Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Quel est l’objectif principal d’une attaque DoS ?

Quel est l’objectif principal d’une attaque DoS ?

Quel est l’objectif principal d’une attaque DoS sur un serveur web ? DoS attack pour Denial of Service attack en anglais) est une attaque informatique ayant pour but de rendre indisponible un service, d’empêcher les utilisateurs légitimes d’un service de l’utiliser. C’est quoi l’attaque ? 1. Action d’attaquer quelqu’un, quelque chose ; agression : Une attaque à main armée. 2. Action militaire visant à conquérir un objectif ou un pays, à défaire ou à détruire des forces adverses. Quels sont les objectifs des pirates lors de cyberattaques ? L’objectif des pirates du numérique est de gagner la guerre de l’information en installant la crainte dans les esprits. Quel est l’intérêt d’une cyberattaque ? Les cyberattaques se produisent dès lors que des organisations, des acteurs pour le compte d’un État ou des personnes privées veulent s’accaparer une ou plusieurs choses, telles que : les données financières de l’entreprise. de listes de clients. des données financières concernant des clients. Quel est le synonyme du mot attaquer ? ➙ accuser, combattre, critiquer, dénigrer. Cet article attaque le ministre.

Quel est le but d’un pirate ?
Quel est l’objectif principal de la guerre cybernétique ?
Quelle est la différence entre une attaque et une menace ?
Comment s’appelle une attaque informatique ?
Quelle est la nature de attaque ?
Qui a été le premier pirate ?
Pourquoi les pirates attaquent les navires de commerce ?
Quels sont les objectifs des pirates ?
Quels sont les objectifs des pirates lors de cyberattaque ?
C’est quoi une attaque active ?
Quelles sont les 3 types d’attaques malveillantes qui peuvent menacer les ordinateurs de la société ?
Quelle langue parlaient les pirates ?
Qui sont les 5 pirates les plus connues de l’histoire ?
Quel est le but d’un attaquant pendant la phase d’exploitation d’une attaque ?
Quelles sont les attaques passives ?
C’est quoi une attaque passive ?
Quel est le but d’une attaque de reconnaissance ?
Comment Dit-on bonjour en pirate ?
Quelles sont les menaces sur Internet ?
Comment s’appelle le chef des pirates ?
Quelle est la devise des pirates ?
Comment Appelle-t-on une attaque informatique ?
Comment Appelle-t-on un pirate ?

Quel est le but d’un pirate ?

Le but des pirates est de prendre le contrôle du navire attaqué, pour ensuite s’approprier tout ou partie des cargaisons, et/ou négocier une rançon contre la libération du navire et de son équipage.

Quel est l’objectif principal de la guerre cybernétique ?

« Rapport d’information sur la cyberdéfense »,…. La guerre contre l’information, dont l’objectif est de s’attaquer à l’intégrité des systèmes informatiques pour en perturber ou interrompre le fonctionnement, en en falsifiant éventuellement les données.

Quelle est la différence entre une attaque et une menace ?

Action malveillante destinée à porter atteinte à la sécurité d’un bien. Une attaque représente la concrétisation d’une menace, et nécessite l’exploitation d’une vulnérabilité.

Comment s’appelle une attaque informatique ?

Les ransomwares, une menace informatique très répandue Également appelés rançongiciels (contraction de rançon et de logiciel), les ransomwares sont des virus parmi les plus répandus en 2022.

Quelle est la nature de attaque ?

Définition de attaque ​​​ nom féminin. Action d’attaquer, de commencer le combat. ➙ assaut, offensive.20 juin 2022

Qui a été le premier pirate ?

Il s’agirait de Saint Colomban d’Iona, un moine copiste irlandais qui a contribué à réintroduire le christianisme en Ecosse et dans le nord de l’Angleterre au 6ème siècle.18 août 2009

Pourquoi les pirates attaquent les navires de commerce ?

Les pirates, qui doivent dans ce cas maîtriser la navigation côtière, en profitent alors pour aborder les navires. Le troisième type d’attaque consiste en une prise d’otage du navire ou de l’équipage afin de réclamer une rançon. Cet acte demande de bonnes compétences nautiques.

Quels sont les objectifs des pirates ?

Le ou les pirates (en anglais : hacker) cherchent à accéder au système sans se faire remarquer pour pouvoir en modifier le contenu et l’organisation à leur guise. Les motifs des pirates peuvent varier considérablement, de même que les conséquences de l’attaque sur le système cible.

Quels sont les objectifs des pirates lors de cyberattaque ?

L’objectif des pirates du numérique est de gagner la guerre de l’information en installant la crainte dans les esprits.

C’est quoi une attaque active ?

Une attaque active, en matière de sécurité informatique, est une attaque caractérisée par l’attaquant qui tente de s’introduire dans le système. Lors d’une attaque active, l’intrus peut introduire des données dans le système ainsi que potentiellement modifier des données au sein du système.

Quelles sont les 3 types d’attaques malveillantes qui peuvent menacer les ordinateurs de la société ?

Les différents types de menaces informatiques qui visent les entreprises

Quelle langue parlaient les pirates ?

anglais

Qui sont les 5 pirates les plus connues de l’histoire ?

Aujourd’hui, nous vous faisons découvrir les dix pirates les plus emblématiques de cette époque.

Quel est le but d’un attaquant pendant la phase d’exploitation d’une attaque ?

Prendre le contrôle sur le système Durant cette phase dite de « pivotement à l’intérieur », l’attaquant poursuit un objectif ultime : obtenir plus de privilèges voire les droits administrateur, c’est-à-dire la véritable clé d’accès aux informations confidentielles de l’entreprise.12 juil. 2022

Quelles sont les attaques passives ?

Les attaques passives sont les attaques où l’attaquant se met en écoute non autorisée, en surveillant simplement la transmission ou la collecte d’informations. L’oreille indiscrète n’apporte aucun changement aux données ou au système.28 juil. 2018

C’est quoi une attaque passive ?

(Informatique) Type d’attaque informatique qui n’interagit pas mais écoute le réseau.

Quel est le but d’une attaque de reconnaissance ?

Les attaques de type recon D’ailleurs, les attaques par reconnaissance (recon en anglais) ont pour but de récupérer un maximum d’informations en vue d’attaques futures. Les attaques de type recon recherchent des faiblesses ou des vulnérabilités dans les défenses de notre réseau.

Comment Dit-on bonjour en pirate ?

Arrr ! Arrr ! : injonction qui permet aussi bien de dire Bonjour, qu’Au revoir.19 sept. 2016

Quelles sont les menaces sur Internet ?

Liste des menaces informatiques les plus courantes sur le web

Comment s’appelle le chef des pirates ?

Les pirates élisaient leurs dirigeants : le capitaine (pour son savoir-faire, son audace, son autorité lors des batailles) et le quartier-maître (pour exercer un contre-pouvoir et faire régner l’ordre).

Quelle est la devise des pirates ?

« Celui qui pille avec un petit vaisseau se nomme pirate ; celui qui pille avec un grand navire s’appelle conquérant. » « Il ne faut pas lier un navire à une seule ancre, ni une vie à un seul espoir. » « Les âmes sont des navires dont Dieu est le capitaine.

Comment Appelle-t-on une attaque informatique ?

Une cyberattaque est un acte offensif envers un dispositif informatique à travers un réseau cybernétique.

Comment Appelle-t-on un pirate ?

CORSAIRE : Capitaine de bateau pirate qui agit sous les ordres du roi/de son gouvernement. FLIBUSTIER : Pirate “aventurier” qui s’attaque aux bateaux espagnols.22 oct. 2021


et salue ces majors mouvement j’espère que vous allez bien aujourd’hui dans cet épisode de eb presque j’ai pris lextreyt une conférence que j’ai fait avec un chirurgien lors de réduc à vous allez apprendre notamment pourquoi il est nécessaire de comparer et de discuter entre kiné et chirurgiens comment est-ce que lui il bilan tu l’aies rachis ce qu’est ce qu’il fait qu’il opère ou qu’ils n’opèrent pas un dos comment est ce que moi je fais un bilan et comment surtout on peut travailler main dans la main quand dans la main parce que les chirurgiens heureusement travailler avec des gants sinon il aura des problèmes de septicémie bac comment est ce qu’on fait pour bosser ensemble pour l’avenir de nos passions donc comme d’habitude vous commencez à connaître ev presse ce sont des vidéos un petit peu plus poussé eb presque ça veut dire evidence-based practice la pratique basée sur les sciences mais presque parce que parfois on galère un peu à le mettre en place dans la réalité sur le terrain bref donc vous commencez à connaître le format c’est principalement du contenu un peu plus poussée qui s’adresse aux gens qui sont vraiment passionnés aux professionnels de santé et du sport et pour vous en tant que patient si vous aimez connaître le comme pour celle ci par contre comme c’est une conférence vous pouvez regarder le support visuel sera tout aussi important que le support audio bien sûr merci à tous pour votre attention et je remercie évidemment mon partenaire lpg qui nous a fait faire cette rencontre bon visionnage pour les étudiants qui n’est aujourd’hui c’est vous qui êtes principalement majoritaire je pense que ça va être assez intéressant d’avoir la version de thibault et c’est pour ça qu’on collabore avec lui aujourd’hui parce que il a une vision assez moderne de la chirurgie du rachis c’est la première fois qu’on a discuté j’ai même été assez choqué par ce que tu me racontes et parce que vous savez qui fait les premiers levés en post up du rachis ce bain c’est moi je lève tous mes passions au post up parce que j’estime que c’est très important pour le patient de savoir que son chirurgien voix qui va bien qui voit son chirurgien et qu’on lui donne les premières indications vous pouvez tout faire bonnement une fois que vous êtes perdus rachid sauf certains cas particuliers vous devez être mobilisé le plus vite possible et être rassurés sur ce qui va se passer c’est à dire à rien votre dos va pas se casser globalement vous allez aller mieux qu’avant c’était l’objectif de chirurgie donc c’est vraiment une réassurance très importante et le premier levé séquence est fait par le chirurgien je pense que c’est un gros impact pour le patient et pour le challenge là aujourd’hui toi les opérations tu fait fréquemment c’est quoi c’est de l’art trop days du disque raconte mans un peu tu étais journée globalement l’est pas cyan convoi en consultation on en voit beaucoup et on en opère peu il faut bien comprendre que la chirurgie du rachis c’est une chirurgie fonctionnelle c’est pas parce que vous avez un disque malade qu’on va vous opérer heureusement parce que son père est quasiment tout le monde c’est parce que vous avez des symptômes cliniques qui ne passant pas et c’est là où c’est très important avec de la bonne rééducation et une symptomatologie qui colle à votre image riz qu’on peut se dire à ce moment là on va vous opérez donc ça représente tous les chirurgiens vous le diront à peu près trois patients sur 10 pas plus sous dans certaines conditions particulières clank là sur dix patients qui viennent consulter un neurochirurgien déjà toi tu en opère trois sur dix à peu près oui je pense que c’est à peu près le la somme sur les sept sur dix qui vient te voir est ce que il ya vraiment un intérêt pour eux d’aller voir un neurochirurgien est-ce que l’indication déjà de consultation d’un spécialiste en neuro chirurgien et bien fait ou est ce qu’il y en a qui n’ont rien à faire dans son cabinet alors ils ont tous le faire dans le cabinet pour la simple raison que c’est pas parce qu’on ne va pas les opérer qu’on va pas les a rassurés on a aussi un rôle de réassurance d’explication globalement la colonne vertébrale peu de gens ils connaissent grand chose parce que on a fait peu durant nos études de médecine etc peut forcément expliqué donc réassurer les patients sûr c’est pas grave d’avoir une hernie toutes les derniers ne se perd pas c’est pas grave que vous ayez un disque malade ou un peu d’arthrose globalement tout le monde en a un petit peu et c’est pas pour autant qu’on sait tous opérés non qu’il ya un gros point important c’est la réassurance et adressage aux collègues qui sont pour moi j’estime le kiné l’un des plus importants interlocuteur qu’on doit avoir c’est qui n’est pas ce que c’est lui qui va faire toute la prise en charge qu’on ne va pas faire c’est à dire la rééducation la réassurance vous les voyez beaucoup plus que nous ce que vous le rend quand vous soyez un patient envoyer au moins de 10 15 fois pour du dos et vous avez discuté avec lui vous avez plus aller en profondeur sur ces problèmes qui peuvent amener des lombalgies ou des symptômes cliniques chose qu’on fera pas en consultation mais qui est important de faire parce que ça peut souvent déverrouiller les situations la consultation chez le chirurgien l as 2 un pack 1 re est assuré et dire que tout va bien ou dire voilà on va peut-être faire quelque chose mais ça va surtout pas c’est tout d’abord pour une prise en charge médicale adaptée avant de parler toute chirurgie sur la partie chirurgie aujourd’hui toi qu’est ce qui fait que tu vas prendre une décision opératoire sur un patient l’imagerie la clinique comment est-ce que tu aborde-t-on patients l’interrogatoire c’est une chose qui est importante pour toi c’est hyper important au même titre que pour vous parce que vous pouvez pas prendre quelqu’un en charge si vous savez pas pourquoi est ce qui vient voir ce qui est important de savoir c’est quelle est quelles sont ces symptômes du pic combien de temps ça dure qu est-ce qui va amener à consulter un neurochirurgien parce qu’ils sont passés par son médecin traitant qui de temps en temps on va l’adresser chez son kiné il kiné manière bon bah ça va pas on n’y arrive pas on s’en sort pas donc il va venir chez nous mais c’est pas pour autant qu’on va et l’opérer parce que pour justifier d’une chirurgie il faut quand même justifier d’une pathologie on peut avoir mal au dos on peut avoir la bague aux aigus chronique qui globalement n’aura aucune anomalie à l’irm ou au scanner donc vous ne ferait rien pour ce patient là c’est pas nous qui sommes capables de le traiter ces vous donc à ce moment là on vous renverra la balance dire ben moi j’ai rien de particulier peut surtout pas y toucher là tu va galérer un petit peu mais tu seras même il proposait quelque chose d’intéressant si par contre il ya une vraie pathologie sous jacente pour laquelle le patient souffre la première chose à faire et ça restera toujours ça c’est le traitement médical souvent les pathologies comme discopathie hernie discale sténo scanner et canal lombaire et 3 ça peut se traiter médicalement soit par des infiltrations d étirement du renforcement de l’apprentissage de la réassurance parce que certains patients ont mal mais ne veulent pas se faire opérer il faut respecter ça aussi donc si jamais il arrive à vivre avec c’est que ça s’améliore à l’aide de votre prise en charge surtout pas y toucher et par contre quand c’est un échec de la part de tout le monde des rééducateurs des kinés du médecin traitant et du traitement médical voilà on peut se dire ça peut être intéressant d’aller libérer stabiliser faire un geste adapté à sa pathologie sans pour autant faire trop on reviendra un troisième partie justement sur cette connexion entre kiné et un chirurgien aujourd’hui un patient on vient de voir avec une lombalgie une imagerie qui est plus pop plutôt positive à savoir aller au parc sur un cas classique une hernie discale l5 s1 avec une compression de la racine du nerf sciatique il vient de voir il te décris des douleurs siat algique comment est ce que tu fais ton examen clinique on parlera après de nous notre examen clinique en tant qu ine savoir quand est ce que on peut continuer la séance quant à ce qu’il faut immédiatement le réorienter mais l’a pour l’instant c’est vraiment un examen clinique à toi qui m’intéresse c’est assez simple on va éliminer tous les grands drapeaux rouges est-ce que vous bougez bien pied ce que vous le sentez est-ce que vous avez pas de troubles sphinctériens donc vraiment sûr tu recherches du syndrome de la queue de cheval par rapport défécation une mensuellement des troubles moteurs sur la est ce que vous arrivez à monter sur la pointe de pieds par ont fait ou est ce que vous allez faire la pointe de pieds donc là tu testes les racines l5 voilà ces groupes sont également globalement le plus important savoir si un déficit moteur et si à voir si ce déficit moteur et lantin en lien avec une douleur parce que certains patients on vous dira j’ai très mal je n’arrive pas à remonter la cuisse il n’est pas déficitaire il est juste très douloureux donc déjà le traité médicalement voir ce qu’il en est et ensuite savoir s’il est déficitaire ça va je vais montrer rapidement vous voulez que je vous remonte c’est cet astre rapide à faire en cabinet ou pas levé la main est ce que vous voulez que je vous rends montre pas pièces donc si vous avez un doute avec un patient qui vient vous voir avec une raciale j vous voulez savoir s’il a un déficit moteur déjà voulu poser la question est-ce qu’il a des troubles pour maintenir ses urines ou ses selles et après vous lui demandez de faire un petit aller-retour en montant les orteils savoir si quand il le fait est ce qu’il est et page parce que au niveau gauche il a une telle compression de sa racine nerveuse qui n’arrivent plus à maintenir son effort ou à l inverse il marche sur la pointe des pieds et là vous testez les racines trice des passions le disent bien mon pied ne bouge pas bien des maux qui sont simples et où savez s’il se passe un problème globalement c’est les principales choses quand consultation on recherche pour éliminer une urgence chirurgicale qui on dirait balacé intestines traitement médical s’il est déficitaire on y va et c’est pas pour autant qu’on va forcément y ait décidé fils iter s’ils refusent de se faire opérer parce que c’est aussi son droit on lui explique ce qui va se passer le risque de pas se faire opérer on le met sous traitement et on le revoit précocément cinq six jours après parce que globalement le traitement médical sur les hernie discale il est très efficace si on arrive à traiter peut-être 80 pour son dernier disque à son devoir les opérés sur certains types de médicaments corticoïdes forte aux 12 c’est également le traitement parfait pour ce genre de pathologie le lendemain matin les patients dont globalement plus mal ils sentent la différente c’est pas pour autant comment vous avez diminué les corticoïdes l’ayant pas retrouvé les douleurs et a cependant vous entrez dans une indication chirurgicales parce que vous pouvez pas laisser ce corticoïdes indéfiniment mais ça fait partie des traitements à tester avant la chirurgie questions par rapport à ce patient là tu parlais d’urgence le délai pour pouvoir opérer il est de combien de temps en fait il faut que ce soit assez rapide si le patient est déjà déficitaire depuis plus de 48 72 heures comment ça va pas se faire dans la journée si c’est très récent moins de 24 ou 48 heures à ce moment là il ya un intérêt allez vite vous appelez soit le centre hospitalier qui près de chez vous il ya toujours une astreinte de neurochirurgie les gros centres soit vous appelez la clinique qui a soit un orthopédiste spécialisé arachides ou un neurochirurgien à ce point là on se fera un plaisir de vous aider et de voir le patient rapidement parce que c’est on fait tout ça pour le patient il faut surtout pas hésiter à tous nous appeler on est très dispo quand il ya des problèmes comme ça donc on appelle et on dit bonjour je suis né j’ai un patient avec un déficit moteur depuis tant de temps il faut que vous ne receviez en toute urgence et on a ça depuis depuis 24 heures 48 heures et on reçoit en urgence tant qu elle pas un problème très bien ensuite sur des patients qui ont uniquement des paresthésies des fourmillements ou dessinent sciatique est-ce que tu opère sa toujours pareil selon la tolérance de la douleur selon l’évolution selon le travail du patient si il a besoin de travailler rapidement et que vous voyez bien qu’il est incapable de faire quoi que ce soit de ces journées vous n’avez pas le laisser avoir mal vous allez lui proposer une chirurgie si jamais tout le traitement médical en préambule a été un échec sinon vous re tester le traitement médical et vous l’envoyez à un mois après un traitement corticoïdes adapté donc toi dans ta tête tu sais pas si vous comprenez bien ce que nous propose thibault c’est qu’à chaque fois tu envisages toujours la chirurgie comme étant la dernière étape d’un process et c’est le dernier recours on n’est pas là pour passer avant les autres on est là pour arriver au bon moment quand globalement tout le reste a été un échec qu’on propose aux patients une prise en charge chirurgicale c’est une discussion c’est pas une obligation et c’est à savoir les bénéfices et les risques qui peut avoir et c’est ça uniquement à ce moment là qu’on prend la décision chirurgicale tu es vraiment dernier recours on est pas du tout là pour aller plus vite que la musique c’est hyper important à comprendre vous êtes globalement les premières personnes avec qui on doit travailler pour prendre en charge le patient parce que c’est vous qui allez probablement amélioré la majorité de nos passions avant qu’on ait quoi que ce soit à leur faire on va passer du coup à la deuxième partie plus tôt la partie l’examen kiné et un peu cheap cas cliniques juste sûreté année de médecine qu’est-ce que tu savais de la kiné qu’est ce que tu avais appris de la kiné avant l’inter n’a rien c’est bête à dire mais globalement on ne sait pas comment vous travaillez c’est bête et méchant demandez aux chirurgiens est ce que vous savez comment travailler un kiné si vous réponds oui c’est très bien mais globalement la majorité ou répondront non parce qu’on ne sait pas comment vous travaillez et c’est probablement dû à notre éducation qui fait que nos anciens avaient peu d’interactions avec vous parce que ils ont eu beaucoup d’électrothérapie qui ne marchait pas et des patients qui revenait parfois déçus et donc du coup ils ont arrêté cette idée de trike la kiné ces genres certains lever les yeux au ciel mais je le sais bien c’est le problème c’est qu’il y en a encore beaucoup et moi j’en ai beaucoup qui reviennent en consultation j’ai l’électrothérapie bon bah voilà donc on repart à zéro parce que nous voulons vous n’avez rien eu je suis navré mais je n’y crois pas et je vois bien ça marche pas c’est de la rééducation du renforcement de l’apprentissage passé des choses qui passent au delà de l’électrothérapie donc je n’y connais c’est globalement rien du tout avant de vraiment m’y intéresser sur la fin de mon internat pour vraiment prendre en charge au mieux mes patients et sa hache pour moi je me suis rendu compte qu’il y avait plein de choses qui était faisable et que globalement vous aviez vraiment un panel de prise en charge bien plus étendue que ce qu’on pouvait imaginer est ce que ta connaissance du milieu de la kiné c’est venu d’une volonté personnelle d’une initiative personnelle où c’était dans ton cursus août a eu l’occasion de croiser des kinés comment ça s’est passé comment tu as découvert notre univers je me suis rendu compte que mes patients étaient pas complètement soulagé où j’avais des résultats qui étaient pas ce que j’escomptais donc je me suis dit à un moment j’ai surgi call il est pas si mauvais que ça qui est ce qui pèche ailleurs et basset a pris en charge péri opératoire c’est la prise en charge kiné avant j’en voyais pas mes patients faire de la kiné aujourd’hui tous les patients que je perds ils ont au moins un mois de kinésithérapie avant la chirurgie cas et après c’est à partir de j2 qu’ils ont de la kiné donc c’est très précoce faut surtout pas les laisser mes intérêts s’est très rapidement à ça parce que je voulais pas avoir des résultats qui me laisse moi me satisfaisait pas planqué en moins d’un kiné libéral je ne rejetterais jamais à l’autre confrères concert quel que soit son métier de ne pas connaître notre univers je pense qu’aujourd’hui on est tellement pluridisciplinaire que je peux pas exiger d’un chirurgien d’une sage-femme de connaître mon métier je pense que c’est à nous d’essayer de le faire aujourd’hui qu’est ce que toi tu aimerais comme support vidéo comme bilan comme coup de fil comme mail de da par des kinés qui travaillent autour de toi pour pouvoir construire cet échange des connaissances bat déjà se rencontrer c’est à dire comment vous travaillez qu’est-ce que vous êtes capable de faire qu’on ait une interaction déjà humaine parce que cette chaîne le plus important que vous sachiez comment je travaille comment vos confrères enfin mes confrères autour de travail c’est très important aussi mais aussi on a besoin de pouvoir s’échanger je sais pas si vous avez déjà beaucoup reçu des courriers de consultation du chirurgien probablement pas beaucoup 1 mais pourtant c’est quand même nous qui vous adressons et vous avez même pas notre examen clinique notre décision nos images mais notre interprétation de la situation je trouve que c’est dommage et indirectement nous on n’a pas non plus vos bilans qui n’est votre point de vue j’ai quelques kiné avec qui je pense a travaillé qu’ils m’envoient maintenant leurs bilans inglis balala on a amélioré il reste encore toujours ça mais globalement ça va déjà nettement mieux et ça c’est hyper important pour savoir si on va jusqu’à chirurgie parce que le point de vue du patient il peut aussi faire du point de vue du kiné ça nous est arrivé on en parlait tout à l’heure tu expliques un truc impatience que tesselles aller très simple écoutez ça va mieux vous arrivez à mieux bouger oui vous avez encore des douleurs mais vous n’avez plus les douleurs qui vous réveille la nuit vous avez pu reprendre au moins la marche rapide à défaut de reprendre la course à pied mais on est sur une bonne voie et finalement il va voir le chirurgien il va nous dire quoi j’ai encore mal oui mais finalement à douleur quasiment égale vous êtes capable de faire beaucoup plus de choses qu’avant et votre état de santé général a été améliorée que je réagisse juste sur ce que tu as dit sur les courriers des chirurgiens nous souvent ce qu’on a en tant qu ine seller compte rendu opératoire ce à quoi pour le coup on peut rien quoi que vous et nettoyer la plaie ou que vous ayez passé par devant par derrière je comprends que dalle nous ce qu’on aimerait le plus c’est à voir voilà moi ça c’est le geste que j’ai opéré à j-2 il me faut ça à j-5 il me faut ça et ça finalement l’a pas souvent en libéral pouvait pas critiquer mes collègues parce que ça les pis c’est pas le but et puis je sais pas comment il fonctionne il n’y a pour le moment beaucoup de changement libéral qui fonctionne de la même manière qu’ils ont envie d’obtenir le meilleur résultat mais ce qui est vrai c’est que peut enfin moi je n’en vois pas mes courriers de blocs opératoires au kiné parce que globalement je pense pour vous ni pépé rien c’est peut-être une erreur on va passer à la deuxième partie thibault ou là c’est plutôt toi qui va me poser les questions aujourd’hui qu’est-ce que je pose la question que tu vas me pose est comment est ce que tu penses que ça se déroule mobiles en est là je ne sais pas du tout pour tout à fait honnête homme je vois comment dire je ne sais pas du tout comment vous faites un bilan qui n’était mais je pense que c’est moi j’en ai besoin pour savoir globalement ce qu’il faut comprendre c’est qu’en chirurgie du rachis son va s’intéresser à sa zone douloureuse le reste qui n’est pas douloureux il n’y a pas de raisons de s’intéresser fortement à ce qui se passe là bas mais c’est vrai qu’on va se focaliser sur 6 les dombes agit sur les lombaires basse un peu les sacs rognac mais globalement les rétractions musculaire des membres inférieurs limitation qui peuvent avoir on va forcément faire le diagnostic de coxarthrose et ce genre de choses mais que globalement le reste on n’y connaît pas assez enfin moi je m’y connais pas du tout assez pour faire un bilan complet d’une statiques ou de ce genre de chose en consultation et je pense que c’est hyper important que vous puissiez vous nous apportez vos points de vue globale du patient pour qu’on puisse prendre la meilleure décision possible donc ce que je te propose c’est un atelier quatre cliniques ou est ce que au sein de l’audience quelqu’un a mal au dos et on va essayer d’être sur un truc pas si je vais vous montrer du coup en cas cliniques avec une marge d’erreur si jamais ils rentrent pas dans la grille de lecture qu’on va pouvoir faire je vais essayer de vous montrer diagnostic différentiel de perte de force diagnostic différentiel de hernie discale avec conflit radiculaire diagnostic différentiel de ce qu’on appelle le syndrome du pays forme je sais qu’il est contesté et contestable mais au moins qu’est ce qu’on peut faire et comment est ce que je vais essayer de l’améliorer et savoir si c’est une indication chirurgicale ou non je vous expliquerai ça j’ai quand même pas mal l’habitude de vous dire ok là c’est dans le cadre de la normale de ce que vous trouvez au cabinet ou la cedh y en ait vraiment en train de nous faire un cas atypique de lombalgie et il sort vraiment du cas cliniques et ainsi de suite donc première chose c’est lyon raconte – bonjour j’ai des douleurs dans le bas du dos des deux côtés plus côté gauche ce niveau sacro iliaque ça envoie des décharges dans toute la jambe gauche jusqu’aux talons donc là on a déjà beaucoup d’informations la première chose c’est que dans ma tête quand je dois construire un bilan est pour moi et pour le médecin et pour le chirurgien quelle est la première chose que je dois faire éliminer les drapeaux éliminer les drapeaux rouges mais drapeau rouge est ce que vous les connaissez c’est pas les miens c’est ce que tout le monde est ce que vous les connaissez – les filles alors de manière plus globale je suis d’accord on va les mettre en ti vct trauma infectieux neurologique inflammatoire et vasculaire j’ai de la chance j’ai un chirurgien à côté de moins et tumorales et tumorales lui me manquait un petit effort en chiffres et en lettres traumatique c’est la première chose bah déjà à l’interrogatoire c’est assez pratique comment est ce que je peux savoir s’il ya des antécédents traumatique je lui demande ce que tu as eu une chute un choc récemment non est ce que tu as été opéré du d’autres récemment donc je peux d’ores et déjà enlevé à avec un très haut niveau de probabilité le risque de trauma pas encore opéré non mais thibaut dijols et nos rituels il est super ça c’est l’humour de chirurgie a aussi fait infectieux infectieux comment est ce que je peux savoir si jamais il a un potentiel mans un drapeau rouge infectieux la fièvre principalement neurologiques neurologiques tout à l’heure on en a parlé un petit peu est ce que une irradiation tipsy attal jc un drapeau rouge c’est un signe euros mais c’est pas un drapeau rouge les signaux neuro drapeau rouge ce serait quoi trouble vésicaux sphinctériens et perdre de forces est ce que tu as de temps en temps un peu de pipi qui sort non est-ce que parfois tu as du mal à retenir tesselles nom est ce que parfois tu as l’impression d’avoir le pied qui tombent ou d’avoir du mal à contrôler ton pied un peu moins de force la course d’accord un peu de moins de force à la course ça c’est hyper intéressant est ce que c’est un déficit de force perçue par rapport à l’autre côté où est ce que c’est un déficit de force réel comment est ce que je ferais peut le savoir un testing ça on l’a tous appris à l’école la longe sur le dos je regardais ce que c’est un déficit des releveurs un déficit d fléchisseur un déficit des péroniers un déficit du quadri et ainsi de suite ça vous le savez vous l’avez a prévalu parfait coule donc neuro est-ce que du coup ça c’est quelque chose que tu as déjà tes étudiants kinés ces liens le testing ça donnerait quoi quand tu l’a testé à l’école nickel donc c’est plus c’est pas un déficit réelle sensation c’est vrai qu’il se passe quelque chose en toi tu ressenti donc noro non inflammatoires inflammatoires ça vaut le coup que je me penche un tout petit peu plus pourquoi il ya une pathologie qui peut bien nous emmerder qui est nécessaire d’enlever à la clinique à l’interrogatoire parce que malheureusement et lui et moi on est en plein dedans tu es laquelle une pathologie inflammatoire du raïs je l’entends alésien la spondylarthrite ankylosante les signes cliniques de la spondylarthrite ankylosante c’est quoi des douleurs sacro iliaque bilatérales ok c’est une pâte au lam à thouars c’est quoi la différence entre une pathologie inflammatoire et mécanique au cours de l’interrogatoire et de la clinique la douleur qui est pas tout à fait la même les deux vont faire mal mais pas tout à fait sur les tableaux une douleur inflammatoire classiquement on est bien d’accord va être plutôt une douleur au repos donc la nuit vers 2 ou 3 heures du matin avec une notion de verrouillage matinale et une douleur qui va plutôt avoir tendance à diminuer lors de l’activité physique al’inverse une douleur mécanique va vous laisser tranquille la nuit mais dès que vous allez être en mouvement ou dans des positions répétées va vous faire mal donc ça c’est juste des pistes mais si jamais vous avez demain un patient qui vient vous voir j’ai des douleurs sac rouillac qu’il est jeune c’est entre 25 et 35 40 ans souvent les mecs et plutôt assez sportif en bonne santé donc littéralement lui – et que vous avez c’est signe là qui vous dit j’ai mal la nuit quand je me réveille la nuit je suis obligé de me lever et d’aller marcher pendant une demi-heure il ya que quand je me recouche et vraiment je me suis échauffé que j’arrivais à me rendormir je suis vraiment fatigué bah lui ça vaut le coup d’aller voir un médecin pour faire des examens comment est ce qu’on met en évidence une spondylarthrite ankylosante le jeune à sheila bair 27 donc une analyse génétique mais aussi à l’irm est ce que c’est fiable ou pas irm et scanner ce qu’il ya pas mal de choses qui apparaissent ces les rhumatologues qui pourront plus en parler mais il ya beaucoup d’anomalies au niveau de la colonne les hanter zitte et tout ce qui va avec qui vont être des signes indirects de spondylarthrite ankylosante donc sur une spondylarthrite ankylosante on peut avoir une vraie pathologie inflammatoire du dos chez des sujets qui à priori vont bien qu’ils nécessitent des examens complémentaires il ya un petit risque je trouve hyper intéressant intellectuellement mais les télés dans un coin de votre tête un des signes cliniques de la douleur sacré yade purement articulaires vous savez quand vous avez vraiment cette pointe là qu’on appelle le signe de fortin à 96% des cas quand on a des douleurs sa crue gâte les gens vont dire c’est là que j’ai mal dans 65% des cas ça ira dit à gauche et donc je crois à 50% des cas ça ira dit un peu dans la jambe qui est purement juste une douleur sacro iliaque articulaires un des signes de la douleur sacro iliaque articulaires seller douleur lorsqu’il se retourne dans le ligue parce que juste ça va mettre en mouvement la sacro iliaque et donc ne vous fait pas piéger parce que parfois vous pouvez demander à vos patients est ce que vous avez mal la nuit et celui sur le tableau inflammatoires va vous dire ou bi et celui sur le tableau à mach mécanique va vous dire oui à différentes c’est que celui sur le tableau mécanique en théorie il va vous dire ça me fait mal quand je me retourne mais une fois que j’ai fini de me retourner j’arrive à me rendormir tranquille tandis que c’est lui qui inflammatoires il va veut dire un an donnant moi quand j’ai mal ça me réveille je suis obligé de bouger et après je vais m’endormir ce qui est pas tout à fait la même chose là où c’est vraiment important de le savoir c’est que notamment sur la première intention si vous avez besoin de manipuler parce que l’une des bonnes techniques mais lésions articulaires de la saq rouillac basse admettre une mobilisation spécifique de dante plus ou moins trust en fonction de votre affinité avec le trust mais la spondylarthrite ankylosante est un drapeau rouge à la manipulation il faudrait pas faire ce genre de technique donc c’est pour ça que je vous ai dit c’est hyper intéressant parce que juste de cette différence là ça vous deux univers complètement différents bref non mais ça en fait des trucs dans la tête est-ce que tu as mal la nuit non tumorales alors là c’est le seul chine qui est beaucoup plus compliquée à voir à la clinique qui est assez difficile à cerner quels sont les signes qui pourraient potentiellement envoyé là dessus la perte de poids et altération de l’état général plus ou moins antécédents familiaux est ce que c’est ok oui donc si vous avez un patient qui vous décrit une fatigue chronique sans explication particulière une perte de poids sans explication particulière et encore une fois c’est une perte de poids relatif je crois que c’est de l’ordre de 5 kg sur un an c’est assez rapide on l’envoie chez le médecin bref on élimine les drapeaux rouges dont qui nous reste c’est notre passion cette douleur là dans le bas du dos qui radient maintenant il ya une approche que je trouve assez intéressante qui est très très proche de l’ approche mackenzie on va lui demander qu’est ce qui augmente et qu’est ce qui diminue ses symptômes rester assis ça augmente la douleur et la fatigue donc quand tu restes assis ça te fait plutôt mal donc plutôt sur de la flexion et quand tu es fatigué la fin de la journée non après les activités en fin de journée donc ça fait vraiment plus une douleur mécanique ok très bien maintenant je mets ça plutôt dans une douleur mécanique je vais venir quand même tester savoir est ce qu’il n’ya pas une petite irrigation discale est ce que je peux vous prendre le canapé s’il vous plaît je vais faire trois tests et ça je pense que je le fais à 100% mais patients qui viennent pour une lombalgie et comme c’est un peu ma spécialité je le fais dans le cinq fois par jour trois tests est ce que vous les connaissez des zetas tla lassegue leyrit alors c’est plutôt pour le nez recrue râle mais la seg slam et la saq croisé le lassègue un très haut niveau de sensibilité les décrit de différentes manières il ya de la sec et la sagouine modifié mais vous pouvez le faire jean tendu et venir chercher entre 30 et 70 degré de friction dimanche est-ce que ça reproduite et symptômes pour l’instant ça va le la saq croisille c’est exactement la même chose sauf que je le fais de l’autre côté le las a croisé à une faible sensibilité mais nos deux spécificités c’est à dire que si jamais il a un disque est tellement conflictuelle que même en levant l’autre jambe sa ferme le foramen contrôle at qui crée la douleur c’est ok là dessus tu as le droit de dire si je me plante un nom mais c’est bon est-ce que ça va entraîner des symptômes non non donc il a un la cei négatif à la saq croisic est négative ça veut dire que le taux de probabilité que sa douleur vienne d’origine d’une compression discale est clairement en train de baisser on va tester ensuite le même test puisque la même sensation gauche et à droite d’accord tu ressentais quoi ok donc finalement il m’a dit c’est pas la même sensation à droite et à gauche c’est lyon vient de me dire quelque chose qui est très intéressant et ce qui se passe vraiment en cabine et c’est pour ça que je tiens toujours à faire des cas cliniques parce que c’est très beau de donner en théorie mais parfois on fait nos passions il nous donne des informations donc là il me dit j’ai pas la même sensation quand je le fais à droite et quand je le fais à gauche quand je le fais à droite je me sens vraiment dans mes this you tandis que quand je le fais à gauche mais j’ai plutôt une irradiation donc par rapport à ce que j’avais dit juste avant j’avais dit la sag négatif la scène y croiser négatif là ça change l’interprétation montes l’agéen la saq est positif donc pas possibilité d’une irritation discale elle est un peu plus élevé donc je vais aller faire mon troisième test que je fasse systématiquement le snes jamais pour ceux qui sont ainsi je vous invite à le faire c’est un super bon test mais les deux mains au niveau de l katell 5 tu vas temps où les complètement de manière à regarder entre tes deux ans qu’a besoin du micro thibault si jamais tu après ça c’est pas on l’a déjà fait plein de france c’est pour ce qui regarde mes vidéos tugaut ca vidéaste réalisateur viendra c’est aussi mon ex des chars des pro moubarak pratique ramène la pointe de pieds par la jambe droite et un mail à tourner je reçois je veux sa vie on va le faire du côté batteuse c’est la même chose à mettre la pomme un trade et cinq taupes il va garder la possession j’ai ramé super grand qu’est ce que je viens de mettre en évidence à droite j’ai testé de savoir s’il avait une restriction est une reproduction de symptômes à droite il a rien son côté ce1 et ce1 j’ai besoin de savoir ça va me servir de référentiel de comparatifs à gauche je le fais et quand il met en tension donc on est bien d’accord le nerf sciatique qui part de la moelle épinière il descend il sort au niveau du foramen il va jusqu’aux talons quand je le fais ça reproduit ses symptômes et je lui ai bien poser la question est-ce que ça reproduit les symptômes c’est bien ça qui m’embête c’est ça qui est il dit oui quand je lui ai demandé ensuite de garder la jambe tendue et d’amener la tête en arrière je redonne un peu plus de mobilité au niveau des reins sciatique ça diminue ses symptômes donc je sais que ce qui lui fait mal c’est bien un problème d’origine du sciatique ce type de technique c’est des techniques qui s’appelle comment neuro dynamique tu vas donc s’il te plaît tant de la jambe et fléchir la tête ramé de la tête en arrière et maintenant tu vas fléchir la tête fléchir la jambe mais tu me le fait dix fois s’il te plaît c’est normal les patients et galère à chaque fois fallu un peu moins vite prends ton temps tac tac tac ça mais je le fais mais en permanence safa cette façon quand vos patients ils vous disent je n’ai pas compté c’est toujours qu’ils sont à 7 chez pas j’ai remarqué 9 et 10 super qu’est ce que je fais je re test refait la jambe tendue la tête ramène la pointe des pieds comme tout à l’heure est-ce que c’est mieux c’est moins bien c’est pareil d’accord c’est un peu moins mais toujours présent ça veut dire quoi ça veut dire que j’ai bien trouvé un truc qui modifie mes symptômes donc je suis sur la bonne piste c’est quelque chose que je vais continuer s’il était au cabinet j’aurais fait la même chose j’aurais fait un petit peu plus de mise en tension ou un petit peu moins de mise en tension après là on n’est pas là pour faire un cours sur le neuro dynamique mais au moins le nord aux dynamiques modifie mes symptômes quel est l’autre truc que j’aurais tester j’aurais rester sont la sag rallonge soit peu d’eau décidément cette lampe par rapport à tous là tout à l’heure c’est mieux c’est là il a plus rien donc j’avais un test de la sec étaient positifs et qui ressort négatif mon bilan merci beaucoup c’est lyon bien si elle doit donc ça se passe comme ça au cabinet chez lui je vais lui faire au cours du bilan encore deux à trois séances de neuro dynamique et je vais lui dire le neurone dynamique c’est comme un médicament j’ai trouvé la molécule la molécule pardon qui vous va bien mais je n’ai pas encore trouvé la posologie ça ça va être à vous de le déterminer et à chaque fois on va rester un peu dans le modèle de mackenzie est-ce que c’est mieux est-ce que c’est moins bien ou est-ce que c’est pareil si c’est pareil c’est vous en tant que kiné qui n’avait pas trouvé le bon médicament il va falloir continuer de chercher m d’autres tests tout à l’heure tu as parlé de stabilité on a des tests qui sont pas dingue au niveau de la littérature scientifique sur est-ce que j’ai une instabilité lombaire à ce que j’ai une instabilité sacre aux gars que tu voulais dire quelque chose mais c’est la stabilité et l’instabilité reste quand même quelque chose de très compliqué à l’heure actuelle à évaluer c’est difficile on n’est pas tous d’accord il ya quand même des signes qui montrent des instabilités mais voilà c comment est ce qu’on les prend en charge il ya plusieurs amis qui existent passerelle long à développer mais on pourra en parler à une autre occasion donc on met un peu de côté si vous voulez bien la stabilité qui est plus difficile à évaluer mais qui en fait d’un point de vue clinique c’est encore une fois quelque chose d’assez ces essais erreurs c’est à dire que vous allez voir si en faisant de l’activité physique l’un dans l’autre vous allez brossé est traité de la stabilité et voir si une amélioration des symptômes je ferme la parenthèse pour la stabilité je reviens en euros dynamique j’ai dit à mon patient j’ai trouvé là le bon médicament maintenant la posologie c’est vous qui allez la trouver à savoir si jamais c’est mieux quand vous le faites vous allez continuer on change rien au change pas une équipe qui gagne si jamais soit ça change rien eh bien on va mettre plus de tension et on va voir à nouveau c’est mieux ou c’est moins bien soit si c’est moins bien on va mettre moins de temps sur maintenant je donne ça mon nez à mon patient et la plupart du temps je vais compléter mon bilan sur encore une fois une approche assez proche de mackenzie à savoir quelle est la course directionnelle qui l’améliorent plutôt la flexion l’extension l’inclinaison le multi directionnel l’activité physique les étirements et à chaque fois je vais juste mettre en place un traitement est ce que c’est mieux est-ce que c’est moins bien ou est-ce que c’est pareil et je continue aussi aujourd’hui clairement lui n’a rien à faire chez quelqu’un d’autre que le kiné il répond bien un traitement qui ne répondait pas bien au traitement qui n’est ça arrive il sort de là tout ce que je lui fais à augmenter ses symptômes ça sert à rien que le garde 107 ans ça sert à rien de mettre des électrodes sas a rien que je fasse des massages je fais un courrier aux médecins ou chirurgiens gellé vu tel jour il avait tel symptomatologie il n’a pas montré d’évolution par rapport au traitement qui n’est je demande un seul mon avis c’est l’axé intéressant c’est que vous avez déjà fait tout ce qui est nécessaire de le faire et que j’aurais demandé dans un premier temps pour savoir si ça améliore ses symptômes si effectivement ça n’a aucune efficacité on ne l’est pas on n’est pas là pour faire du mal aux patients on est là pour trouver une solution et que la solution plus adéquate possible pour lui donc effectivement après c’est à nous de voir ce qui se passe au travers d’une irm d’un scanner est de savoir si j’aime y avait quelque chose de particulier qu on peut lui proposer ou pas du tout et donc ça je trouve que c’est quelque chose qu’on ne nous enseignent pas toujours suffisamment à l’école d’être ok sur le fait de ne pas être efficace des troquets sur le fait d’être délétère s’est pas vous en tant qu individu qui n’est pas bon c’est les outils que vous proposez à ce moment là pour le patient n’est pas celui dont il a besoin et en fait on ne vous reprochera jamais de réorienter impatients tôt en fait ça veut pas dire que vous n’êtes pas compétents ça veut juste dire aujourd’hui il a besoin de quelqu’un d’autre information là ça m’est arrivé lundi cinq patients d’un fils d’affilée 5 réorientation et là je peux dire que moralement il en termes dgo tu prend un coup quand tu dis et cinq patients j’ai cinq patients en fait s’il n’était pas indiquée pour moi mais en fait maintenant avec le recul je sais juste que je l’aurais fait gagner beaucoup de temps il ya moi aussi d’ailleurs il faut il faut accepter de ne pas être capable de proposer une bonne prise en charge parce que la prise en charge que vous faites habituellement elle n’est pas adaptée aux patients c’est vous avez vos armes j’ai les miennes elles sont à utiliser ensemble mais c’est pas un off c’est pas tout blanc ou tout noir toutes les chirurgies ne sont pas bonnes et toutes les prises en charges qui ne doit pas être non plus donc c’est pour ça que c’est hyper important quand une collaboration ensemble pour vraiment optimiser la prise en charge des patients aujourd’hui donc final on pourra avancer là dessus globalement on sait qu’il ya un truc qui marche pour beaucoup beaucoup beaucoup de nos passions c’est l’activité physique qui peut se faire en propre par pendant l’opération c’est plutôt pour vous l’activité physique pendant l’opération et en plus top aujourd’hui est ce que toi tu sais un peu ce que tu attendes incliné ça veut dire quoi est-ce qu’un 3 x 10 2 petits gainage donc non alors c’est vrai que aujourd’hui ce que j’apprécie que j’aime bien c’est quand les patients quand on décide d’une chirurgie comptera vraiment tout essayé c’est qu’ils aient quand même de la kiné en préopératoire pour se préparer parce que globalement la chirurgie c’est un geste qui va agresser de patients qui a agressé ses tissus alors même si elle est minime et peu lourde elle va quand même généré une agression il faut que la pression soit préparé à ça donc qu’ils soient étiré qu’il soit mentalement préparé à se faire opérer et ça passe aussi par votre prise en charge régulière vous allez voir le patient vous ai discuté avec lui m’a comment ça va ça va mieux mais j’ai toujours cette douleur façon je me fais opérer dans un mois donc voilà il ya toute une préparation la fois physique et psychique du patient en préopératoire que vous êtes capable de faire et qu’on n’a pas les armes nous pour faire donc c’est là où vous avez vrai gain en préopératoire puis surtout vous le voyez avant de se faire opérer vous savez quand on est ce qu’il est avant de se faire opérer donc quand on voudrait adresse après la chirurgie vous avez déjà tout l’historique de ce qui s’est passé avant et vous savez comment est ce qu’il était vous l’aurez envoyée deux trois jours après la chirurgie si jamais on a déjà l’habitude de travailler ensemble vous savez comment est-ce que ça s’est passé vous savez ce que j’attends et vous savez ce que vous allez lui proposer parce que globalement c’est fréquemment la même chose et donc vous savez comment est-ce qu’il va potentiellement évoluer et ça pour le patient c’est hyper important qu’on ait un discours commun qu’on soit d’accord sur ce qui va se passer comment ça va se passer et surtout si ça ne se passe pas bien vous serez probablement avec l’infirmière qui a passé fin des soins de pansements le premier à voir que ça va pas et donc c’est là où il ya un gros intérêt c’est que vous êtes capables tout de suite de l’ira attention thibault la passion il va pas bien tu l’opéra ya quinze jours à peine mais là ça va pas faut que tu revois rapidement parce que nous on les revoit soit à quatre semaines des six semaines donc si s’est passé quoi que ce soit entre et personne n’a rien dit or le revoici semaine en consultation il va pas bien du tout alors qu’on a peut-être pu faire quelque chose de plus précoce et un petit hématome qui sait à part une petite inflammation on aurait pu le mettre sous médicaments et ça aurait pu permettre de solutionner le problème donc c’est là où vous avez plein d’intérêt après la chirurgie d’optimiser sa récupération parce que vous êtes là pour justement leur motivé lui montrer que globalement ça va qui va pouvoir récupérer une vie dans la grande majorité normal comparer ce qu’ils avaient avant que la chirurgie c’est pas le moment clé c’est juste un moment dans sa prise en charge mais c’est toute sa prise en charge préopératoire qui est presque plus importante parce que vous avez eue montrer qu’avant ils pouvaient pas maintenant il peut vous allez réassurer continuer à l’améliorer mais quand vous lâcher et c’est fini bah globalement il doit avoir tout compris et c’est là où vous avez vraiment un intérêt c’est que vous avez aussi à réassurer chose qu’on peut pas faire et qu’on fait que à six semaines donc s’il s’est passé quelque chose on l’a dans l’os donc c’est vraiment important vous vous rendiez compte de la force que vous avez sur les patients le geste chirurgical est juste un instant t 1 je le répète mais c’est important c’est vous sur la longueur et sur le temps qu’ils allaient vraiment apporter un bénéfice aux patients si la chirurgie bien indiqué parce que tout ce travail pour poser de bonnes indications votre prise en charge et peut être super bien vous allez pas vous prendre la tête ça va rouler pour le patient pour vous et pour moi tout ça on l’avait évoqué donc bon on avait déjà fait des vidéos ensemble avec notre partenaire lbg aujourd’hui qui est là toi tu as bossé avec toute la team lpg justement pour imaginer des passeports santé c’est ça comment ça se passe tu la beauce et main dans la main avec des kinés oui on a bossé avec des kinés référent est dédié au rachis ce dans les deux passeports et des mpr pour proposer une prise en charge globale et une vision globale toujours global mais il a un problème de dos c’est pas que son dos et un ensemble et ça va passer par tous les intervenants et c’est hyper important que vous ayez entre guillemets notion de pourquoi est-ce que je vous l’envoie pourquoi est-ce que je considère que j’ai voulu opérer ou pourquoi est-ce qu’il faut pas l’opérer et globale on s’est pas de mon ressort et avoir entre guillemets or c’est que le début mai avoir un passeport ou du moins un échange pour savoir qu’est ce qu’il va se passer quand ça va se passer et que vous puissiez adapté aux de prise en charge c’est hyper important si vous nous fassiez un retour de votre ressenti sur le patient de ce que vous avez pu faire de ses limites pour qu’on puisse nous savoir si en fait la chirurgie est vraiment indiquer si l’évolution elle est satisfaisante et qu’on a fait un bon travail pour ce patient là aujourd’hui le hubert pour moi l’utiliser il ya des trucs qui sont un pays hyper intéressant des outils de bilan à la fois sur la mobilité à la fois sur la force sur la coordination sur du cardio bref globalement des scores fonctionnel qui sont hyper facile à transmettre aux chirurgiens qui sont aussi très intéressant pour le patient pour voir son évolution à une semaine à deux semaines à six semaines et justement c’est un peu ça cette notion de passeport c’est de voir son évolution qu’on puisse tous avoir en fait un support de communication savoir si tous les marqueurs sont au vert avoir un peu plus d’autonomie donc du patient on le voit aussi notamment parce que j’imagine que t’as pas mal de patients qui sont chroniques oui tout l’aspect assez ludique tout l’aspect de suivi pour les patients qui ont parfois du mal en fait voir leur propre évolution parce qu’ils sont pas objectifs vis-à-vis d’eux mêmes et de se dire en fait sur la lombalgie chronique tout le côté bénéfique de l’activité physique maintenant on peut le driver on peut j’avais à dire le scénarisé mais du moins on peut le cadre est quoi tout à fait donc ça c’est des trucs qui sont hyper intéressant et ça justement dans ce dans les passeports santé on ne peut retrouver ça c’est des protocoles points l’objectif c’est de mettre en place des protocoles que ce soit avec le beurre ou sens parce que globalement tous les kinés n’en ont pas mais c’est important d’avoir des protocoles dédié aux patients harrachis ce qui soit reproductible on n’est pas là pour vous rajoutez du boulot parce qu’on ne sait déjà tout ce qu’on est sans dessus dessous tout le temps qu’on est tous débordés mais que ce soit quelque chose qui puisse être échanger facilement où on puisse tous avancer ensemble et qu’ils soient reproductif c’est là où c’est super important parce que l’on sait tous et un effet placebo dans toute prise en charge et que si vous dites aux passions bas on vous arriviez à vers 50 mètres maintenant vous arrive à faire deux kilomètres et bien même s’il lui dans sa tête il a encore mal il va dire oui effectivement maintenant j’arrive à aller de nouveau à pharmacie ou en bureau de tabac pour aller chercher mes clopes ils seront ravis des patients etc ça souvent qu’ils cherchent mais si vous arrivez leur montrer que ça va mieux à travers des scores fonctionnel simple mais bien démonstratif il ya aussi un gros effet placebo du oui c’est vrai ça va mieux je le vois est-ce que vous avez des questions globalement que ce soit directement à thibaut pour de la chirurgie pour moi pour du bilan je vous remercie pour votre présentation je voulais savoir je sais pas si on l’a si vous l’avez abordé mais qu’elle est que ce soit pour l’un ou pour l’autre quelle est la partie que vous intégrer à votre prise en charge pour les facteurs psychosociaux chez les patients c’est lombalgie mais hyper intéressant fait très compliqué c’est très très compliqué parce que on l’a bien démontré il ya des études qui le prouvent les patients dépressifs ont plus mal au dos et les lombalgies apparaissent chez les patients dépressifs et il ya plein de facteurs les gens qui perdent leur emploi les gens qui ont des problèmes sociaux ou même des problèmes familiaux vont développer des lombalgies des douleurs et c’est là où c’est très important c’est de réussir à savoir est-ce que globalement vous allez bien dans votre vie mais tu peux pas vraiment posé ça aux patients parce qu’ils ont tous te dire oui ou certaines diront non ils se mettront à pleurer donc là que c’était un faux pas y toucher mais ça arrive mais les facteurs psychosociaux sont probablement encore sous-évalué dans la prise en charge chirurgicale du rascisme et ont un apport une importance énorme dans leur amélioration statut peut leur enlever le vernis tu peux la retraitée leur disque c’est pas de souci tu sais faire mais si jamais il est toujours au chômage parce qu’il s’est fait virer comme un malpropre globalement il ira probablement pas aussi bien qu’il l’aurait voulu et que tu l’aurais voulu et là c’est là où on peut se poser la question des fois de les orienter chez les psychologues et que des fois tu as pas besoin d’y toucher parce qu’en fait ils se baptisent leur douleur le d’aubin globalement tout le monde a mal au dos tout le monde aura du mal au dos donc c’est quelque chose de très compliqué et surtout on consulte de 20 à 25 minutes peut-être du mal à mettre 100 en évidence mais c’est là où votre capacité à le voir plus fréquemment à ce qui se puisse plus se dénuder enfin se découvrir avec vous et peut-être avec la possibilité de discuter plus longtemps et qu’il est plus fréquemment de m dans certaines situations pathologiques qui font dire là mais en fait vous n’avez pas de problèmes de dos vous avez juste un gros problème personnel qui fait que vous générez toutes ces douleurs donc c’est là où c’est hyper important mais hyper difficile aussi de mettre le doigt dessus je suis entièrement d’accord avec thibault est ce que tu veux que je donne aussi la version kiné qui peut être vous connaissez déjà est ce que vous voulez que jordan la subversion là dessus on n’a plus le temps au niveau du timing rapidement mais nous on a des drapeaux un drapeau vert par des drapeaux bleus drapeau orange drapeau noir qui corresponde justement je crois si je dis pas de conneries les drapeaux noirs qui sont des vraies maladies psychiatriques de la dépression de la paranoïa ce genre de choses là où vraiment ils ont une pathologie pathologie psy les drapeaux a gelé ses pions mais marc j’ai peur d’une connerie drapeau orange au drapeau bleu c’est s’ils ont un bénéfice secondaire à être malade donc notamment tous ceux qui sont en accident du travail et bas qui sont très bien dans cette situation pour des raisons financières sociales et ainsi de suite et qui en fait un intérêt à ne pas aller mieux ça c’est très difficile parce que tu peux commencer à sortir les rames avec je déteste proulx plus profondément parce que je trouve que c’est extrêmement dégradant de catégoriser les patients mais c’est une expression qu’on à part nous en tant que kiné c’est les patients mgen je suis très défavorable avec cette expression je déteste ça mais vous les voyez ces patients malheureusement c’est des patients qui sont bien être malade je pense que chez eux probablement que d’aller dans des explications qui sont trop mécanique trop pathologique c’est pas forcément la solution je pense que d’avoir des thérapies cognitivo-comportementales sont probants beaucoup plus intéressante et l’importance du travail pluridisciplinaire là dedans une dernière question de 3 minutes et après on va devoir vous laissez pas ce que moi j’interviens dans une autre conférence importance du bilan pâle patois la mobilité spécifiques bonne question voilà alors la palpation globalement sans scalpel un thibault a alors pour être tout à fait naître la palpation je ne m’en sers pas beaucoup à l’examen pompe à la colonne les muscles par verte et où on cherche des douleurs articulaires et tout ce qui va avec je sais qu’il ya pas mal de syndrome de manioc ci qui peuvent donner ses douleurs avec des douleurs de la charnière thoraco lombaire et des irradiations et des et parfois même des fausses sciatique mais jeunes mais ne pas être un expert dans cette prise en charge particulière qui reste encore un diagnostic différentiel des démagos et des lombosciatique est alors après c’est eux ça tombe bien je ne sais même pas ce que ça veut dire en gros c’était dans nous ce qu’on va appeler les les symptômes un petit peu dérangement intervertébral mineurs c’est un peu ce à quoi on fait penser ou nous va évaluer en fait la mobilité spécifique d’une articulation plus ou moins reproduction de symptômes qui répondraient quand même globalement quand c’est vraiment le quart plutôt bien la thérapie manuelle à l’ostéopathie mais qu’on n’arrive pas à ce jour à évaluer là où la palpation n’est pas jugée comme fiables là où l’évaluation en inter et en intra n’est pas jugée comme fiables mais tu me corps ici je me trompe c’est vraiment des sujets qui sont très discuté très discutable c’est très empirique là où il semblerait que l’expérience du praticien bas parfois aussi on ait du mal à l’évaluer mais quand c’est vraiment et là pour le coup moi je remets ma casquette de thérapeutes manuel quand tu arrives à évaluer un truc est très mécanique qui est très articulaires bas la technique articulaires est de loin ce qui est le plus efficace avec ou sans trust spécifique ou non spécifique ça dépend vraiment des gens merci beaucoup pour votre attention merci à vous tous qui bottait encore un peu là toi thibault et exerça dit à dijon si jamais il ya des dijonnais et moi je vais devoir y aller [Musique]

Leave a comment