Skip to content Skip to sidebar Skip to footer
0 items - £0.00 0
0 items - £0.00 0

Quel intérêt de rester chez EDF ?

Quel intérêt de rester chez EDF ?

Qui choisir entre EDF et engie ? Qui choisir entre EDF et Engie ? Les deux fournisseurs d’énergie présentent des avantages et des inconvénients. Les tarifs sont plus avantageux chez Engie pour une offre de base, mais les services proposés sont intéressants chez EDF aussi.27 sept. 2022 Quel est le fournisseur d’énergie le plus avantageux ? En 2021, les lauréats sont Mint Energie, Mega Energie et ilek / Planète Oui ex æquo. Ce palmarès est le résultat d’une évaluation sur un ensemble de critères, comme la facilité de souscription, les retours clients, l’origine de l’énergie, etc. Pourquoi quitter EDF et aller chez ENGIE ? Ainsi, quitter EDF peut être avantageux pour plusieurs raisons : Profiter de tarifs plus compétitifs ; Se protéger contre les hausses de prix du tarif réglementé de l’électricité ; Consommer de manière plus responsable.21 sept. 2022 Quel abonnement EDF Choisir 2022 ? Ainsi avec l’option heures pleines/heures creuses du Tarif Bleu d’EDF 2022, le prix de l’abonnement annuel TTC varie pour une puissance de 6 kVA de 144,36 € à 494,88 € pour une puissance compteur de 36 kVA. En heures pleines, le prix du kilowattheure est de 0,1841 €/kWh et pour les heures creuses de 0,1470 €/kWh. Comment EDF Fidelise ses clients ? EDF s’adapte aux modes de vie de ses clients en leur laissant le choix de leur prise de contact : ils peuvent joindre EDF à tout moment par Internet ou par smartphone, appeler un conseiller client du lundi au samedi de 8h à 21h, ou se rendre en boutique.

Qui va remplacer EDF ?
Est-ce que Engie va disparaître ?
Pourquoi rester chez Engie ?
Est-ce que ENGIE va disparaître ?
Pourquoi rester chez ENGIE ?
Pourquoi quitter EDF et aller chez engie ?
Quel type de contrat EDF choisir ?
Est-ce que l’électricité va augmenter en 2023 ?
Qui sont les principaux clients de EDF ?
Qui sont les clients de Enedis ?
Quel président a vendu EDF ?
Quel fournisseur d’électricité choisir pour 2022 ?
Qui est le concurrent d’EDF ?
Quel fournisseur d’électricité choisir en 2022 ?
Quel est le fournisseur d’énergie le moins cher en France ?
Quel est l’avenir d’EDF ?
Est-ce que EDF est privé ?
Comment négocier son contrat EDF ?
Quelle différence entre Enedis et EDF ?
Quel fournisseur EDF choisir ?
Pourquoi EDF renationalisation ?
Quel prix rachat action EDF ?
Quel est le salaire d’un cadre EDF ?
Quel distributeur d énergie est le moins cher ?
Quand changer abonnement EDF ?
Pourquoi Enedis me demande de relevé mon compteur alors que je suis chez EDF ?
Qui est moins cher que EDF ?
Pourquoi quitter EDF et aller chez Engie ?
Quel fournisseur électricité choisir en 2022 ?
Quand vendre ses actions EDF ?
Quand rachat EDF ?
Quel est le salaire d’un ingénieur chez EDF ?
Quel diplôme pour travailler à EDF ?
C’est quoi le tarif bleu d’EDF ?
Comment passer en tarif de base EDF ?
Qui relève les compteurs Linky ?
Quelle est la différence entre engie et Enedis ?

Qui va remplacer EDF ?

Emmanuel Macron a choisi Luc Rémont, actuel dirigeant de Schneider Electric, pour remplacer Jean-Bernard Lévy à la tête d’EDF, le géant électrique en cours de nationalisation, a annoncé l’Élysée ce jeudi 29 septembre. Il va succéder à Jean-Bernard Lévy dont le mandat doit prendre fin au plus tard le 18 mars.29 sept. 2022

Est-ce que Engie va disparaître ?

C’est désormais chose faite puisque depuis le 20 novembre 2019, l’ancien fournisseur historique de gaz naturel, Engie (ex-GDF), ne commercialise plus son offre de gaz naturel au tarif réglementé. C’est la première étape de la disparition des tarifs réglementés du gaz.

Pourquoi rester chez Engie ?

✔️ Oui, vous pouvez rester chez Engie puisque le fournisseur historique propose aussi des offres de marché, pour le gaz et pour l’électricité. En effet, Engie (ex GDF Suez) est le fournisseur historique de gaz, avant l’ouverture du marché à la concurrence, il ne proposait qu’un seul tarif : Le Gaz Tarif Réglementé.

Est-ce que ENGIE va disparaître ?

C’est désormais chose faite puisque depuis le 20 novembre 2019, l’ancien fournisseur historique de gaz naturel, Engie (ex-GDF), ne commercialise plus son offre de gaz naturel au tarif réglementé. C’est la première étape de la disparition des tarifs réglementés du gaz.

Pourquoi rester chez ENGIE ?

✔️ Oui, vous pouvez rester chez Engie puisque le fournisseur historique propose aussi des offres de marché, pour le gaz et pour l’électricité. En effet, Engie (ex GDF Suez) est le fournisseur historique de gaz, avant l’ouverture du marché à la concurrence, il ne proposait qu’un seul tarif : Le Gaz Tarif Réglementé.

Pourquoi quitter EDF et aller chez engie ?

Ainsi, quitter EDF peut être avantageux pour plusieurs raisons : Profiter de tarifs plus compétitifs ; Se protéger contre les hausses de prix du tarif réglementé de l’électricité ; Consommer de manière plus responsable.21 sept. 2022

Quel type de contrat EDF choisir ?

En terme de prix la meilleure offre d’EDF est DIGIWATT : une offre 100% en ligne et moins cher que le tarif réglementé ou tarif bleu. Digiwatt est une offre avantageuse avec les caractéristiques suivantes : Prix de l’électricité moins cher : profitez de 5% de remise sur le prix du kWh HT par rapport au TRV.

Est-ce que l’électricité va augmenter en 2023 ?

En 2023, les prix du gaz et de l’électricité devraient augmenter d’au moins 10% en France. La Première ministre Elisabeth Borne devrait officiellement annoncer cette hausse ce mercredi après-midi, selon France Info mercredi.14 sept. 2022

Qui sont les principaux clients de EDF ?

EDF, fournisseur historique d’électricité en France En France, seuls les professionnels disposant d’un compteur d’une puissance inférieure à 36 kVA peuvent souscrire au tarif réglementé, le tarif bleu.

Qui sont les clients de Enedis ?

Entreprises, professionnels, particuliers, collectivités locales, fournisseurs d’électricité ou acteurs du marché de l’énergie… Chaque client est unique, et Enedis leur apporte des solutions adaptées à leurs attentes.

Quel président a vendu EDF ?

Électricité de France (EDF) est une entreprise française, de production et de fourniture d’électricité, détenue à plus de 80 % par l’État….

Quel fournisseur d’électricité choisir pour 2022 ?

Liste des fournisseurs d’électricité en 2022

Qui est le concurrent d’EDF ?

Les fournisseurs alternatifs sont les opérateurs concurrents d’EDF. Ils proposent des offres de marché pour les professionnels. Engie, TotalEnergies (ex-Total Direct Energie), Vattenfall, ekWateur,… la CRE dénombre plus de 160 fournisseurs alternatifs sur le marché en France, fin 2019.19 mai 2022

Quel fournisseur d’électricité choisir en 2022 ?

Liste des fournisseurs d’électricité en 2022

Quel est le fournisseur d’énergie le moins cher en France ?

OHM Energie

Quel est l’avenir d’EDF ?

Une réforme qui s’impose Cette réflexion intervient au moment où EDF connaît une situation financière compliquée. Le groupe s’attend à un plongeon de son résultat en 2022, voire 2023. En prévision, l’État a renfloué son capital de 2,7 milliards d’euros, début avril.13 avr. 2022

Est-ce que EDF est privé ?

EDF : une entreprise du secteur public Certes, depuis 2004, EDF est une société anonyme et non plus un établissement public, mais peu importe sa forme juridique, elle continue de faire partie du secteur public, et cela tant que l’État sera son actionnaire majoritaire.13 juin 2022

Comment négocier son contrat EDF ?

D’une façon générale, il suffit de se rendre sur le site internet de son fournisseur d’électricité ou de contacter son service client pour négocier cette variable du contrat. À savoir que les puissances aujourd’hui proposées par les fournisseurs d’électricité sont au nombre de neuf.5 nov. 2021

Quelle différence entre Enedis et EDF ?

EDF est un fournisseur d’électricité en France, en concurrence avec d’autres fournisseurs. Enedis (anciennement ERDF) est le gestionnaire du réseau électrique dans le cadre d’une délégation de service public. Filiale à 100 % d’EDF, Enedis n’offre toutefois pas d’avantage avec EDF par rapport à d’autres fournisseurs.

Quel fournisseur EDF choisir ?

En 2021, Mega Energie a reçu le prix du Meilleur Fournisseur d’électricité et de gaz naturel, Mint Energie du Meilleur Fournisseur d’électricité et ilek ex æquo avec Planète Oui le titre de Meilleur Fournisseur Vert.

Pourquoi EDF renationalisation ?

Lors de sa déclaration de politique générale mercredi 6 juillet, la Première ministre Élisabeth Borne a annoncé que le gouvernement souhaitait renationaliser EDF à 100%, pour “renforcer sa capacité à mener dans les meilleurs délais des projets ambitieux et indispensables pour notre avenir énergétique”.19 juil. 2022

Quel prix rachat action EDF ?

Le gouvernement va lancer une offre de 12 euros par action EDF à l’automne, pour acquérir 100 % du capital de l’énergéticien, qui sera retiré de la cote.19 juil. 2022

Quel est le salaire d’un cadre EDF ?

La Cour des comptes remarque que les rémunérations pratiquées chez EDF restent supérieures à celles du secteur privé. La rémunération mensuelle brute moyenne y est de 4.908 euros, allant de 2.335 euros pour les “exécutants”, à 3.693 euros pours les agents de “maîtrise”, et jusqu’à 6.717 euros pour les cadres.6 févr. 2019

Quel distributeur d énergie est le moins cher ?

Comparatif électricité : prix de l’abonnement et du kWh moins chers (option base)

Quand changer abonnement EDF ?

2 semaines avant votre déménagement C’est le bon moment pour souscrire votre nouveau contrat d’électricité et/ou de gaz en ligne. Vous préférez faire votre changement d’adresse par téléphone ? Votre conseiller EDF est à votre écoute !

Pourquoi Enedis me demande de relevé mon compteur alors que je suis chez EDF ?

Ce sont les techniciens Enedis qui viennent régulièrement relever le compteur d’électricité. Cette démarche peut aussi arriver lors d’un emménagement. Le fait de relever le compteur permet de connaitre la consommation du logement et choisir un fournisseur ou si vous avez choisi l’auto-relève pour votre facture.

Qui est moins cher que EDF ?

Comparatif électricité : prix de l’abonnement et du kWh moins chers (option base)

Pourquoi quitter EDF et aller chez Engie ?

Ainsi, quitter EDF peut être avantageux pour plusieurs raisons : Profiter de tarifs plus compétitifs ; Se protéger contre les hausses de prix du tarif réglementé de l’électricité ; Consommer de manière plus responsable.21 sept. 2022

Quel fournisseur électricité choisir en 2022 ?

Liste des fournisseurs d’électricité en 2022

Quand vendre ses actions EDF ?

Tu peux vendre maintenant au prix de marché (j’ai vendu hier à 11,76€) ou attendre la fin de l’opération pour gratter quelques centimes.20 juil. 2022

Quand rachat EDF ?

Les actionnaires minoritaires, investisseurs institutionnels mais aussi salariés d’EDF ou retraités du groupe public se verront ensuite proposer le rachat de leurs titres au prix de 12 euros par action à partir de la fin du mois de septembre et ce pour quelques semaines.19 juil. 2022

Quel est le salaire d’un ingénieur chez EDF ?

La rémunération De 47K€ à 65 K€ (brut annuel global) en fonction du diplôme et de l’expérience professionnelle (incluant couverture sociale et rémunérations variables individuelles et collectives). Des avantages complémentaires (Comité d’entreprise, indemnités d’astreinte…)

Quel diplôme pour travailler à EDF ?

Avec un BAC+2 : technicien de recherche ou de bureau d’études ; Avec un BAC+5 : expert de synthèse junior, expert de processus junior, chargé d’études, ingénieur informatique, ingénieur télécommunications, ingénieur d’études, ingénieur de recherche.

C’est quoi le tarif bleu d’EDF ?

Le tarif Bleu est le tarif réglementé de l’électricité, fixé par les pouvoirs publics, qui s’adresse aux clients particuliers et aux professionnels ayant un sous compteur d’une puissance inférieure ou égale à 36 kVA.

Comment passer en tarif de base EDF ?

Comment passer en tarif de base EDF ? Pour passer en tarif de base tout en restant chez EDF, il suffit de contacter le service client EDF au : ☎️ 09 69 32 15 15 (Tarif Bleu EDF) ☎️ 09 70 82 15 51 (Offre de marché EDF)

Qui relève les compteurs Linky ?

Relevé du compteur électromécanique et électronique par un technicien Enedis. Les compteurs électromécaniques et électroniques doivent faire intervenir la visite d’un technicien Enedis qui se charge de faire un relevé de votre index de consommation gratuitement, environ tous les six mois.21 déc. 2021

Quelle est la différence entre engie et Enedis ?

Enedis est un gestionnaire du réseau de distribution d’électricité tandis qu’Engie est un des fournisseurs d’énergie au même titre que l’est EDF.


Vous avez sûrement vu passer tout un tasd’articles, de tweets ou autres ragots affirmants que nos factures d’électricité allaientmonter en flèche, on nous parle de x10, imaginez la catastrophe ! C’est pour ça que moi personnellementj’ai carrément complètement enlever le compteur ! Imaginez alimenter cette chose va peur êtreme mettre à la rue ! Mais quelles sont les raisons derrière toutça ? Et est-ce qu’on va vraiment se retrouver à dépenser la moitié de notre salaire dansnotre facture d’élec ? Voir de faire un crédit conso pour payer EDF ?Salut, c’est Léo de la chaîne Techmaker, et aujourd’hui je vais vous expliquer toutça, et surtout on va tenter de démêler le vrai du faux ! Pour commencer, d’où vient cette fameusevaleur de multiplication par 10 ? Et bien j’ai une bonne et une mauvaise nouvellepour vous. Je commence par la mauvaise : oui, le prix de l’électricité a bien été multipliépar 10 suite à une montée très soudaine. Voilà, ça, c’est dit. Mais la bonne nouvelle,c’est que c’est tout simplement impossible que ça se traduise par une multiplicationpar 10 de votre facture. Ce qu’il faut bien comprendre ici, c’estque quand on nous parle d’une multiplication par 10 du prix de l’électricité, on nenous parle pas du prix indiqué sur votre facture, mais du prix sur les marchés. Cesdeux prix sont bien différents pour un tas de raisons, la plus simple étant que survotre facture, même si le prix est par kWh consommé, en réalité vous ne faites pasque payer l’électricité que vous avez consommé, vous payez aussi pour tout ce qui va avec,à savoir le réseau, les taxes, etc. Si l’électricité en elle-même coûtaitdeux fois plus chère, ces frais annexes, eux, ne bougeraient pas. Sauf les taxes quipourraient augmenter étant donné qu’elles sont basées sur un pourcentage du prix, maisdans ce cas l’Etat pourrait simplement les baisser pour compenser. Vous savez, c’estun peu comme avec cette fameuse ristourne sur les carburants, l’Etat se fait passerpour un grand prince en offrant une réduction de 15 centimes par litre, sauf qu’en réalitéça ne leur coûte rien dans le sens où ils gagnent autant qu’avant. Ben oui, si vousachetez un litre d’essence et qu’une partie de son prix est composé de taxes proportionnelles,si le prix total augmente, l’Etat gagne plus. Disons que l’Etat gagne 15 centimesde plus par litre grâce à cette augmentation de prix du pétrole, si derrière l’Etatvous octroie une ristourne de 15 centimes, ça ne fait que faire revenir à la normaleleurs bénéfices ! Pour l’élec dans l’idée c’est pareil,si ces taxes venaient à augmenter, l’Etat pourrait faire revenir leur valeur à la normalesans que ça ne leur coûte vraiment. Le problème, c’est que malgré tout ça,le coût de l’électricité joue tout de même un rôle important dans votre facture.Et y aura évidemment des coûts indirects; si par exemple votre Carrefour va payer bienplus en électricité, nul doute que les produits que vous achetez vont AUSSI augmenter, fautbien récupérer ça chez le client ! On a bien vu ce phénomène avec la montée desprix de l’essence, et donc de facto, du transport de marchandises.Mais alors, pourquoi est-ce que ce dernier a subit une hausse aussi importante ? Qu’est-cequi a bien pu se passer pour qu’on se retrouve à des prix aussi ridicules ? Et bien en réalité,il y a plusieurs raisons à ça. Un facteur important dans ce problème est l’explosiondu prix du gaz. Pourtant, en France, le gaz occupe normalement une part assez faible dansla production d’électricité en France. En effet, grâce au nucléaire et à l’hydroélectrique,la France bénéficie normalement d’une électricité à bas coût et à impact carboneextrêmement faible. Le nucléaire produisait en 2019 70% de notre électricité, ce àquoi on ajoute 11% d’hydroelectrique et en gros 10% de renouvelable. Au final, lethermique à flamme, qui inclut donc le gaz mais aussi le charbon, ne représente mêmepas 10% de l’électricité produite en France. Oui, mais le hic, c’est que ça, c’étaiten 2019. Aujourd’hui, en 2022, l’Europe subit d’importantessécheresses, et la France n’est pas épargnée. Nos 11% d’hydroélectricité sont donc enbonne partie amputés. Ben oui, un barrage sans eau, ça ne sert pas à grand chose.Concernant le nucléaire, de nombreux réacteurs sont à l’arrêt pour différentes raisons: maintenance prévue mais aussi corrosion, vieillissement, etc.On peut pointer du doigt les politiques anti nucléaires, le manque de moyens mis en placepour prévenir ce genre de situations, et tout un tas d’autres choses, mais ça nechangera pas la situation d’aujourd’hui qui est que la production d’énergie àbas coût en France a énormément baissé, et que l’Europe entière se retrouve endifficulté. Pendant ce temps, la demande en électricité,elle, n’a pas baissé. Elle n’a pas augmenté, mais elle n’a pas baissé. Résultat, cetteélectricité, bah il va bien falloir la faire sortir de quelque part. Alors bien sûr, ona le gaz. Mais déjà son prix a explosé, mais en plus la Russie bride l’approvisionnement,et pourrait même totalement le couper si elle voulait vraiment faire pression sur l’Europe.Et pour eux, ce serait le moment où jamais, vu que c’est un moment de faiblesse et çapourrait taper très fort, donc la crainte est légitime ! Un truc que vous pouvez faire pour économiserde l’énergie, c’est de vous abonner de suite à la chaine; avec la requête que ça vaengendrer, la demande de la souris avec le clic… c’est clairement moins cher de vousabonner MAINTENANT avant que ça augmente ! Moi je force à ce point juste pour vousaider… Et aussi car vous êtes encore trop à regarder la chaine sans y etre abonnéalors que c’est gratuit ! Et quelque chose de gratuit, c’est très rare en 2022 ! En attendant on souffre quand même d’unebaisse de capacité de production à tous les niveaux, et la suite vous la connaissez,l’offre, la demande, tout ça tout ça. Enfin… Pas seulement.Le marché de l’électricité en Europe est un peu particulier, dans le sens où lesprix sont définis en fonction de la dernière centrale qu’on a eu besoin d’allumer poursubvenir à nos besoins. Tant que l’énergie provient du nucléaire, des barrages ou durenouvelable, on n’est pas trop mal. Par contre, quand on commence à devoir allumerdes centrales à gaz ou à charbon, là, c’est pas la même. Et comme vous l’avez compris,ces derniers temps, non seulement le coût de fonctionnement des centrales à gaz a explosé,mais en plus on a besoin d’y faire appel nettement plus que d’habitude étant donnéque la production est affaiblie sur la plupart des autres types de centrales.. Bref, c’estla bazar, et c’est ça qui fait péter un plomb aux marchés.Je ne vous ai même pas parlé des pays comme la Norvège, qui a carrément décidé d’arrêterd’exporter son électricité en provenance de ses nombreux barrages, de manière à s’assurerde tenir l’hiver sans avoir à importer au prix fort !De notre côté, pour en revenir au nucléaire, ce qu’on oublie de vous dire, c’est quel’Etat est en bonne partie responsable de tout ce bazar : En effet, suite à un empilementde bêtise bureaucratique commandité par l’Europe, EDF s’est retrouvé avec untrou de 8 milliards d’euros dans les poches, argent qui aurait pu servir, au hasard, àaméliorer l’état du parc nucléaire du pays.Vous connaissez tous ces fournisseurs d’électricité alternatifs ? Ils pullulaient il y a encoredeux ans, promettant des tarifs ultra intéressants, plus bas que chez EDF !On pourrait être tentés de se dire que c’est simplement qu’EDF nous la mettait à l’enversjusqu’à maintenant, et que ces sauveurs venaient nous aider à faire baisser nos factures! Oui, mais non. La réalité, c’est que l’Europeà imposé à la France la mise en place d’un système visant à supprimer le monopole d’EDF,car c’est bien connu, la concurrence c’est toujours mieux ! Sauf que pour parvenir àce but, vous allez voir que la solution trouvée a été pour le moins originale.Pour faire simple, EDF, dont les réacteurs nucléaires ont été en bonne partie financéspar les impôts de nos parents ou de nos grands parents quand l’entreprise était encorepublique, est forcé de fournir à un prix dérisoire une partie non négligeable desa production à des concurrents. Ces concurrents, c’est ces fameux fournisseurs alternatifs.Concrètement, ces fournisseurs ne possèdent pour la plupart pas le moindre moyen de produirede l’électricité, tout ce qu’ils font, c’est profiter de ce dispositif nommé ARENHpour Accès Régulé à l’Electricité Nucléaire Historique : ils achètent pour une bouchéede pain de l’électricité des centrales d’EDF pour ensuite vous la revendre bienplus chère. Ils complètent avec un peu d’énergie achetée sur les marchés pour palier auxpics de consommation, et le tour est joué. Ils ne contribuent en rien à l’entretiendu parc Français, ne font que coûter à EDF, soit en manque à gagner, soit parfoispire, vous allez comprendre. Vous le savez peut-être, les prix de cesfournisseurs alternatifs ont explosé l’année dernière, à tel point qu’ils n’étaientplus du tout intéressants comparé à EDF. La raison ? Elle est toute simple : les clientsattirés par des prix faibles se sont tous rués sur ces différentes offres. Et on nepeut pas leur en vouloir, d’autant plus que l’extrême majorité n’avait aucuneidée de tout ce système foireux qui était caché derrière. Sauf que l’ARENH prévoyaitune limite à la quantité d’énergie qu’EDF serait forcé à céder. Et comme les clientsse sont accumulés, les fournisseurs se sont retrouvés à ne plus pouvoir acheter assezà EDF, et à devoir acheter bien plus sur les marchés. L’énergie sur les marchésétait déjà à l’époque extrêmement plus chère que ce qu’EDF nous proposait,résultat ça s’est répercuté sur les clients.Mais visiblement la démonstration n’a pas suffit à convaincre les preneurs de décisionque tout ce système était bancal à souhait et que ce qui était censé aider à fairebaisser les prix provoquait en fait l’effet inverse, car les quotas de l’ARENH ont étérevus à la hausse pour l’année suivante. Et c’est là qu’on commence à marchersur la tête. Je vous rappelle qu’EDF n’a pas son mot à dire dans l’histoire. Etle truc, c’est qu’à la base, EDF vend pas mal d’énergie sur les marchés, y comprisparfois un an à l’avance. C’est quelque chose qui se fait. On sait qu’on a une certainecapacité de production, on estime qu’on va avoir tant de surplus, et on décide dele vendre en anticipé afin de bloquer un certain tarif.Maintenant, imaginez. Vous savez que demain, vous allez avoir 10 paquets de bonbons. onvous oblige à en revendre 2 pour 3x rien à vos concurrents, et vous estimez que vousallez en vendre 6 à vos clients. Il vous en reste 2 que vous décidez de vendre paranticipation. Sauf que le soir, on vous dit qu’en fait vous allez être obligés decéder non pas 2 mais 3 paquets de bonbons à vos concurrents. Encore une fois je lerépète, c’est une obligation. qu’est-ce que vous faites ? Pas moyen d’annulerla vente par anticipation, c’est pas comme ça que ça marche. Le seul moyen, c’estde racheter la quantité manquante au marché. Ouais, sauf que depuis ce matin, les prixont doublé. Résultat vous devez mettre des sous de votre poche, on ne parle donc plusd’un manque à gagner mais bel et bien d’une dépense ! C’est en très gros ce qui estarrivé à EDF et ça leur a coûté 8 milliards d’euros.Bien sûr on ne compte pas là dedans le manque à gagner de base lié au coût ridicule devente de l’énergie aux concurrents. Tout cet argent, finalement, vous vous doutezqu’il ne va pas sortir de nulle part, il va bien falloir payer un jour ou l’autre.L’Etat peut faire en sorte de bloquer les prix d’EDF, mais le problème est le même,si c’est l’Etat qui paie la différence, ben c’est vous qui payez à travers vosimpôts. Mais le problème ne s’arrête pas là,malheureusement. Nous, les particuliers, avons droit au tarifréglementé. Ça n’est pas le cas de toutes les entreprises, en particulier les grossesconsommatrices. On a pu voir l’année dernière l’exemple d’une scierie qui s’est retrouvéeavec une augmentation tellement élevée que ça leur revenait bien moins cher de louerun énorme groupe électrogène et de cramer du gasoil pour produire sa propre énergie,on en est quand même arrivés là… Certaines collectivités subissent le mêmegenre de problèmes, avec par exemple le maire de Montataire, une commune de 13.600 dansl’Oise, qui menace tout simplement d’arrêter de payer suite à une facture menaçant depasser de 600 000 euros à 2.5 millions d’euros en 2023 si rien ne change. Si la solutionn’est sûrement pas là, ça montre tout de même à quel point la situation est critique.Mais pour en revenir à notre cas de particuliers, si vous êtes chez EDF et que vous avez uncontrat au tarif réglementé, c’est en principe vous qui subirez le moins les hausses.En revanche, il faut quand même s’attendre à s’en prendre plein la gueule. Car mêmesi l’Etat prolonge son “bouclier tarifaire”, c’est comme ça que ça s’appelle, çane peut pas durer éternellement. En 2022, ce bouclier s’élève à une augmentationmaximum de 4%, mais très franchement, déjà si ça tient jusqu’à fin 2022 c’est biencar on est pas à l’abri du gouvernement qui nous lâche une nouvelle règle sortide son fiak, mais pour 2023 je met ma main à couper qu’il ne sera plus du tout àce tarif ! Il faut donc s’attendre d’ici l’année prochaine à une hausse importante.Difficile de donner des chiffres, mais ce qui est sûr, c’est qu’on sera bien loindu fameux x10 dont on parle partout. L’augmentation sera probablement progressive, et sûrementau grand minimum de 10%, peut-être 20 ou 30, qui sait.Maintenant vous savez qui remercier. Ça reste nettement moins violent que l’augmentationdu prix du gaz, si vous vous chauffez à l’électrique que ce soit avec des radiateurs électriquesou avec une pompe à chaleur, vous allez forcément le sentir passer, mais dites vous que c’estmoins pire que ceux qui se chauffent au gaz qui ont tous vu leur facture doubler en unan ! Par contre, c’est clair que sur les annéesqui arrivent, il va falloir apprendre à rationner notre énergie.. La fin de l’abondance commeon dit ! Finalement, c’est un sujet auquel tout le monde va devoir s’intéresser dansle futur, comme par exemple la mobilité douce avec les S-Bike ou les trotinettes Electriques,mais eh, j’en fais très bientôt une vidéo car en vrai, il commence à y avoir des vélosélectriques pouvant aller à 50km/h qui sont sacrément intéressants ! Je vous en parletrès très bientôt dans une future vidéo qui arrivera sur ce mois de Septembre… Est-ce que vous allez changer vos habitudesvous à cause de tout ça ? Genre allumer une lumière sur deux sur votre plafonnierou encore préférer éteindre votre frigo quitte à tout manger tiède ! Eh bien ditesmoi vos idées en commentaires… Si ça se trouve vous avez la solution pour sauver lemonde ! Sur ce, je vous invite à regarder d’autresvidéos, là tout de suite maintenant, histoire de tout voir avant que le coût d’alimentationde votre ordinateur ou smartphone deviennent trop onéreux, car ce qui serait le plus dramatiqueavec l’augmentation des prix du réseau, ce serait que vous arrêtiez d’apprendre! Et ça, ce serait impardonnable ! Bref, on se revoit bientôt, c’était Léo dela chaine TechMaker, salut !

Leave a comment