Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Quel outil permet d’étudier les concurrents ?

Quel outil permet d’étudier les concurrents ?

Comment faire une analyse concurrentielle exemple ? Les éléments à intégrer à un mapping concurrentiel Un descriptif du marché cible visé par votre entreprise. Une comparaison entre votre produit ou service et celui de votre concurrent. Votre part de marché, vos ventes et vos recettes, actuelles et prévisionnelles. Une comparaison des prix. Comment faire une cartographie des concurrents ? La méthodologie pour créer un mapping concurrentiel est la suivante : Définir deux ou trois critères de diagnostic (ex. : le prix, la satisfaction et éventuellement le chiffre d’affaires). Répertorier l’ensemble des marques, produits ou services concurrents qui ont un positionnement correspondant à ces critères. Comment faire une étude de la concurrence ? Les étapes d’une analyse concurrentielle Comment se comparer à ses concurrents ? Pour une analyse comparative de la concurrence, vous devez comparer vos paramètres avec les meilleurs dans le domaine de la concurrence. La comparaison avec les entreprises plus performantes peut vous aider à trouver des moyens d’améliorer vos stratégies et de pousser votre entreprise vers le succès. Qu’est-ce qu’une Etude de concurrence ? L’étude de la concurrence consiste à analyser les pratiques, les produits, les forces et faiblesses des entreprises concurrentes.

Qu’est-ce qu’une étude de la concurrence ?
Comment faire un benchmark de la concurrence ?
Comment faire un mapping concurrentiel sur Excel ?
C’est quoi l’analyse de la concurrence ?
Quels sont les trois formes de concurrence ?
Quelles sont les 3 conditions de la concurrence ?
Quel est le nom de l’outil qui nous permet d’identifier des concurrents potentiels pour un benchmark ?
Qu’est-ce que l’analyse de la concurrence ?
Comment faire un tableau concurrentiel ?
Comment faire une carte de concurrence ?
Comment faire une matrice concurrentielle ?
Comment lister ses concurrents ?
Quel est le rôle d’un concurrent ?
Quel est l’objectif de la concurrence ?
Quels sont les 3 formes de concurrence ?
Qui contrôle la concurrence ?
Quelles sont les 4 missions principales de l’Autorité de la concurrence ?

Qu’est-ce qu’une étude de la concurrence ?

L’étude de la concurrence (également appelée “benchmark”) consiste à : identifier les sites web “concurrents”, à savoir les autres sites web que le vôtre sur la même thématique, analyser leurs forces et leurs faiblesses.

Comment faire un benchmark de la concurrence ?

Voici les six étapes pour réussir votre benchmark.

Comment faire un mapping concurrentiel sur Excel ?

Comment faire un mapping concurrentiel sur Excel – Tuto

C’est quoi l’analyse de la concurrence ?

L’analyse de la concurrence est une composante essentielle de l’étude de marché, elle permet d’avoir une vision globale sur les acteurs qui sont présents et qui concurrencent votre offre. Vous pourrez les cartographier, identifier leurs forces et leurs faiblesses et, d’une manière générale, comprendre leur stratégie.

Quels sont les trois formes de concurrence ?

On distingue trois types de concurrence : la concurrence directe, la concurrence indirecte et la concurrence potentielle.

Quelles sont les 3 conditions de la concurrence ?

La concurrence est pure si les 3 conditions suivantes sont réunies :

Quel est le nom de l’outil qui nous permet d’identifier des concurrents potentiels pour un benchmark ?

Qualtrics. Réduisez l’attrition client. Rentabilisez au maximum la fidélité de vos clients. Réduisez le coût de services.

Qu’est-ce que l’analyse de la concurrence ?

L’analyse de la concurrence est une composante essentielle de l’étude de marché, elle permet d’avoir une vision globale sur les acteurs qui sont présents et qui concurrencent votre offre. Vous pourrez les cartographier, identifier leurs forces et leurs faiblesses et, d’une manière générale, comprendre leur stratégie.

Comment faire un tableau concurrentiel ?

Comment faire un mapping concurrentiel?

Comment faire une carte de concurrence ?

La méthodologie pour créer un mapping concurrentiel est la suivante : Définir deux ou trois critères de diagnostic (ex. : le prix, la satisfaction et éventuellement le chiffre d’affaires). Répertorier l’ensemble des marques, produits ou services concurrents qui ont un positionnement correspondant à ces critères.

Comment faire une matrice concurrentielle ?

Une matrice concurrentielle ne doit pas être figée. L’idéal est d’en mener une chaque mois, mais vous pouvez essayer d’en faire une chaque trimestre. Les matrices concurrentielles actualisées vous donnent la possibilité de changer de cap, de combler les lacunes et de suivre la réussite de vos campagnes en cours.6 juil. 2021

Comment lister ses concurrents ?

Voici une liste non-exhaustive d’informations à collecter sur chaque concurrent :

Quel est le rôle d’un concurrent ?

Comme dans le sport, la concurrence est un stimulant qui incite les entreprises à se dépasser, favorisant ainsi l’innovation, la diversité de l’offre et des prix attractifs pour les consommateurs comme pour les entreprises.

Quel est l’objectif de la concurrence ?

La politique de la concurrence à l’égard des entreprises On peut recenser 2 objectifs fondamentaux de la politique de la concurrence : empêcher les ententes entre entreprises (cartels) ; encadrer les concentrations sur les marchés.

Quels sont les 3 formes de concurrence ?

On distingue trois types de concurrence : la concurrence directe, la concurrence indirecte et la concurrence potentielle.

Qui contrôle la concurrence ?

I. – L’Autorité de la concurrence est une autorité administrative indépendante. Elle veille au libre jeu de la concurrence. Elle apporte son concours au fonctionnement concurrentiel des marchés aux échelons européen et international.

Quelles sont les 4 missions principales de l’Autorité de la concurrence ?

Elle a trois missions principales : -elle contrôle les opérations de fusion et acquisition d’entreprises (concentrations) ; -elle peut, dans le cadre de dossiers contentieux, prononcer des injonctions et/ou des sanctions à l’encontre d’entreprises ou organismes ayant mis en œuvre des pratiques anticoncurrentielles ; – …


Vous vous lancez dans votre étude de marché ? Vous avez bien entendu besoin de faire une étude   de concurrence ? Dans cette courte vidéo je vais vous expliquer comment la réaliser en 4 étapes. Bonjour je suis le Dr. Pierre-Nicolas Schwab, je suis le fondateur et le directeur de l’institut   d’études de marché IntoTheMinds. Si vous regardez cette vidéo, peut-être que vous avez également   regardé les autres que nous avons publiées sur notre channel YouTube. Et dans ce cas, vous savez   que nous avons mis au point une méthodologie d’études de marché en 7 étapes. L’étude de   concurrence appartient à la 4ème de ces 7 étapes et c’est donc le sujet de la vidéo d’aujourd’hui. Rappelez vous tout d’abord que vous avez des concurrents directs, ceux qui font le   même métier que vous, et des concurrents indirects, ce sont ceux qui proposent une   solution différente mais qui satisfait tout de même aux besoins de vos clients. Avant de vous   lancer dans votre étude de concurrence il est donc essentiel de bien comprendre la différence   entre concurrence directe et concurrence indirecte. Ce n’est qu’ensuite que vous   pourrez vous lancer dans la recherche. Et pour ce faire, différentes stratégies s’offrent,   alors bien entendu la plus simple c’est de faire une recherche online, il existe pour cela de   multiples registres d’entreprise. Vous pourrez effectuer une recherche par mots clés ou par   code NACE et si vous êtes en France, l’Insee vous fournit une excellente base de données en libre   accès. Cette base de données s’appelle Odile et elle vous permet de chercher tous vos concurrents   sur une zone de chalandise précise. L’INPI, l’institut national de la protection industrielle   dispose également d’un portail online qui vous permet d’effectuer le même type de recherche,   et la bonne nouvelle c’est que dans la plupart des pays, ces portails, ces registres existent et sont   à votre disposition, nous disposons d’ailleurs d’une liste exhaustive sur notre site web. Une étude de concurrence ne peut être réalisée qu’en comparant des entreprises entre elles   suivant des critères précis. C’est l’objectif de cette 2ème étape. Nous disposons sur notre site   web d’une liste téléchargeable qui pourra vous aider directement. Mais prenons l’exemple d’un   commerce de proximité, quels sont les critères selon lesquels comparer différents commerces de   proximité ? Eh bien la fréquentation, la zone de chalandise, le panier moyen sont des critères que   vous pouvez mesurer, que vous pouvez relever sur le terrain. Il est également important si vous   êtes par exemple dans horeca où CHR en français de s’intéresser aux avis clients. Que disent   les clients de vos concurrents ? Quels sont les points de satisfaction et d’insatisfaction ? Vous   veillerez également à ne pas oublier les facteurs opérationnels, combien y a t-il de caisse,   qu’elle est le temps d’attente moyen ? La taille du personnel ? Et bien entendu également les   critères financiers que vous retrouverez sur des bases de données spécialisées généralement   en libre accès. Vous retrouverez d’ailleurs sur notre site une liste exhaustive de toutes   les bases de données disponibles pour accéder aux informations financières de vos concurrents Après le temps de la préparation vient le temps de l’action.Il faut maintenant récolter les   informations pour remplir la grille de comparaison que vous avez constituée aux étapes précédentes.   Différents types d’informations doivent donc être collectées. Pour les informations générales,   rendez-vous tout simplement sur le site web de vos concurrents,   vous y trouverez par exemple les horaires d’ouverture qui sont un   critère essentiel et évident à prendre en compte. Pour les informations financières,   rendez-vous sur les bases de données officielles online qui existent dans la plupart des pays.   Et pour les informations marketing, il va vous falloir aller sur le terrain,   alors vous pouvez utiliser bien entendu détective de mystery shopping ou de mystery calling,   si vous effectuez une étude de concurrence en B2B, la visite d’un salon professionnel est très utile,   et si vous effectuez une étude de concurrence dans le secteur du retail, le commerce de proximité,   il va vous falloir absolument réaliser ce que l’on appelle une étude de flux, c’est à dire   mesurer le nombre de passants dans la rue où sont implantés vos concurrents. Pour ce faire,   deux possibilités, soit réaliser les études vous même, faire des comptages directement   dans la rue, soit acheter ces mesures. Pour la deuxième option, n’hésitez pas à prendre   contact avec nos équipes qui disposent de solutions adaptées à tous les budgets. Il vous faut maintenant comparer les informations qui auront été récoltées dans les phases   précédentes. La comparaison n’est toutefois pas une fin en soi, encore faut-il en tirer   des conclusions intéressantes. Pour ce faire, il va vous falloir synthétiser vos résultats. Je   vous conseille d’utiliser un canevas d’analyse connus comme les 5 forces de Porter qui vont   vous permettre également de prendre du recul par rapport à vos concurrents et par rapport   à votre marché. Si vous souhaitez en savoir plus sur le canevas des 5 forces de porter,   regardez dans la description de cette vidéo et vous y trouverez un lien vers notre guide online   de l’étude de marché. Nous disposons également d’un cours online sur slideshare consacré à   ce modèle. J’espère que cette vidéo aura su répondre à vos attentes et à vos questions,   bien entendu n’hésitez pas à regarder les autres ressources online, notamment les vidéos que nous   avons publiées au sujet des études de marché, elles sauront sans doute répondre à toutes   vos autres interrogations. Et bien entendu, notre équipe se tient à votre disposition pour répondre   à toutes vos autres questions, n’hésitez pas à nous contacter par email ou par téléphone.

Leave a comment