Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Quel est le synonyme de naguère ?

Quel est le synonyme de naguère ?

Comment obtenir une code promo ? Certaines boutiques en ligne utilisent l’inscription à la newsletter de l’e-commerce pour offrir un code promotionnel sous forme d’une succession de lettres ou de chiffres. D’autres marques offriront un code promo au client effectuant son premier achat en ligne. Quel est l’origine du prénom Isabeau ? Ce prénom mixte est le plus souvent masculin. Utilisé au féminin depuis les années 1960, il a toujours été très discret. Origine : vient de l’hébreu elischeba qui signifie “Dieu est mon serment”.26 juin 2012 Comment tenir la pression ? Voici ce que vous pouvez mettre en œuvre pour y parvenir : Comment aller vers une fille en boite ? Rencontrer quelqu’un demande de l’imagination, même dans cet environnement. Néanmoins, vous n’aurez pas besoin de phrases clichées ou d’un « truc » spécial pour séduire une fille en boite de nuit….Vous pourriez dire : Où placer 50.000 euros en 2022 ? Vos 50 000 euros peuvent être investis sur différents supports. Ainsi, un portefeuille avec 20 % sur des livrets, 20 % en fonds euros, 30 % en SCPI et 30 % en actions peut être un choix des plus pertinents.


c’est l’histoire d’une école mythique une école connu de tous et qui alimente les fantasmes quand je me présente des repas ou à des soirées dans ma vie privée avec je dis que je prépare les nas certains me disent mais devrait devenir président de la république l’école nationale d’administration a formé quatre présidents de la république neuf premiers ministres des dizaines de ministres et grands patrons quelques 7000 haut fonctionnaire elle est devenue synonyme de pouvoir pourtant au départ l’école créée au sortir de la seconde guerre mondiale n’était pas fait pour ça elle a été pensée pour former des serviteurs de l’état cette école c’est un idéal d’excellence au profit de la république mais au fil du temps quelque chose se grippe entre soi conformisme école tremplin pour faire carrière en politique ou dans le privé léna et les énarques sont accusés de tous les maux il ya un problème avec une partie de ce que les nav produits comment l’école nationale d’administration fondée sur des idéaux humanistes et républicains est elle devenue cette école que les français adorent détester les normes at elle connu des dérives et à quel moment at elle vraiment démérité [Musique] [Musique] 1936 léon blum arrive au pouvoir c’est le front populaire de grandes réformes sociales sont votés congés payés semaine de 40 heures mais ce gouvernement a aussi un autre projet moins connus qui lui tient à coeur créer une école d’administration car au milieu des années trente la haute fonction publique pose problème elle est aux mains d’une caste de notables son recrutement est antidémocratique avant l’ena la haute fonction publique elles étaient recrutés directement par les employeurs les corps les ministères ou par des concours qui étaient des concours spécifiques à chaque corps le ctd concours dont chacun savait qu’ils étaient un petit peu magouilles et disons que lorsqu’on était le fils le neveu ou le frère d’un membre du jury on avait toutes les chances d’intégrer on cite toujours le fait que autrefois avant l’ena le l’oral de recrutement l’inspection des finances se passait dans la salle à manger du ministre et donc il y avait un risque de cooptation d’un flux en conséquence beaucoup de fonctionnaires ne sont pas au niveau un homme est particulièrement choqués par cette situation jean zay le nouveau ministre de l’éducation avocat de formation quel enfant du peuple a jamais pu être ambassadeur s’interroge-t-il aucun essai bien problème pour y remédier jean et veut créer une école nationale d’administration pour moi quand on me demande de l’ena web c’est ça les nas etc ça c’est l’enfant du peuple c’est la base même de la république qui peut accéder aux plus hautes fonctions ambassadeur c’est l’utopie républicaine dont on essaie qu’elle rentre dans le réel jean zay veut aussi créer une administration qui sera profondément républicaines car il le pressent en cas de péril les hauts fonctionnaires ne défendront pas la république la république a besoin d’ assises solides parce qu’elle a toujours des ennemis il faut pas oublier que nous sommes dans les années 30 et que c’est l’époque de la montée des fascismes dont il faut une administration recrutés sur des critères strictement républicain en août 1936 joseph est passé à l’assemblée un projet de loi créant une école d’administration mais les choses traînent le sénat bloque bientôt l’heure n’est plus aux grandes réformes [Musique] le fascisme au progresse partout en europe ils veulent à précipiter dans la guerre en mai 1940 hitler lance son offensive éclair [Musique] les chars allemands enfonce les lignes françaises dans les ardennes appelé à la rescousse le maréchal pétain choisi de se rendre là le coeur serré que je vous dise aujourd’hui qu’il faut cesser le combat je fais à la france le don de ma personne aurait fait mieux en valeur derrière pétant une bonne partie du pays se résigne à la défaite puis à la collaboration c’est la fin de la république et le début du régime de vichy un régime réactionnaire antirépublicain antisémite comme jean zay le redoutait la majorité de la haute fonction publique tourne le dos à la république et soutient le maréchal comme ces préfets en 1943 l’hôtel de ville de vichy le maréchal pétain réunit tous les préfets de france pour recevoir leur serment de fidélité monsieur carle préfet du nord prononcée au nom des fonctionnaires unis la formule de cernon quand on regarde de près le comportement des administrations en france c’est concernant ils y sont allés quoi ils sont paysans il ya très peu de il ya eu très peu de résistance dans ces administrations la refuse c’est combien de magistrats n’ont pas prêté serment à vichy jean zay lui choisi la résistance mais le 15 août 1940 il est arrêté par la police de vichy et emprisonnés du fond de sa cellule il a réfléchi aux raisons pour lesquelles les hauts fonctionnaires ont capitulé si vite et se sont compromis tandis que son épouse et ses filles vient lui rendre visite il fait passer en cachette c’est écrit dans le landeau d’hélène de son écriture soignée serré pour économiser le papier jean zay on arrive à cette conclusion implacable la république a payé du reniement des hauts fonctionnaires l’une de ses plus fâcheuses défaillance elle avait négligé de surveiller leur recrutement d’assurer elle-même leur formation ils ne l’ont pas défendu et donc cette analyse là de la défaite de 1940 le conforte évidemment dans ce cas était son intuition de départ sa volonté de départ qui était de former des hauts fonctionnaires non seulement du point de vue de l’égalité de tous mais aussi de recruter des gens qui ont cette fois républicaine et cet engagement républicain mais j’en ai n’aura pas le temps de voir son projet se concrétiser il sera assassiné par la milice en 1944 deux mois après l’assassinât de jean zay paris libéré le peuple exulte mais après la liesse vient le temps des règlements de compte m les politiques mais aussi les fonctionnaires qui ont servi le régime de vichy sont jugés de payer pour se reconstruire le pays à des gens de 9 [Applaudissements] de gaulle à la tête du gouvernement provisoire demande alors à michel debré de réformer la fonction publique docteur en droit michel debré connaît bien l’administration il reprend l’idée de jean zay et en avril 45 pour la première fois il propose général de créer l’hymne le général dit à mon père alors parlez moi de l’administration et de l’école que vous voulez créer mon père dit en france il y à des écoles pour former les officiers les sous-officiers les instituteurs les professeurs y a pas d’école pour former les fonctionnaires les hauts fonctionnaires de gaulle comprend immédiatement tout l’intérêt qu’il y a créé une école d’administration elle offrira à l’état un vivier de fonctionnaires compétents et intègres dans lequel puiser six mois plus tard le 9 octobre 1945 lena voit le jour [Musique] dans la foulée le corps des administrateurs civils est créé il doit être unifiée la haute fonction publique avec lui les élèves sortis de l’ena peuvent passer d’une administration à l’autre nous avons tous connu ce fonctionnaire qu’on retrouvait dans toutes les administrations ce fonctionnaire vieilli sous leur nez tout cela a changé pour former ces hauts fonctionnaires la quatrième république possède maintenant son école d’administration démocratisation et méritocratie sont au rendez vous lena sélectionnera les meilleurs quelle que soit leur origine l’école ouvre ses portes aux femmes en 1946 les premières d’entre elles sont reçus au concours les fonctionnaires des chenaux modestes peuvent aussi tenter leur chance pour recruter les élèves de l’ena on prévoit deux concours un concours d’étudiants qui seront formés par les instituts d’études politiques qui sont créés aussi en 45 et un concours de fonctionnaires parce qu’on ne veut pas que des fonctionnaires de qualité qui sont dans les ministères ou qui sont dans les préfectures puisse penser qu’ils ne peuvent pas monter c’est l’ouverture républicaines et démocratiques wee cc profondément révolutionnaire est profondément nouveau auto et cas à l’époque l’amour de la république est au coeur du projet de l’énorme le premier directeur henri bourdeau de fontenay est un résistant chaque année ils emmènent les élèves ranimer la flamme sur la tombe du soldat inconnu et pour donner le ton la première promotion est baptisé france combattante [Musique] les trois premières promotions elles sont choisies de façon assez particulière il faut avoir été déporté résistant aux prisonniers de guerre et donc on choisit des personnes qui ont vécu la guerre dont le caractère s’est forgée sans doute pendant cette période et qui ont envie de bâtir quelque chose de nouveau ils ont donc presque de sentiments ses premières promotions de servir une cause qui les dépasse une sorte de transe en danse qui n’est pas religieuse mais qui républicaine avec tout le sens du mot république res publica c’est la chose publique c’est l’idée que la démocratie doit s’appuyer sur un état fort socialement ouverts et énergiques après six années de guerre le pays est en ruine les premières promotions sortie de l’ena participe activement à sa reconstruction dans une économie planifiée ces hauts fonctionnaires sont aux manettes et pilotes de grands projets alors que la quatrième république est instable politiquement ils en sont les piliers avec eux lena démarre en fanfare de gaulle lui voit le pouvoir lui échapper il va connaître une traversée du désert qui va durer douze ans en 1958 après le putsch d’alger il est rappelé sur le devant de la scène les aux foules qui l’acclament le général prévient il ne reviendra qu’à la condition de créer une cinquième république avec la musique utile fort [Applaudissements] j’ai envie de répondre [Musique] le référendum pour une nouvelle constitution est un raz-de-marée de gaulle qui attendaient ce moment depuis 1946 est enfant en chef de l’état 2 me avec son retour lena va devenir une arme au service du pouvoir quand de gaulle revient au pouvoir sir concrètement quand il prend ses fonctions de président de la république en 1918 1959 il trouve tout près la l’outil qu’il avait forgé en 1944 1945 pour un gouvernement fort et le gouvernement fort et là les institutions de la vème république sont là et donc de gaulle à cet outil à sa disposition [Musique] pendant dix ans les hauts fonctionnaires sortie de l’ena concerne le pouvoir gaulliste ils sont partout dans les ministères et les administrations mais au fil du temps ils n’ont plus grand chose à voir avec la promo de résistants de 1946 la france vit au rythme des trente glorieuses on pense consommation réussite sociale pour les 20 ans de l’école un reportage montre que les élèves de l’ina assume désormais sans rougir de vouloir conquérir le pouvoir deux jeunes loups aux dents longues la grande responsabilité dans la france voici que voilà composition particulier regarder alors il est différent directeur de cabinet me pointe dans toute l’année vous avez marre il ya un idéaliste au départ il ya aussi un avis il est assez longue mais tant le pouvoir l’argent le pouvoir serait sans doute passé ce changement de logique fait grincer des dents notamment celle de pierre mendès-france pour cet ancien résistant principales figures de la gauche à l’époque lena connaît une dérive dans la presse il dénonce ces jeunes messieurs content d’eux est avide de pouvoir [Musique] en cette fin des années 60 les n’est donc sous le feu de la critique et bientôt ce sont les élèves eux mêmes qui s’en prennent à leur ancienne école notamment un certain jean pierre chevènement 28 ans déjà rebelle nous pensons qu’il faut donner un petit coup de pied dans la fourmilière et trois camarades alain gomez d’immochan et moi-même nous nous partageons le travail chacun fait un chapitre on trouve le titre l’énarchie qui est un sobriquet de dérision énarchie énarque chevènement et ses camarades invente deux mots qui vont entrer dans l’histoire et même dans le dictionnaire tout ça c’est très moqueur ça va être repris ensuite on est énarque aujourd’hui comme on les barons baron lempire bien marquis sous l’ancien régime c’est ridicule chevènement et sa bande font le procès de leur école ils lui reprochent son manque de mixité sociale située rue de l’université à paris dans les beaux quartiers lena est fréquentée par la jeunesse dorée [Musique] fils d’instituteur et boursiers jean pierre chevènement est une exception il se sent mal à l’aise nous élèverons ressemble aux petits messieurs que je connus à sciences po qui sont que c’était des jeunes gens de bonne famille il s’acharnait déjà à l’âge de 18 ans à ressembler à leurs pdg de père pas manqué de fantaisie ce qu’avait déjà relevé jean pierre chevènement et ses amis au milieu des années 60 c’est que il y avait eu un rétrécissement sociologique c’est à dire que ce qui était là l’ambition de l’ena au lendemain naguère d’aller puiser largement dans toutes les ressources du pays eh bien ça s’était perdu en chemin autre grief jean pierre chevènement critique le classement de sortie à la fin de leur scolarité les élèves passent un concours qui détermine leur carrière en fonction de leurs résultats il choisissait un corps de la fonction publique trois d’entre eux sont particulièrement prestigieux le conseil d’état l’inspection des finances et la cour des comptes on les appelle les grands corps il existe depuis plus de deux siècles et son tout-puissant seulement sur une centaine d’élèves seuls les premiers arrivés dans la botte c’est à dire entre 12 et 20 seulement les promotions peuvent y accéder alors cette botte du monde en rêve car c’est la promesse d’un avenir radieux la botte c’est l’illusion qu’on va faire une superbe carrière et le système est monté mais depuis très tôt dans l’illusion que on va décrocher la timbale bien il ya un côté manège avec la queue du mickey eto’o et qu’il faut décrocher la caractéristique d’un grand corps c’est de propulser très vite très jeune leurs membres à des positions de responsabilité à des postes de direction dans l’administration centrale au sein des cabinets ministériels et même en dehors de l’état je vais peut-être souks et mélina ne compte que pour les grandes encore c’est toujours le cas aujourd’hui qu’on nous dit qu’elle quelqu’un vous êtes sûre si l’inspection des finances tout de suite vous c’est on sait ce que ça veut dire vous êtes le meilleur si au moment où vous prépariez l’ena vous aviez eu la certitude que vous sortiriez dans la dernière partie du classement c’est à dire comme seriez administrateur civil est ce que vous vous auriez fait l’ena bien je pense que la question est en pause et de cette manière je te répondrais que non mais vous monsieur moi je ne pense pas non plus et vous n’en n’ont pas une pensée ça je vois pour nom à coup sûr non par les possibilités de carrière vertigineuse qu’ils offrent les grands corps apparaisse comme nouvelle noblesse du temps pour mettre fin à cette course effrénée au classement et rééquilibrer les choses au sein de la haute administration chevènement et ses camarades suggère une solution nous proposons la suppression du recrutement des grands corps à la sortie de l’école nous proposons que les grands corps soit recruté quelques années plus tard peut-être 7,8 en dix ans après nous pensons que il est possible d’aller plus loin dans la démocratisation la solution fait débat mais fait surtout germer des idées dans la tête des élèves des promo suivante d’autant que mai 68 éclate l’heure est à la révolte [Applaudissements] si les nouvelles recrues de l’ena ne sont pas sur les barricades un vent de fronde souffle sur l’école bientôt 68 élèves de la promotion charles de gaulle annonce qu’il refuse le classement de sortie il veut choisir une carrière en fonction de leurs aspirations certains élèves ont remis cette hiérarchie en question un des mystères qui était moins valorisés oms les plupart des gens bien classés comme les affaires culturelles d’autorité un peu plus délaissés et ils vont ensemble chez chose qui est favorable même si pour ce qu’ils ont fait c’est un sacrifice qui est réel dans l’état actuel des choses nous aussi on vous proposait un carrosse et vous avez pris une petite cylindrée pourquoi j’ai en effet choisi l’inspection des affaires sociales plutôt que l’inspection des finances c’est un choix personnel je ne regrette absolument pas même le major décide de devenir préfet pourtant une poignée d’élèves ne jouent pas le jeu car les grands corps reste un aimant puissant et depuis quelques temps leur pouvoir d’attractivité d’autant plus grand qu’ils ouvrent les portes du monde politique [Musique] 1974 lena connaît un nouveau tournant désormais l’école va être associé aux carrières politiques cette année là pour la première fois un énarque accède au plus haut sommet de l’état valéry giscard d’estaing sortie sixième du classement alors valéry giscard d’estaing est un énarque singulier car en réalité il fait partie de ces polytechniciens qui ont les possibilités de sortir enfin de faire une scolarité à l’ena à l’issue de polytechnique giscard s’entoure d’énarques son premier ministre d’abord jacques chirac lui aussi issus des grands corps tous deux recrute un nombre impressionnant d’anciens de l’école qui font alors leur entrée au gouvernement – cabinet la france semble tomber aux mains des énarques dans la presse la polémique enfle l’école nationale d’administration est devenu en quelque sorte synonyme d’école du pouvoir le président de la république ses hommes de confiance à l’elysée le premier ministre jacques chirac deux ministres michel poniatowski jean pierre fourcade quatre secrétaires d’état une dizaine de directeurs de cabinet et plus de 70 conseillers techniques et chargés de mission sur 200 sortes de l’école de la rue des saints pères bref c’est le temps des états c’est là où on a le sentiment que l’école a changé de vocation elle était faite pour former des administrateurs on découvre que l’effort fait pour former des des ministes des produits mise et même des prisons de la république ce qui d’ailleurs est une vision déformée de l’ena parce que c’est vrai que ça a eu cette conséquence mais malgré tous les élèves de l’ena ils sont pas tous présidents premiers ministres ministres même à cette époque beaucoup sont des administrateurs qui servent l’état et qui n’ont pas d’engagement politique particulier aux avant-postes en politique les anarque deviennent de plus en plus visible ils vont être d’autant plus critique surtout quand ces années 70 le visage de technocrates à commencer par le président lui-même bonsoir madame brosseau vanoise elle bonsoir monsieur avec son élocution jugée hautaine sont français châtié et ses explications savantes mans giscard ne tarde pas à être assimilé à une caricature de technocrates ses causeries au coin du feu avec son petit tableau n’êtes pas à changer son image il s’agit là de la production en termes physiques des quantités produits comment se situe le chiffre de la france il faut 1974 notre croissance aura été de 4 et demi pour sow c’est vrai qu’ il peut y avoir une technocratisation de la fonction politique et on le voit à travers le langage on le voit à travers les les les priorités souvent très économique et social assez peu sociétale même s’il valéry giscard d’estaing essaie de réhabiliter travail ouvrier même si à simone veil qui va faire la loi sur sur les vg et c’est vrai qu’il y aille à l’engager technocratique qui s’installe dans la politique pour les français cette approche froide et techniques du monde est vite assimilé à une déconnexion les énarques ne comprendrez rien aux problèmes de la population car depuis peu le pays est en souffrance le choc pétrolier de 1973 a sonné le glas des trente glorieuses les français découvrent le chômage et la vie chère ça nous donne d’abord parce que tout au monde je suis comme sylvain notre salaire n’augmente pas mais sur les nuques risque face à la crise les énarques deviennent les coupables idéaux puisqu’ils sont partout dans les administrations les ministères se sont forcément eux les responsables pour les 30 ans de l’ena un nouveau reportage en dit long sur l’état d’esprit de l’école technocrates coupés des réalités humaines jeune bourgeoise ambitieux privilégiés sélectionnés selon leur origine sociale fonctionnaires quelquefois incompétent et toujours arrogant l’opinion publique les jugent sévèrement l’ena prépare-t-elle des hauts fonctionnaires particulièrement compétent ou bien est-elle qu’un moule ton sort une fausse élite une élite à laquelle on reproche encore et toujours son endogamie les élèves sont presque tous issus d’un milieu favorisé dit encore fils de professeurs de l’université martine aubry fi des hauts fonctionnaires isabelle bouillot qui le directeur de société là bas je les fais ingénieurs elizabeth duke ce pan fille de salariés louis mermaz fils de représentant de commerce le climat est tel qu aux législatives de 1978 un syndicat de petits commerçants dirigée par gérard nicoud appelle à voter pour n’importe qui sauf pour un énarque et partir du moment où vous donnez à l’état le visage et l’identité d’une école par ce moment l’ena est devenu l’incarnation de l’état alors que beaucoup de hauts fonctionnaires ne sont pas issus de l’ena réalité mais li na est devenue une sorte de projection physiques visibles palpables facile à identifier à cibler de l’état c’est normal qu’on n’aime pas les normes il ya toujours eu dans ce pays et dans d’autres un discours anti élites et anti état ils font l’ena c’est la conjonction des deux méta limites trente ans après la création de l’école les énarques commence à être détesté pourtant ils sont devenus indispensables au fonctionnement de l’état cet état qu’il incarne malgré eux françois mitterrand est élu président de la république mai 1981 la gauche arrive à l’elysée giscard cède la place mitterrand n’est pas énarque mais avocat de formation il n’a rien d’un technocrate lui est un littéraire la politique à ses yeux c’est avant tout des idées et des symboles dont il s’est ouvert à merveille mitterrand a promis de réformer la france alors pour y parvenir comme giscard et de gonâve ennuis il s’entoure d’énarques plus que ses prédécesseurs encore le nouveau président socialiste a besoin de ces hauts fonctionnaires rouages décidément incontournable du pouvoir c’est pas une chope et c’est une nécessité la gauche arrive aux responsabilités du pays après 23 ans d’opposition la gauche est dans une situation économique très difficile la gauche a besoin de crédibilité de légitimité mitterrand apporte la légitimité de l’élection mais il a besoin de crédibilité il a besoin que le pays soit soit sûr que il va être dirigé par des gens qui ont moins la connaissance de l’état la compétence pour le gérer c’est le programme commun de la gauche c’est une vision très étatiste donc en réalité pour les nas avoir une conséquence c’est que jamais l’état ne vais aussi présent dans la vie économique et sociale qu pendant les premières années du mitterrandisme et donc jamais les énarques ne vont être aussi présent aux commandes ces énarques qui entourent mitterrand ce sont d’abord ces socialistes qui ont permis la victoire michel rocard lionel jospin jean-pierre chevènement laurent fabius ce sont aussi de jeunes talents prometteurs comme le couple ségolène royal et françois hollande tous deux ont été recrutés par jacques attali conseiller spécial de mitterrand et énarque sortie au conseil d’état aussitôt en place mitterrand applique le programme commun de la gauche il donne le coup d’envoi à sa mesure économique phare les nationalisations je pense nécessaire nationalisation d’un certain nombre d’entreprises vinh design le 13 février 1982 la loi sur les nationalisations et promulgué la décision provoque un tremblement de terre dans l’économie française quarante quatre groupes industriels et financiers sont finalement nationalisé à leur tête on trouve de nombreux énarque qui enfile le costume de grand patron comme jean yves à braire qui prend la direction de paribas ou alain gomez celle de thomson cette mule contre nature des hauts fonctionnaires en chef d’entreprise fait naître un nouvel enjeu celui de leur rémunération très vite dans la presse la question est sur toutes les lèvres qu’on veut bien vont gagner ses nouveaux patrons qui vont s’asseoir dans des fauteuils qui jusqu’ici étaient parmi les plus dorée de france d’après ce que l’on peut savoir leurs salaires ont aussi entre 40000 et 60 mille francs par mois trois à cinq fois plus que dans la fonction publique et ce n’est qu’un début les salaires vont bientôt s’envoler la cote des énarques explose dans le même temps l’argent est célébré comme une nouvelle valeur ce sont les années fric cette chaire est reggane domine le monde la pensée néolibérale s’impose en france la figure de l’entrepreneur incarné par bernard tapie voit le jour la réussite individuelle se mesure désormais à son compte en banque un contexte qui a évidemment une incidence sur l’ena certains élèves commencent à douter de leur choix parmi eux mêmes les mules ce jeune élève prodige manuel avant les nains mais neil buhne centre d’abord à polytechnique à 17 ans après avoir eu son bac à 14 cela lui vaut de participer à un reportage sur les surdoué en 1978 j’ai un petit peu gêné devant les caméras c’est la première fois que fut filmée je vous profité pour dire bonjour à nos parents quatre ans plus tard en 1982 manuel munz intègre l’ena promotion louise michel mais la conviction n’y est pas les bars comme certains de ses camarades en 16 années 80 manuel mais il se demande si l’administration pourra lui offrir une carrière à la hauteur de ses espérances je ne suis pas rentrer à l’ena pour être fonctionnaire je suis rentré à l’ena pour continuer mes études tout en étant payés et en préservant la toutes les possibilités il y avait des gens qui voulaient être fonctionnaire et puis avec des gens qui voulaient que c’était lui qui comme moi voulait juste réussir dans la vie quoi tout simplement c’était vous voulez réussir c’est une façon de parler mais en tout cas qui qui s’imaginait pas être fonctionnaire toute leur vie grâce à ses oeuvres à cette époque où l’argent est devenu roi certains élèves de l’ena assume de vouloir gagner plus et tourne le dos à l’état en 1984 25 d’entre eux dont manuel minutes publiée dans le monde une petites annonces provocatrices offrez-vous un énarque il appelle les entreprises privées aller débaucher à leur sortie de l’école le mois suivant nous avons entre 24 et 35 ans nous sortons de l’ena au mois de mai nous ne voulons pas limiter notre choix la fonction publique tous nous avons accueillis à l’ena une solide un solide esprit d’organisation une bonne maîtrise des techniques de gestion et une expérience concrète de la décision très bien on n’a rien appris quoi au juste appris la être des chefs cette petite annonce était une façon de dire arrêtons d’être hypocrite si on a fait l’ena c’est pas pour être fonctionnaire c’est pour cesser pour ressembler à l’élite qui aux élites c’est pour gouverner c’est pour diriger c’est pour gagner du pognon c’est pour profiter et c’est évidemment un bon et c’était une façon c’était une façon de le dire explicitement à l’ena cette pub fait l’effet d’une bombe au même moment nicolas théry qui prépare le concours d’entrée est choqué offrez-vous un énarque ça a déboulé comme j’étais en troisième année de sciences po donc juste un an d’un avant de tenter le concours et ça a été un vrai choc c’est à dire que là on a eu le sentiment d’une trahison parce que on a eu le sentiment d’utilisation d’une scolarité à laquelle nous on aspirait terriblement on avait très très envie de réussir le concours et en avais pas envie de l’associer à aller travailler immédiatement dans le privé et je pense que ce basculement des années 80 ils expliquent beaucoup de la critique aujourd’hui de l’ena parce que c’était un basculement où la logique d’état la logique collective s’est amenuisé sous les coups de butoir de la révolution néolibérale et évidemment ça s’est senti sur l’ena comme ça s’est senti sur tous les secteurs de la haute fonction publique et surtout les secteurs des étudiants c’est le moment où finalement les le sentiment de destins individuels a prévalu sur les logiques collectives un changement de logiciel qui coïncide bientôt avec le retour de la droite au pouvoir 1986 pour la seconde fois jacques chirac entre à matignon c’est la cohabitation des privatisations pour commencer edouard balladur le nouveau ministre de l’économie et chargé de les mener à bien avec ces privatisations le pantouflage qui consiste pour des hauts fonctionnaires aller travailler dans le privé on cesse définitivement d’être rentable et s’accélère décomplexés plus en plus dès lors qu rejoignent le secteur privé et c’est là que à mon avis de l’évolution la plus grave se produit quand on a reproché à l’ena de conquérir des places en politique c’était c’était juste et ça a été aussi une forme de deux de détournement de ce que devait être l’école ça me paraît beaucoup plus grave en termes de déontologie et en terme donc de conception même de l’école que de savoir qu’une partie de ces élèves vont devenir des cadres et des dirigeants du secteur privé les n’avait pas été créé pour ça en cette fin des années 80 l’image de l’ena c’est donc tergnier pourtant réalité seule une petite partie des énarques pantoufles hier comme aujourd’hui la grande majorité d’entre eux continuent à travailler dans l’administration pour des salaires qui sont loin de ceux des grands patrons du privé de façon générale il ya très peu d’anciens élèves qui vont dans le secteur privé la 15 à 20 % d’élèves qui au cours de leur carrière vends une ou deux fois dans le secteur privé mais je crois qu’il ya moins de 7 à 8 % d’élèves qu’ils vont définitivement dans le privé alors on peut leur reprocher en disant mais au fond ces élèves ils ont choisi services d’état ils n’ont pas choisi de services du secteur privé c’est vrai c’est pas interdit par la loi donc c’est pas le sujet de l’ena c’est le législateur qui pourrait l’interdire l’a jamais interdit mais le mal est fait dans l’esprit du grand public les énarques sont assimilés au pantouflage et aux carrières facile françois mitterrand estime qu’il faut entreprendre des réformes pour réconcilier l’ena avec les français en 1983 déjà avec anis et le port son ministre de la fonction publique il avait créé une troisième voie ouverte aux syndicalistes et responsables d’associations un moyen de diversifier le recrutement en 91 c’est edith cresson la nouvelle première ministre qui est chargée d’agir c’est la délocalisation à strasbourg l’objectif est de reconnecter les énarques avec le terrain les élèves n’ont pas été consultés ils ont le sentiment d’une injustice et occupent symboliquement leur école en signe de protestation l’occasion pour eux de faire passer un message au grand public comme aux politiques qui se ferait une fausse image bien on se bat à georges l’honneur de me coucher sur la moc à l’amphithéâtre jean moulin mais c’est de montrer la même pression que loin d’être coupée la réalité sociale de ce pays ne pouvait avoir des prix que des préoccupations theater le grand public ne connaît mal sinon il serait qu’on n’est pas des polars entrave à théo weston mac os en train de croiser dans la rue au sommaire des hommes et des femmes comme tout le monde comme disait ma camarade les narcos un père une mère j’espère que tout le monde en est conscient les tout jeunes valérie pécresse futur ministre a elle aussi son sac de couchage ce qu ils soient délocalisés l’ena à strasbourg c’est comme dire aujourd’hui qu’on veut la supprimer c’est quelque part offrir un totem montrait qu’on veut faire quelque chose contre les élites ou la vôtre fonction publique plutôt que de réformer effectivement l’état une faute de réformes en profondeur le désamour entre les français et leur école d’administration grandi chaque jour les énarques incarne un peu plus ses élites rendu responsable de tous les nas et la culture du nom risque de l’indécision l’ena c’est la culture de l’échec l’ena c’est la première école de trafic d’influencé et les bras c’est un énorme gâchis de talents les intellectuels comme le sociologue pierre bourdieu critique de au silicone se débarrasser de la de la pensée anarchiste fait de ce mode de pensée haute arrogant bureaucratique lointain finalement le problème de la haute fonction publique française qui alimentent la critique des élites politico administratives et plus généralement de l’ena c’est cette question de l’administration à deux vitesses où on a d’un côté des grands corps qui monopolisent les positions de pouvoir et qui sont effectivement très puissant au sommet d administration et d’autre part la grande masse des énarques qui embrassent des carrières beaucoup plus discrètes au sein des administrations centrales près de 90% des anciens de l’ena travaillent dans l’ombre sans que l’on entende jamais parler d’eux ce qui pantouflent où selon ce temps politique sont une minorité qui la plupart du temps et issus des grands corps c’est elle qui en grande partie brouiller l’image de l’école élu président de la république en 2007 nicolas sarkozy va tenter de régler le problème comme mitterrand il n’est pas énarque mais avocat de formation un itinéraire devenu rare dans les hautes sphères du pouvoir et dont lui même sa muse et c’est quand j’étais ministre des finances j’ai une équipe fantastique qui alors un jour j’ai regardé de recul que invités puis mon vous m’en voyez pas louise mais celui qui est pas fait polytechnique elena c’est qu’il a vu un chagrin d’amour immense il y avait un truc qui s’était passé dans ma famille je n’ai pas fait l’ena j’ai pas fait polytechnique un an après son élection le nouveau président de la république s’attaque à la réforme de l’ena sarkozy trouvé très injuste et très inégalitaire que une personne qui a eu un concours à 25 ans à 22 ans qui sortent le premier de l’école que jamais sa carrière n’est remise en cause il peut aller dans une grande entreprise échoué et revenir à la cour des comptes ou à l’instruction des finances au conseil d’état sans qu’on puisse lui demander des comptes il peut même échoué en étant patron d’un grand d’une grande admission seule administration centrale et et revenir dans son corps d’origine pour mieux repartir sert qu’à la limite finalement ces corps vous ces grands corps fredonne une virginité pour mieux repartir si vous aviez échoué en septembre 2009 nicolas sarkozy fait pas sans décret qui supprime le fameux classement de sortie mais la riposte s’organise deux mois plus tard le conseil d’état se débrouille pour annuler le texte j’ai du juge et partie donc ce convoqué étaient concernés quand vous quand vous avez un décret qui peut remettre en cause de qui vous êtes ce que vous êtes je sais pas s’ils ont été totalement objectif dans le dans la remise en cause du décret mais ça c’est mon point de vue très personnel le principal acteur veto dans les réformes d’administration sont les grands corps qui bénéficient de la manière dont s’organise la haute administration et qui n’ont absolument pas intérêt à ce qu’on remette en question la hiérarchisation entre eux et le reste de l’administration ils n’ont absolument pas intérêt à ce que les carrières se déroule de manière plus égalitaire en 2012 françois hollande et c’est à son tour de réformer le système contrairement à son prédécesseur le nouveau président est un ancien élève de l’ena il est même issu d’une promotion rester dans l’histoire la promo voltaire elle compte un président un premier ministre dominique de villepin une candidate à la présidentielle ségolène royal plusieurs ministres dont frédérique bredin renaud donnedieu de vabres michel sapin 32 ans après l’ena françois hollande pourtant sorti dans la botte estime lui aussi qu’il faut modifier les règles d’accès direct aux grands corps moi je suis comme on dit bien sortie de lainage parthenay à la cour des comptes et je n’ai jamais eu comme président de la république la volonté de servir la maison qui m’avait accueilli tu trouvais que c’était c’était pas du tout de mon de mon ressort que d’avoir comme ça une reconnaissance ou une récompense à l’égard d’une institution moi j’avais pensé qu’ il fallait qu’il y ait plus d’accès direct aux grands corps a sorti de l’ena finalement on rentrera dans ces corps là qu’une fois qu’on aura une expansion administratives les grands corps se sont eux-mêmes mobilisés pour qu’ il n’y ait pas cette cette possibilité de réformes et parce qu’il n’y a pas eu cette possibilité de réformes selena qu’on a mis en cause complètement en empêchant toute réforme les grands corps prennent le risque de saborder l’ina car aux yeux de l’opinion leurs membres apparaissent comme un clan une caste qui se soutient et défend ses privilèges face à eux les politiques manquent de courage comment sortir de l’impasse un énarque va leur prendre une décision radicale et porter le coup de grâce à son ancienne école nous sommes en 2019 emmanuel macron et président de la république entre les nae lui pourtant tout avait bien commencé promotion senghor emmanuel macron est sorti dans la botte mais après quatre années à l’inspection des finances il a été débauché par la banque rothschild un pot to flash qui passe mal dans une partie de pignol en pleine crise et gilet jaune l’image de beauxis lui colle à la peau [Musique] assimiler à ses élites qu’une partie des français ne supporteraient plus en avril 2019 emmanuel macron créer la surprise il faut supprimer entre autres l’ena mais pas pour se donner le plaisir de supprimer les noms je ne crois pas du tout en quelque sorte aux rafistolages à la réforme un peu ça déjà été tentée par à peu près tous mes prédécesseurs on va changer le classement de sortie ont échangé nancy vous garder les mêmes structures les habitudes sont trop fortes les habitus sont là macron il réforme rien alors qu’il est arrivé pour réformer mais il se rend compte que c’est impossible de réformer très difficile qui donne un sentiment de bouger aujourd’hui m’ont informé bon bah on va casser on va réformer l’ena et puis on dira mais voyez gérer formule pour de nombreux énorme cette décision est une trahison certes l’école n’est pas parfaite mais elle a en grande partie rempli sa mission elle a mis fin la cooptation et au népotisme les hauts fonctionnaires quelle forme son noyau est compétent seul son recrutement peine à se démocratiser même si avec 29 % d’élèves boursiers les n’a de cesse de faire des efforts et on nous dit l’ascenseur social est en panne oui il est en panne d entre le rez-de-chaussée et le premier étage tout le monde sait bien que le système éducatif français il est à ces inégalités à l’ena n’est pas responsable politique éducative sociale qui ont été menées et qui font que tel ou tel élève arrive à l’ena c’est sûr que c’est beaucoup plus difficile pour un enfant d’ouvrier à vivant dans une petite ville d’arrivée n’a que pour un élève ayant fréquenté les grands lycées parisiens et des dépôts établissements universitaires mais lena n’est pas responsable de cette situation enel a qu’une envie c’est de recevoir ses élèves le vrai sujet c’est que les enfants de toutes catégories sociales de toutes origines se dé gilet jaune ceux de l’est du nord du sud de l’ouest puissent accéder à l’ena les enfants d’ouvriers d’employés comme ceux de cadres supérieurs supprimer les nains est ce bien la solution à droite comme à gauche ancien élève ou non beaucoup estiment que l’école n’a pas démérité je suis opposé la suppression de l’ena mais je suis totalement opposé et d’ailleurs j’en avais fait part emmanuel macron je trouve que c’est une erreur on peut améliorer cette école mais ça reste une école d’excellence elle est devenue une école élitiste et donc on peut corriger cet élitisme mais supprimer cette école je vous dire on remplace par quoi remplace par diffus différents parcours des entretiens moi je trouve que là on va réintégrer une plus grande inégalité pour tous ces français qui s’interroge sur sciemment l’élitisme et donc l’éloignement de de l’état par rapport à leur vie je leur dirai je vous comprends mais ne vous trompez pas de cible ce qu’il faut c’est réformer la démocratie il faut changer un certain nombre de deux rapports institutionnels faut vous consulter davantage des français tout est centralisé des décisions il faudra toujours qui est des fonctionnaires qui qui assument leur tâche aura toujours qu’il y ait des gens plutôt bien formés qui prennent des décisions je ne pense pas que la suppression d’un nas ou à la solution parce que qu’est-ce qu’on mettra à la place comment recrutera ton les hauts fonctionnaires encore une fois si l’état n’a plus besoin de d’être service il n’y a plus besoin de serviteurs sont là on peut aller a sorti des business school recruter ceux qui feront les retours sur investissement le plus rapide depuis sa nomination en 2017 le directeur de l’ena se démène pour sauver l’école en réformant sa scolarité c’est un jean p m épreuve pratique évaluation des compétences et non plus seulement des connaissances côté élèves la notion d’engagement semble trouver un nouveau souffle en ces temps incertains pour beaucoup d’entre eux intégrer l’ena est un moyen d’agir sur le monde jamais depuis dix ans l’école n’a reçu autant de candidatures selon as on est une génération qui est fondamentalement habité par la question du sens au travail ce qui prépare et que nationale d’administration après je pense qu’ils sont beaucoup plus proches en effet de la génération de 1945 et de ses de cette croyance forte dans le fait que c’est l’état qui va nous permettre d’affronter aujourd’hui les plus gros enjeux mondiaux en matière environnementale sanitaire en matière de stabilité financière en matière de de démographie des défis démographiques aujourd’hui que your février 2021 alors qu’il rencontre des étudiants emmanuel macron semble faire machine arrière plus question de supprimer l’ena il choisit d’en modifier l’accès afin de favoriser la diversité mais deux mois plus tard nouveau coup de théâtre finalement le président annonce la fermeture définitive de l’école elle sera remplacée par un institut unique qui formera à tous les métiers de la haute fonction publique ou politique ou révolution profonde cette nouvelle école parviendra-t-elle enfants à réconcilier les français avec leurs élites [Musique] mais [Musique] [Musique] [Musique]

Leave a comment