui cette âme à son image qu’il m’a donnée pour prier et mais mon prochain et répandre sa vérité en approfondissant ma foi cette inégalité de naissance et de circonstance qu’il a su concevoir dans sa sagesse infinie afin un problème afin de tester ma bonté et la vertu cardinale de charité qui m’a enseigné sa religion cette planète père dont je tente de comprendre la raison d’être pour établir la gouverne de ma vie dépendent un jour elle d’un jour à l’autre de mon humeur joyeuse ou abattus audacieuses ou résignés en décident aussi chaque jour mon énergie ma santé les déterminants neurobiologiques de mon équilibre hormonal mais décisions ne sont pas tout rationnel elles dépendent d’innombrables biais que je ne contrôle pas mon parcours de vie depuis le stade foetal jusqu’à celui de ma maturité a inscrit à mon insu dans les réseaux synaptique de mon cerveau des appétences d admiration des résistances des aversions qu’ils choisissent pour moi mes idées et mes motivations à l’insu de mes efforts de lucidité et d’anticipation il est souvent bien difficile de contrôler les émotions qui font naître les événements auxquels d’existence me confronte et détermine les décisions les plus importantes psychologiques sociales ou financières le hasard est manifestement avec le diable dans le détail cette planète terre qui fit naître un appelé ont il y à cette année 200 ans pouvait-elle deviner qu’elle accoucherait d’un géant politique et militaire qui allait changer irrémédiablement sous le soleil d’austerlitz et dans le brouillard de waterloo la destinée de l’humanité quel hasard génétique fit naître confucius démocrite léonard de vinci spinoza nietzsche einstein et quel hasard de la vie permis et ils puissent exprimer leur génie quel hasard de circonstances conduisirent ce peintre raté qui s’appela hitler a inventé le nazisme et à soumettre la planète entière à sa fureur fabula thouars quel hasard politique fut telle fierté merger entre les hommes gandhi et mandela la mémoire politique nous est restée de néfertiti de cléopâtre en egypte d’elisabeth première l’angleterre de catherine de médicis de catherine ii de russie mais comment qualifier le hasard qui barrera la route aux femmes de génie pendant des millénaires point d’interrogation le hasard est un concept de pure imagination une fabulation à laquelle nous recourons lorsque nous n’avons pas de discours rationnel pour expliquer une série d’événements et par la force des choses nous y recourrons donc souvent mais beaucoup d’esprit scientifique intégristes de la raison par exigences du récit dont ils font une profession en irradie calment l’existence même est ni tout aussi fréquemment la flèche du temps qui semble capable pourtant d’induire des événements divergent chaotique est pour le moins imprévisible je m’étonne toujours de mes amis astrophysiciens qui nie le temps accepté le déterminisme du chaos c’est une curieuse expression sylla cet oxymore est acceptable à leurs yeux surtout au jeu des astrophysiciens ce serait officialisée le principe d’un termine d’indétermination bien plus pervers que celui d’incertitude et ruiné les fondements de tous les récits qu’ils échafaudent échafaude depuis des siècles non sans avoir établi beaucoup de preuves mathématiques communément acceptée il est inconcevable ou inimaginable s’est significativement la même chose de croix au hasard ou de lui faire place dans la théologie astrophysique au moins jacques monod mais ça a été qu un biologiste un scientifique travaillant à une échelle plus proche de la nature à colas le principe de nécessité à celui du hasard dans son célèbre livre le hasard et la nécessité seul le philosophe admise démocrite un précurseur improbable le premier grand penseur matérialiste de l’histoire des idées à peu de choses près le premier avait osé faire du hasard le principe même de tout causalité en affirmant je cite tout ce qui existe dans l’univers est le fruit du hasard et de la nécessité phrase qu’a reprise jacques monod pour démocrite c’est du hasard connaissent toutes choses et la tradition fait déclarer aussi à démocrite en fait en réalité ne savons rien car la vérité est au fond du puits fort de cette vision cosmologique démocrite était connu pour rire de toutes choses au point que ses compatriotes envoyèrent le célèbre médecin hippocrate vérifier s’il avait l’esprit dérangé et le propos qu’on n’en rapportent dans un texte ancien du moyen-âge a gardé toute son actualité pour celui qui veut aujourd’hui encore ausculté l’état d’esprit de l’humanité contemporaine dont dépend dé facto le destin de notre plein au lieu d’un malade qui avait besoin de secours prévenant hippocrate trouver un philosophe judicieux et appliqué assis tranquillement à l’ombre sur un vert gazon le philosophe avait un livre sur ses genoux plusieurs jours étaient répandues à sa droite et à sa gauche comme à son habitude leary beaucoup et en discuter avec le médecin quelle est la cause de cette joie mais discours ont-ils quelque chose qui vous choque demande à hippocrate après quelques moments de silence le philosophe commence à un discours merveilleux sur les bizarreries et les disparités du genre humain il fit voir que rien n’est plus comique nick plus risible que toute la vie qu’elle s’emploie à chercher des biens imaginaire à former des projets qui demanderait plusieurs vies a ajouté l’une à l’autre qu’elle échappe au moment même où l’on ose le plus compter sur ses forces où l’on s’appuie davantage sur la durée quel est enfin qu’une illusion perpétuelle qui disent qui séduit d’autant plus vite qu’ici du dedans plus aisément comporte avec soi même le principe de la séduction chèvres et serait-ce au discours des fous plus dignes de pitié que de colère des enfants qu’on doit plaindre aidants et contre lesquels il n’est jamais permis de ses grilles de se fâcher disait-il de nous autres le hasard si nous lui faisons donc place dans notre vision du monde a pour effet pervers de ruiner toute cohérence des récits que nous élaborons non sans difficultés pour établir des théories philosophiques scientifiques des gouvernance politique et même éthique et paradoxalement non seulement les rationalistes l’exclu d’emblée que d’emblée le hasard autant qu’il l’aurait post il mais ce sont les plus fous et les plus superstitieux qui le rejette le plus radicalement il est bien connu que les fous sont ceux qui raisonnent le plus pour établir les justes relation de cause à effet de leur fabulation mais les croyants eux même si ceux qui ont froid qui ont foi dans les esprits de la nature dans les signes des dieux ou la sagesse de dieu voit dans tout événement un signal qui nous vient des esprits de l’olympe ou du dieu les astrologues contemporain encore quand les anciens prétendre pouvoir lire dans les signes du zodiaque qu’affichent les étoiles les raisons qui permettent de comprendre les traits psychique notre personnalité en fonction du jour et de l’heure de notre naissance et de prévoir en conséquence ce qui nous arrivera chaque jour individuellement et comment nous y réagirons il n’y a pas de place pour le hasard dans ce type de fabulation astrologie divinatoire ce sont les sorciers les prêtres les lecteurs d’art auspices les astrologues les diseuses de bonne aventure les tireuse de cartes qui possède le pouvoir de déchiffrer ces signaux que l’au delà nous envoie et nous permettre ainsi d’ajuster notre conduite pour eux plus encore que pour les scientifiques pour eux plus encore que pour les scientifiques le hasard n’existe pas lamit analyse s’attache à repérer et déchiffrer les logiques de ces imaginaires collectifs sur une base biologique de la gestation de neuf habitations humaines croisé avec l’analyse sociologique des idéologies qui gouverne c’est imaginer car je crois que nos mythes sont des idéologies social nous imaginer un collectif sont des productions idéologique mais au 5e siècle avant notre ère si démocrite pouvait rire et se moquer de tout pour exercer et enseigner sa sagesse c’était sans conséquence il n’en est plus de même aujourd’hui notre nouvelles conditions planétaires nos habitués à l’idée que nous pouvons quoi qu’en ait dit pythagore et même que nous devons nous baigner plus d’une fois dans la même eau et respirer le même air nettoyez et recycler quotidiennement non seulement dans la station spatiale internationale où dans les avions des grandes lignes mais aussi dans les complexes administratifs et commerciaux dans les rues ce réseau souterrain de transport urbain de nos grandes villes ul etc où la population est de plus dans ce lot de plus en plus rares et l’air de plus en plus polluée il n’est plus temps de rire face à l’urgence écologique sanitaire et démocratique de la nivelle conditions planétaires dans laquelle nous sommes désormais confiné la sagesse n’est plus de se moquer comme démocrite avec sérénité mais de se concerter mondialement pour hâter des décisions urgentes face au péril immédiat que nous avons créé avec nos réseaux synaptique et nos mains le conte écologique à rebours est enclenché ne sommes plus certains de pouvoir le ralentir encore moins l’arrêter ce n’est plus le hasard qui peut gouverner notre destinée humaine il n’est plus temps de s’en remettre à lui seul notre recherche scientifique notre volonté rationnelle politique et notre éthique planétaire pour nos secourir la situation paraît tragique perdu d’avancé face aux populations complotistes climato-sceptiques antidémocratique qui pullulent dans les plus grandes nations de notre planète et prétend nous imposer la loi de leurs fabulation toxiques nous n’avons plus de marge de manoeuvre le hasard est à bannir on ne serait plus s’en remettre à lui comme pour l’ équilibre démographique des naissances des deux sexes pour assurer notre perpétuation ni davantage à la providence de la nature pour sauver nous sauver des désastres écologiques en cours il est plus que probable que la nature tendent à éliminer notre espèce devenue dangereusement nuisible selon la même logique que nous appliquons aux nuées de moustiques porteurs de la maladie résumons les artistes les écrivains ont pleinement conscience du rôle du hasard dans la création les scientifiques le déteste et même s’il est plus même si les plus innovateurs d’entre eux comme on vient de le voir juste avant avec notre collègue d’oxford même si les plus novateurs d’entre eux aujourd’hui commence à penser de voir lui faire une place en biologie et en astrophysique la thermodynamique s’emploie à réguler le chaos et dans les sciences humaines dans les gouvernes de la raison pratique et de l’éthique planétaire aussi bien que dans les superstitions le hasard n’a plus sa place quoi qu’en pensent les théologue et les scientifiques le hasard est le joker de nos fabulation humaine même lors de la distribution des cartes personne ne sait s’il aura le joker dans son jeu ou s’il sera dans la main de la partie adverse et comment il pourra en user pour gagner la partie ou limiter les pertes ce soir la planète est en jeu la roulette tourner rien ne va plus le hasard peut régner sur l’univers serait nous échappe mais il n’a pas sa place sur notre planète où l’écologie j’oppose l’univers à notre planète vous l’avez compris il n’a pas sa place sur notre planète où l’écologie est l’éthique nous impose le nouveau récit sur lequel les purgeant de refonder notre aventure humaine qu’il faut donc réinventer je vous remercie [Applaudissements] [Musique] d’après vous l’univers il cherchait qu’il fait c’est à dire j’ai tout nous on libérait tout ministre qui sait ce qu’il fait c’est une question théologique ou métaphysique d’ailleurs comme la science astrophysique actuelle et je n’ai pas la réponse c’est vraiment il faudrait imaginer mais pourquoi pas nous nous interrogeons l’univers avec des fabulations religieuse astrophysique superstitieuse et caetera et dans les mythologies anciennes c’était très variés alors si nous voulons concevoir que l’univers est la conscience de lui-même faire si bien le sens de votre question quand vous voulez vous que je vous réponde c’est pas possible mais je pourrais inventé une fabulation qui vous dirait que l’univers respire comme un poumon ou qu’il a une conscience neuro cérébrale un grande philosophe contemporain qui s’appelle joël de rosnay que je considère comme un affabulateur bizarre à penser que nous partagions une intelligence collective connectés comme me le disait teilhard de chardin sur une atmosphère neuronale qui entrerait la planète qui nous permet de partager dans une utopie qui dans son cas n’est pas religieuse mais biologique aux siens fictionnel cette intelligence collective je dirais que je ne crois pas l’intelligence collective ni partagé sur l’homme que la bêtise oui mais en quelle intelligence nom et est en revanche nous avons est bien sûr une intelligence connectés comme avait la miss est d’écarter newton quand il partageait des lettres entre eux sur des questions métaphysiques ou scientifique alors je ne crois pas l’intelligence collective j’ai bien dit je crois à la bêtise collective et à nous en avons des exemples actuels et du côté de l’athlète de l’atlantique où je vis puisque je vis au canada et est juste au sud il y avait récemment quelque chose de bizarre au niveau de la fabulation bon eh voilà ce que je peux en dire mais la réponse fondamentale c’est que nous inventons des récits des fabulations de notre rapport au monde autre beau morphx généralement juste hervé tu dis que tu ne crois pas à l’intelligence collective mais il ya quand même une exception c’est time world j’ai à vous dire c’est le but du congrès georges les oui et toi qui es mythe analystes donc c’est un mythe ni comment tu dis toi mythologie un mythe all of me torture je lève toi qui es mythe analystes en fait quelle est la représentation du hasard il y en a dans dans nos esprits qui fait que nous continuons d’y croire voyez si nous continuons ni croire c’est que ça représente quelque chose ou est important et quelle est cette représentation parce que quand on remonte même dans la grèce antique c’est pas très claire lannes annick et les mots et race ce pas très clair c’est vrai le postulat fondamental de la mitaine alice est en période en an parieurs emparer comme disait hegel c’est que tout ce qui est réel est fabula thouars tout ce qu’ils fabulent at war est réel ils disaient tous qu’ils rationnelle et moi j’ajoute mais il faut choisir ses fabulation et éviter les hallucinations toxiques bon alors effectivement le hasard et et existe dans nos représentations et il existe comme existe notre croyance à la chance ou la malchance les superstitions autant oui et la raison elle-même est un grand mythe bon alors et moi ce que je dis fondamentale on sait que le hasard est l’exemple même de ce show ne peut pas penser à posteriori de ce qu’on ne peut pas représenter représenter père a posteriori donc comme je le diffuseur c’est l’anti mites absolue bon on ne peut pas on ne peut pas en dire plus que après coup alors à posteriori on peut en dire plein de choses selon la façon dont il nous a bien ou mal traités c’est certain que nous nous si me tombe une puce sur la tête en sortant d’ici une lacune plaques de tôles de zinc et bien sûr ce sera un malheureux hasard et je penserai qu’il ya eu mal mauvaises intentions j’invente ray quelque part un hasard bien ou mal intentionnés donc je l’inventerait même est un méta physiquement on peut parler de dieu mais on ne va pas de dieu en soi on peut parler ses effets on ne peut pas parler de dieu un pet us est ce que au lieu des 1 antimite ou l’anti mites parfait comme tu dis j ai ce mythe est ce que ce serait pas le mythe des mythes est ce que finalement le hasard serait pas l’expression de l’espoir qui est le mythe du main par excellence finalement on a espoir qui est un bon hazard 1 et comme tu dis d’éviter le mauvais hasard quand on sent de la salle pardon pardon pour cette phase est ici parce que georges lewi comme chacun sait est un optimiste donc il interprète le hasard avec optimisme et je pense que michel foucault le réinventer comme un effet biopolitique pervers donc ça dépend de la sphère culturelle la sphère d’idées dans laquelle on est en france y’a plus de pessimisme d’optimistes donc effectivement je suis pas sûr que ces raisons je pense que mon temps est terminé c’est l’heure de la synthèse hyper simple [Rires] mais je vais la faire jets d’affaires non vous m’applaudir et après seulement si vous avez je ne sais pas le hasard mais je m’attendais pas trop à ça je dois dire parce qu’en plus en plus tu as posé la question un peu ultime de taiwan en terre est ce le hasard qui a créé l’univers là je crois qu’on peut pas poser de questions plus larges que ça et tu à noter que c’était une question finalement assez récente dans l’histoire des idées puisque on a souvent eu tendance à faire appel à la figure d’un créateur avec un grand c selon les différentes croyances et donc la question du hasard c’est ce s’est posé assez récemment aujourd’hui les scientifiques tentent d’expliquer notamment l’origine de l’univers par des modèles des modèles physiques des modèles mathématiques parce que si l’on invoque plus dieu si nous n’avons plus le créateur avec un grand c est bien en fait on perd nos repères on a besoin d’autre chose en l’occurrence la science on tombe en plein désarroi et en fait je crois que tu as parlé d’univers effrayant ça m’a fait penser à pascal quand même qui évidemment a parlé de l’homme entre les deux infinis donc si l’on invoque plusieurs on se retrouve trouve plongé dans l’infiniment grand et on se retrouve nous dans notre condition humaine entre l’infiniment petit et l’infiniment grand et donc pascal parlait déjà de cette angoisse existentielle vous enlever un petit extrait qu’est ce que l’homme dans la nature vous connaissez tous cet extrait 1 ayant à l’égard de l’infini 1 to à l’égard du néant un milieu entre rien et tout infiniment éloigné de comprendre les extrêmes la fin des choses et leurs principes sont pour lui invinciblement caché dans un secret impénétrable également incapable de voir le nez en doute il est d’où il est tiré et l’infini où il est engloutie je pense que ça résonne particulièrement bien avec tout ce que tu nous as dit et donc tu a défini le hasard de façon totalement novatrice j’irai dans time world comme l’absence de mythes l’absence de récit quelque chose qui va je te cite aux limites de la pensée humaine alors pour reprendre pascal nous sommes plongés dans une grande solitude mais peut-être que cette solitude de la condition humaine serait bouleversé si une forme de vie extra terrestre était découverte on tue ce serait comme tu l’as dit une révolution chocs cosmiques une divergence et ça nous permettrait de prendre réellement conscience du fait que nous vivons sur une planète au sein du cosmos le problème donc c’est qu’on a mis à mort dieu dieu est mort donc évidemment nietzsche n’est pas très loin bien sûr et et ça m’a fait penser à nietzsche parce que finalement la recherche de la vérité en particulier scientifique est une façon d’échapper à cette angoisse existentielle que tu que tu mentionnait peut-être je dirais de se consoler alors je vous lis parce que je ne veux pas qui est de jaloux un petit texte de nietzsche à lille il en est de même de cette croyance dans se contente maintenant temps de savants matérialiste je crois que ça tu vas mars ça résonne bien avec la conférence la croyance à un monde qui doit avoir son équivalent et sa mesure dans la pensée humaine donc que l’on cherche à comprendre dans l’évaluation humaine un nom de vérité entre guillemets dont on pourrait approcher en dernière analyse à l’aide à l’aide de notre raison humaine petit écart et quelque chose évidemment que nietzsche conteste et finalement cette recherche de la vérité aujourd’hui en sciences elle est indissociable de l’idée de hasard précisément et le hasard comme disait george lewis est peut-être une nouvelle forme d’espoir de comprendre notre monde et de combattre donc cette angoisse existentielle à travers une nouvelle mythologie donc produits proposés par les scientifiques tu t’es fini c’est donc le hasard comme l’absence de mythes l’absence de récits et maintenant je pense que les scientifiques vont faire un nouveau récit raconté une nouvelle histoire c’est celle de la disparition du hasard merci [Applaudissements] [Musique]

Leave a comment