Skip to content Skip to sidebar Skip to footer
0 items - £0.00 0
0 items - £0.00 0

Quelles sont les industries qui seront fortement affectées par l’introduction du Métavers ?

Quelles sont les industries qui seront fortement affectées par l’introduction du Métavers ?

Quel est le but du métaverse ? Les développeurs de la technologie métavers ont pour but réel de remplacer le monde digital (internet) par le monde virtuel. Les internautes pourront ainsi interagir directement dans le monde numérique. ➜ Découvrez Botnation et lancez votre chatbot facilement ! Comment s’appelle l’action métaverse ? Action Meta Platforms (Facebook) L’acquisition de cette société qui est devenue Meta Quest témoignait déjà à l’époque de la vision de Facebook, tournée vers le Metaverse. En 2021 a vu le jour une application pour les casques Oculus permettant de participer à des rencontres virtuelles de travail (presque) en personne.28 juin 2022 Quel est le but du métavers ? Les développeurs de la technologie métavers ont pour but réel de remplacer le monde digital (internet) par le monde virtuel. Les internautes pourront ainsi interagir directement dans le monde numérique. ➜ Découvrez Botnation et lancez votre chatbot facilement ! Pourquoi le monde virtuel peut être dangereux ? Lors d’une séance de réalité virtuelle, certaines personnes peuvent ressentir des symptômes très inconfortables, regroupés sous l’appellation de cybercinétose : pâleur, sensation de malaise, troubles visuels, désorientation, maux de tête, fatigue, vertiges, nausées, vomissements, tachycardie, hypersalivation.4 janv. 2022 Quel est le meilleur projet metaverse ? Decentraland, le leader du monde du metaverse Il s’agit d’une plateforme metaverse décentralisée appelée Decentraland qui est basée sur la blockchain Ethereum. Sa particularité réside dans le fait que les utilisateurs et les détenteurs du token MANA peuvent acheter et modifier des terrains virtuels.13 sept. 2022

Où investir en 2022 ?
Quel est le premier metaverse ?
Pourquoi le metaverse est important ?
Qui a créer le metaverse ?
Quels sont les avantages du métavers ?
Quel est le meilleur metaverse ?
Quel sont les actions à acheter en 2022 ?
Quel avenir pour le metaverse ?
Pourquoi il ne faut pas épargner plus de 3000 euros sur son livret A ?
Comment faire pour doubler son argent ?
Qui sont les acteurs du metaverse ?
Quel futur pour le metaverse ?
Quel est l’intérêt du métavers ?
Qui a inventé le métaverse ?
Quelle crypto va exploser en 2023 ?
Quel crypto va exploser en 2025 ?
Quel est le meilleur investissement en ce moment ?
Quel est le montant minimum pour trader ?
Quand arrivera le metaverse ?
Est-ce que le metaverse existe déjà ?
Qui a créé le metaverse ?
Quelle est la meilleure metaverse ?
Quelle crypto A moins de 1 € ?
Quelle est la meilleure crypto monnaie ?
Qu’est-ce qui rapporte le plus d’argent ?
Où placer son argent à la banque ?
Est-il possible de vivre du trading ?
Comment trader avec 1 € ?
Qui a créé metaverse ?
Quand va sortir le métavers ?
Quel est le but du Métaverse ?
Quand sort Meta Facebook ?
Quel crypto va exploser en 2022 ?
Quel est le business le plus facile ?
Quel est le business le plus rentable au monde ?

Où investir en 2022 ?

Les meilleurs placements à privilégier en 2022 sont l’immobilier et l’assurance « nouvelle génération », les crypto monnaies, la location meublée, les fonds structurés, le private equity, le metaverse, l’investissement dans les secteurs innovants et les SCPI résilientes.

Quel est le premier metaverse ?

La première apparition du terme metaverse a été dans Snow Crash, « Le Samouraï virtuel » de Neil Stephenson. Dans ce roman visionnaire publié en 1992, les citoyens utilisent des avatars numériques pour explorer un monde virtuel en ligne – ce qui est pour eux une façon comme une autre d’échapper à la réalité.

Pourquoi le metaverse est important ?

Le métavers élimine les limites de l’écran et offre une expérience immersive. Elle ressemble à un jeu vidéo, dans lequel un avatar représente l’utilisateur. L’utilisateur peut déplacer et contrôler des objets, interagir avec d’autres avatars et participer au développement de cet univers.

Qui a créer le metaverse ?

Neal Stephenson

Quels sont les avantages du métavers ?

Ces espaces virtuels permettent aux utilisateurs d’échanger, partager, travailler ou encore jouer ensemble. Beaucoup de choses peuvent donc être faites. Le métaverse se rapproche de jeux vidéo déjà existants, tels que Fortnite, Minecraft ou encore Second Life.

Quel est le meilleur metaverse ?

Decentraland, le leader du monde du metaverse Il s’agit d’une plateforme metaverse décentralisée appelée Decentraland qui est basée sur la blockchain Ethereum. Sa particularité réside dans le fait que les utilisateurs et les détenteurs du token MANA peuvent acheter et modifier des terrains virtuels.13 sept. 2022

Quel sont les actions à acheter en 2022 ?

🔍 Quelles actions suivre dans la technologie en 2022 ? Parmi les actions à suivre dans la technologie, on retrouve Amazon, Apple et Microsoft. Globalement, c’est tout l’indice Nasdaq qu’il faudra suivre en 2022, et particulièrement les GAFAM (Google – Amazon – Facebook – Apple – Microsoft).

Quel avenir pour le metaverse ?

Le metaverse : quand l’avenir fait l’unanimité Si nous comparons avec les données de l’entreprise sur un sondage réalisé en juillet 2021, 32 % des consommateurs avaient alors entendu parler du métavers. En mars 2022, ils sont 74 %… La prise de conscience est là.17 juil. 2022

Pourquoi il ne faut pas épargner plus de 3000 euros sur son livret A ?

Le plafond du Livret A s’élève à 22 950 euros, placer plus de 3 000 euros vous fait en réalité perdre de l’argent. La crise sanitaire n’a fait que renforcer cette propension à épargner sans investir.

Comment faire pour doubler son argent ?

Comment doubler son argent: retenez ceci -Il est préférable d’investir en actions lentement, mais progressivement. -Achetez par exemple chaque trimestre pour 1.000 actions en euros. Si les actions A sont cotées à 10 euros, vous pourrez en acheter 100. Si la part tombe à 5 euros, vous pouvez acheter deux fois plus.

Qui sont les acteurs du metaverse ?

Aux côtés de Meta, Microsoft et Nvidia, l’écosystème du métavers compte de nombreux autres acteurs, actifs sur les mêmes créneaux (dispositifs XR, processeurs, plateformes de création de mondes virtuels) mais également bien d’autres.28 avr. 2022

Quel futur pour le metaverse ?

D’autre part, les plateformes de metaverse envisagent un investissement massif dans les prochaines années. Selon le NY Times, Mark Zuckerberg et Meta ont déjà investi en 2021 plus de 10 milliards de dollars, diminuant ainsi les profits de l’année dans le but de développer un maximum l’activité.19 mai 2022

Quel est l’intérêt du métavers ?

Les avantages du metaverse à connaître pour un événement Il éloigne les freins habituels d’accès. Tout le monde peut accéder à l’écosystème. L’un des avantages conséquents du metaverse est aussi l’amélioration de la participation de l’audience. En termes de créativité, les planificateurs seront gâtés.5 mai 2022

Qui a inventé le métaverse ?

Dick en 1964 et Simulacron 3 de Daniel F. Galouye, paru aux États-Unis en 1964 (en France en 1968) et mis à l’écran par Rainer Werner Fassbinder en 1973 dans Le Monde sur le fil, puis repris dans Le Samouraï virtuel, paru en 1992, de Neal Stephenson, qui invente le terme de « métavers ».

Quelle crypto va exploser en 2023 ?

Dans notre liste des crypto qui explosent et qui sont amenées à briller en 2023, on positionne le BNB. Son cours a largement augmenté ces derniers mois. L’objectif de la plateforme Binance est de faciliter les échanges de trading.

Quel crypto va exploser en 2025 ?

Les analystes s’attendent à ce que Binance Coin continue de bénéficier de la croissance du marché crypto. En 2025, Binance Coin passera la barrière psychologique des 1000$ pour la première fois. BNB clôturera cette année avec un prix aussi élevé que 1110$.

Quel est le meilleur investissement en ce moment ?

Les meilleurs placements à privilégier en 2022 sont l’immobilier et l’assurance « nouvelle génération », les crypto monnaies, la location meublée, les fonds structurés, le private equity, le metaverse, l’investissement dans les secteurs innovants et les SCPI résilientes.

Quel est le montant minimum pour trader ?

Certains courtiers offrent la possibilité de trader avec seulement 25 euros, mais la plupart exigent un dépôt minimum de 250 euros.

Quand arrivera le metaverse ?

Lancé aux États-Unis et au Canada en décembre 2021, le métaverse Horizon Worlds s’apprête à traverser les océans.13 mai 2022

Est-ce que le metaverse existe déjà ?

Il existe plein de métavers. Métavers, métaverse, méta-univers ou metaverse, on ne parle que de ce terme depuis que Mark Zuckerberg l’a proclamé successeur d’Internet. Mais, quelle est sa définition exacte ? En octobre 2021, face à l’accumulation des affaires, Facebook change de nom.21 août 2022

Qui a créé le metaverse ?

Steve Jackson Games

Quelle est la meilleure metaverse ?

Decentraland, le leader du monde du metaverse Il s’agit d’une plateforme metaverse décentralisée appelée Decentraland qui est basée sur la blockchain Ethereum. Sa particularité réside dans le fait que les utilisateurs et les détenteurs du token MANA peuvent acheter et modifier des terrains virtuels.13 sept. 2022

Quelle crypto A moins de 1 € ?

Liste des meilleures crypto-monnaies à moins de 1 €

Quelle est la meilleure crypto monnaie ?

Bitcoin (BTC)

Qu’est-ce qui rapporte le plus d’argent ?

Quels sont les placements et les investissements les plus…

Où placer son argent à la banque ?

Placer son argent : 8 placements pour investir en 2022

Est-il possible de vivre du trading ?

La réponse est oui. Vivre du trading est tout à fait possible, mais cela peut être très difficile à réaliser. En fait, ce n’est pas nécessairement plus difficile ou plus exigeant qu’un travail classique. Si vous pouvez atteindre une régularité dans vos gains, vous pouvez vivre confortablement de vos revenus de trading.19 juil. 2022

Comment trader avec 1 € ?

La réponse est oui, dans les faits, il est effectivement possible d’ouvrir un compte de trading avec 10 euros et même avec 1 euro seulement. Le compte Invest. MT5 d’Admirals vous permet en effet d’accéder aux marchés boursiers à partir de 1 euro seulement.30 sept. 2022

Qui a créé metaverse ?

Neal Stephenson

Quand va sortir le métavers ?

Ce qu’il faut savoir sur Horizon Worlds, le metaverse de Meta maintenant disponible en France. Accessible aux États-Unis et au Canada depuis fin 2021, puis dans plusieurs pays européens depuis cet été, la plateforme s’ouvre désormais à la France et à l’Espagne.16 août 2022

Quel est le but du Métaverse ?

Le métavers élimine les limites de l’écran et offre une expérience immersive. Elle ressemble à un jeu vidéo, dans lequel un avatar représente l’utilisateur. L’utilisateur peut déplacer et contrôler des objets, interagir avec d’autres avatars et participer au développement de cet univers.

Quand sort Meta Facebook ?

Facebook s’est essayé au concept de metaverse, en lançant Facebook Horizon fin 2019, rebaptisé Horizon Worlds en octobre 2021.

Quel crypto va exploser en 2022 ?

Les voici : IMPT – Cryptomonnaie qui a pour objectif d’utiliser la blockchain comme solution face aux émissions carbone. Tamadoge (TAMA) – Crypto-monnaie Déflationniste Basée sur le Meme Incontournable du Doge. Battle Infinity (IBAT) – La Prochaine Crypto-monnaie à Exploser dans le Metaverse.il y a 5 jours

Quel est le business le plus facile ?

La vente de vêtements d’occasion est probablement un des business lucratifs les plus courants et les plus faciles pour commencer.29 avr. 2022

Quel est le business le plus rentable au monde ?

Le premier des business en ligne les plus rentables est l’affiliation. Créer son business en ligne sur l’affiliation consiste à toucher des commissions en vendant les produits ou les services des autres.


bon donc on va pouvoir démarrer en bonne et due forme bonsoir à toutes et à tous merci d’être venus aussi nombreux pour cette master class dédié à un concept dont vous avez forcément tous entendu parler au cours des dernières semaines donc le metaverse notre objectif ce soir sera de vous donner environs de 1h à des clés de compréhension de ce concept qui nous paraît être très intéressant et peut-être très prometteur pour les entreprises et de répondre à vos questions vos doutes sur sur donc le métavers ce pour ce faire ce soir je serai accompagné d’adjoints c’est rab bonjour à tous pour ça à tous effectivement alors on a choisi pour cette master class d’être à côté donc on est physiquement ensemble même si on est séparés par la distance et alors que je me présente en quelques mots je m’appelle hatcher zerrad je suis consultante en transformation digitale avec un focus plus particulier sur la stratégie digitale des entreprises et la conduite de projets digitaux et agile au niveau informatique donc et moi pour ceux qui me connaissent pas du coup romain wiegmann consultant en innovation et intervenants à l’om lyon dans le certificat être acteur de la transformation digitale donc notre objectif ce soir sera de vous présenter déjà rapidement ce qu’est ce concept de deux mètres adverses on reviendra notamment à l’étymologie du mot ensuite de faire un point sur l’existant vous verrez selway train loin d’être un concept de science fiction il ya déjà des grands acteurs qui travaillent on verra justement qui sont ils quelles sont leurs stratégies et surtout on s’intéressera bas à la question de comment commence il prépare et comment s’y préparer en tant que société en tant qu’individu et aussi en tant qu’entreprise si on parle d’une novation potentiellement de rupture avec des impacts extrêmement intéressant pour votre activité la question ça reste de savoir comment comment en tirer profit et comment bien si bien s’y prêter mais je vous propose déjà de commencer par un peu d’étymologie le terme lui-même mais davos est apparu dans une nouvelle de science fiction donc ce nom crash qui est traduit en français allez savoir pourquoi le samouraï virtuel pour décrire un monde virtuel ça sera notre point de départ de définition qui présente ce bas trois caractéristiques on aura l’occasion d’y revenir dessus dans quelques minutes c’est un monde qui est ouvert qui est durable et qui est immersif le concept en lui-même 1992 il est donc très liés à la science fiction est assez proche d’un autre concept donc vous avez très certainement entendu parler le cyber espace qui lui aussi vient du monde de la science-fiction le roman de gipson leur menster écrit en 84 si vous n’avez pas vu je vous recommande très fortement de le dire encore une fois c’est vraiment un concept de monde virtuel qui a été popularisée dans des oeuvres notamment matrix par la suite le terme en lui même mais ta bosse c’est une concaténation de deux termes meta qui signifie en grec à propos de haut de la pensée à la métaphysique par exemple aux métadonnées si vous travaillez dans le monde de la tech donc c’est quelque chose qui se rattache vous donner quelque chose qui sera qui va au delà de la physique dans le cas de la métaphysique et l’autre mot seuil haut niveau ce tout simplement l univers le monde donc autrement dit donc deux termes au delà du monde ou à propos du monde ça dépend de quel quels éléments où on prend ce qui est surtout intéressant c’est que c’est un univers verrez qu’il fait intervenir beaucoup de technologies mais qui contient énormément d’interaction c’est un lieu c’est un espace où des acteurs multiples vont en tout cas se retrouver pour échanger on va voir dans quelques instants pour quoi nous ce qui nous intéressera surtout les aspects économiques de ces connexions et même si bien sûr les aspects sociaux voire sociétaux sont aussi très importants on vous propose de rentrer dans le vif du sujet avec donc une partie je vous l’avais dit sur la partie historique qu’est ce qu’il y à déjà parce que ce n’est pas qu’un concept de science-fiction sauf si une réalité technique et concrètement qu’est-ce qui on pose ce fameux métavers je vous le disais en introduction à pour nous il ya trois critères qui sont très importants le premier c’est un critère d’ouverture de connexion d’interconnexion l’idée c’est que tout le monde ou presque pourraient avoir accès à ces mondes virtuels en tout cas c’est comme ça qu’ils ont été aussi conçu sans nécessairement avoir de barrières à l’entrée il y en ait toujours notamment des barrières des barrières physiques mais ya une idée d’ouverture ouverture à tous les acteurs possible ou en tout cas au plus grand nombre possible l’autre concept la durabilité c’est pas nécessairement durable au sens de et de l’écologie mais plus le sens de persistants c’est à dire que ce que vous allez faire dans ce monde ne va pas disparaître si vous arrêter d’y aller c’est notamment si vous avez joué à des jeux comme world of warcraft ce côté monde persistant il y a une vie dans ce monde il ya des événements qui se produisent même en l’absence du joueur il est durable il est persistant on reviendra après sur d’autres technologies qu’ils ont leur place notamment ce qu’on met sur le slide les nfc la rareté numérique etc l’idée c’est que comme la vie en société si vous n’êtes pas un endroit la fille continue et naturellement quand vous allez revenir il y aura d’autres choses à découvrir d’autres interactions affaire le troisième point c’est que ce monde là est aussi immersif vous l’avez vu durant peut-être des oeuvres comme matrix ou comme ribéry roanne vous avez une notion bon c’est le film d’un plan de réalité virtuelle de réalité augmentée mais l’idée en tout cas c’est un monde qui fait appel à plusieurs sens ajuste la vue à ta juste de la 3d avec du son mais vraiment une immersion durable qui dépendra de la technologie disponible dans les années à venir et dont on dispose aujourd’hui en tout cas voilà un peu notre point de départ monde ouvert vous pouvez le rejoindre quand vous voulez ou vers une multitude d’acteurs multitude d’entreprises durables ce n’est pas parce que vous n’êtes pas connecté que le monde n’a pas son existence propre ne continue pas d’évoluer et immersif la promesse c’est véritablement de vous faire un monde parallèle un monde supplémentaires en tout cas découvert dans lequel vous êtes immergés pleinement ça c’était de la sémantique concrètement qu’est ce qu’il ya comme comme technologie derrière qu’est ce qu’on peut dire sur ce fameux met à faire j’ai pris le graphe donc d’une boîte de conseil qui s’était de gartner conseil en technologies qui chaque année en fait fait un classement des technologies d ensemble de technologies qui leur paraissent les plus prometteurs si vous regardez bien le concept de métal verre il apparaît pour la première fois sur ce gartner avec cycl en 2008 c’est ce que vous voyez au milieu du graff avec marc époux blake usa words qui reprend à peu près tout ce que je viens de vous de vous décrire dans les rapports des gardiens le point intéressant c’est que si vous regardez où est ce qu’il est situé il se situe quelque part entre les technologies qui ont produit des attentes finalement décevante ils ont été décevant par rapport à leurs attentes et aussi près des technologies ou bon finalement les décideurs ont commencé à tourner à tourner la page la date n’est pas anodine puisque si vous arrivez à faire un bilan d’une technologie en 2008 ça veut dire qu’elle a au moins six ou sept ans d’ancienneté et vous verrez pour nous la grande date de départ du metavers 6 et 2003 mais n’anticipons pas des choses ce qui est important de toujours considérer c’est que le métavers ce c’est un ensemble de technologies c’est un écosystème on va retrouver d un côté très hardware les ordinateurs les kits de réalité virtuelle peut être aussi qui vont permettre de vous y connecter dans le futur les implants que sais-je bien sûr aussi des infrastructures derrière pour faire fonctionner tous à des serveurs qui vont avoir un projet de faire exister ce monde virtuel d’un contenu très concret les connexions que ce soit de la fibre 5g peu importe pour faire fonctionner cet écosystème lorsque vous voyez sur la partie basse de mon graphique et ensuite bas tout un nombre de logiciels et de services qui vont être déployés sur cet univers là c’est pas juste une technologie voyez vraiment ça comme un écosystème de technologie ce qui est très intéressant c’est que potentiellement et c’est qu’on sait aujourd’hui qu’on en parle et que la presse spécialisée en parler aussi énormément c’est que toutes les technologies pourraient éventuellement avoir leur place dans cet écosystème la cedh encore une fois un concept qui repose sur l’ouverture justement la connexion à les acteurs multiples donc potentiellement tout le monde essaye aussi de tirer son épingle son épingle du jeu vous le disais c’est un concept on nous parlait assez assez anciens puisque globalement les deux premiers mais tigers sont apparus la même année s’est porté par deux entreprises assez assez différentes au moins l’une d’entre elles seconde life vous parle probablement et du coup barba justement vous présentez un peu quelques caractéristiques de ces deux acteurs qui ont été pionniers dans la création de noms de deux mondes virtuels le 1er mai tavr ce qui me paraît fondamental c’est entrepris au niveau ce qui a été créé par une société suédoise qui s’appelle my back minder qui a été créé en 1999 avec pour objet de créer des mondes des mondes virtuels ils ont créé un jeu d’exploration spatiale qui est construit autour d’une économie très complexe vous avez un système de bourse vous avez un système l’immobilier virtuel d’actions de titres de propriété et la particularité c’est que la monnaie que vous gagnez dans ce jeu est convertible en dollars un taux fixe à 10 près d’oka monnaie du jeu est égal à 1 $ et le jeu fonctionne depuis maintenant pratiquement deux décennies sans aucun problème ce qui est intéressant c’est que la société joue à fond sur le côté d’ouverture de soi de son monde puisque elle a créé un écosystème et a confié la gestion de planètes dans ce jeu à des sociétés tierces aujourd’hui si votre société veut avoir une planète d’entre eux clament universe c’est possible vous allez pouvoir y organiser des événements et ainsi de suite bien sûr en suivant les modalités qui sont fixées par le propriétaire du monde la boîte est très sérieuse dans ce dans ce domaine là elle est audité notamment par cooper et surtout fait intéressant elle a acquis en 2009 une licence bancaire auprès de la banque centrale de suède pour bah justement être un émetteur de monnaie virtuelle et fournir aux joueurs qui le souhaitent des cartes de crédit qui permet de dépenser dans le monde alain leurs gains dans guerre virtuelle aujourd’hui le jeu existe toujours avec à peu près un millier de joueurs actifs par le second c’est seconde life assez différent c’est pas nécessairement monde avec une économie exsangue en structures etc c’est un monde extrêmement ouvert extrêmement créatif la particularité c’est que l’entreprise donc linden lab qui édite ce jeu a ouvert le un système de scripts et de création 3d qui permet en fait de créer des objets virtuels et de les vendre contre une monnaie le linden dollars que les participants peuvent utiliser dans le jeu second life est assez intéressant pour qu’ils aient raison c’est que encore une fois comme entretien universe et ses pionniers les métavers et surtout un grand nombre d’entreprises ont poussé les programmes dans second life en particulier deux entrées pour les sites et coca cola qui a fait une très vaste campagne de publicité dans le métavers de seconde life quelque part aux alentours de 2007 et ibm qui a poussé via ses consultants la création des espaces professionnels dans second life la date n’est pas anodine 2007 un an après vous avez une des plus grosses crises économiques de l’histoire est la crise des subprimes qui a sonné le glas de tous ces programmes très volontariste dans le métavers aujourd’hui néanmoins le jeu existe toujours et a toujours ses adeptes tout ça pour dire quoi c’est que si on regarde en bout de course 17 ans 18 ans de métavers vous avez des choses qui sont intéressantes c’est pas un concept de science fiction et des technologiques qui existent vous avez des acteurs qui sont déjà positionnés dessus les opportunités qui ont déjà été créés ainsi vous pouvez vivre potentiellement seconde entre kill you never say seconde life mais quand on regarde bien c’est pas pour ça non plus que c’est un eldorado la plupart d’entre vous je pense qu’on jamais entendu parler d’entretien universe et selon dhaif encore aujourd’hui un signe mich donc on va en parler bien sûr durant la seconde partie de la master class mais ce qui compte derrière c’est la stratégie qu’est ce que vous mettez en place mais pour être un acteur pertinent de ces deux cérémonies pour compléter notre tour de l’existant nous allons maintenant nous intéressait donc aux acteurs qui sont présents sur cette technologie et qui est avec pote avec succès merci à romain alors justement voilà pour faire la transition aujourd’hui on a énormément d’acteurs qui se positionne sur sur sur le métavers ce soit parce que ce sont des acteurs qui ont déjà comme le disait romain une expérience de longue date sur ce secteur de niche soit qu’ils ont profité en fait de l’essor de nouvelles technologies la bloque chain les balbutiements aussi autour de l’informatique quantique la puissance de calcul d’autres éléments aussi voilà un peu plus pouces danse artificiel donc c’est en fait cet écosystème qui a permis de gagner en maturité en fait pour que certaines autres entreprises puissent commencer à explorer le potentiel autour du metavers ce alors pour ne pas les citer en fait on a les plus grosses entreprises de la tech notamment microsoft et puis meta alors meta pour la petite histoire la petite anecdote c’est l’ancien nom de facebook donc l’information d’être dia à peine un mois facebook a changé de nom pour meta pourquoi pour déjà d’une part faire référence à la racine grecque du mot pour aller vraiment au-delà donc meta au delà du monde actuel et deuxième bizarrement une référence directe au concept de metaverse puisque c’est l’orientation stratégique déterminante en fait qui a été fixé par par par facebook donc l’univers meta aujourd’hui l’univers de l’entreprise mais tu as ce n’est pas que facebook facebook restera facebook dans le sens réseau social mais derrière tout une petite panoplie d’applications instagram whatsapp messenger oculus aussi qui en représente tous les casques virtuel casque pardon de réalité virtuelle sur lesquels mehta va pouvoir s’appuyer aussi pour développer sa technologie mais l’idée voilà ça a été finalement ce qu’on constate c’est que ces entreprises ont petit à petit poser leurs pions sur l’échiquier de sorte à pouvoir une fois pour toute et pour de bon s’inscrire dans cette stratégie autour du déploiement du meta bears on voit aussi d’autres pure players au niveau du metaverse on en parlera un petit peu tout à l’heure pour donner des exemples de ce qu’elles font exactement mais ce sont des entreprises qui dès le début de leur positionnement et donc vous n’entendez probablement pas encore parlé aujourd’hui mais on choisit résolument de s’intégrer dans le métavers c’est de déployer leurs activités dans le métavers alors avant de rentrer dans le détail de ses pleurs de ces purs players pardon donc vous n’entendez pas encore parlé faisons un petit tour d’horizon sur la stratégie des entreprises et comment ça se passe aujourd’hui je suis une entreprise j’entends parler du metaverse comment moi je peux en tirer partie qu’est ce que ça veut dire pour moi pour mon business et comment je peux intégrer ce nouveau marché alors on a resté on a choisi de rester un peu classique latif donc on est parti sur une matrice dand sauf que vous connaissez probablement en termes de stratégie d’entreprise qui se définit par deux axes essentiels un axe sur les produits quels sont les produits que cette entreprise cherche à commercialiser et un axe sur les marchés quels sont les marchés les segments les zones géographiques ou autres sur lesquels l’entreprise cherche à se développer alors si on commence sur la partie tout en bas à gauche de l’écran on voit que on a une stratégie standard on va dire de croissance organique c’est-à-dire de croissance sur le marché actuel sur les produits actuels c’est possible aussi de s’intégrer dans le métavers avec une croissance organique et c’est le cas de funk au qui est l’entreprise en fait qui commercialise les petites figurines dont vous avez peut-être entendu parler qu’ils ont une grosse tête justement et qui sont des produits aujourd’hui physique réel qu’il est possible d’acheter en fait dans énormément de boutiques spécialisées dans ce sujet alors ce qu’ils ont cherché à faire là dessus c’est de se dire ok moi j’ai envie de tirer parti du metaverse donc ce que je vais faire c’est que je vais créer pour chaque achat d’une figurine en édition limitée dans le monde réel je vais donner la possibilité aux acheteurs aux clients d’avoir un âne et un élève thé et je pense que romain reviendra sur la définition juste après mais un élève t qui permet en fait d’avoir l’équivalent dans le monde virtuel de cette figure est aujourd’hui la nfc sont un peu à la croisée de plusieurs marchés on parle de marcher un petit peu de consommation parts de marché d’art aussi mais en tout cas c’est une technologie hyper intéressante dans le sens où c’est en plein en plein essor il ya énormément de choses à les en tirer en termes d’ usage et je laisserais romain aborder la partie un peu plus technique tout à l’heure on a une deuxième stratégie qui est la stratégie juste en haut à gauche qui concerne en fait le déploiement de nouveaux produits sur un marché actuel on entend beaucoup parler de nike aujourd’hui dans le domaine sportswear physique mais bientôt on entendra aussi parlé dans le domaine du sportswear virtuel je m’explique aujourd’hui nike a déposer des brevets et a déposé sa marque dans le monde virtuel ce qu’ils autorisent demain a commercialisé à la fois des baskets du sportswear peu importe dans le monde physique est à la fois à commercialiser ces mêmes produits dans le monde virtuel petite anecdote aussi aujourd’hui le business model de mecs commence au petit à petit à se tourner en fait vers un business quasiment de luxe quand je parle des rafles en fait aujourd’hui c’est un business model où il faut s’inscrire sur une application pour avoir le droit d’acheter et d’être tiré au sort pour acheter une paire de baskets par exemple on peut très bien imaginer ce mode de fonctionnement aussi dans le métavers avec par exemple des possibilités exclusive pour avoir une paire dans le monde physique il faut l’avoir achetée par exemple avant dans le métavers et vice versa énormément de parallèle qu’on peut tirer à ce niveau là élément important au seae deuxième stratégie qui ressemble à celle ci la stratégie de balenciaga baden sega a collaboré avec fortnight donc le jeu vidéo assez célèbre pour développer une collection uniquement numérique de sorte à habiller les joueurs dans forza est on a une troisième stratégie qui qui consiste en fait à développer des produits existants mais sur de nouveaux marchés donc c’est le cadran en bas à droite et là ça ça fait référence à ces fameux pure players dont on entend parler depuis tout à l’heure et en fait ça consiste à complètement se déployer sur des produits qu’on connaît aujourd’hui dans le monde réel mais à ne les déployer que sur le virtuel que sur le métal earth c’est le cas par exemple de explosibles qui est une entreprise qui se positionne clairement sur du luxe numérique des de la mode de luxe mais uniquement sur l’âme et averses ou comme sandbox est au vert donc au vert par exemple c’est une entreprise qui vous permet dans le métavers d’acheter de l’immobilier d’acquérir des parcelles de terrains virtuels encore une fois mais vous pouvez quand même être propriétaire en quelque sorte dans le métavers sont donc aussi voilà des choses assez intéressantes là dessus on verra pourquoi ça peut avoir un impact pour vous en tant qu’individu et pour vous en tant qu’entreprise juste après mais voilà quelque chose tenir là dessus et puis la dernière stratégie c’est vraiment une stratégie de rupture comme ça a été le cas par exemple pour amazon qui a développé l’un me regarde je me regarde qu’est ce que c’est c’est un moteur de jeu 3d qui est multiplateforme donc on va pouvoir trouver sur playstation sur xbox sur du pc par exemple sur l’android du téléphone peu importe mais l’idée c’est de se dire que amazon s’est complètement détachée de son marché initial à savoir ce qu’ils rient tail livraison supply chain etc et a choisi de se diversifier pour aller chercher une nouvelle activité très lié avec le reste de ses domaines d’activité stratégiques puisque amazon à acheter twitch en 2014 et se base en fait sur l’achat de cette technologie pour aller plus loin vers l’univers du divertissement du jeu vidéo et permettre de déployer en fait sur son sur ses serveurs en fait de amazon web services de déployer et de construire des nouveaux jeux vidéo et plus spécifiquement sur sur la technologie 3d alors on va aborder la suite avec du coup quelques exemples et surtout des critères là imaginons que par exemple vous êtes une entreprise vous n’avez jamais entendu parler du metavers ce qu’est ce qu’il faut pour se déployer sur cet ensemble de technologies trois critères nous paraissent absolument essentiel le premier c’est d’abord le secteur d’activité moi comment je le conçois c’est que il ya certes certains secteurs qui vont être les premiers concernés par le métavers ce et qui pourront facilement on va dire trouver des opportunités pour s’y déployer alors que dehors ça va être peut-être un petit peu plus complexe un petit peu plus compliqué aller chercher en termes d’opportunités forcément quand on parle de bêta woerth aujourd’hui les cas d’usagés les plus évidents se développe dans le divertissement et notamment le jeu vidéo le gaming et c’est le sport on l’a vu avec nike par exemple le luxe également le retail mais aussi tout ce qui est musique contenu artistique voire même organisation du travail pourquoi parce que tout à l’heure on a parlé par exemple de microsoft qui se déploie aussi dans le métavers hyper intéressant de savoir qu’aujourd’hui et notamment avec le télétravail on fait nos réunions sur tille sur zoom on partage énormément en fait à distance peut-être que demain on va avoir la possibilité de réunir en fait ce format hybride et être installé dans une salle physique et puis sur la chaise en face de nous on va avoir une personne qui va être intégré bien les metaverse et qui va pouvoir collaborer avec nous comme si elle était là alors qu’il est encore chez elle donc énormément de choses en fait qu’il est possible d’aller chercher sur la partie secteurs d’activité et notamment des passerelles qui peuvent être assez évidente à franchir si vous êtes concerné le deuxième point qui nous paraît important et c’est le point qui à droite c’est le positionnement une image de marque pourquoi parce qu’aujourd’hui on voit que c’est une aubaine pour certains acteurs notamment du numérique de se positionner sur sur ce marché pourquoi parce que c’est notamment le cas de mme et a donc ex facebook quand on veut faire oublier un petit peu les déboires de l’entreprise au niveau juridique au niveau de la perte de vitesse au niveau des clients aussi au niveau de l’image du positionnement qu’on cherche à apporter à travers facebook même si instagram a contrario est plutôt en très grande croissance et pour le coup cherche à capter une nouvelle audience l’idée c’est aussi de se dire je vais me positionner comme une entreprise innovante je vais me positionner comme une entreprise qui investit sur l’avenir donc je choisis délibérément d’améliorer mon image de marque à travers la teinte de nouveaux marchés et puis le troisième point qui nous paraît aussi important et qui vise un peu à relativiser tous les géants de la tête qu’on mentionne depuis tout à l’heure c’est de se dire que il ya une capacité d’investissement qui est nécessaire pour intégrer le metaverse mais pas que puisque on voit que par exemple pour créer des alertes et aujourd’hui les frais qui vont permettre de mettre en service le rt donc financer la bloque chain sur laquelle le rt et créés peuvent être ridicule c’est à dire que n’importe qui peut créer à l afp c’est pas les deux lors de quelques centimes à quelques milliers de dollars tout dépend en fait de la complexité et puis de comment dire de la de lutte du taux d’utilisation en fait sous jacent sur la blogo chaîne mais n’importe qui peut commencer à créer ses propres énerve t a contrario quand on voit que meta investi 10 milliards de dollars annuels c’est vraiment ça le point à retenir c’est un budget qui est annuelle pour chercher des opportunités dans le métavers ce 11 août voilà deux poids deux mesures c’est accessible à tout un chacun mais on voit aussi la force de frappe de certains acteurs qui se positionne sur cet ensemble technologique maintenant que ce tour d’horizon des acteurs et de leur stratégie est claire ou en tout cas où nous parlons maintenant de plus on va s’intéresser d’ajustement à ces fameuses impact sur la société sur votre activité et surtout comment s’y préparer pour justement exploiter les opportunités dont vous parle hajjar le premier point d’abord c’est que si on se projette dans l’est notamment référence de science fiction qui sont qui sont très intéressantes il ya quelque chose à garonne en d1 le garder en tête c’est que ce modèle de mètres adverses et un modèle radicalement différent de société au sens où globalement en fait sur une société globalisée c’est un monde ouvert dans le rythme on va pouvoir avoir sa place dessus et surtout façonné par des acteurs privés jusque là et ce n’est pas un hasard vous a parlé essentiellement d’entreprises la plupart étant américaine tout simplement parce que ce sont les acteurs qui sont le plus actifs dessus si la tendance actuelle se poursuit d’ailleurs ce sont eux qui continueront à garder ce rôle très important c’est à dire nécessairement que l’état n’a pas sa place et à voir mais en tout cas pour l’instant le métavers c’est un sujet façonné par des acteurs privés et d’ailleurs c’est pas un hasard j’ai mentionné snow crash j’aime en semaine romaine soeur de pilier de la littérature qu’on appelle cyberpunk la littérature cyberpunk c’est les sociétés globalement dans lesquelles les états entend construction ont failli et donc son ont laissé la place à des grandes entreprises des mégacorporations à la japonaise ce qu’on a dans les pays d’asie qui dirige absolument hâtivement tous les aspects de la vie d’un pays les acteurs privés extrêmement puissant le point positif de ce de ce métal verre c’est que c’est une valorisation très forte des créateurs hadjar vous en a parlé un l’esthétique les marques de luxe la programmation 6 des activités créatrices donc très clairement elle les acteurs de ce monde là aussi demain wade acteurs qui crée des choses le point encore une fois elle surveillée d’un point de vue social c’est que ça va créer des rapports de force et des inégalités entre justement de ceux qui créent ceux qui ont accès à cette infrastructure voilà et les autres on l’a vu déjà avec le grenadier aux essais de confinement on est de plus en plus dans des sociétés à deux vitesses les personnes dans le poste est parfaitement dématérialise abl peuvent travailler en de télétravail sans aucun problème parce que la presse spécialisée appelle parfois les hummel et votre qui bat justement ont dû avoir chômage partiel et à des situations de travail évidemment selon vous êtes d’un côté à l’autre du rapport de force votre quotidien et votre capacité à créer de la valeur dans ce métal vers là va être complètement différente inégalités également économique a déjà mentionné le chiffre des 10 milliards par an de coûts estimés par meta de sang de son métavers parle de cours à 2 pattes il va faire de bénéfices ça veut dire derrière que vous avez une réalité technique une réalité économique des infrastructures qui sont extrêmement structurantes et pareil si vous avez une mauvaise connexion internet un accès à du matériel peut être daté aussi ça va avoir un impact sur votre capacité à se projeter dans se met à perdre donc ça va être un monde extrêmement intéressant en terme de rapport de force en termes d’inégalités aussi avec des choses à surveiller de ce point de vue là de maintenant pour redescendre je vous ai présenté la spécialité mais pour descendre d’un cran sur l’aspect cette fois-ci l’entreprise le métavers se prépare comme toute démarche de transformation transformation digitale pour vous donner concrètement quelques postures concrètes il me semble que c’est une démarche un peu en quatre étapes assez classique de la trance goa digital ceux qui ont suivi mais les cours vont retrouver des éléments qui leur parleront le premier c’est de situer déjà l’importance du métal earth pour l’entreprise est ce que vous êtes un acteur pour l’objet la mission la raison d’être c’est de créer un métavers probablement pas si vous êtes un liner ou linden lab déjà avoir une présence dans un métal earth est déjà extrêmement extrêmement ambitieux pareil si vous n’êtes pas amazon n’avait pas développer votre propre moteur 3d et vous allez avoir peut-être des approches comme nike qui sont beaucoup plus basé sur du contenu ou en tout cas sur une présence justement sur ces sur ces marchés qui pour l’instant son temps or sont encore menées sans donc soyons déjà clair sur l’importance du metavers pour l’entreprise c’est pas nécessairement une question une question simple ça peut l’être pour des structures relativement petit et si vous dites parlant vous êtes un opérateur télécom quelles stratégies pour un héritier n 6 avec verizon en orange c’est déjà un peu plus un peu plus complexe résumé en tout cas simplement et je pense qu’il sait les acteurs qui vont avoir une place très importante de dents ça se prépare aussi bien sûr ils ont des gens brillants qui le font je me donne le deuxième point beaucoup plus concret vous le savez la partie prenantes clés d’une transformation digitale si le client quelle valeur vous créé pour vos clients en étant présent dans le métavers c’est une question qui est extrêmement complexe et qui fait la différence entre les projets bien mené transformation et ceux qui ne le sont pas je vais prendre un exemple pour vous montrer ce l’importance de ce point là ubisoft de la semaine dernière a annoncé lancer des nfc sur une chaîne dont qui s’appelle trésor leur communiqué de presse c’est une page où ils disent que les aspects techniques quelle chaîne ils ont choisi quelles sont les caractéristiques techniques de ces neft et et à aucun moment ils répondent à la question de pourquoi ils font ça quand vous regardez la manière dont les gens réagissent sur les réseaux sociaux vous avez deux aspects vous avez lu par les personnes qui disent ah ça va du pay to win si on va pas dépenser d’argent on va être laissé de côté dans ces jeux là et ce qu’ils disent c’est une catastrophe pour appeler son va tout détruire si vous n’expliquez pas quelles valeurs vous créer avec vos démarches dans justement l’expérience client qu’est ce que vous faites pour le client là vous allez laisser de côté sur la route est asean avoir des conséquences très importantes puisque c’est eux qui vont déterminer ou pas est la pérennité de l’entreprise maintenant que c’est fait ensuite on va être un peu plus sur des aspects internes c’est qu’ils en interne et en externe de votre organisation sera décisif dans ses projets de transformation qui a des compétences pour engager sans créer des objets virtuels vous avez peut-être travailler avec des métiers qui sont nouveaux pour vous les designers par exemple des artistes des anthropologues peut-être aussi pour quantifier les relations que vont avoir vos personnes dans les objets dans les cocktails qu’est ce qu’un dresscode dans un monde virtuel c’est des questions très exploratoire et vous n’avez pas de réponse donc peut-être aussi vous allez devoir embarquer les parties prenantes très différent de vos activités peut-être aussi que vous avez peut-être en interne les personnes très compétentes pour ça je pense aux personnes qui travaillent dans les dsi et qui vont être en première ligne sur ces sujets là puisqu’on reste dans des problématiques d’infrastructure dont les problématiques d’informatique qui sont très structurante le dernier point qui est la recommandation pour justement essayer de tirer le plus possible profit de ces opportunités là c’est de mettre en place rapidement une maquette invoque un prophète frontières pour démontrer la pérennité et la fiabilité de vos idées à petite échelle tout en gardant en tête que si vous faites une maquette ou un poc il faut qu’ils puissent avoir un impact sur toute l’organisation c’est vraiment un autre travers des projets de transformation digitale c’est d’accumuler des maquettes dans les coins avec un chat bottes qu’on rajoute sur une page sans avoir nécessairement qu volonté de transformer radicalement une organisation on est encore une fois sur des sujets qui peuvent potentiellement encore une fois c’est avoir un avoir des impacts radicaux sur sur notre organisation le métavers s’il est menée telle que les romans de science-fiction le laisse penser c’est une innovation de rupture la société de demain sera totalement différente donc il faut aussi prévoir c’est à des moments vous mettez en place votre poc de pas juste se dire voilà on fait une petite maquette pour vérifier si on arrive à vendre 5000 $ de mascate virtuel mais essayer d’avoir une approche en tout cas un peu plus structuré et d’aligner le poc avec l’ajustement les objectifs stratégiques de votre organisation alors pour la suite justement là on s’est dit qu’on avait parlé d impact sur la société des impacts sur les entreprises quelles sont les stratégies qu’elles peuvent déployer pour s’intégrer dans le métavers ce pas l’idée c’est aussi de se dire mais pour vous et moi des gens lambda quel va être l’impact réel et est ce que c’est crédible est-ce que c’est suffisamment sérieux pour s’y intéresser dès aujourd’hui alors il ya deux choses déjà à regarder c’est d’une part la maturité de cet ensemble technologique versus ce qui a déjà et ce qui existe déjà ce qui a déjà été menée comme romain tout à l’heure il ya des perspectives autour de seconde life autour du jeu vidéo qui existe déjà aujourd’hui et qui sont directement déployables mais concrètement nous notre conviction du moins la mienne c’est de se dire que avant que ce soit diffusé très largement au grand public il y aura énormément de choses à mettre en place ne serait-ce qu’en terme de maturité technologique de maturité en termes de puissance de calcul et c est donc cette transformation va être très très lente avant de nous toucher dans notre quotidien avant de nous concerner directement mais on peut voir en fait plusieurs éléments qui vont pouvoir peut-être se se déployer ou du moins s’intégrer dans notre quotidien c’est sur deux points d’un côté la sphère plutôt personnelle d’un autre côté va se faire que tout professionnel sur la terre sur la sphère personnelle la promesse du métal earth ou du moins celle qui est clairement affichée par l’entreprise métal c’est de se dire que c’est un nouveau moyen de course voire complètement ces interactions sociales donc on va un cran plus loin que les réseaux sociaux actuels puisque là on se dit que on s’intègre on s’immerge dans un monde virtuel où l’on peut rencontrer nos amis discuter avec eux se voir rencontrer de nouvelles personnes on est on s’affranchit complètement des limites physiques c’est-à-dire que si on veut en une minute en un clin d’oeil être complètement au bout de la terre c’est possible parce que l’idée c’est aussi de répliquer de dupliquer le monde réel tel qu’il existe aujourd’hui donc il ya une infinité de possibilités en termes de lieu en termes d’activité en termes de manière de concevoir ces interactions donc il ya énormément encore de choses à dessiner là dessus parce que aujourd’hui c’est quasiment une feuille vierge sur la sphère professionnelle cette fois ci l’idée c’est de se dire que au delà du télétravail actuel qui concerne encore une fois une petite partie des travailleurs ne s’est pas du tout la majorité mais au-delà de ça comment est ce qu’on peut pour se voir le travail dans un état verse ça c’est très intéressant parce que c’est une nouvelle manière de partager de l’information d’échangés de créer de la valeur et l’idée c’est de se dire que au delà des réunions 3d au lieu au delà des entretiens à distance au-delà du fait par exemple d’être réunis autour d’une table et de pouvoir manipuler des maquettes virtuelles par exemple voilà au delà de tout l’apprenti j’ai toute la partie éducation qu’on peut créer dans un état verse dans un univers parallèle l’idée c’est de se dire que sa révolution entre guillemets la manière dont on perçoit le travail puisque on est quand même chez nous en télétravail devant un pc ou du moins immergé avec un casque virtuel ou avec d’autres technologies qui pourront se greffer à ça mais on est ailleurs aussi donc on est à la fois profondément chez soi mais aussi profondément ailleurs donc c’est aussi une nouvelle manière de concevoir les distances le travail les interactions au travail et de se dire que voilà c’est aussi tout un tout un écosystème explorer au-delà de l’aspect sphère professionnelle et sphère personnelle il ya un univers en tout cas qui a clairement pris le virage du metaverse et dans lequel il ya énormément de possibilités énormément de potentiel cet univers c’est le monde du divertissement qui s’inspire en très grande partie de la science fiction mais pas que et qui aujourd’hui fait a déjà des preuves de fonctionnement autour du metavers quand on voit que on avoir des nouvelles manières de jouer par exemple on est immergé dans un univers hyper réaliste quand on voit que on a des films aussi qu’ils en parlent très bien comme ready players will comme avatar aussi on peut s’affranchir des limites physiques on peut s’affranchir des handicaps par exemple on peut s’inventer un nouveau personnage on peut être soi-même dans le métavers son peut carrément changé de forme de physique des personnalités bref on peut s’inventer une nouvelle identité en quelque sorte aujourd’hui ce qui est hyper intéressant de constater c’est que c’est déjà un petit peu possible parce que ce n’est plus vraiment que de l’univers de science fiction on a des youtube heures aujourd’hui comme des malades ou qui ont créé leur propre mini metaverse c’est-à-dire dans une salle dans une pièce en fait qui a été bourré de capteurs et de vidéos et de deux caméras 3d en tout genre l’idée c’est de se dire que il a créé son personnage de jeu vidéo enfin son personnage dans le métavers ce qui s’appelle du coup alors je sais plus exactement je crois qu’ils s’appellent les hommes et à vérifier mais il tourne des vidéos de cette manière là et c’est une manière de tester en fait un nouveau compte d’influencé une nouvelle manière de créer des vidéos sur youtube et là où c’est intéressant aussi c’est de se dire que certes ça peut révolutionner le monde du divertissement mais ça se basent quand même énormément sur des choses qui sont déjà pré existantes au niveau des similarités ce qu’on note c’est que dans tous les cas on est immergé à travers un personnage on appelle un bâtard il est déjà possible en utilisant l’huile engine de créer son propre personnage son propre meta personnages on se base aussi sur un concept de rareté numérique quand vous êtes dans un jeu vidéo justement parfois vous avez des quêtes vous devez chercher des objets vous avez de la monnaie vous pouvez échanger de la valeur donc les éléments ne sont pas duplicable et c’est ça aussi qui fait tout l’intérêt d’un metaverse parce que l’idée c’est de se dire qu’il n’ya pas une richesse illimité il n’y a pas une multiplicité en fait d’objets mais chacun à sa rareté donc il ya un désir de convoitises en fait derrière et donc un intérêt pour créer de la monnaie pour l’échangé et puisque 10 et romain en introduction aussi c’est le concept de persistance c’est à dire que à partir du moment où vous déconnecter du metaverse le métal earth continue à vivre sa vie de son côté vous pouvez vous déconnectez vous pouvez arrêter de jouer mais l’univers continue de se développer les gens continuent d’interagir dans cet univers avec ou sans vous et ça c’est vraiment un point commun avec le monde du jeu vidéo pour retrouvent aujourd’hui et qui sera d’autant plus développée et amplifié dans le métavers a contrario ce qu’on peut noter dans les différences fondamentales c’est que il y aura une aucune limite en termes de nombre de joueurs de joueurs puisque comme on l’a dit que c’était ouvert à tous l’idée c’est aussi de se dire que potentiellement n’importe qui n’est donc les quasiment 8 milliards d’individus qu’on est à sur terre peuvent intégrer le métavers c’est peuvent développer une vie à côté de leur vie réelle et l’idée aussi c’est de se dire que en étant les activités non pas que aux jeux vidéo on ne se limite pas qu’aux jeux vidéo mais on va pouvoir l’étendre à d’autres sphères sociales personnelles professionnelles on pourra passer potentiellement d’un jeu directement à une réunion un professionnel dans le métavers son pourra travailler dans le métavers se gagner de l’argent dans le métavers et l’idée c’est de se dire aussi que cet argent pourra être converti en vrai argent que vous pourrez utiliser dans la sphère réel un autre point aussi qu’on voit dans le potentiel qu’on peut déployer autour du metavers c’est de se dire que aujourd’hui comme le disait romain c’est quelque chose qui est largement captée par des acteurs privés mais peut-être que demain il y aura des cas d’ usage qui vont toucher tout un chacun même ceux qui ne veulent pas entre guillemets faire partie de l’univers du métatarse mais qui pourront se déployer à travers des initiatives étatique et gouvernementale c’est le cas par exemple de séoul qui a prévu d’ici 2030 de créer avec les gros guillemets une ville émotionnelle une future ville émotionnel avec un investissement de départ de 3 millions d’euros quand même mais l’idée c’est de se dire que ce sera les prémices d’un metaverse gouvernementale on va dire ou du moins d’une initiative publique qui permettra de réaliser des actes administratifs simple de pouvoir déposer des demandes administratives sans vous déplacer de chez vous d’aller un cran plus loin que simplement déclarer ses impôts en ligne mais vraiment être face à par exemple un avatar ou du moins un personnage du service public qui nous aide dans leurs démarches et l’idée c’est de se dire de déployer ces cas d’ usage encore au delà avec le tourisme avec les concerts les festivals tout ce qui fait la vie d’une société en fait et la vie dans une ville et tous ces actes de citoyenneté pourront potentiellement un jour nous concerne et dans le métavers ce mais il faudra encore des dizaines et des dizaines d’années avant qu’on y parvienne là de manière plus sérieuse dernier élément on va développer avant de prendre vous à vos questions qui commencent à arriver dans le chat je vous invite aussi à les poser si vous en avez c’est les nouvelles habitudes de consommation qui vont naître de ce métal hertz et ces deux là aussi donné l’intérêt de tous les acteurs qu’on a cité précédemment notamment nike qui est très intéressante de ce point de vue là c’est que les modes de consommation de dents se mettre à l’heure seront peut-être être différent des modes de consommation habituelle ou pas hadja on a parlé donc je reviendrai pas nécessairement tuant sur les stratégies de marques de luxe qu’il crée des objets des objets virtuels le point ici qui est intéressant c’est que vous avez toujours plusieurs stratégies à ce que vous créez des nouveaux produits est ce que vous créez des réplique virtuelle des questions aussi très exploratoire il reviendra dans les questions sur le droit des marques droit de propriété ainsi de suite mais en tout cas on parle de vrai argent et de vrais acteurs pour vous donner un ordre d’idée il ya quelques quelques heures j’étais garou ou ce matin elle n’a été annoncé avoir racheté le studio artefacts artefacts c’est une boîte qui a été créée en 2020 100 millions d’euros de chiffre d’affaires sur sur l’année et en fait ça leur particularité c’est qu’il vende des baskets virtuel ils n’ont vendu aucune paire de baskets et avec ça vous arrivez à faire 100 millions de chiffre d’affaires le point intéressant c’est que une édition limitée de basket artefacts la pièce coûte facilement selon les numéros de série legmann variant etc entre 3000 et 4000 dollars pièce leur collection leur best seller s’est vendu en quatre minutes donc naturellement quand vous êtes un et qui est vous vous rendez compte qu’il ya les pure players qui en moins d’un an d’existence qui arrivait à faire 7 millions en 4 minutes vous vous dites que si cette tendance est poussé à l’extrême et démultipliée forcément ça va créer une activité potentiellement outre qu’à des sources de revenus à qu’ils peuvent tôt ou tard soit mobilisée par n’est qu’ici ça arrive bien soin à leur faire leur faire concurrence directement d’où l’intérêt de ces marques la haye ce qui est intéressant de voir c’est que ce sont des nouvelles habitudes de consommation porter très clairement par des acteurs plutôt aisé à l’aise avec les technologies avec de l’argent si vous achetez les paires de baskets de virtuel 5000 dollars 6,4 et oui vous avez déjà hyper normal qu’ils ont une certaine valeur que vous avez un ordinateur une connexion internet pour acheter ça va de soi donc vous adresser quand même à une clientèle relativement relativement aisée avec des moyens des moyens intéressants naturellement il ya une technologie qatar a beaucoup mentionné me magne acheter des objets virtuels dont unicité et l’authenticité est certifié par une longue chaîne qui peuvent avoir leurs fesses dedans pour rappel le principal intérêt ddfc c’est que vous pouvez créer de la rareté des produits limités dans un univers virtuel alors qu’a priori un univers virtuel c’est illimité c’est le domaine du copier coller c’était le domaine du sujet mp3 je vous l’envoie on est tous les 2 n 3 l’ajustement la ftc une approche radicalement différente et qui est de ce point de vue là très intéressante c’est vous créer de la rareté dans ce monde-là donc naturellement rareté plus habitudes de consommation plus tout ce qui tourne autour goût du luxe perdent entre consommation exacte oui un peu les lignes années s’intéresse évidemment en plus haut lieu des acteurs dont c’est le coeur de métier en particulier luxe qui vendent par définition des biens rares et chères donc c’est des sujets à suivre à suivre de très près ensuite un autre point c’est que naturellement le camp des virus et a montré non c’est pas de quoi demain sera fait on va peut être aussi aller dans des contextes où les possibilités que l’on peut faire dans le monde réel vont être peut-être limité contrainte quand on dit le confinement les couvre-feux c’est la nouvelle norme c’est une vision du futur qui est assez particulière aussi est ce que ça veut dire que la mode doit disparaître la mode fera sa mue et bien sûr le luxe fera sa mue certains analystes très éclairé par deux métaux were pour désigner ajustement de ses habitudes de consommation de mode sportswear dans le monde un monde virtuel est en tout cas c’est des sujets qui sont regardés de très près par les marques dont le coeur de métier a ses relations avec un poids aussi qui est hyper intéressant et qui concerne le dernier point qui est mentionné sur sur la slide c’est le cas de l’île nicolas sur instagram qui est littéralement un personnage qui n’existe pas c’est une adolescente virtuel qui a sa propre page instagram et qui compactent comptabilise pardon déjà plus de 3 millions de followers de d’abonnés donc c’est assez exceptionnel aussi de se dire que demain peut-être dans le métavers son aura des personnages qui n’existeront pas ce qu’ils sont des avatars mais qui seront des superstars et qui auront un poids décisif en fait dans les habitudes de consommation que ce soit dans le monde réel où dans le monde dans le métavers mais derrière il ya énormément en fait de business à aller chercher au niveau de ce marché qui est qu’il ya un potentiel vraiment considérable quoi je vous remercie pour votre attention c’était je l’espère intéressant et vous avez appris des choses entre grâce et le but on termine bien sûr pas la version ce soir et on va commencer à traiter à traiter les questions donc on a identifié quelques unes d’entre elles ont pas qu’on va traiter avec avec hadjar je propose que de commencer du coup à traiter les questions qui t’intéresse et moi aussi on pourra peut-être pas répondre outre les questions s’il y en a énormément en tout cas n’hésitez pas on est beaucoup de questions qui tournent autour de la régulation comme ça on va couvrir ce sujet je commence par la première du sommet alors on à la question de aziz alors la première question quand es-tu et qu’en est-il de l’espace régulatoire est ce que les institutions vont devoir investir pour réguler les identités virtuelles ou les transactions et donc la deuxième question ça demande énormément puissance de calcul comme on l’a déjà mentionné comment réduire les temps de latence comment réduire peut-être potentiellement là aussi les volumes qui seront à gérer en transactions et comment on gère tout l’aspect énergétique alors peut-être sur la deuxième partie parce qu’il yad’autres d’autres questions qui renvoie à l’aspect régulation réglementation etc sur la deuxième partie autour de l’environnement c’est clair aujourd’hui on n’est pas prêt pour déployer un vrai metaverse pourquoi parce que ne serait ce qu’en terme de maturité technologique il ne sera pas possible dans le cas actuel de gérer autant de transactions au temps de donner au temps de latence en termes de chargement de page puisque on est quand même dans un monde qui se veut en 3d qui se immersif et donc il se veut le plus réaliste possible notre capacité de calcul aujourd’hui dans les serveurs dans les superordinateurs n’est pas suffisant pour traiter ces éléments là donc il faudra très probablement attendre l’essor de l’informatique quantique et donc la multiplication en fait de nos capacités de calcul de stockage de traitement de l’information pour y parvenir le deuxième volet c’est que ça a énormément d’impact au niveau environnemental ça c’est clair tout comme aujourd’hui on pose aussi la question de l’impact environnemental fin de l’impact pendant environnementale de la prochaine tout comme on pose la question de la dette de l’intelligence artificielle et c’est l’idée ce n’est pas de se dire que ça va pas enfin que ça va demander plus que ce que c’est aujourd’hui mais que c’est une nouvelle manière en fait de concevoir comment on va déployer comment va développer les investissements autour autour de l’énergie sachant que plus on investit là dessus et – en fait on a besoin c’est un peu comme l adour en fait un mois on a besoin d’eux des espaces de stockage des espaces de calcul et plus on gagne en efficacité à ce niveau là mais la question reste complètement ouverte sur l’environnement il ya encore énormément de points à creuser sur quel sera exactement les masques les investissements qu’il faudra opérer à ce niveau là les compensations éventuelles et pour le coup la question reste n’ont répondu pour le moment dans toutes les personnes qui a qui aborde le sujet de du metavers ce pour faire le pont avec la deuxième partie de la question des idées cette question aussi de l’écologique un sujet très important ce qu’il faut voir et d’être là dit insisterait dessus tout c’est que on est sur des innovations qui vont avoir potentiellement d impact très fort sur nos modes de fonctionnement donc la question c’est pas est ce que c’est bon nous éprouvons pour la planète mais c’est surtout qu’elle est au bout de course le bilan si on fait nos réunions dans le métavers ce haut lieu de la faire dans les bureaux de l’entreprise qui sont situées à la défense auquel elle vraiment le plus et c’est sûr mais peut-être que je n’aurais pas pris ma voiture peut-être qu’en prenant pas la voiture je n’aurais pas eu aussi un accident qui allait tuer deux personnes et détruire des choses et c’est donc la question c’est quel est le coût le coût final de toutes ces mutations là et ça encore une fois donc c’est compliqué et c’est des domaines aussi qu’ils sont qui sont en construction par contre évidemment bien sûr comme toute activité humaine informatique l’informatique polluer donc il y aura des enjeux très importants dessus sur la question de la régulation en faire partie donc qu’en est-il de l’espace donc il ya la régulation et aussi avec une autre question de médias qui est très proche c’est ce qu’il ya des règles dans le métavers ce qui va les définir c’est la question quelle est la position du régulateur pour la sorte des questions qu’on a c’est principalement de la régulation la vision macro c’est à dire le métavers comme tous les sujets technologiques à procéder de la manière suivante vous allez toujours avoir un temps d’attendre un temps pendant lequel les innovateurs vont innover ils vont faire leur travail et leur chose et après le régulateur va c’est pas nouveau c’est la toujours été comme ça dans l’histoire des technologies et dans l’histoire l’informatique aussi et dans l’histoire des technologies prendre un exemple quand les voitures ont été inventés il n’y a pas de feu rouge et a pas de code de la route c’est normal ça n’existait pas donc forcément c’est une construction et enfin une fois la loi évolue en ce qui fait les règles et s qui en aura la réponse oui bien sûr il n’aura qui va l’aider finir vous allez avoir d’une part les acteurs privés puisque derrière tout ça on parle de plateforme avec les enjeux s’est soulagé aujourd’hui vous pouvez pas tout dire sur facebook qu’ils ne pouvaient pas tout dire sur twitter on sait les règles de modération les codes de modération de facebook sont extrêmement détaillée avec qu’est ce qui est admis qu est ce qui n’est pas admis à des critères très précis et après bien sûr le régulateur et les acteurs les acteurs nation ce qui est compliqué et ce qui est un sujet en tout cas sur lesquels je pense qu’il ya aucun acteur aujourd’hui à part quelques états qui ont vraiment parce que la technologie est au centre de leur problématique c’est que les personnes qui comprennent le plus la technologie et qui ont le plus de moyens ne se situe pas du côté des secteurs des acteurs publics regardez à peu près toutes les agences la cnil est en france une cinquantaine de personnes c’est une des rares agences en france dont le budget diminue également donc forcément les capacités des acteurs publics à réguler des mondes en ligne on parle de milliards d’investissements transnationaux on est sur des sujets qui sont d’une très grande complexité technique d’une très grande complexité géographique dans les rapports de force etc et il est très probable aussi que les acteurs étatiques et énormément de retard au moins dans un premier temps d’ailleurs encore une fois s’il y aura toujours des choses qui vont se mettre en place après un deuxième point sur la réponse c’est le métavers ce n’est pas non plus une création totalement nouvelle le droit commun va s’appliquer dessus – dans un premier temps si je vole l’ordinateur hadjar qui permet de se connecter au but adverse dans le sérail viol c’est droit commun et ça sera pareil si vous gagnez de l’argent dessus abandonné un acteur très important qui va s’en apercevoir si le fisc qui va se dire bah tiens comment quand est-ce qu’on peut taxer ça on a su bien les patrons à la jurisprudence fait son travail bien sûr on pourra adapter les doigts très des cas d’espèce si besoin mais vous avez toujours le droit quand pour faire une synthèse et déjà premier niveau le droit commun après les acteurs qui vont créer metaverse ils vont quand même mettre en place de la modération qui n’est pas parfait qui sera limitée etc et après bien sûr mais le régulateur qui va reprendre ces sujets une autre question aussi qui rejoint celle ci donc je me permets de la prendre au vol c’est tout ce qui est autour de la neutralité du net autour de la vie privée de l’anonymat du droit à l’anonymat et autour de finalement comment des acteurs s’ils sont privées utilisent mes données aujourd’hui quand mais tu as donc ex facebook se positionne comme un révolutionnaire en termes de concevoir des interactions sociales typiquement ça nécessite un pré-requis de d’accepter de livrer ces informations personnelles à facebook à à watsa instagram du moins à l’entreprise mais tu as si on croit du moins à ce modèle de metaverse géré par un caractère privé alors comment ça se passe parce que comment ça se passe parce que en fait là on parle aussi de gérer du vrai argent qui va pouvoir être sorti du metaverse pour aller vers la sphère le réel disons on parle de travailler dans le métavers son parle de de gérer ses relations sociales dans le métal horse aussi donc il ya énormément de données confidentielles et sensibles qui vont qui vont être traités dans ce genre de plateforme le premier axe qu’on peut peut-être envisager c’est de se dire on renforce le caillou ici on renforce le noyau castola et donc on valide ou du moins on regarde plusieurs critères avant de pouvoir intégrer le monde de meta il va falloir probablement en fait valider certains points pour vérifier l’authenticité de la personne et ses intentions derrière pour ne pas faire du blanchiment d’argent qu’on ne pas promouvoir la civière cybercriminalité et c’est donc ça c’est le premier axe que les acteurs potentiellement soient privés soient étatiques vont devoir nécessité pour intégrer le monde du métal certes c’est un monde ouvert dans la philosophie dans la pratique il y aura peut-être des ajustements à gérer la deuxième piste c’est se dire ben non on souhaite garder les mêmes principes que le jeu vidéo est donc on cherche à promouvoir d’abord l’anonymat et puis le droit à la garde est en fait une identité qui est complètement différente de celle qu’on a dans le monde réel et là ça va nécessiter d’autres questions peut-être d’autres régulation plus peuvent faire plus poussée plus pointues sur la partie par exemple crypto monnaie si on gère de l’argent dans le métavers comment le fait comment on fait pour le faire sortir dans le monde réel il y aura probablement des questions qui vont se poser autour de ça à savoir est ce que la bascule entre le métavers et le monde réel et si facile est évidente que ça ou est ce que finalement tout ce qui va se développer dans le métavers restera dans le métatarse donc deux options qui sont diamétralement opposées l’avenir nous dira en fait vers lesquels les acteurs qu’ils soient privés ou publics se positionne une question que j’aime beaucoup de charniers dans le quatre sans transition aucune est ce qu’il y aura qu’un seul méta woerth on a mentionné samedi c’est l’investissement immobilier virtuel dans quel métal heures ça se fait ou est ce qu’on achète des biens immobiliers alors la question de charlie est très intéressante idéalement en tout cas c’est la vision évidemment au centre vision du métal heures le métavers c’est effectivement une sorte d’espacé homogène dans lequel vous allez absolument tout qui est qui et quel présent ça on veut dire c’est à peu près aussi voit que si on parle aujourd’hui du web ok d’accord vous avez toujours des réalités techniques à peu près harmoniser après standardiser le web ça repose sur une possibilité et c’est maintenant on va pas se mentir on est sur un espace qui est balkaniser quand vous allez sur facebook et que vous passez ensuite sur twitter bon d’accord vous êtes toujours sur le web mais ces deux espaces avec des règles très différentes avec des modes de fonctionnement très différents et ainsi de suite le metaverse c’est pareil en termes de en termes de concept vous avez donc un grand concept avec un nombre de technologies qui vont être à peu près standard je conduis 3d qui ont utilisé web et elle est peut-être temps d’avoir de la nef t qui vont être à peu près intéropérables etc mais vous allez avoir bien sûr une fragmentation des acteurs preuve aujourd’hui déjà les métavers ce ne sont pas connectés entre eux entre pia university maniable et ça me bloque c’est typiquement ces trois espaces différents ou vous connecter à chaque fois avec un logiciel différent un ordinateur une identique cette fois ci mais vous allez avoir en tout cas des défragmentations du coup est ce qu’on achète des biens immobiliers dans ces temps ces éléments là vous acheter des biens immobiliers dans un environnement comme quand vous créez un compte facebook vous avez créé un compte facebook mais il n’a pas créé de compte son compte twitter ça fait partie aussi des sujets qui sont très intéressants si vous êtes une entreprise s’est calmée taverson 30 tout comme quand vous accompagner des artistes ou des entreprises sur une stratégie blocs chaîne quelques semaines on prend six des questions qui sont qui sont très intéressantes qui seront peut être un jour l’équivalent de quel langage de programmation on prend pour coder à notre notre application c’est à peu près la même chose vous avez des standards mais malheureusement pas un standard exactement et je pense d’ailleurs que sans vouloir essayer d’anticiper parce qu’on n’a pas de boule de cristal mais moi je pense sincèrement qu’on va bientôt peut-être s’orienter vers des meters oligopolistique captée par quelques géants de la tech qui ont les capacités d’investissement suffisante pour pouvoir déployer leurs propres leur propre plateforme leurs propres services leur propre concept de metaverse et qui seront probablement face à des tentatives de metaverse public si certains états souhaitent s’en donner les moyens c’est le cas de la ville de séoul ce sera peut-être le cas d’autres d’autres pays d’autres villes aussi mais moi je pense vraiment qu’on s’oriente un peu comme un marché datech captée par uniquement quelques petite élite quelques entreprises de très grosses tailles ya fort à parier qu’en s’oriente aussi vers sa à niveau métatarse d’une discussion je suis sûr qu’en 2030 vous allez avant un énarque qui vous fait un rapport se mettaient leur souverain voilà donc c’est toujours le même sujet technologies qui reviennent parce que j’en ai très bien dire la tête par définition c’est élitiste au lobby oligopolistique ça favorise la concentration des ressources et naturellement on est sur des modèles ou les gagnants gagne énormément d’argent vous avez une concentration des moyens alors peut-être une dernière question quand on rentre tous contre 3,7 à vue à je pensais que on avait déjà dépassé le timing ouais alors je vois une question ça je vais à une question notamment sur le dépôt de marque est ce qu’on doit déposer notre marque dans le métavers ce avant que d’autres le fassent à leur place mais en fait tout et tout est une question de temporalité et d’ urgence de la situation nike très probablement il ya fort à parier que c’est à la fois pour avoir un positionnement et une image de marque d’innovateur qui investit volontairement dans le métavers ce mais il ya aussi fort à parier que c’est pour éviter en fait que d’autres le fassent à leur place donc tout dépend en fait de lui du coup fins du calcul coût bénéfice est ce que ça vaut le coup de se presser à aller vers ce genre d’actions sachant qu’aujourd’hui le méta peur ce n’est pas encore suffisamment mature pour être une menace on va dire entre guillemets à vos activités à côté ou est ce que ça vaut le coup peut-être d’explorer en avance de phase ce marché c’est scellier en fait à chaque stratégie d’entreprise et chacune va voir ses propres raisons de faire l’une ou l’autre donc pas de réponse précise là dessus désolé une question de francs que j’aime beaucoup donc au niveau de la temporalité ou est-ce qu’on en est de cette technologie avec notamment le cycle du quart d’heure que j’ai mentionnés et le potentiel à moyen et les cours tant la question est intéressante pour moi parce qu’il ya deux de manière de les traiter soit vous considérez le metallurg comme un objet technologique à part entière et la bombe globalement vous avez dit en 2003 pour moi cela brosse dax des metal heart on a 18 ans bientôt 19 de recul dessus donc on peut pas dire ces technologies à une technologie émergente est ce que c’est une technologie qui a du potentiel certainement fait qu’on s’y intéresse aujourd’hui qu’en soi tous ensemble ce soir en train d’en discuter ça me manque en tout cas le sujet n’est pas clos et qu’on croit en tout cas voir des choses maintenant l’autre approche est de dire et c’est un peu ce que je vous disais en introduction le métavers ce n’est pas une technologie mais c’est un écosystème technologique du coup en fait la question là et déportés elle sait que vous pouvez la poser sur chacune des débris potentiel qu’elle est la maturité de la réalité augmentée de la réalité virtuelle et des composants qui vont concourir à cet environnement là on parle de monde immersif qui vont consommer beaucoup de points deux passantes et cetera ok très bien à la 5ème avoir sa place de grand hajjar a parlé de gagner telenet tu es sénia la bonne chaîne câblée les repas de sting et c’est ce qui est compliqué c’est que potentiellement on est sur une vision vraiment holistique de la technologie au sens où tous les composants technologiques peuvent avoir leur rôle à jouer dans ce métal verse donc du coup la question de la maturité est démultipliée d’un point de vue business aujourd’hui vous avez un marché très clairement vous avez des acteurs qui sont présents avec des stratégies plus ou moins diverses jeudi un artefact 100 millions de de jets d’affaires sur des baskets des baskets virtuel pour moi on en est qu’aux prémices et le fait que artefacts justement été racheté par mike pas quand même une entreprise connue pour être amateur aux tendres en matière de de communication et de marketing ça montre que vous avez énormément d’intérêt et de ressources figure qui convergent vers ce n’est traverse il ya d’autres questions qu’on pourrait traiter [Musique] il y aura bien un canal commun pour créer une agrégation venant de différentes parties prenantes peut-on imaginer un consortium où un géant unique ça pourrait arriver mais moi j’ai plutôt l’impression qu’on s’oriente vers une grosse compétition en fait c’est ça va être le nouveau terrain de jeu des géants de latex qui s’opposent déjà aujourd’hui dans le monde réel et qui vont poursuivre cette compétition cette concurrence dans le monde dans le monde virtuel donc à moins qu’ils aient un intérêt à créer des accords interentreprises interétatiques je ne pense pas qu’on aboutisse à un consortium en tant que tel parce que les enjeux économiques sont bien trop gros en fait pour les pas vouloir prendre le gâteau tout entier autre question que je vois dans le tchat donc chaque acteur qui est présent dans le métavers scorant une identité fouet identité réelle avec une des avatars derrière d’un point de vue droit est ce qu’on a des réflexions sur la responsabilité de ces acteurs-là justement qui sont qui sont à notre question de gérard est intéressante à plusieurs niveaux la première c’est pas tellement la notion d’identité vous avez dit lourd parfois d’identité à blasimon les enlever mais c’est surtout la question de la personne qui est derrière qui fait ça même si hadjar a parlé d’ influence virtuel globalement les identités sont toujours liés à des êtres humains et en fait quand vous commencez à vous poser la question de l’appartenance c’est que les forces les acteurs qui ont besoin d’en connaître se pose la question de pied de petits et derrière l’anonymat que vous mentionnez justement c’est pas ça on est sur des des mondes où vous avez vous avez une identité c’est pas un anonyme s’il vous dit c’est hadjar de paris ou autre ça reste peut-être mais vous avez derrière la question c’est qu’est ce qui va se passer en termes de responsabilité sur des acteurs qui sont justement pas facilement passer facilement c’est une question complexe pas que juridique vous avez aussi une question en une question technique quid des outils pour faire des recherches des enquêtes etc et là encore ils forment un des couples naturellement les outils l’année fumel vont à s’adapter et si vous tenez des propos racistes ou xénophobes aux révisionnistes sur internet ou ailleurs vous avez très probablement le fameux droit commun que j’ai mentionné tout à l’heure qui va qui va pouvoir se piquer la question c’est est-ce que ça va être facile afin de mettre en place et après on est sur des sujets qui sont pas que nécessairement technologique vous allez avoir du droit qui est différent selon les pays avec des approches ne sont pas unifiées et c’est d’ailleurs ce qu’on a en matière de droit des technologies à l’heure actuelle un commentaire haineux envers votre employeur n’aura pas la même valeur juridique selon vous soyez aux états unis ou en france idem si vous poster les photos de vous sur la plage alors que vous êtes en arrêt maladie la juriste que lens coréenne française un malgache et américaine n’est pas tarie donc vous allez encore une fois tombés sur des sujets c’est assez intéressant et demi en eau comme ça peut voir des sujets techniques vous avez en tout cas des personnes qui réfléchissent que ce qui me fait penser d’ailleurs à peut-être une extension en termes de réflexion on peut aller plus loin mais au même titre en fait qu’aujourd’hui on a une toute petite partie du web qui est exploité par la grande masse des utilisateurs que nous sommes et puis une partie du dark web du dip web dont on n’entend quasiment pas parlé et qui sont inaccessibles aux commandes au commun des mortels on peut très bien imaginer que dans le métavers ce aussi il ya des éléments qui sera géré par le droit commun qu’ils soient des éléments plutôt simples de la vie de tous les jours de l’ordre de l’interaction sociale standard et puis peut-être des choses beaucoup plus sombre entre guillemets des choses qui ne seront pas accessibles ou du moins qui seront un peu leur père de à coeur de pirate du meta pirates on va dire mais voilà des choses qui seront bien plus profonde et qui qui pourront aussi se déployer sur une sorte de marché parallèle du meta woerth c’est peut-être envisager c’est peut-être une dérive qu’il faut surveiller mais voilà c’est aussi quelque chose qu’il faudra vérifier en termes de droit et en termes d’application du droit et ça ça s’avère assez compliqué à réaliser je vous laisse vous remettra certainement j’ai une question de camille qui nous dit le métavers c’est qu’il obligatoirement lié à la belote chaîne question très intéressante black block chaîne en termes de technologie ou premier envisage bitcoin bitcoins et à décembre 2008 2009 pour ledit problème de cette eau china camotos les premiers métavers dont je vous ai parlé ce 2003 donc déjà vous avez réponse à votre question le métavers spray date largement le concept de l’objet même de mots et sémantique metaverse est apparu avant l’aube chez elle on disait les années 90 92 précisément en versus 2009 maintenant les blocs shine est à une technologie qui présente une caractéristique très très intéressante 500 c’est cette histoire de rareté on est sur des mondes où justement on était sur l’infini et la création à peu près illimité de tous complets de la copier c est là vous introduisez un diable de rareté si on est sur un monde virtuel qui va développer des systèmes de transactions complexes avec des pièces uniques d’artistes etc vous allez avoir besoin d’une solution abandonnée pour vous s’assurer l’ajustement de l’authenticité de la propriété des objets et la bloque chaîne peut être en tout cas si on regarde aujourd’hui la plupart des médias versent à peu près sophistiqué s’y intéresse quand je me disais artefacts de may qui j’ai peut être oublié de préciser un pas important c’est que les baskets qui vendait étaient des magnifiques est donc globalement vous êtes sur une technologie un cas des usages qui s’y prête particulièrement bien en tout cas d’un point de vue historique le nom le matin et je pense effectivement que pourquoi on parle autant de mets traverse aujourd’hui c’est parce que comme on disait à un peu plus tôt en fait on a positionné un peu les lives et les briques les pions dans l’échiquier qui vont permettre peut-être l’essor de de cet ensemble technologique est donc là blocs chaîne en fait partie est évidemment de sorte à créer ce concept de rareté numérique qui était jusque jusqu’à présent du picca ou du moins un ersatz de ce qui se passe dans le monde réel donc quelque chose en fait en tout cas qui est mis en place progressivement et qui va pouvoir y répondre alors une autre question aussi on a parlé de marque de sportswear de jeux vidéo deluxe est ce qu’il ya des géants de la distribution wal mart par exemple qui ont annoncé des initiatives entre autres que qu amazon alors on a mac do par exemple le mcdo qui a commencé à créer a frappé ses propres nft hyper intéressant si ça s’est vendues à des sommes astronomiques mais l’idée c’est aussi de se dire que si on croit si on parle du concept que le metaverse est une réplique a en fait de ce qui existe dans mon de réelles et qu’on peut créer en fait un nouvel univers à ce sujet n’importe quelle entreprise dans ce cas n’importe quel business peut se déployer dans mes tableaux on pourrait très bien imaginer des nfd des restaurants à virtuel qui vont pouvoir être déployé par ces entreprises de la grande distribution ou l’autre des magasins virtuels aussi c’est déjà le cas aujourd’hui quand on veut acheter dans des univers un peu metaverse quand on veut acheter des objets rares quand on veut acheter le nouvel ep dans world of warcraft etc ce sont des boutiques en quelque sorte on peut très bien imaginer que demain wal mart ou autre se développe aussi dans le cas inverse j’ai pas entendu parlé d’initiative en tant que tel je suis pas assez renseignée sur ce segment de marché mais pourquoi pas pour compléter le panorama très pertinent d’adjoint l’exemple historique de d’acteurs très impliqué dans le métavers sont donc c’est coca cola qui a fait du coca virtuel pour seconde life encore une fois ça près d’ath toutes ces histoires de lanester montrer que l’intérêt de ces acteurs là n’est pas n’est pas nouveau donc l’appareil je pense que ça va répondre ça rentre bien dans la catégorie géant géant américain après vous avez des segments qui sont un peu plus intéressant est un peu plus en sanctionner je sais que ceux qui sont restés inactifs c’est christie’s et sotheby’s sur les maisons de vente aux enchères qui organise et met des ventes aux enchères organisée hier mans d’oeuvres d’art virtuelle pour l’instant mais ces appareils c’est des choses qui est acquis c’est intéressant est ce qu’un jour on aura une salle de vente christie’s totalement dématérialisé dans le métavers en tout cas pour l’instant ils ont l’air assez assez actif est assez proactif dessus la question après c’est qui qui va aller au delà du cas on a fait ça sur le métal heures s’écoulent à pour en faire vraiment des décades usage des le métier vraiment vraiment structure et a pour l’instant globalement les cas qu’on vous a présenté dans le masters iv nous semblaient être les plus pauvres je pense qu’à une question pour toi romain qui va concerner sur la cybersécurité avec c’est un truc est ce que on a des pistes aujourd’hui d’éléments qui sont prévues pour lutter contre le blanchiment contre enfin pour protéger les comptes bancaires virtuels aussi comment on peut assurer la sécurisation des données notamment dans l’univers blog shane pas que mais pour déployer dans le métavers sera ce que l’institution l’acide en sécurité c’est bien le premier type de technologie c’est une problématique du main on a un adage qui dit que l’essentiel des attaques informatiques se produisent entre le clavier et la chaise de l’ordinateur donc là dessus ce qui est sûr c’est que les problématiques de vigilance jn personnel etc on se retrouvait aussi bien sûr dans donc ces mondes de la bon comment on fait face à pau ce que la pâte et adopter une posture vigilante méfier dans les relations qu’on a avec les personnes n’a naturellement s’il y avait des solutions simples sécurité mon métier je serai au chômage et heureusement je suis assez peu préoccupé par l’avenir parce que je sais que l’on va avoir des pronostics sans fin et évidemment vous en doutez bien que lorsque l’on dit un monde avec des objets extrêmement rare et ce comme enchères des millions daskal virtuel qui se vendent en quelques secondes évidemment les opportunités ou créés pour les organisations malveillants pour les acteurs malveillants sont sont énormes et un autre point aussi c’est que les attaquants et les organisations criminelles en général sont des acteurs qui sont extrêmement bons et extrêmement efficace en matière de transformation digitale donc à partir du moment où vous allez avoir du racket virtuel qui va être plus lucratif que du racket conventionnel ne vous inquiétez pas il y aura des acteurs pour exploiter et y aura naturellement en face des défenseurs mais c’est pas une chronique que technologique ça va passer par des postures par des approches l’écurie tu es très intéressante autre question aussi qui est très liée au contexte actuel autour du coc vide est-ce que ça a accéléré le processus de digitalisation de déploiement du métal earth alors ça n’a pas accéléré dans le sens où les prémices étaient déjà là bien avant le covering bien avant bien avant en fait même ne serait-ce que tout les to l’essor des réseaux sociaux on avait des éléments ou du moins des balbutiements autour du metavers ce qui était bien avant tout ça est ce que ça a accéléré alors pas le confident lui-même les circonstances oui puisque ça a permis de déployer et de banaliser de de normaliser le recours au télétravail de normaliser une conception différente des relations sociales à distance de normaliser aussi tous les concepts en fait dont on entend parler dans le fait de ne pas forcément prendre l’avion aussi fréquemment que qu’avant de de faire des choses en virtuel et à distance plutôt que de se déplacer ça a permis à des petits business et sa rejoindra une question qu’on va traiter juste après mais ça a permis à des petits business de commencer à se digitalise le coiffeur du coin qui commence à gérer ses rendez vous en ligne les éléments que voilà peu rudimentaire mais de paiement en ligne de gestion de la clientèle de des changes de crm etc donc ça a été un catalyseur c’est sûr ça a permis justement d’aboutir à ce qu’aujourd’hui on a entendu autant parler mais l’ensemble technologique était là sous jacent est bien avant ça donc c’est n’y a pas deux il n’y a pas de d’alignement des planètes c’est ça et ça s’est fait naturellement c’est ça est le point clé du discours des jo c’est vraiment vraiment catalyseur globalement le koffi 19 ans n’est pas en quel morceau on prend mais ça n’a pas été une surprise le la perspective d’une épidémie mondiale qui va couper toutes les communications c’est en place depuis grosse épidémie de sras c’est à dire ça s’appelle les plans pandémie dans les entreprises donc on avait déjà vu un futur potentiellement qu’il ressent de la salle et on s’y est préparé activement les technologies aujourd’hui nous permettent juste par contre d’être beaucoup plus efficace dans l’organisation de ce fameux télétravail et autres donc forcément c’est c’est des choses qui ont explosé et ont largement bénéficié de circonstances particulières mais c’est absolument pas une nouveauté est absolument pas un grand dessein d’un grand plan mais les circonstances en tout cas particulièrement favorable on est une question que j’aime bien debout yaris et pour une particulier ou une petite entreprise il me semble aujourd’hui difficile d’investir dans le métavers alors il ya beaucoup de manières de prendre cette question il ya le mot investir au sens financier du terme c’est très facile d’investir dans le métavers ça vous prenez n’importe quelle entreprise qui vous vaut à utilisation vous achetez du microsoft vous êtes positionnés sur métal est ce parce que ça mettra aujourd’hui avec minecraft mèche notamment éolienne ce qui est incontournable idem sur facebook ou autre vous êtes sur des acteurs qui sont relativement faciles à trouver je pense que c’est plus l’absence occuper le terrain que d’investir investir financièrement elle a encore une fois ça dépend comment pas justement c’est ce que me disait comment vous voyez votre rôle dans cette technologie si vous avez pour ambition de faire un metaverse ouais effectivement ça va être un peu un peu compliqué où il va falloir une bonne vision et dedicik et on vous vous appuyez parce qu’a priori vous n’avez pas faire ça en commentant particulier et en petites entreprises ça va être ça va être très complexe néanmoins les freins entrer si vous voulez être présents dessus occuper le terrain de manière ou d’une autre c’est relativement relativement abordable vous pouvez trouver des mondes virtuels seconde life en abonnement ces quelques quelques dollars vous pouvez créer vos premiers modèles virtuels sur sur son aise sans problème si vous êtes verser dans l’écosystème local on a beau commencer dès ce soir mais qui ne les chassent du sujet pareil cndd blocks des centrales en mai et c’est relativement simple relativement accessible aussi en terme financier donc c est aussi la question c’est comment est ce que vous avez que la valeur a fait faire quand et watts qui à moins d’un an d’existence en moins d’un an d’existence ils sont fait acheter par nick sais pas c’était pas la multinationale 264 millions à antraigues et il me semble qu’on a à peu près fait le tour des questions hadjar une bonne soirée à nos participantes et participants on espère en tout cas que ça va vous a ouvert des perspectives sur des sujets qui à titre personnel vous nous racontez nous passionne la bonne soirée merci à tous

Leave a comment