Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Quel jour les chasseurs n’ont pas le droit de chasser ?

Quel jour les chasseurs n’ont pas le droit de chasser ?

Comment faire fuir les chasseurs ? Il faut ici adresser au président de la fédération départementale des chasseurs de votre département un courrier recommandé avec accusé de réception précisant que vous souhaitez que votre terrain soit interdit de chasse en raison de vos convictions personnelles (voir lettre type jointe).6 juin 2019 Comment connaître les jours de chasse ? Comment connaître les périodes de chasse, les jours de chasse, etc. ? Vous y trouverez un lien vers l’arrêté préfectoral du département qui spécifie les jours de la semaine pendant lesquels la chasse est autorisée pour telle ou telle espèce ainsi que toutes les conditions.18 juil. 2017 Quels sont les jours de chasse 2022 ? Pour la saison 2022-2023, la période de la chasse s’étale en métropole sur un mois, du 23 août au 25 septembre 2022 – sauf dérogation locale autorisant la chasse en dehors de cette période.18 sept. 2022 Comment éviter les chasseurs ? Tenez compte des panneaux d’indication « Chasse en cours » ou « Battue en cours » et dans ce cas, évitez absolument la zone. Restez sur les sentiers. Choisissez de préférence les plus fréquentés, ceux qui sont clairsemés et ceux balisés. Rendez-vous le plus visible possible : portez des couleurs claires et vives.13 nov. 2018 Comment repousser les chasseurs ? Il faut ici adresser au président de la fédération départementale des chasseurs de votre département un courrier recommandé avec accusé de réception précisant que vous souhaitez que votre terrain soit interdit de chasse en raison de vos convictions personnelles (voir lettre type jointe).6 juin 2019

Quelle heure la chasse ?
Quelle distance pour chasser à côtés des habitations ?
Quel pays a le plus de chasseurs ?
Est-ce qu’on peut chasser la nuit ?
Comment faire fuir des chasseurs ?
Où se plaindre des chasseurs ?
Quels pays ont interdit la chasse ?
Comment se protéger des chasseurs ?
Est-il autorisé de chasser seul ?
Où la chasse est interdite en France ?
Qui est le patron de la chasse ?
Puis-je tuer un sanglier dans mon jardin ?
Qui a tué Morgan Keane ?
Quelle odeur n’aime pas les sangliers ?

Quelle heure la chasse ?

La chasse est permise pour toutes les espèces (sauf pour les exceptions ci-dessous) à compter d’une demi-heure avant le lever du soleil jusqu’à une demi-heure après le coucher.2 juin 2022

Quelle distance pour chasser à côtés des habitations ?

En règle générale, et comme le précise la fédération régionale des chasseurs du Centre, « en action de chasse, il est interdit aux chasseurs situés à moins de 150 mètres des bâtiments d’habitation ou d’élevage de tirer en direction de ceux-ci ».30 déc. 2015

Quel pays a le plus de chasseurs ?

Nombre de chasseurs aujourd’hui en Europe Suivent ensuite l’Espagne (980 000), le Royaume-Uni (800 000), et l’Italie (750 000).

Est-ce qu’on peut chasser la nuit ?

Cette pratique est interdite au sens de l’article 8 de la directive 79/409/CEE. La France est le seul pays européen où la chasse de nuit est autorisée de manière systématique ! Autoriser la chasse de nuit revient donc à pouvoir traquer les oiseaux 24h/24, 7j/7 pendant plus de la moitié de l’année !

Comment faire fuir des chasseurs ?

Il faut ici adresser au président de la fédération départementale des chasseurs de votre département un courrier recommandé avec accusé de réception précisant que vous souhaitez que votre terrain soit interdit de chasse en raison de vos convictions personnelles (voir lettre type jointe).6 juin 2019

Où se plaindre des chasseurs ?

Contactez la Fédération Nationale des Chasseurs

Quels pays ont interdit la chasse ?

La chasse est interdite depuis une trentaine d’années en Inde et dans tout le sous-continent indien, en Afrique de l’Est, et même, en Europe, dans le canton de Genève. Elle est marginale dans les Pays-Bas. Tous ceux qui ont pu visiter ces pays ont vu qu’aucun déséquilibre ne résultait de l’interdiction de chasser.

Comment se protéger des chasseurs ?

Tenez compte des panneaux d’indication « Chasse en cours » ou « Battue en cours » et dans ce cas, évitez absolument la zone. Restez sur les sentiers. Choisissez de préférence les plus fréquentés, ceux qui sont clairsemés et ceux balisés. Rendez-vous le plus visible possible : portez des couleurs claires et vives.13 nov. 2018

Est-il autorisé de chasser seul ?

Après validation de leur permis de chasser par leur père, mère ou tuteur, les mineurs non émancipés âgés de plus de 16 ans peuvent détenir une arme et aller chasser seuls (sans être accompagnés d’un chasseur expérimenté), et ce même s’ils n’ont pas au préalable pratiqué la chasse accompagnée.29 janv. 2021

Où la chasse est interdite en France ?

Aussi, il est interdit de chasser dans un rayon de 150 mètres autour d’une habitation, uniquement si le dit-terrain se trouve sur le territoire d’une ACCA.4 nov. 2021

Qui est le patron de la chasse ?

Willy Schraen

Puis-je tuer un sanglier dans mon jardin ?

En France, il est légal de tuer un sanglier dans son jardin si celui-ci est considéré comme une menace pour la sécurité des personnes ou des biens. La loi stipule également que le sanglier doit être abattu de manière humaine et que les déchets doivent être éliminés de manière appropriée.21 sept. 2022

Qui a tué Morgan Keane ?

Dans le Lot, sur le causse de Cajarc, un jeune homme de 25 ans, Morgan Keane, a été tué accidentellement par un chasseur mercredi 2 décembre. Au moment du drame, il se trouvait à cent mètres de sa maison, dans sa propriété, en train de couper du bois. L’auteur présumé du coup de feu est un jeune Aveyronnais.

Quelle odeur n’aime pas les sangliers ?

Des répulsifs “maison” pour faire fuir les sangliers La recette est simple : il suffit de verser 1 litre d’eau bouillante sur 2 gousses d’ail écrasées ; de laisser refroidir puis d’ajouter 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée et 10 gouttes d’huile essentielle de citronnelle.


non [Musique] comme la majorité des français j’ai un a priori plutôt négatif sur les chasses à courre j’en connais pas personnellement de temps en temps je lis des articles atroces sur un poster épuisé qui se fait poursuivre pendant des heures jusque dans un jardin et qui est abattu sous les yeux horrifiés des habitants le dernier né de l’anthropologue charles stepanov l’animal et la mort a complètement ébranlé mais a priori sur le sujet charles stepanov a longtemps travaillé sur le chamanisme en sibérie et notamment sur le rapport des éleveurs des chasseurs autochtones aux animaux et pour son dernier ouvrage il a utilisé les mêmes outils pour faire une échographie des chasseurs ruraux dans le perche la beauce et les yvelines son décès n’est pas un plaidoyer pro chasse est une donne des clés pour comprendre pourquoi cette pratique qui peut sembler obsolète subsistent et il est très fort pour mettre le doigt sur les incohérences des gens comme moi qui à la fois se réjouissent quand on interdit la chasse à la glu pour protéger des oiseaux mais qui continue de manger du poulet pourquoi le fait d’aller suer insère dans la forêt earth il plus que le fait de poser un piège à souris chez soi ou des gorges est une vache dans un abattoir pourquoi certaines mises à mort et me faisait le plus que d’autres pourquoi les tests ton la chasse [Musique] la majorité des français s’opposent à la chasse et pourtant la plupart des français ne sont pas végétariens alors pourquoi ce rejet quand on regarde le dernier sondage ipsos on voit que la chasse est perçu par beaucoup comme étant une pratique d’un autre âge et de fait on peut se dire que en tout cas dans un pays comme la france il n’y a pas besoin de chasser pour se nourrir alors pourquoi le faire pourquoi les chasseurs aime chasser vaste question qui se pose est pour moi aussi de la même manière n’étant pas d’un milieu de chasseurs est pas du tout pratiquant cette activité alors ça ne peut pas être vraiment réduit wrp les ires de tuer même si ça peut y participer parce que sinon il serait beaucoup plus simple de tuer des animaux d’élevage de d’abattre des poules d’aller travailler gratuitement dans un abattoir c’est pas le cas il ya quelque chose qui est qui et avant et après l’acte de chasse lui-même qui est la traque aller sur le territoire d’être non humains de rencontrer une extériorité quelque chose d’imprévisible il y adeux une excitation dans le défi dans le fait d’être quelquefois mise en échec par des animaux finalement c’est une des seules occasions dans nos sociétés modernes ou des humains peuvent se retrouver plus bête qu’un lièvre plus bête que un renard faire l’expérience comme ça d’une altérité puissante c’est ce qui explique donc cette pratique qui peut sembler archaïque pour beaucoup subsiste encore alors qu’il n’est pas nécessaire oui c’est surprenant que en france huit mille ans après l’adoption des modes de vie agricole il existe encore des pratiques de chasse qui nous semble relever plutôt du monde préhistorique du paléolithique supérieur pourquoi ça s’est maintenu les sociétés agricoles humaines ont eu besoin de maintenir une forme d’extériorité des espaces des êtres vivants qui n’étaient pas soumis aux contrôles humains comme les êtres domestique c’est quelque chose de volontaire de politique le fait que les forêts et était maintenu qu’une faune sauvage soient maintenues c’était une volonté des chasseurs c’est le désir de maintenir une extériorité sauvage qui explique le fait que les chasseurs a été paradoxalement les premiers écologistes [Musique] historiquement la protection de la nature s’est inventée par les chasseurs ça c’est évident si on a des forêts actuellement les grandes forêts domaniales c’est parce qu’il eût dit roy des seigneurs qui ont considéré qu’il fallait pas défricher ces lieux là et donc qui ont expulsé les paysans et qui ont décrété que c’était la peine de mort s’est on entrer là dedans donc là c’est une décision politique extrêmement autoritaire qui exclut l’activité agricole productif pourquoi pour préserver de la chasse pour le plaisir des élites à l’époque la chasse était donc une activité élitiste réservé aux seigneurs puis à la bourgeoisie mais elle s’est progressivement démocratisés sous la république une des hypothèses que vous avancez c’est que c’est aussi parce que c’est devenu une pratique populaire que l’on peut en plus de mépris social qui va avec le chasseur de bouffe alcoolique c’est un peu l’image des inconnus alors aux époques que les vélos il ya eu un changement sociologique évident sous l’ancien régime le droit de chasser un droit nobiliaire il faut être seigneur pour avoir le bras vers un fief et pour pouvoir légitimement chasser au 19e siècle ça continue comme ça malgré la révolution française qui élargit le droit de chasse elle le garde pour les propriétaires donc les gens qui sont fermiers ouvriers agricoles eux ils n’ont pas le droit de chasse donc il y à une condamnation juridique mais aussi morale extrêmement forte au 19e siècle de la chasse paysanne illégal pas les bourgeois qui décrivent les chasseurs paysans comme des êtres immoraux brutaux sanguinaire et préhistorique au cours du vin du fin 18 19e siècle et tout au long du xxème siècle la république veut faire rentrer dans la légalité les braconniers donc ils passent le permis de chasse du coup on a une image du chasseur qui est de plus en plus ouvrières et paysannes à mesure que la chasse braconnière devient légal cette stigmatisation de la chasse elle va se projeter sur l’ensemble de la chasse et c’est vrai que dans des pays comme l’allemagne l’europe centrale l’autriche la suisse ou la chasse et rester élitiste elle n’est pas devenue une chasse populaire comme en france les chasseurs ont gardé une meilleure image parce que ça reste des notables en lisant son livre je me suis rendu compte que j’avais une vision assez caricatural et homogène des chasseurs sans doute influencé par ce sketch des inconnus alors qu’il existe une très grande diversité des pratiques historiquement c’était évident pour tout le monde le braconnier paysans et l’aristocrate qui fait de la chasse à courre où le chasseur bourgeois qui à son grand terrain pilar enclos grillagé qui payent des garde-chasse et des mondes totalement différents et en conflit et ça reste le cas en grande partie évidemment entre la chasse commerciale aujourd’hui la chasse des grands capitalistes on va dire les bruits que franck provost qui ont des domaines de chasse très important sologne c’est un tout autre monde tout autre rapport à la nature que gris culteurs qui lui connaît chaque lièvre qui connaît cette famille de faisans qui va les nourrir et qui qui va en tuer pour les manger immédiatement la chasse bourgeoise elle est beaucoup fondée sur un an à une conception sportive [Musique] on veut prendre la mesure de l’intensité du conflit interne au monde de la chasse quand on entend parler et figure comme raymond louis est lui-même chasseur mais qui lutte contre les grands enclos de chasse érigé par certains propriétaires autour de leur domaine voyez tous ces grands enclos l’atout ceglia astra et au cfai dans un seul but conserver le maximum d’animaux chez eux que rien ne leur échappe les jours de chasse pour moi c’est pas de la chasse et du ball-trap sur cible vivante et il faut quand même savoir sur les territoires comme ça ils font entre 150 et 200 sanglier par jour de chasse qu’ils abattent à l’intérieur de ces enclos donc les rabatteurs tous le gibier en direction des miradors des animaux ils n’ont aucune chance de s’en sortir toute façon ils sont massacrés là dedans alors pour les chasseurs paysans ça c’est quelque chose qui les choquent tirer pour tirer souvent ils vont avoir ça comme critique les bourgeois il tire pour tirer nous on tire pour manger et pour jouer ça fait même pas découper le gibier on sait le faire c’est tout un arc et valoriser et qui crée des liens de mon point de vue une anthropologue entre ces pratiques la paysanne terrestre ou appeler ça de la chasse t rès par contraste avec la chasse au sol cette chasse t rès oui elle a beaucoup de points communs avec la chasse que j’ai vu chez les autochtones en sibérie parce qu’elle est liée à des modes de subsistance fondée sur l’autonomie vivrières [Musique] alors que dans notre société moderne la nature est soit un spectacle un paysage à contempler soit une ressource à exploiter les chasseurs euro ont un tout autre rapport à la nature puisse qu’ils habitent dedans pour observer le déclin de la biodiversité l’extinction actuelle c’est très intéressant d’un point de vue sociologique d’aller voir les gens qui sont sur le terrain quotidiennement donc des agriculteurs chasseurs qui en dehors de la chasse même ne sont dans l’observation quotidienne de la faune pour avoir un témoignage c’était ça ma motivation faire des sciences sociales sur le phénomène de la crise écologique qu’est ce que c’est pour les gens de voir des espèces dont il était familier des compagnons disparaître pour beaucoup de gens c’est dramatique c’est concerne pas seulement les animaux chassés ça concerne beaucoup de gens me parlaient des grenouilles des salamandres qui disparaissent des hirondelles ça a été un thème qui m’a surpris parce que sur le plan émotionnel même religieux les gens ne parlaient de le dire on d’elle comme d’un oiseau sacré qui annonce le printemps qui est un indice de la météo et qui est relié à au bonheur pour beaucoup de gens temps une hirondelle elle fait son nid sur la maison où elles pénètrent à l’intérieur de la maison c’est un signe de bonheur pour toute l’année or quand les nids sont vides quand les hirondelles ne revienne plus qu’est ce qui se passe c’est tout un monde qui s’effondre pour les gens les organisations de chasseurs communique beaucoup sur cette sensibilité écologique et d’ailleurs quand on regarde dans le détail le sondage ipsos on voit que ce qui n’aurait l’opposition de la majorité de l’opinion publique c’est moins les problèmes écologiques que l’idée qu’il s’agit d’une pratique cruelle mais ce que montre bien charge ce n’est pas neuf c’est que les non chasseurs n’ont pas le monopole de cette sensibilité à la souffrance animale quand on compare les pratiques et les rituels de chasse à travers le monde on voit que iliad est interdit certaines espèces qu’on n’a pas le droit de chasser alors qu’elle pourrait nous apporter à manger ça peut être un animal totem qui fait un lien fondamental entre le groupe humain le clan de la classe d’âge et lui il ya des interdits sur les petits les interdits sur les mers gravides iliad est interdit de laisser souffrir des animaux alors ça ça fait une différence par rapport aux autres attar au lion au tigre ou au loup ils peuvent laisser souffrir des animaux ils peuvent s’attaquer aux petits justement au contraire plutôt s’attaquer aux petits parce que c’est plus facile de les attraper donc c’est pour ça que l’on dit mais qu’est ce qu’il ya derrière c’est quand même bizarre c’est humain qu’est le méga prédateurs et qui en même temps la pitié des animaux qu’ils tuent pillent massacre par millions il ya un paradoxe il ya une tension entre le fait que nous tuons les animaux mais aussi nous mettons à leur place nous sommes capables de ressentir en grande partie la souffrance de l’animal qui se débat devant nous on dit souvent l’occident est très très fiers et prétend avoir découvert que les animaux savent souffrir non dans toutes les sociétés animiste autochtones et à l’idée que oui on partage énormément la souffrance donc tout ça nous montre que le prédateur humain est un prédateur paradoxal un prédateur empathique besoin qui explique toutes les tensions tous les rituels tout les jeunes les malaises les cauchemars qui sont quelquefois les chasseurs après avoir tué un animal la sensibilité à la souffrance animale n’est donc ni récente ni propre à l’occident mais cette sensibilité s’est structurée de manière particulière au 19e siècle au moment où on a commencé à éloigner des villes les formes de violence les plus visibles et notamment l’abattage des animaux l’idée c’est qu’il faut jeter un voile pudique sur la violence parce que la violence envers les animaux habitue le peuple à la violence et peu risque de les habituer à faire des émeutes à se rebeller contre le pouvoir sinon volonté de pacification de civilisation des moeurs dans le terme du sociologue norbert elias qui a pour effet que on va cacher le fait que la viande ce qu’on mange c’est la chair des animaux en cachant leur mort en l’évacuant dans des abattoirs en dehors des villes il faut comprendre à quel point ça a été transformé puisque au début du 19e siècle au contraire ces images étaient en pleine rue les animaux les bovins les cochons étaient abattus en pleine rue [Musique] on entendait des cris on se salissait des chaussures en marchant vu un travail de nettoyage de purification qui fait que la mort a été d socialiser et industrialiser scellier c’est parce qu’on a caché parce qu’on a des socialiser qu’on a pu la rendre industriels et qu’on a pu s’habituer à manger de la viande sans penser que c’est la chair des animaux donc depuis le début du 19e siècle la consommation de viande est inutile par quatre c’est dire que ça a été efficace alors la chasse dans tout ça la chasse elle maintient un rapport à la violence et à l’animal antérieure à ce processus de purification et de camouflage mais c’est peut-être c’est ça qui choque c’est que on peut peut-être se dire ok on est carnivore donc c’est normal qu’on est industrialisé l’élevage et l’abattage de deux ans mais au moins on avait plaisir là les chasseurs ils ont du plaisir ils devraient pas avoir du plaisir à tuer alors oui c’est ça du plaisir de la sécabilité effectivement oui c’est ça qui choque tout à fait oui dans une volonté oui de de perfectionnement moral effectivement mais la question c’est est ce que c’est vraiment perfectionner en mangeant quatre fois plus de viande que en 1828 en 3,2 millions d’animaux par jour actuellement en france qui vivent dans des conditions d’un mètre carré pour une truie toute sa vie est ce que c’est vraiment un progrès moral ça la question que posent ces conflits actuellement [Musique] je trouve que le livre de charles ce n’est pas neuf et stimulant parce qu’ils nous obligent à nous interroger sur ce qui est un vrai progrès et à distinguer la question du bien-être animal de celle de l’écologie par exemple a priori c’est un vrai progrès que d’avoir interdit la chasse à la glu c’est une pratique parait barbare mais du point de vue écologique elle s’avère plutôt anecdotique en août 2020 le gouvernement français était face à un double il y avait deux questions en suspens qui étaient les néonicotinoïdes et la chasse à la glu le gouvernement a réautorisé les néonicotinoïdes pour sauver l’industrie de la betterave à sucre alors qu’on sait que les néonicotinoïdes tue énormément d’oiseaux qui sont des causes majeures en fait à travers le monde de déclin catastrophique des oiseaux pour compenser le fait d’avoir réautoriser la nuque nicotinamide le gouvernement a interdit la chasse à la glu chasse à la glu qui touchent quelques petits individus et qui est d’un autre côté une culture millénaire en fait non il est évident que si une pratique préhistorique a duré jusqu’à nos jours c’est qu’elle avait une forme de résilience et pas à cette pratique là qui met en danger toute la faune à travers le monde y compris au canada aux états-unis c’est pas la faute des piégeurs à l’avenue de provence le problème c’est que sur le plan écologique ça compense pas du tout évidemment un des quelques oiseaux qui vont être sauvés des glu en provence il ya plus d’habitat si des insectes qui mangent sont toxiques y vont quand même mourir comme quoi notre degré de sensibilité à la mort des animaux est très variable et dépend entre autres de la visibilité et du récit qui entoure cette mort alors que les images d’oiseaux piéger en accumule sont choquantes le fait que des millions d’oiseaux meurent empoisonnés par les pesticides assas a produit pas vraiment d’image forte donc ça nous attaquent te ment par ailleurs notre sensibilité à la mort des animaux dépend aussi d’autres facteurs comme le type d’animal on est très ému par la mort violente de mammifères par la vision d’un sanglier ou d’une biche qui agonise on n’est pas tellement bouleversée par une araignée écrasé non seulement c’est des habitués à voir des animaux se faire tuer mais on a un rapport très proche avec d’autres d’autres animaux et animaux domestiques donc on a un rapport de tendresse de protection et ça aussi ça s’est développé ça se développe parallèlement d’un côté vous de ce qu’on peut appeler une exploitation matérialiste des animaux de rente sont des animaux domestiques un les vaches des cochons sans animaux domestiques au même titre que nos chiens et nos chats ont la même sensibilité mêmes besoins mais on a un traitement d’une brutalité qui n’a aucun équivalent dans l’histoire humaine c est ce qu on peut appeler l’animal matière et puis on a un traitement complètement inverse avec d’autres espèces qui est tout à fait arbitraire et aucune raison les chiens les chats principalement qui eux au contraire reçoivent toute notre affection notre tendresse mois montre hélas moins de brutalité envers un de ces animaux se seraient considérés comme mais cruel on les nourrit abondamment on les soigne on les bichonne ou la psychologue on leur offre des petits jouets en fêtent leur anniversaire [Musique] est ce que c’est vraiment une vie agréable c’est une cage dorée en fait évidemment pour des prédateurs que sont les chats et les chiens qui ont besoin d’utiliser leur rôle factions qui ont besoin de poursuivre des 3 c ce à leurs besoins donc il ça c’est le côté de l’animal enfants enfin parce qu’ils n’accèdent plus à l’autonomie choisi plus sa reproduction comme il ya quelques décennies encore il y avait des chiens errants s’aérant dont il pourrait vraiment être mais pouvait se balader et choisissaient leurs partenaires sexuels il pouvait avoir leur petit et c’est toute une vie animale autonome qui a été supprimée radicalement de nos villes on a donc un rapport très paradoxale au vivant on peut avoir beaucoup d’affection pour nous animaux de compagnie et développer une grande sensibilité pour la question de la souffrance animale donc avoir beaucoup d’empathie pour le sert qui est tué par le chasseur tout en dévorant des steaks sans penser à la vache qui a été abattu dans des conditions épouvantables est ce que montre charles 7 à 9 c’est que cette sensibilité pour les animaux de compagnie est en fait un préalable à l’exploitation industrielle intensive des animaux de ferme au xviiie siècle il ya vraiment un tournant où on voit se généraliser une sensibilité envers les animaux de compagnie le petit chien le petit chat qui sont bichonnés qui sont représentées dans les tableaux il est tout un commerce de sa du tableau de la tombe du petit chien du petit chat puis c’est à ce moment là aussi que on considère qu’il faut plus voir la violence c’est une sensibilité bourgeoise en fait qui a triomphé au 19e siècle et c’est du fait que l’on ne supporte plus de voir la violence qu’on l’évacué qu’on l’industrie à lise et c’est donc parce qu’on a évacué et un visibiliser la mise à mort des animaux qu’on mange qu’on ait choqué aujourd’hui par la violence des chasseurs qui ne se cache pas pour tous des animaux mais ce n’est pas parce que la violence a été éloigné que la disparue est toute la question de savoir comment on limite cette violence est ce qu’il ya des sociétés humaines sans violence par rapport à l’environnement non il ya des les sociétés humaines organise de façon diverse et la violence anthropique l’existence humaine même les chasseurs cueilleurs front des incendies pour faire venir le gig et ensuite sur la repousse des végétaux et à une violence intrinsèque dans l’existence humaine est bien souvent quand elle est à mais quand les destiner juste à la subsistance des petits groupes locaux des communautés locales là elle est maîtrisée parce qu on la cache pas parce qu’on la voit on va pas tuer des animaux si on peut pas les manger par exemple donc c’est le fait que la violence reliée à la subsistance et à l’autoconsommation elle crée des limites l art en maîtrisable al’inverse d’une violence délégués et massifier dans notre société moderne soit entraîne nos chiens comme des membres de la famille soit en mangent du boeuf abattu loin des yeux on trouve la chasse violente parce qu’elle instaure un tout autre rapport au vivant parce que la mise à mort est visible et socialiser mais c’est justement parce qu’il s’agit d’une violence visible et assumée qu’elle est plus facile à réguler que la violence invisible et reichel industriel de nos systèmes agricoles et d’élevage intensif actuelle pour aller plus loin mes sources sont en descriptions et ont gardé des idées larges qu’il ya de cet épisode à bientôt [Musique]

Leave a comment