Skip to content Skip to sidebar Skip to footer
0 items - £0.00 0
0 items - £0.00 0

Quel est le féminin de Muse ?

Quel est le féminin de Muse ?

Quel est le synonyme de muse ? Inspiratrice d’un artiste et spécialement d’un poète ; conseillère, inspiratrice d’un homme d’une certaine importance sociale, d’un artiste. Chacune des neuf déesses grecques qui présidaient aux arts libéraux. Comment être une muse ? Une muse est quelqu’un qui stimule aussi l’intellect d’un artiste pour lui suggérer des idées créatives que d’autres ne pourraient pas vraiment comprendre. Vous devriez encourager l’artiste à explorer son art en profondeur et non pas le retenir si vous voulez être une muse. Comment s’appelle la Muse de l’amour ? Érato, ” la charmante ” est la Muse du Chant choral et de la Poésie amoureuse. Son nom vient du mot amour. Couronnée de myrtes et de roses, elle est représentée avec une robe très ample, tenant à la main la lyre ou la cithare. Qui est la déesse des arts ? Athéna Comment Appelle-t-on un homme qui a une muse ? On pourrait penser que mentor, conseiller, maître à penser sont des équivalents du côté masculin. » Nous vous recommandons d’écouter l’intégralité de la réponse de cette linguiste.

Comment s’appellent les filles de Zeus ?
Comment Appelle-t-on un homme qui a 2 femmes ?
Comment Appelle-t-on un homme qui a deux femmes ?
Comment Appelle-t-on une femme qui inspire ?
C’est quoi une muse pour un homme ?
Qui muse synonyme ?
Qui est la Muse de la danse ?
Qui est la plus belle déesse ?
Qui est la déesse de la lune ?
Quel est le dieu de l’amour ?
Qui est le premier dieu ?
Comment Appelle-t-on une femme qui couche avec une femme ?
Comment on appelle quelqu’un qui aime faire l’amour ?
Comment Appelle-t-on une personne qui aime les deux sexes ?
Comment être muse ?
Quelles sont les Muses ?
Qui est la déesse du Soleil ?
Qui est la déesse de la vie ?
Qui est la déesse de la mort ?
Quel est le nom de la déesse de la beauté ?
Qui est le dieu de la Nuit ?
Comment Appelle-t-on une femme qui couche avec une autre femme ?
Comment Appelle-t-on 2 femme en couple ?
Comment s’appelle celui qui aime faire l’amour ?
Quel est le pouvoir des Muses ?
Qui est la déesse de la lumière ?
C’est quoi une femme déesse ?
Qui est la déesse de l’amour ?
Qui est la plus belle des déesses ?
Qui est la plus belle femme de la mythologie grecque ?
Quelle est la déesse la plus belle ?
Est-ce que les hommes aiment les femmes de 50 ans ?
Comment s’appelle un homme qui aime les vieilles femmes ?
Comment s’appelle une femme qui aime l’argent ?

Comment s’appellent les filles de Zeus ?

Zeus (en grec ancien Ζεύς / Zeús) est le dieu suprême dans la mythologie grecque….Zeus.

Comment Appelle-t-on un homme qui a 2 femmes ?

polygame adj. et n. Se dit d’une personne (homme ou femme) mariée simultanément à plusieurs femmes…

Comment Appelle-t-on un homme qui a deux femmes ?

La polygamie désigne un régime matrimonial où un individu est lié, au même moment, à plusieurs conjoints. Pour une femme ayant plusieurs hommes, on parle également de polyandrie ; pour un homme ayant plusieurs femmes, de polygynie.

Comment Appelle-t-on une femme qui inspire ?

Définition inspiratrice celle qui donne l’inspiration artistique. auteur ou œuvre pris comme modèle par un artiste. femme qui donne l’inspiration à un artiste. instigatrice, conseillère.

C’est quoi une muse pour un homme ?

« Une muse est une personne qui participe au déclenchement de l’inspiration poétique ou artistique autrement dit du désir ; le désir de créer et le désir au sens propre, et c’est pourquoi certains artistes accordent un tel statut à leurs muses. »20 oct. 2018

Qui muse synonyme ?

Synonymes de muse

Qui est la Muse de la danse ?

Dans la mythologie grecque, Terpsichore (en grec ancien Τερψιχόρα / Terpsichóra, de τέρπεω / térpeô, « apprécier » et χoρός / khorós, « la danse ») est la Muse de la Danse. C’est une jeune fille, vive, enjouée, couronnée de guirlandes, et tenant une lyre au son de laquelle elle dirige en cadence tous ses pas.

Qui est la plus belle déesse ?

Aphrodite

Qui est la déesse de la lune ?

Dans la mythologie grecque, la Lune est associée à trois déesses : Séléné, Artémis et Hécate. Elles correspondent respectivement à Luna, Diane et Trivia dans la mythologie romaine.

Quel est le dieu de l’amour ?

Éros

Qui est le premier dieu ?

Zeus

Comment Appelle-t-on une femme qui couche avec une femme ?

polygamie ex. 1 : La polyandrie est très rare en tant qu’institution établie. Beaucoup de tribus primitives permettent, il est vrai, à la femme d’avoir des relations sexuelles avec plus d’un homme.

Comment on appelle quelqu’un qui aime faire l’amour ?

Nom commun

Comment Appelle-t-on une personne qui aime les deux sexes ?

La pansexualité se définit comme l’attirance sexuelle, émotionnelle, romantique ou spirituelle pour d’autres personnes sans considération de leur sexe biologique, de leur expression de genre ou de leur orientation sexuelle.

Comment être muse ?

Une muse est quelqu’un qui stimule aussi l’intellect d’un artiste pour lui suggérer des idées créatives que d’autres ne pourraient pas vraiment comprendre. Vous devriez encourager l’artiste à explorer son art en profondeur et non pas le retenir si vous voulez être une muse.

Quelles sont les Muses ?

La phrase suivante permet de se rappeler les neuf sœurs, dans l’ordre « Clio, Euterpe, Thalie, Melpomène, Terpsichore, Érato, Polymnie, Uranie, Calliope » : « Clame Eugénie ta mélodie, terrible et polonaise, uphonie calculée ! »

Qui est la déesse du Soleil ?

Amaterasu

Qui est la déesse de la vie ?

Héra dans la mythologie grecque (ou Junon dans la mythologie romaine) est la déesse du mariage, de la vie ainsi que de la famille. C’est la fille de Cronos et Rhéa. Elle est la femme et la sœur de Zeus avec qui elle a eu comme enfants Arès, Hébé, et Ilithyie.

Qui est la déesse de la mort ?

Hel

Quel est le nom de la déesse de la beauté ?

Aphrodite

Qui est le dieu de la Nuit ?

Hypnos

Comment Appelle-t-on une femme qui couche avec une autre femme ?

POLYANDRIE, subst. fém. A. − SOCIOL., ANTHROPOL.

Comment Appelle-t-on 2 femme en couple ?

Le polyamour (de l’anglais polyamory), ou pluriamour, est une orientation et une éthique des relations amoureuses dans laquelle les partenaires peuvent être en relation amoureuse avec plus d’une personne, avec le consentement éclairé de toutes les personnes concernées.

Comment s’appelle celui qui aime faire l’amour ?

Nom commun

Quel est le pouvoir des Muses ?

Filles de Zeus et de Mnémosyne, la déesse de la mémoire, les Muses savent tout et voient tout : le passé, le présent mais aussi le futur. Elles possèdent un trésor immense de connaissances : la musique, la danse, l’histoire, l’astronomie, etc.

Qui est la déesse de la lumière ?

Lucine

C’est quoi une femme déesse ?

Déesse désigne une divinité féminine, de sexe féminin ; il s’agit du féminin de dieu. Exemple : Athéna est l’une des déesses les plus connues de la mythologie grecque. Cette dernière a la particularité d’être à la fois déesse de la sagesse et déesse de la stratégie militaire.2 juin 2021

Qui est la déesse de l’amour ?

Aphrodite

Qui est la plus belle des déesses ?

3 – Aphrodite : la déesse de l’amour la plus connue, souvent décrite comme la plus belle dans les mythes grecs. Son charme est une arme redoutable, qu’elle use à la fois sur les hommes et les dieux.27 janv. 2021

Qui est la plus belle femme de la mythologie grecque ?

Hélène

Quelle est la déesse la plus belle ?

Aphrodite

Est-ce que les hommes aiment les femmes de 50 ans ?

Si l’on a longtemps pu observer une certaine appétence des hommes pour les femmes plus jeunes (non ?), l’étude est cependant valable dans les deux sens. Des tabloïds à la « vraie vie », on le voit bien : les hommes aiment aussi les femmes plus âgées qu’eux.

Comment s’appelle un homme qui aime les vieilles femmes ?

La gérontophilie (du grec : geron, qui signifie « vieillard » et philie, qui signifie « amour ») est une paraphilie (comportement sexuel atypique) de type chronophilie (excitation due à la différence d’âge) dans laquelle un individu est sexuellement attiré par un partenaire sexuel très âgé.

Comment s’appelle une femme qui aime l’argent ?

Une personne vénale est une personne qui aime l’argent et qui n’est intéressée que par le fait de gagner de l’argent. On peut également parler de personne intéressée pour parler de quelqu’un qui aime l’argent et qui fait quelque chose dans le but de gagner de l’argent.13 janv. 2021


qu’ils en charge mécénat culturel à la fondation et donc de la création de ces mots culturel donc vous que vous consultez régulièrement sur notre plateforme ou culturelles un tout petit mois avant de vous laisser avec avec ewan vous dire que cette conférence de ce soir était en lien avec notre mook sur les arts des années folles un mook qui est en ligne à stu actuellement que vous pouvez que vous avez sans doute déjà dû consulter si ce n’est pas le cas n’hésitez pas le mot qui est toujours accessible toujours ouvert il ya plein de choses à découvrir sur l’ architecture sur leur droite sur l’art bien sûr sur les sculptures etc il y en a beaucoup il ya beaucoup aussi d’activités et de personnes qui ont contribué donc n’hésitez pas aussi à les voir les activités et les propositions des autres apprenants c’est très en réussite enrichissant alors selon vous qui a été créé avec la rmn grand palais avec qui nous avons déjà développé plusieurs mook et il a été réalisé dans le cadre de l’exposition qui ce qui se passe en ce moment au musée du luxembourg à paris jusqu’au 10 juillet sur donc les pionnières une femme pionnière artistes dans le paris des années folles que je vous conseille aussi si vous êtes sur paris ou si vous venez en vacances à paris n’hésitez pas allez allez voir cette très belle expo qui vient bien sûr compléter le mook et donc la conférence vient aussi compléter le look pour tout ça vous fait un contenu énorme et variées sont les prochaines d’actualité donc là l’humour est ouvert sur les sons les années folles prochainement début mai le 9 mai on va ouvrir une graine de culture savez ces petits formats plus courts qui reprend des contenus des précédents mook cette fois ci ce sera sur le sujet des portraits et autoportraits et puis bien sûr on nous aurons une conférence avec ewan sur ce même sujet et le 17 mai à 18h30 une conférence qui viendra aussi bien sûr compléter cette graine graines de culture voilà un petit mot puisque les vacances scolaires arrivent bientôt où sont déjà en cours si vous chercher ce qu’il cherchait des activités à faire en famille entre amis c’est bon de les faire des choses intéressantes autour de l’art nous avons une rubrique qui s’appelle bulle de culture on vous propose des activités n’hésitez pas à les voir on peut le faire avec les enfants si c’est très sympa comme vous pouvez faire aussi le mook quitte dans le mook sur les années folles et puis il ya aussi ce format d une heure avec on vous propose aussi des activités à faire en famille à faire entre amis n’hésitez pas à les voir et puis juste un dernier mot sur les questions bien sûr si vous avez comme ça à chaque fois des questions n’hésitez pas à les noter en cours de conférences à les envoyer via le la messagerie directement donc un florent ou à moi-même va nous les poserons haiwan en fin de conférence nous prendrons le temps d’ouvrir les micros et de vous écouter aussi pour recueillir vos questions voilà j’ai tout dit alors nous allons pouvoir commencer je vois déjà quelques questions allant de lire une question je peux déjà vous répondre gg active et l’enregistrement de cette visioconférence que vous pourrez retrouver sur le site de la fondation orange en replay en fin de soirée ou demain quand maximum mais alors on est à couper vos micros s’il vous plaît pour sur la durée la visioconférence vous aurez tous âges et aux coraux le micro après ma présentation pour ce temps des changes donc pour le confort de la visioconférence je vous demanderais de bien couper vos micros alors pour commencer ce sujet passionnant et bien c’est un regard évidemment avec comme disait françoise avec le nouveau bouc qui est disponible à la fondation sur le site de la fondation orange et il dit il en fait aux arts des années phone etc un mook extrêmement complet avec un regard panoramique sur différents domaines artistiques ce soit de l’ architecture le cinéma les beaux-arts la photographie tout évidemment un sujet extrêmement riche et qui concernent une période très finalement très court parce que c’est une période qui est considéré comme véritablement une parenthèse enchantée à l’issue de la première guerre mondiale et c’est une période dite festive où l’insouciance est vraiment le mot qui est souvent cité elle affiche de mistinguett avec cette femme au coeur et au centre de ces de ses plumes et de spectacles donc c’est une courte période comme je l’évoquais d’une petite dizaine d’années avant que ne frappe et malheureusement la crise mondiale de 1929 donc ces années et ces années folles ces années 20 qui nous qui nous concerne pour ce soir et pour pour l’ordre et bien je veux j’aborde la cette approche très importante sur ce sujet suivant le sujet suivant la place de la femme dans l’art pendant les années folles et c’est vrai que la femme occupe une place différente et extrêmement enrichissante pendant les années 20 et nous allons aborder de deux manières de 2 dans deux chapitres le premier chapitre dédié à la place de la femme en tant qu’égérie en tant que mu qui va qui va vraiment inspiré grandement de grands artistes dans des années 20 et dans un second temps nous nous plonger dans l’univers de quelques de carrière d’artiste femme de femmes artistes alors je ne vais pas évidemment abordé tous les artistes des femmes des années 20 parce qu’il y en a vraiment beaucoup mais les plus tout à fait emblématique de des années des années folles donc voila un petit peu le propos de cette oeuvre de cette vision conférence de ce soir est comme gelée évoquée précédemment et bien nous allons aborder le premier chapitre autour de la place de la femme en tant que mu qui fait qu’ils sont inspirantes et inspiratrice et a commencé si vous voulez bien avec une femme extrêmement importante qui va vraiment marqué cette passation finalement du début à la fin du dix neuvième début du xxème et surtout va vraiment accompagner cette ce glissement cette passation vers la modernité vers les années folles c’est une certaine miss ya alors missia qui a ici été qui a servi de muse de modèle pour un grand nombre d’artistes et volontairement ici je vous ai choisi deux artistes qui finalement appartiennent à 2-2 époque un petit peu distingue c’est à dire d’une part toulouse lautrec qui est un post post impressionniste et qui travaille dans le milieu dans différents milieux de la peinture de 10 sion est entre autres ce bimensuel de la revue blanche et au niveau de la couverture vous amène le portrait domitia cette jeune femme qui va qui va avoir une vie trépidante qui a une vie extrêmement moderne pour l’époque parce que de la fin du 19ème et début 20e et bien elle sera en quête de liberté et edawgs honneur en tout cas sans passer par les convenances divorcera même à trois reprises alors voyez dans cette période de cette époque du début du xxème c’est quand même plus au singulier en tout cas dans cette prise de position et me siens et à l’époque et les épouses d’un certain adan et en sons qui qui est le propriétaire qui est à la tête de la revue blanche on la voit ici portraituré avec une tenue voyez plutôt placide pour y est plutôt de l’ordre de la fin du dix neuvième et ce glissement vers le 20e nous l’avons par exemple avec cet homme de bonnart qui se trouve sur la droite me suis allongé sur un divan on est dans une vision intérieure voyez une certaine intimité avec ce corps en délaissement comme cela allongée avec cette coupe c’est que cette coupe où on se dit est ce qu’elle est c’est couper les cheveux voyez un peu amène beaucoup c’est un chignon ne s’est pas mais en tout cas c’est cette représentation dans l’intimité de ce modèle missia qui va poser pour les plus grands alors là je vous ai je vous ai choisis que quelques exemples en d’artistes donc de toulouse lautrec de bonnart mais également d’edouard vuillard qu’il qui la représente dans son camp ses appartements avec une vision extrêmement moderne le point de vue où l’espace est extrêmement dénué de tout décor une place très importante à la notion de l’espace avec les murs et le plafond très visible et puis au premier plan la représentation ici le portrait de messieurs missia et sa nièce mais mido d’eps kara est d’ailleurs là nous sommes en 1925 et ne porte plus le nom de nathan son premier époux mais le nombre de cerfs josémaria serre qui est le le deuxième époux et il elle elle dégage tout de suite cette modernité autant dedans le dans la coupe de cheveux donc très très court et coupe au carré et cette détermination dans le regard c’est présence également alain dans représenté dans son dans son appartement mai puis mission va jouer aussi alors parallèlement à son rôle de modèle de mu elle va également avoir un rôle très important en tant que mécène dans le milieu artistique ça sera le cas par exemple pour une couturière qui débute dans le dans dans les années 20 c’est une certaine gabrielle et brienne chanel qui prendra évidemment le nom de très célèbres de coco chanel et ces deux femmes se rencontrent et là je vous ai choisi de photographier où on les voit un toutes les deux alors d’une part en mort demain à la plage au lido en italie vous avez mis là où vous retrouvez ci missia au centre accompagné de gabrielle chanel au premier plan et il faut savoir que gabrielle chanel a dit mal au départ à se faire un nom elle a du mal à aux repos surpasser finalement sur son statut de couturière et c’est véritablement bissière qui va qui valent l’introduire dans le monde des arts dans le monde également des mondains et c’est c’est vraiment par le biais de miss ya serre que coco chanel vin va créer sa boutique et va pouvoir vraiment avoir une place très importante dans un paris dans le pari donc des années 20 et et après vous avez également sur le côté à droite une photographie on les retrouve ces deux femmes ses deux amis très proches missia et coco chanel accompagné de l’épousé josémaria sert les peaux domitien est également incertain stravinsky alors pourquoi en fait il faut savoir que mischa est intéressé par différentes domaines artistiques pas seulement en peinture en sculpture ou la mode mais également la musique et elle vend elle va servir de enfin elle va vraiment être mécène extrêmement important autour du monde de la musique est également de la danse et 7 talent qui va financer partiellement pendant dix ans une troupe en tout cas l’équipe et le travail d’un certain diaghilev que tout le monde connaît et c’est grâce à son aide que diaghilev va pouvoir présenter sur la scène parisienne grand nombre de balai et là en l’occurrence je vous ai choisi le train bleu dont vous avez de part et d’autre alors à gauche des photographies d’archivés là le ballet qui a été repris par la suite et ce qui est intéressant c’est de voir cet homme comme un point central missia qui va permettre la collaboration de plusieurs plusieurs acteurs artistiques à savoir chanel qui va qui va être présenté à diaghilev par le parent pas l’internet donc domitia et c’est elle qui réalise toutes les tenues les costumes du ballet du train bleu est d’ailleurs lorsque vous observez justement ces tenues on retrouve tout à fait les silhouettes fait les formes extrêmement légères ou le corps féminin est complètement libéré il n’y a plus aucun donc un corset qui contraint la taille de ces femmes cette fluidité de la matière et du tissu dont chanel joue un rôle très important dans le choix de ses de ses succès de ces de ses vêtements et le décor a été réalisé par henry henry laurens un artiste également extrêmement important dans le milieu donc du monde du monde des arts et qui est également cubiste 1 donc on a pu entrevoir voyez dans ce dans cet extrait le décor également très minimaliste et en même temps empreinte de modernité et de style de style cubiste alors voyez ce musicien joue un rôle aussi important comme cela d’intermèdes de de museler l’internet jouant le rôle de l’internet excusez-moi entre les différents acteurs en donnant dans le domaine artistique c’est également le cas vous verrez avec une autre muse alors cette news on la connaît pète un peu moins mais qui est tout aussi passionnant avec est très très important c’est la marquise casati alors la marquise casati est une est une marquise italienne qui autant par sa personnalité complexe et aussi cette volonté également de marquer les esprits alors ce n’est pas une femme qui est une artiste enfin mma ne crée pas mais elle décide véritablement de solliciter les différents artistes les plus imminents en tout cas des indes des années 20 pour ce faire portraituré c’est une manière évidemment de d’accéder à une célébrité aussi à une certaine mortalité finalement par le biais de ses portraits réalisés alors evra et fera appel aux plus grands au plus haut plus célèbres évidemment des années 20 là je vous en ai choisi vraiment que quelques-uns des artistes il faut savoir qu’on en dénombre autour de 125 portraits connus en tout cas à nos jours réalisée autour de la marquise de castille et nous voici avec les deux portraits réalisés par boldini giovanni boldini qui est un qui est un artiste très très demandé dans les années 20 d’ailleurs on a une très belle exposition qui vient de commencer au petit palais actuellement et jusqu’au mois de juillet me semble-t-il dédié à cette carrière incroyable de boldini et il a choisi de représenter la marquise casati avec tous ses atours travail extrêmement volé puis cette touche vibrante qui permet de suggérer suggéré le mouvement mais également le fasse évidemment de ses tenues complexité dans la verticalité dans la représentation de cette marquise entier et dont le mouvement tourbillonnant et suez est appuyée par la présence de c2c chien à ses pieds voilà l’un c’est vraiment le faste elle aimait beaucoup donné des fêtes des pets extravagant dont elles évidemment été au centre un deux de ces de ces événements alors boldini a su capter l’aspect voyez démonstratif de deux marques de la marquise de castille ce n’est pas toujours le cas nous avons par exemple mis un exemple différents dans la proposition dans la proposition de portraits avec cette photographie d’aden deux meilleurs alors à 9,2 meyer qui ici a saisi tout l’expressivité du regard la présence de cette marquise le biais de cette pause et c’est cette chevelure rousse d’ailleurs vous avez qu elle a elle a décidé de se teindre les cheveux comme cela rouge flamboyant et cette coupe au carré qui permet de suivre la modernité des années 20 et elle pose l’un avec ce regard qui nous autres qui nous hypnotise alors pour cela elle n’hésite pas à utiliser des gouttes de belladone quelques km en cédant ses yeux pour à dilater les pupilles et vous savez que la belladone c’est quand même très dangereux on peut même à force d’utiliser à devenir aveugle donc elle utilise absolument tout ce qui vit un pur pour entretenir son image et nous avons là une très belle captation photographique paradoxe de meyer alors cette femme cette table de caractères et qui qui mène tout paris et même en italie parce qu’elle a plusieurs demeures à travers à travers les pays et bien on a également un regard un regard différent que porte cette artiste jeunes arbustes us qui lui alors à la chance de passer vraiment dans l’intimité de la marquise parce qu’ils seront un moment pendant quelques temps et il propose un portrait c36 très différent des autres prostrée et vu précédemment ou là elle est vraiment dans toute la sensualité elle dévoile légèrement sa silhouette dans sa poitrine voyez on aperçoit les courbes de sa poitrine ce se déshabiller qu’elles portent nonchalamment avec ce regard encore la très très présentes se regarde avec accompagné par cette chevelure flamboyante et il est rouge rouge orangé et dans cette attitude tout à fait volontairement l’artiste a souhaité ici faire une référence un très bon chef d’oeuvre que vous reconnaissez probablement je suis sûr on faisait penser à une prévente chef-d’oeuvre qui se trouve au musée du louvre et c’est tout à fait juste dans l’attitude de ses mains de ses bras et ce pays hinges au lointain et ce regard éthique matic quelle qu’elles pointent vers le spectateur évidemment c’est la situation de la joconde la joconde de léonard dont john august us a souhaité mettre en parallèle et c’est sa joconde à elle ce trésor de beauté et de personnalités personnalité qu’il qu’il représente sur ce portrait là et puis lorsqu’on aborde évidemment de près sa technicité pour pour accompagner ce caractère passionné de 7,2 cette femme autant dans l’emploi des couleurs pour pour représenter la chevelure est également se regarderaient ce regard intense qui est accompagné aussi par un maquillage ou les livres qu’ils lisent beaucoup le col pour accentuer évidemment là le dessin de son regarderai de ses yeux alors de 7 de cette approche différente une autre proposition sur pour donner pour décrire l’univers et la personnalité de la marque il est bien elle a également posé pour une autre une autre un autre artiste et en os en l’occurrence là une artiste c’est romaine groupe alors envoyé volontairement je faisais ici placés côte à côte finalement de passer de l’univers d’angus aarau maynard um brooks c’est quand même très flagrante dans la la différence de perception où on n’est plus du tout dans le jeu 2-2 intime de séduction d’une certaine sensualité qu’on a pu percevoir dans l’oeuvre précédente là c’est une femme d’une extrêmement forte dont le corps n’est pas vraiment dans cette situation vous voyez de séduction c’est j’attire votre attention par exemple sur 7 sur cette main qui est posée à l’extrémité et puis cette chevelure rousse que l’on retrouve c’est exactement la couleur mais en même temps qui s’apprend qui s’approche plus de d’un portrait donc évoquant la méduse voyez c’est ce regard intense et captivant mais en même temps on perçoit une certaine dureté dans ce regard et même la dureté au niveau du choix des couleurs les palettes de couleurs utilisées et également la composition en général voilà donc deux propositions extrêmement différents alors pour revenir encore tu dans l’univers de de la marquise casati voici cette photographie est extrêmement saddam je suis sûr vous connaissez cette photographie alors peut-être pas son identité mais c’est une oeuvre très célèbre de man ray avec lequel est bien la marquise casati va entreprendre en voilà une relation amoureuse et il en est vraiment dans la trémie ce on va dire prémices parce que pas tout à fait mais les prémices de la pensée sur un et liste où il va travailler la photographie pour capter évidemment une expressivité complètement différente du de son modèle et pour cela il va travailler sur un temps d’ouverture de voiliers il va appuyer un peu plus longtemps que prévu voyez dans un sur son appareil photographique et saisir le mouvement sur la photographie et ce qui est formidable c’est que le modèle n’a pas du tout bougé oui au niveau de ceux de son visage seuls les yeux ont cligné dont on bougeait légèrement est saisie sur sur cette photographie et on a affaire voyez entre entre un portrait un portrait quasi fantomatique et en même temps d’une très très grande expressivité justement dans l’adaptation de ceux de ce double regard et la marquise d’ailleurs que sa fille était était avec beaucoup apprécié cette photographie et avait demandé différent de reproduction et elle a offert à ses à ses proches 7 ce portrait réalisé par par son amant man ray est d’ailleurs là je vous je vous ai ici placé une de ses citations vous avez photographié mon âme est en effet man ray a su vraiment saisir saisir dans cette photographie lam lam et la personnalité du modèle alors mal à marquise casati également très proche d’un autre artiste très actif dans les années 20 c’est un certain keith van dong gueule et kiss bang bang oenb a également comme augustus rentrer dans l’intimité du modèle en tant qu’ en tant qu’amant est à l’égal à l’instar en fait d’augustus il va dévoiler une certaine sensualité intime avec son modèle avec ce tee louette extrêmement élégante et fluide sur le côté avec un déshabillé qui renforce d’autant plus le l’eros à la sensualité un certain érotisme parce que c’est une femme qui n’est pas totalement nue elle à garder évidemment voyez ce vêtement qui dévoila partiellement sa silhouette sa silhouette dans sa nudité elle a gardé les bijoux savoir le collier et également les chaussures qui renforce évidemment l’aspect l’aspect érotique de dix portraits et dans toute la verticalité sa composition on a au centre cette valse qu’avec cette composition florale qui permet d’accompagner par des couleurs chatoyantes et dans la chevelure la chope le reconnaissables de la marquise donc on rentre dans l’intimité entre l’artiste et son modèle et ce corps qui est désiré et en même temps qu’ils man 2 guns va pouvoir aussi la la la la représenter saisir un autre aspect de sa personnalité avec cette oeuvre la de luisa casati évidemment on devine venise avec les consoles et c’est vrai qu’elle avait une très belle demeure à ab knees et dans l’extravagance évidemment de ces de ce fait et bien elle avait même privatiser la plaine des doges des tarifs est évidemment dans une dans une gondole habillé complètement dort pas une femme une femme extrêmement intéressante lui aussi marquantes dont ici keith van doren révèle un autre aspect qu’on ne voyait peut-être un peu moins sur les autres oeuvres une extrême solitude il de cette de cette femme dans le faste qu’elle crée autour d’elle et on le voit bien au plus proche évidemment du portrait ce regard qui est plongée finalement danser dans l’abyme de c de son imaginaire et de ses pensées et qui est écrasé quasiment va dans les flammes de sa chevelure rousse en tout cas une très très belle interprétation on un portrait autour de de luisa casati alors qu’ils mènent dong anh est un artiste très active dans les à débarder il va aussi peindre d atteindre des femmes des portraits de femmes dont une muse inconditionnels lorsqu’on évoque les années 20 évidemment je suis sûr que vous avez deviné certaines joséphine baker alors joséphine baker posera également donc comme comme vous pouvez le voir devant devant en tout cas le cheval et de keith van dông anh qui la représentent qu il représente vraiment dans son dans son milieu et elle est extrêmement complètement révolutionnaire à l’époque dans le dans le milieu du music-hall elle apporte cette énergie et cette musique qu’on ne connaissait pas encore bien savoir le jazz et interprète d des danses décembre des danses typiquement en tout cas de landes de l’univers de joséphine baker et on voit d’ailleurs dans le choix compositionnel où on perçoit la silhouette d’ensemble de la joséphine comme on avait la nausée fina qui se trémousse dans tous les sens et qui joue aussi avec cependant un peu même peut tendre vers de la caricature mais l’on vous est totalement assumée et d’ailleurs dans sa dans le bal bal comment on le nomme à l’époque et bien une de ses tenues c’est comme ceux ci où elle est là comme ceinture des les bananes entre deux se forme de banane qui entoure la taille avec cette cambrure qui est incroyable n’est ce pas de la danseuse et elle fera de l frappe énormément des mulets puis d’admiration à son époque on connaît tous le succès qu’elle est qu’elle va connaître par le biais donc de ces de ses spectacles et elle fera de très belles rencontres également qui va la sublime et graphiquement et dans l’art de la fiche vous avez un certain paul colin hall collants qui qui était qui et qui est un qui ont qui ont commencé à une relation amoureuse mais c’est surtout nos relations amicales vraiment une relation très très longue de collaboration entre ces deux personnalités et là on a une représentation très c’est la branche on connaît bien n’est ce pas cette image cette image où ils subliment le corps et il est la légèreté de mouvements de et la grâce qui émane de ceux de cette danseuse avec une maîtrise graphique incroyable de paul colin donc pour la description pour décrire la danse de joséphine baker alors c est que joséphine baker une grande personnalité qui va faire des émules qui va qui vint inspiré grand nombre d’artistes dont un certain alexander calder cet artiste américain qui passe quelques années en france dépendance est ces années françaises et bien va rencontrer et grand nombre d’artistes mais également de grandes personnalités comme joséphine baker et va réaliser ces bobines la ses sculptures mobiles alors on est on est en amour là on né en 1928 nous connaissons quand parle de calder on pense aussi à ses sculptures mobiles n’est ce pas de couleurs très très très prononcé de rouge de bleu des couleurs primaires et bien avant cela il va travailler le féminin de métal qui va travailler à même la main donc c’est extrêmement souple et ce sondage ce sont là des sculptures qui sont suspendus dans l’aisne dans l’espace donc cesser ses sculptures sont complètement vous mouvance selon évidemment le coup de vent qui pue qui va pouvoir faire bout la sculpture etc réalisé devant devant son modèle et on a vraiment cette sensation de danse de danse effrénée enfin traîner zee de joséphine baker qui a été reproduite ici sur une de ces de ses sculptures alors très vraiment passionnant de voir à quel point ils maîtrisent la ligne comme les lignes d’un dessin mais en l’occurrence là dans l’espace dans l’espace où le vide à autant de place que le plan c’est à dire les lignes de contours pour décrire ces silhouettes de du modèle alors qu’elle d’air va également prendre une autre mot amusant ça va être une transition pour moi pour vous monte pour vous présenter une autre une autre modèle eh bien c’est une certaine kiki de montparnasse alors kévin montparnasse elle la grande personnalité du du quartier de montparnasse l’école de paris dans les uns dans les années 20 et qu’albert a réalisé le portrait le portrait de kiki et je vous ai ici [Musique] faire varier quelques points de vue voyez au niveau de l’espace pour saisir saisir ce portrait tout en volume et tout en finesse et de légèreté uniquement par les filets métalliques voyez on le voit bien également ce petit extrait voyez des archives ou voies calder travailler devant son modèle vous la voyez kiki kiki de montparnasse qui pose est quel d’air va travailler devant son modèle d’une certaine rapidité comme vous pouvez le constater et travailler tout en volume et liberté et il était passionné par le nez de kiki de montparnasse et kader a dit d’ailleurs qu’elle avait un et merveilleux qui semble s est lancé dans l’espace où elle est le point fort dans le dense dans le portrait de calder et sa vision de sa muse kiki alors qu’ils demandent parnasse à l’égal en fait de la marquise casati elle a apposé pour grand nombre d’artistes alors je n’ai pas pu rien que pour sur le personne la personnalité de kiki de montparnasse on aurait pu éviter qu’ils aient une heure en devient donc voici quelques exemples on a ce très grand célèbre portrait réalisé par modigliani de kiki de montparnasse le revoilà kiejman d’organes souvenez vous on en a vu un certain nombre mais aussi donc c’est à tes à apprendre et portraituré 7 2 7 7 femmes et on a vraiment ce visuel très courant des années 20 et la laissent c’est cette coupe extrêmement courte au carré avec avec la frange comme mel brooks et cette même cette muse qui va être représentée en treillis mention avec le sculpteur gargallo alors il y a vraiment un artiste qui est intimement liée à kiki de montparnasse et qu’il a sublimé dans une de ces noeuds ses portraits le plus célèbre c’est un certain flou jta vous savez dans l’école de paris il y à cet engouement de paris qui est devenu depuis quelques quelques décennies le centre artistique mondial où tous les étrangers tous les artistes étrangers veulent venir et travailler dans ce pari dans cette ville où les âmes en gare de la modernité bien fusent dans tous les sens et est aussi c’est une terre en tout cas une une ville importante qui accueille des des artistes dont les origines ont un petit peu menacés parfois est entre autres vous avez fujita qui arrive un japonais qui arrivent à l’école de paris est fasciné par la personnalité qui montparnasse et la part de manière très singulière parce qu’on a autant la technique et pigments estampes japonaises ou la peinture japonaise avec la technique de soumis qui consiste à travailler l’encré de chine mais avec une finesse dans le très travaillé également sur des aplats de blanc de blanc poudré pour suggérer le la silhouette est également le l’immaculée de blanc et qui qui est mis dans le même espace avec toutes ses toiles de jouy donc typiquement de du registre occidentales et surtout style français donc on a vraiment ce mélange entre les deux mondes réalisé à travers ce portrait de kiki de montparnasse et évidemment il ya des dialogues qu’il entreprend avec la peinture et l’histoire de l’art occidental et sites de par la composition plusieurs grands artistes dont 1 avec la grande odalisque est également l’olympia de manet donc encore l’un des des dialogues mise en place et en s’inspirant de cette très belle mu à savoir kiki de montparnasse comme la muse qui est de victorine meurent en cat allemand inspiré manet pour l’olympien entre autres on a cette même proximité vous voyez relationnel entre l’artiste et la muse alors kiki de montparnasse va également côtoyé le et dans le sillon de domptin de man ray avec des photographies très célèbres dont noire et blanche est ici d’une digne d’une esthétique vraiment d’un raffinement dans la maîtrise des volumes et des contrastes entre entre ces deux visages de matières et de couleurs et en même temps des réalisations fort intéressantes comme le violon d’ingres une photographie très célèbre et bien c’est toujours chi chi chi chi montparnasse qui a qui a posé cette association d’idées entre la silhouette menue féminin de dos et le violon avec un petit clin d’oeil que rend enfin que fait man ray pour un gars qui est un très grand pas évidemment néoclassique donc du 19ème et qui dansait dans ces moments de détente avait l’habitude de jouer du violon alors autant dans le titre violon d’ingres de man ray mais également dans la composition il y à des dialogues mis en place avec l’univers de ingres et c’est vrai qu’on peut on peut comparer mettre en parallèle la baigneuse de villepin son bain grandissant 8 ou le bain turc on retrouve évidemment cette même main vision de dos de la nudité au féminin alors qui de montparnasse comme je l’évoquais a servi de modèle pour grand nombre d’artistes mais également a entrepris une courte carrière d’artiste elle a peint en 1927 et bien elle organise une une exposition avec une trentaine d’oeuvres faisant référence à sa jeunesse comme ici la lavandière ou bien les funambules le funambule et le marché aux soieries à paris pour faisant référence justement au quotidien qu’elle de cliquer de montparnasse à paris et il ya eu un franc succès alors c’est une courte carrière d’artiste soit mais voyez c’est intéressant de voir ce glissement entre le statut de muse et d’artistes et elle me permet évidemment de basculer sur le deuxième chapitre maintenant autour de ces femmes artistes des années folles alors j’ai choisi quelques carrières quelques quelques artistes il manquera forcément quelques noms d’ailleurs on pourra en parler à la suite de la présentation et parmi ces artistes importants donc dû des années 20 et bien c’est une certaine marie laurencin qui a servi de modèle de mu auprès de grands nombres d’artistes mais en même temps a basculé elle est finalement à la lan une vie beaucoup plus courte de mu elle a une carrière beaucoup plus importante par la suite en tant qu’artiste et là je vous ai choisis volontairement à ce portrait de groupe ou où elle décrit justement son entourage et en 3 extrêmement riche au niveau des décès de ces grandes personnalités vous avez gaston stein à qui est une très très grande collectionneuse et qui féru d’art moderne a joué un rôle très important également dans la reconnaissance et la diffusion des oeuvres de picasso par exemple donc une femme très importantes mais celle des du 20e vous avez également ferment d’olivier qui est un qui a été ici représenté portraituré à l’époque là nous sommes en 1909 et bien c’est c’est la course et c’est là qu’on vende de picasso la muse de picasso à cette époque là on a même d’ailleurs le chien de picasso frikha au centre évidemment maman de marie laurencin guillaume apollinaire qui joueur très important justement comme à jouer le rôle missia pour coco chanel pour l’introduire dans le milieu des arts et bien c’est apollinaire en fait qui au départ pas l’introduire dans le milieu artistique suite braque également balle était à faire connaissance et puis créer des liens avec d’autres artistes modernes du début du xxème vous avez également picasso qui a été six représentants lors on leur connaît bien et également de poètes marguerite gillot et maurice chrome lite qui sont des proches amis de marie laurencin qui se trouve au premier plan donc marie laurencin va avoir une place importante dans les années 20 qui est et son son travail a été souvent jugé un petit peu comme un peu mièvre parce qu’elle a une palette chromatique extrêmement douce des couleurs pastel une approche différente finalement de la silhouette féminine et pourtant et pourtant on rentre vraiment dans l’intimité de la femme par le biais donc par le regard d’une femme qui aime d’ailleurs les femmes taj j’aborderai dans un second temps mais là je vous ai choisi le portrait de mademoiselle chanel à la revoilà rue gabriel gabrielle coco chanel qui a été porté à thuré également par marie laurencin dont kevin une amie proche et en même temps un peu une certaine rivalité lorsque ça c’est la petite histoire mais lorsque copé chanel a vu le portrait empathie mais ne lui a pas plu du tout donc marie leur sens et beaucoup fâché et a gardé ce portrait chez elle pendant pendant fort longtemps et l’univers pictural de marie laurencin c’est vraiment là de rentrer dans l’intimité de la femme parce que elle découvre en fait cet amour pour les femmes sa bisexualité et bien être affichée à l’époque et il va dépeindre justement cette intimité au féminin avec beaucoup beaucoup de douceur avec une vraiment à ne pas d’être cohérent chromatique est tout de suite reconnaissable j’ai marie laurencin ici la représentation de deux femmes aux chiens dont on rentre vraiment cette évocation de l’intimité est renforcée par la présence de ce rideau qui dévoile voyez une scène intime et on rentre vraiment dans le dans un univers extrêmement féminin et pas beaucoup plaire par sa singularité parce que cela on a peu l’habitude de représenter la féminité de la sorte dans les années 20 et puis va être sollicité également par d’autres milieux artistiques dont le monde de la danse et elle va com com com me siens eh bien elle va jouer un rôle important comme coco chanel d’ailleurs en réalisant des rideaux de scène des décors également dont les biches les biches que cette lan c’est pour le projet d’un ballets de diaghilev et on a en 24 c’est véritablement là on est vraiment au coeur de la de la dimension artistique de laurence 1 où on travaille sur les peurs fluidité des lignes tout en spirale voiliers ou autour de 7,2 ce personnage central tout virevoltent et tout tourne autour de 7 ce modèle et des guides offrent un appel à marie laurencin pour plusieurs projets dont ici les méchins alors diaghilev là on change totalement d’univers d’univers artistiques qui fera également appel à des artistes femmes dont le nathalia kunchar bas alors gontcharova est une artiste donc qui provient de l’empiré russe donc de l’ukraine précisément et qui s’inspire inspiré évidemment s’inspire de tout ça de folklore le folklore de son de son pays natal et qui tu vas elle va le travail et pour ses compositions et là je vous faisais ici choisi deux projets de réalisation de maquettes pour le décor de du coq d’or où on retrouve justement ce style qu’on appelle le ski et lubbock qui correspond en fait à des imprimés de russan populaire constitué de ses motifs floraux extrêmement de formes très généreuses et de couleurs chatoyantes qu’elle va utiliser pour pour son décor elle va également s’inspirer de l’architecturé typique de deux maux de son pays avec ce sens d’accumulation qui rend encore là cet effet décoratif très marqué pour l’oiseau de feu de stravinsky donc ces femmes artistes collaborent comme sien avec dans différents acteurs artistiques seal qui en fait aussi la force et il ya une certaine cole enfin cet esprit de son rite et où les femmes centraide et il est introduit les unes aux autres dans différents milieux artistiques et nathalie amen-vals joue un rôle aussi important là dessus et réalise également des des peintures comme comme l’espagnol avec ce regard qu bo futuriste très marquée on est con aussi quasiment vers l’abstraction vous voyez où on a autant des motifs floraux des formes géométriques mais en même temps la figure féminine et l’espagnol disparaît passe à cette construction très jour maîtrisant ont fait référence à l’espagnol par le biais des motifs des tissus la dentelle peut-être mais c’est surtout le mouvement pourquoi pas du flamenco de cette danseuse espagnole et au fur et à mesure du temps vous verrez qu’elle bat s’assagir et rentrer dans une certaine figuration donc j’ai pas pu m’empêcher de vous montrer la suite sur le même thème là on né en 1916 en 1920 voici la proposition sur le même thème dans l’espagnol sa femme espagnole à l’éventail et puis dans les années 20 30 cette figuration de certaines monumentalité qui se dégage de ce de cette figure féminine et on sait à quel point il ya cette mouvance d’ailleurs dans les années trente à l’égal de picasso qui dans les années 30 il ya un retour à l’ordre dans son dans son travail ou leur revient dans la figuration après son expérience cubiste et bien c’est la même chose chez cancha revoir donc une carrière une carrière extrêmement importante dans le dans l’avant gardisme dans l’homme dans cette approche moderne et joue aussi un rôle important dans nos amis 20 alors sur le même thème de du flamenco de l’espagnol est bien là je pouvais pas passer à côté de ceux de ce grand chef d’oeuvre de sonia delaunay a intitulé grand fan cause c’est une femme qui est extrêmement actif alors on l a été souvent dans l’ombre de son mari robert delaunay ils ont beaucoup travaillé ensemble et ils ont travaillé de concert autour de cette recherche 2 simultanéité des couleurs l’orphisme ou le simultané sme et c’est là par le biais de ses disques chromatique qu’elle va pouvoir décomposer la lumière et le mouvement et on a vraiment comme ceux ci des certaines zones occupées voyez par exemple ici de ces cercle chromatique dont elle utilisait une superposent et et juxtapose des couleurs non pas de manière aux hasards pas du tout mais des couleurs des couleurs complémentaires entre le rouge et le vert donc dans la rétine en fait pas réagir entre ces combinaisons de couleurs primaires et secondaires aux complémentaires et va vibrer vabre est différemment justement selon les combinaisons proposées on a par exemple dans la partie à l’extrême gauche encore la voyez des jeux de juxtaposition entre les couleurs les couleurs primaires et complémentaire de part et d’autre qui en cercle finalement cliente qui entoure les couleurs l’école et des couleurs primaires aux cendres et qui forcément à une émotion de vibrations qui sera qui sera très très forte par ce biais là par ces combinaisons de couleurs on a également au centre disque chromatique beaucoup plus tenues au niveau des tonalités de couleurs où on retrouve encore l’un des combinaisons entre les couleurs primaires et complémentaires comme le viol et le verre qui contrebalance il ya vraiment un jeu de dialogue et qui voulons qui inconsciemment dans la danse dans la prise en compte général de la composition on a vraiment cette sensation de lumière et de mouvements des danseurs de flamenco et on se rend compte aussi qu’elle a concentrées des couleurs de combatifs plus forte voyez au centre et des tonalités de couleurs un petit peu plus sourdes tout autour donc c’est une artiste qui travaille la couleur et les motifs géométriques en deux manières de manière remarquable et qui le transpose aussi dans différents domaines artistiques par uniquement en peinture mais également ouverts et que elle va étendre tous ces possibilités de la couleur simultanée des tissus simultanée par le biais de ses créations de vêtements de tissus est appliquée dans l’est dans les vêtements comme ici cette esquisse des trois femmes les robes simultanée de sonia en 1925 a même collaboré vous voyez dans une boutique pour pouvoir présenter ses tissus qui porte la toute l’ailé les combinaisons de couleurs de formes géométriques est laqué laquelle a travaillé en peinture mais transposé sur le tissu et elle va s’investir dans les vêtements mobilier entre c’est vraiment l’art total l’art total que l’on retrouve voyais je poussais pris un petit exemple avec un échantillonnage donc de tissus transposer sur les maillots de bain par exemple et puis dans cette démarche de l’ars total elle n’est pas la seule elle n’est pas la seule vous avez d’autres artistes comme sophie tower d’avoir harper et barack pardon qui utilise son univers pictural et sculpté sur des supports textiles comme ici cette jolie petite bourse dont on retrouve ces recherches géométrie santé de des appels couleurs réalisation également des marionnettes donc le monde du spectacle à intéresse énormément aussi sophie taeuber-arp où on retrouve cette approche très géométriques en noyer ou que nous avions en deux dimensions mais en trois dimensions ici avec les les différents membres du corps de ce roi le roi s’est reconstituée de forme des minuteries de caunes multiples pour constituer son corps et des aussi autant peintre que sculpteur et là on a une très belle vue extrêmement organisés et très stylisé simplifiée mais tellement juste pour suggérer cette ville de sienne en italie avec cette juxtaposition de bandes de couleurs des aplats de couleurs qui donnent vraiment cette luminosité et l’effet de profondeur de la ville alors parallèlement à cela vous avez d’autres artistes aussi très importantes qui vont qui occupe une place importante comme chana orloff cette femme qui réalise des sculptures et là je ne pouvais pas m’empêcher de vous choisir l’amazone une femme très forte très grande caractère qui s’assume et qui représente l’idéal en fait de la femme indépendante cette amazone sur pardon sur sur son cheval et c’est c’est une sculpture extrêmement élancé très stylisé dont elle là on nous avons à faire un très grand chenal de très très grands chefs-d’oeuvre de chana orloff elle réalise également avec un point de vue de femme sur des sujets typiquement féminin alors cette femme accroupie dont on nous perçoit tout les la monumentalité comme un bloc extrêmement solide et en même temps plein de grâce et de courbes des comptes rocco pour suggérer la silhouette féminine mais également la maternité et cette maternité avec 7” ce corps généreux cette femme allongée avec son enfant qu’elle allaite cette maternité c’est par le biais and on parle pas par le regard d’une artiste femme ont fait en tout cas une oeuvre fort intéressante dans l’émotion qui s’en dégage alors la maternité va être traité par grand nombre d’artistes femmes un homme mais également famille également et lorsqu’on évoque ce thème là on va aborder si vous voulez bien là l’icône dans l’absolu des lorsqu’on parle des artistes femmes des années 20 dont on pense à elle tout de suite c’est tamara tamara de lempicka qui a elle aussi choisi ce thème de la maternité avec son son tracé et son style très reconnaissable cette simplification de la palette des couleurs est aussi très structurée au niveau du de la description des drapés mais dans la vision générale encore là comme man ray comme fujita comme on avait pu voir précédemment tamara de lempicka s’inspire aussi aimé en dialogue avec l’histoire de l’art et non des moindres représenter cette scène de là mères et enfants une scène profane avec un dialogue avec une oeuvre très célèbre que vous connaissez évidemment de raphaël la vierge à l’enfant dont cette vision spirituelle donc de la vierge à l’enfant mais c’est surtout cette proximité entre la mère et l’enfant au niveau compositionnel qui a été évidemment qu’inspiré tamara de lempicka et de et de très près on se rend compte évidemment delà de la technique irréprochable on n’a quasiment pas du tout la touche du pinceau visible à elle restructure absolument toutes les volumes du drapé et cette extrême douceur avec lequel il va décrire ce visage d’enfant assoupi et également la beauté la beauté de la sensualité et la beauté de cette femme dont le regard captive admirablement la lumière donc là on rentre vraiment dans le vif du sujet avec le travail de l’epic à cette femme qui est aussi de ne garder qu’un caractère très très affirmée et bien va proposer un univers féminin qui une femme qui s’assume une femme forte d’ailleurs ici elle s’est représentée oui c’est un autoportrait dans la buvette ouverte elle n’a pas de bugatti mais pour elle c’est le symbole évidemment de la réussite de la fortune et elle se représente au volant de la voiture c’est elle qui conduit elle avait dans un premier temps un mariage un peu malheureux mais on voit là son premier marrante marie pardon tu as des cimes picchi oui qu’il a acquis laquelle à protons portraituré en 28 alors l’année même de son de son divorce d’ailleurs au niveau d’amaya un repentir il n’y a plus de l’alliance mais après cette première avant première relation amoureuse infructueuse elle divorce sépare et découvrent l’homosexualité est là elle pas portraituré et grand nombre de ses muses de ces femmes amante dont suzy solidor une chanteuse très célèbre qui ici donc pause pour pour tamara de lempicka d’ailleurs certains voient là se trouve à l’exposition et qui a été pris en référence d’ailleurs pour la fiche de pionnière l’exposition au musée de luxembourg ce regard voyez on rentre dans l’intimité la sensualité du corps féminin par le prisme de cette de l’artiste femmes qui aiment le corps féminin on a ici ce corps féminin sublimé par la belle raffaella il notre muse qu’elle dépeint dans les scènes d’intérieur extrêmement imposant par leur sensualité et une peinture en tout cas qui a beaucoup marqué les esprits autant à son époque que à l’heure actuelle et puis ce regard assez novateur autour de relation amoureuse entre deux femmes c’est 200 g de nus féminins les deux amis de 23 qui est fort intéressante parce qu’on rende encore là dans l’intimité on a toujours ce rideau souvenez-vous avec marc et l’on ressent on avait toujours le même principe est donc cette ouverture vers à la ville très très cubiste que beaucoup n’ont post cubiste qui est qui est ici représentée au fond mais au coeur pardon ces deux nus féminins donc une femme est vraiment quasiment dans l’extase ou sombrent dans un sommeil dans la volupté et tandis que l’autre l’autre l’autre femme a un regard peut-être un peu plus plus androgyne mi-homme mi-femme et qui est la plus tôt pour veiller sur sur son amante cette vision vous voyez de rentrer dans l’intimité de relations homosexuelles de femmes et bien il ya eu plusieurs exemples dans l’histoire de là mais par le par le regard d’artistes sommes donc vous vous allez voir la différence par exemple entre la version de lempicka et du cev courbet le sommeil de 1166 on rentre vraiment dans une certaine sensualité dans l’intimité peint par un parent sommes également par un autre homme soit une autre approche de picasso les deux amis où on est encore là dans la séduction on a vraiment c’est ce regard de femme vers le l’artiste un homme qui observe qu’il ya un certain voyeurisme finalement danser danser vision qu’on a peut-être moins dans le travail de lempicka voilà donc on va terminer si vous voulez bien avec anton primaire en temps de prière là on est dans une oeuvre voiliers de plus tu aurais dû milieu des années 30 alors pourrait me dire mais le don ne semble pas très féminin en effet en fait c’est une artiste femme qui a choisi un autre prénom elle s’appelle à l’origine anna un imprimeur et c’est une femme qui travaille dans le domaine de la sculpture et a voulu finalement effacé un temps son identité de femme pour privilégier sa production artistique et pour être plus acceptée dans le milieu artistique en tant que homme allait bien a choisi le prénom de anton mais très très rapidement on a su en son identité mais elle a joué tout cela à s’habiller d’ailleurs avec des costumes d’hommes l abbé c’est à port louis l’ambivalence entre entre la féminité et la sté masculin est à l’image de cette culture d’une telle modernité alors on ne sait pas si on peut on peut autant faire référence à une femme allongée ou bien d’une construction deux ponts l’évocation d’un pont suspendu pourquoi pas selon les points de vue de 7 autour de cette culture qui est une merveille absolue je trouve qu’elle est d’une telle modernité dans les années 30 qui ouvre justement les différentes possibilités pour ces jeunes pour ces femmes artistes qui s’imposent dans les années 20 qui ont réussi à avoir une place très importante mais à quel prix à quel prix parce que ce n’était pas si aisée que cela incertaine certaines vont font sombrer dans la pauvreté une instabilité psychologique parfois parce qu’elles sont extrêmement malmené certaines femmes dans les carrières vont être oublié aussi donc on a essayé on connaissait au fur et mesure de les remettre à l’honneur alors ses chaussettes pour certaines de ces femmes que l’on a évoqué ce soir mais il ya encore bien d’autres en attente de reconnaissance donc voilà il ne un petit panorama autour d’un thème passionnant en tout cas je l’espère autour des dés de la femme dans les années 20 en tant que mu et en tant qu’artiste voilà donc en espérant ça vous et plus maintenant on va prendre un peu de temps pour les questions françoise n’hésite pas si tu souhaites avis merci à la merci des passionnantes monde était connecté très sage c’était parce que ça vous a plu à tous alors j’ai deux questions toi même bien pas ouvrir aussi quelques micros il ya béatrice qui demandent combien mesure la femme accroupie de orlov qui d’ailleurs est dans l’exposition oui luxembourg à la peine alors exactement je ne saurais pas vous dire mais ce sera une trentaine de centimètres alors elle est un peu plus grande que simple elle fait perdre 1 m je fais plein mais avant ce jeu là sur juste là se trouvait peut-être petit nom à le faire et je me souviens je suis allé vérifier même parce qu’elle vient de bouger du du centre pompidou un peu plus d’un mètre allez assez hassi mamèche là c’est la whey elle est visible actuellement alex dans l’exposition pionnière il ya une question très intéressante de dominique qui ne demandent comment ces femmes artistes est elle perçue par les artistes hommes et plus généralement à la société de l’époque et est elle connue et reconnue et en particulier par les marchands d’art donc à plus d’une question dans cette question est oui alors pour certaines oui pour tamara de lempicka elle a connu un franc succès par ces par ses expositions part dans le milieu de l’art par ses pairs marie laurencin c’est un petit peu plus complexe parce que elle a eu cette étiquette un petit peu voyez très rapidement de mièvrerie par rapport à son univers très spécifique pictural mai mais à l’époque elle à elle à elle a eu le soutien de grand nombre d’artistes dont picasso dont des artistes importante de l’avant garde donc elles l ont sus pour certaines s’imposer dans le milieu artistique est également être appréciés alors sonia delaunay également alors elle a commencé une carrière un petit peu plus tôt comme un vin que certaines avec son mari et son travail de collaboration dindar total a beaucoup plus même si toute cette dimension voiliers de autour du tissu et il a fallu quand même un certain temps pour là pour valoriser cette cette démarche d’art totale mais voilà il ya quelques carrières d’artistes femmes qui ont eu ce qu’ils ont connu le succès et une reconnaissance dans milieu dans le milieu artistique mais vraiment vraiment c’est que non pas tout par exemple romaine brooks est là elle a eu de manière plus intime une reconnaissance par rapport à tamara lempicka par exemple donc il faut du temps il faut encore beaucoup de temps d’accord merci one alors j’ai une autre question donc acquérir le savoir si on peut re montrer le tableau de la lavandière c’est le le retrouver le temps que je te pose d’autres questions gabriel demande mise à part laurencin quels sont les autres femmes artistes ou muse faisant partie du cercle des artistes de paris alors à temps et j’étais en train de faire le con la lavandière est sûre s’il te plaît alors je vais te retrouver la question apparaît normal laurencin quels sont les autres femmes artistes ou muse qui font partie du cercle des artistes de l’école de paris à l’école de paris donc c’est el chammah aure l’offre elle en fait vraiment partie chana orloff vous est aussi équipements parnasse du temps évidemment de sa de sa partition dans la voilà vous la voyez là l’est les lavandières de kiki de montparnasse et il y à peu quand même assez d’artistes c’est principalement on va dire chana orloff qui joue un rôle important dans l’école de paris et qui à l’époque en tout cas avait avec un state avait un statut d’artiste rocco est reconnu à l’époque à l’école de paris bien et je reprécise que la conférence est enregistré que vous pourrez la revoir en replay valérie lui demande d’autres de voir d’autres tableaux mais n’hésitez pas à re voir la conférence est ce que on ouvrir les micros s’il ya des questions qui l’opposé une question directe n’hésitez pas on peut rouvrir des micros vous pouvez vous le réactiver directement mais il ya des questions alors peut-être mon pensez vous pensiez à des à des noms d’artistes que je n’ai pas nommer ce soir ce que vous pensiez à deux non non non donc j’ai tout traité alors pour vidal moi je pense à mon analyse et allez-y alors ceux qui vivent à céline michel donc là vous avait beaucoup parlé des artistes peintres sculpteurs dans la littérature est ce qu’il ya eu un courant qui s’est bien sûr bien sûr mais je me suis vraiment focalisé le sujet est tellement vaste qu’on évoque les années folles c’est je l’évoqué dans l’introduction de ma bio conférence bien sûr dans les dans la littérature dans la photographie dans l’architecturé ya un très grand nom mais là je suis je me suis vraiment spécialisés dans mon domaine dans l’histoire de l’art et surtout de la peinture et la sculpture bien sûr je vous invite vivement à aller de consulter le mook dédié sur le même sujet sur les années folles stone sur le site de la fondation il bien sur ce sujet traité n’hésitez pas ainsi d’après moi si c’est possible ce serait plus il remarque une question à vous remercier parce que dans le monde connaît plutôt bien le l’histoire de l’art mais là j’avoue que qu’il y avait peu de choses que je connaissais bien sûr leurs états d’âme qui a écrit deux trois autres mais là je trouve ça très intéressant parce que c’est vraiment comme ciment il nous manquait toujours une histoire de l’art et femmes et puis là c’est vrai comme vous le disiez est ici qu on est en train de redécouvrir oui ça m’a fait un peu le même effet votre conférence que quand je suis allé voir l’exposition sur les femmes l’abstraction des femmes l’âme centre pompidou ou là d’un coup j’ai eu l’impression de découvrir des choses entièrement nouvelle à la fois dans la lignée de ce que je connaissais déjà des hommes comme pour dean ski etc et je me dis mais qu’est ce que ça fait du bien de remettre cette partie féminine parce que et et souvent ça fait le lien aussi aux conférences et à chaque fois il ya des gens qui disent ah mais je trouve que vous n’avez pas mis beaucoup de femmes vous mettez beaucoup d’or variation soit on peut au moins pas vous reprocher ça est vraiment j’ai trouvé ça passionnant parce qu’on a vraiment besoin de de s’approprier ça veut pas dire qu’on en a marre de kandinsky matisse s’est passé a du temps et voilà jamais mais un mois l’a enfin chose qu’on apprend beaucoup de choses nouvelles on voit des nouvelles têtes et vraiment ça fait du bien et je pense que ça fait pas du bien qu’aux femmes ça fait du bien aussi aux hommes de voir d’autres choses de talent qui ont été complètement oubliée donc merci beaucoup merci à vous mais ça me touche beaucoup votre votre marque et puis surtout le sujet vous voyez sur les années folles je pourrais pas passer à côté d’un sujet aussi important autour de l’image de la femme pour d’autres sujets peut-être que je n’aurais pas mis autant en avant mais c’est vrai que là c’est une est un très beau sujet et et c’est vrai qu’il ya beaucoup de carrières encore à redécouvrir donc merci beaucoup je complète et one en disant qu’effectivement dans le bouquin on traite aussi beaucoup bien sûr des femmes et des artistes des années folles n’oubliez pas aussi que nous avons le mook sur les les peintres femmes à travers les âges qui a été réalisé à quelques mois aussi avec la rmn grand palais oui oui il a bien sûr on traite aussi et que des femmes et à travers nos travers tous les âges donc n’hésitez pas aussi à les voir on nous demande d’autres noms d’artistes et d’artistes femmes d’artistes de cette période il ya ces deux mots qui souhaiterait compléter ce cas qu’est-ce que je peux me [Musique] alors mais me bat patricia visite vous écoutent oui merci oui j’avais en fait deux petites questions est ce que on peut considérer que ces femmes étaient alors même si elles n’ont pas à proprement parler se sont engagés directement mais étaient dans un mouvement féministe à travers leur art à travers leurs démarches alors ce n’est pas affichée ne vont pas manifesté elles font pas partie des suffragettes aux biens d’action politique féministe mais par leur part la vie qu’elles ont menées d’assumer parfois pour certaines l’homosexualité ou d’affirmer envoyer leurs positions et maman artistiquement parlant d’ assumer l’extrême féminité de marie laurencin par exemple céder message très fort et elle ont elles ont su exprimer leur féminité et leur féminisme par le biais de la création artistique etc etc ans l’axé c’est passionnant et sait se sont engagés sont des femmes engagées bien sûr mais pas de manière comme on pourrait le penser l’éthique politique et permet à dans ce cas d’accord wen ont cessé mais cet engagement est très intéressant de toute façon banquet et et mon autre petite question si je peux me permettre c’est par rapport à missia parce que c’est vrai que je connaissais plus messieurs on va dire avant la première guerre avec ça tu y vois là donc je sais qu’elle était très près aussi très importante à cette époque a donc elle a traversé elle vraiment l’avant et l’après guerre c’est ça c’est pour ça que j’ai voulu absolument la mettre en valeur quand même dans notre sujet même si on la connaît plus avant ouais c’est clair qu’elle a su traverser les époques et modernité dessus on dernier jusque dans les années 20 c’est passionnant allez tout à fait oui oui elle a su repérer oui oui les gens de figure oui tout à fait merci beaucoup en tout cas passionnant comme d’habitude avant de prendre la question de la question de francs chez sky à quelques réactions effectivement sauver qui n’ont pas été cités donc si dan balan dont bien sûr on avait dit qu’on ne pouvait pas parler de tout le monde mais bien sûr il ya le voit il ya d’or à mars en effet vous avez j’ai beaucoup hésité avec lee miller aussi elle a été très active dans les années 20 et qui était très proche de man ray voilà c est décédé il fallait faire un choix c’est vrai c’est vrai qu’il ya plein dedans voilà francesca vous écoutent oui bonsoir a tous voila j’ai trouvé une certaine ressemblance les figures féminines de tscharner l’or oui je me rappelle beaucoup les figures féminines de botero oui alors nous contestions justement et qui influencent et l’un ou l’autre je crois que boat héroïne et d’armé en ce moment j’ai invite de mémoire je me rappelle très bien et une influence parrainage et est-ce qu’il ya une influence ou la part de cet artiste femme tu sais leur hurle à l’art de la saison botero alors il n’y a pas de filiation directe souvent vous savez que les artistes dans des périodes de formation les les débuts de carrière souvent is it ddd personnalités artistiques et hong kong dont ils se sont inspirés il n’y a pas eu de filiation officielle par par botero il mais il est peu probable peut-être que qui a une pleine connaissance du travail de chana orloff par botero c’est pas évident de mettre la filiation d’accord mais s’il ya dans la finalité quand même beaucoup comme je suis tout à fait d’accord avec vous cette approche de formes ondulantes généreuse massive de ces femmes de ces femmes dans les dom chernoff et puis chez botero mais ce n’est pas certain qu’ils aient vraiment une filiation directe oui merci d’un prix bonsoir donc oui effectivement je n’ai pas de question parce que je ne connaissais mais alors pas du tout le sujet j’ai juste une remarque notamment par rapport donc à ce qu’on voit à la sur la présentation l’argile honnêtement je connais rien je trouve que ça fait un peu soviétique veut dire il y avait ce côté très carré très lent alors c’est parce qu’on a on a évidemment une influence de l’art déco et effectivement c’est la même époque donc c’est l’époque de l’avènement de l’art déco donc c’est pour cela qu’il ya ce côté très anguleux des lignes droites et d’ailleurs ont cette image de fin avec une oeuvre de l’impie cas où le drapé le drapé est vraiment très taille est quasiment dans la pierre avec ses lignes droites on a cette sensation comme comme vous l’évoquez ce côté un peu d’eau meetic mais c’est cesser en rapport évidemment avec la mouvance artistique générale de l’art déco qui influent sur la carrière d’un certain nombre d’artistes que j’ai présentée aujourd’hui vois pas pourquoi mais en tous les cas merci puisque alors honnêtement c’est une découverte a comme l’on peut dire des personnes deux précédentes alors que je ferai de même pas que ça existait oui je suis très content alors est-ce qu’il ya d’autres questions est-ce qu’on s’arrête là vous êtes vous êtes tombé de nous quitter c’est largement dépassé je pense que les autres personnes sont un petit peu dans mon cas c’est que comme on ne connaît pas oui voilà on va peut-être te mettre quarante huit heures à voilà à intégrer et puis on aura peut-être des questions pour une prochaine fois mais là n’hésitez pas n’hésitez pas à cela des questions importantes sur le mook le padfone de mou qu’il ya de messagerie il ya aussi des forums si vous pouvez poser vos questions sur les forums bien sûr on comprend que les bienvenus je ne donne peut-être envie de faire d’autres conférences sur des sujets beaucoup connu beaucoup moins abordées certainement lauriane et marianne qui ont levé la main parce qu’ils ont une question je fais des justes c’est juste c’est pas très long c’est juste pour indiquer donc le lien que vous faites entre un petit peu la sociologie de l’époque par exemple quand vous parlez de l’homosexualité féminine je pensais que c’était un coup incroyable non voilà alors que là non on voit que donc je suis très intéressé par ce voilà parce ce côté reflet donc de l’époque oui alors c’est quand même marginale là ce sont des artistes qui ont qui ont eu le courage de l’affirmer de la firme et autant dans leur vie au quotidien mais également dans leurs productions artistiques c’est ce qui en fait la singularité c’est malheureusement à tout cas à l’époque très marginale alors on va s’arrêter la loisne si oui eh bien on se retrouve donc moi d’aller à très bientôt un mois prochain pour la conférence est venue de l’autoportrait oui c’est passionnant aussi taper je l’espère on leur souhaite une très bonne soirée et à très bientôt au revoir à tous même si pour mille à se battre merci merci merci au revoir [Musique] pourquoi

Leave a comment