Skip to content Skip to sidebar Skip to footer
0 items - £0.00 0
0 items - £0.00 0

Pourquoi EDF vend du gaz ?

Pourquoi EDF vend du gaz ?

Est-ce que ENGIE va disparaître ? C’est désormais chose faite puisque depuis le 20 novembre 2019, l’ancien fournisseur historique de gaz naturel, Engie (ex-GDF), ne commercialise plus son offre de gaz naturel au tarif réglementé. C’est la première étape de la disparition des tarifs réglementés du gaz. Qui choisir entre EDF et ENGIE ? Qui choisir entre EDF et Engie ? Les deux fournisseurs d’énergie présentent des avantages et des inconvénients. Les tarifs sont plus avantageux chez Engie pour une offre de base, mais les services proposés sont intéressants chez EDF aussi.27 sept. 2022 Qui est le plus gros fournisseur de gaz en France ? Engie Quel est le fournisseur de gaz le plus sérieux ? ilek Est-ce qu’il faut revenir chez EDF ? En réalité, se tourner vers EDF dépend de votre fournisseur d’énergie. “Si vous faites partie de ces clients ayant reçu un courrier annonçant de prochaines hausses de tarifs, alors il peut être temps de changer d’opérateur”, conseille l’expert.6 sept. 2022

Pourquoi garder EDF ?
Est-ce que EDF va disparaître ?
Est-ce que engie va disparaître ?
Est-ce que le prix du gaz va baisser en 2023 ?
Est-ce que le prix du gaz va augmenter en 2023 ?
Pourquoi le gaz est si cher ?
Est-ce que Engie va disparaître ?
Quel fournisseur gaz choisir en 2022 ?
Est-ce que le gaz va augmenter en 2023 ?
Quand le gaz sera interdit en France ?
Quel sera le prix du gaz en 2030 ?
Comment va évoluer le prix du gaz en 2023 ?
Quelle est la différence entre Engie et EDF ?
Pourquoi le chauffage au gaz va disparaître ?
Est-ce que le chauffage au gaz va disparaître ?
Qui est le plus cher le gaz ou l’électricité ?
Quand le gaz va diminuer ?
Pourquoi EDF est plus cher ?
Est-il vrai que le chauffage au gaz sera interdit en 2022 ?
Est-il vrai que le gaz sera interdit en 2022 ?
Est-ce que le gaz sera interdit en France ?
Quel est le mode de chauffage le plus économique en 2022 ?
Quelle est l’énergie la moins chère pour se chauffer en 2022 ?
Quel est le fournisseur de gaz le moins cher en 2022 ?
Pourquoi la facture augmente avec Linky ?
Comment chauffer une maison gratuitement ?
Quel chauffage pour vieille maison mal isolée ?
Quel avenir pour le chauffage au gaz ?
Comment faire baisser la facture de gaz ?
Qu’est-ce qui consomme la nuit ?
C’est quoi qui consomme le plus dans une maison ?

Pourquoi garder EDF ?

Garder ses factures EDF permet également à l’abonné de se protéger face à une quelconque réclamation EDF de paiement de la part du fournisseur historique. En effet, le fournisseur d’énergie dispose de 2 ans pour effectuer toutes réclamations de régularisation d’un paiement.

Est-ce que EDF va disparaître ?

Quitter EDF en 2022, c’est possible. En effet, pour les clients particuliers, tous les contrats d’électricité sont sans engagement. L’abonné EDF peut donc décider à tout moment de rompre son contrat et choisir un autre fournisseur, et ce, sans aucun frais.

Est-ce que engie va disparaître ?

C’est désormais chose faite puisque depuis le 20 novembre 2019, l’ancien fournisseur historique de gaz naturel, Engie (ex-GDF), ne commercialise plus son offre de gaz naturel au tarif réglementé. C’est la première étape de la disparition des tarifs réglementés du gaz.

Est-ce que le prix du gaz va baisser en 2023 ?

L’ensemble des tarifs réglementés de gaz naturel sera supprimé le 1er juillet 2023. Pour les clients résidentiels (et les copropriétés consommant moins de 150 000 kWh ), les tarifs réglementés de gaz naturel disparaitront le 1er juillet 2023.

Est-ce que le prix du gaz va augmenter en 2023 ?

Bruno Le Maire, ministre de l’économie, a annoncé une hausse du prix du gaz pour début 2023. Cette augmentation sera limitée à 15 % (et non plus 4% comme en 2022).il y a 2 jours

Pourquoi le gaz est si cher ?

0,2% de hausse sur le prix du gaz en janvier 2021 Au 1er janvier 2021, le tarif du gaz augmente de 0,2%. La raison de cette légère augmentation est toujours la hausse des coûts d’approvisionnement du gaz subie par Engie. La hausse de 0,2% est une moyenne. La valeur de l’augmentation varie en fait selon l’usage du gaz.

Est-ce que Engie va disparaître ?

C’est désormais chose faite puisque depuis le 20 novembre 2019, l’ancien fournisseur historique de gaz naturel, Engie (ex-GDF), ne commercialise plus son offre de gaz naturel au tarif réglementé. C’est la première étape de la disparition des tarifs réglementés du gaz.

Quel fournisseur gaz choisir en 2022 ?

Liste des fournisseurs de gaz 2022

Est-ce que le gaz va augmenter en 2023 ?

En 2023, les prix du gaz et de l’électricité devraient augmenter d’au moins 10% en France. La Première ministre Elisabeth Borne devrait officiellement annoncer cette hausse ce mercredi après-midi, selon France Info mercredi.14 sept. 2022

Quand le gaz sera interdit en France ?

Depuis le 1er janvier 2022, la Réglementation Environnementale RE 2020 interdit la pose de chaudière à gaz dans les bâtiments neufs. Sont concernés tous les modèles, y compris les chaudières gaz à condensation.

Quel sera le prix du gaz en 2030 ?

Prix du gaz : 0,105 €/kWh en 2030 et 0,209 €/kWh en 2050. Prix du fioul : 0,125 €/kWh en 2030 et 0,249 €/kWh en 2050.

Comment va évoluer le prix du gaz en 2023 ?

Hausse du prix du gaz en 2023. Bruno Le Maire, ministre de l’économie, a annoncé une hausse du prix du gaz pour début 2023. Cette augmentation sera limitée à 15 % (et non plus 4% comme en 2022).il y a 2 jours

Quelle est la différence entre Engie et EDF ?

A l’époque, ces deux fournisseurs possédaient une direction commune, mais juridiquement, ils étaient deux entités distinctes : GDF (désormais ENGIE) était dédié uniquement au gaz. EDF s’occupait exclusivement de l’électricité.

Pourquoi le chauffage au gaz va disparaître ?

Leur fort impact carbone participe à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre. Pour cette raison, l’installation des chaudières à gaz dans les constructions neuves est interdite depuis le 1er janvier 2022, pour les permis de construire déposés à partir de cette date.

Est-ce que le chauffage au gaz va disparaître ?

Les chaudières gaz seront bien interdites — finalement en 2022 et non en 2021 comme cela était prévu aux prémices du projet —, mais seulement dans des conditions bien précises qui n’ont pas d’impact sur la consommation des ménages.22 août 2022

Qui est le plus cher le gaz ou l’électricité ?

Toutefois, l’électricité est plus chère que le gaz, et de nouvelles hausses des tarifs réglementés sont à prévoir. La valeur de référence pour calculer la consommation moyenne en chauffage électrique est de 110 kWh par mètre carré et par an.

Quand le gaz va diminuer ?

-1,4 % sur le prix du gaz en avril 2021 Première baisse du prix du gaz sur l’année 2021 en avril. Le tarif réglementé du gaz HT baisse de 4,1 % en moyenne par rapport à mars 2021.

Pourquoi EDF est plus cher ?

Les fournisseurs d’électricité justifient ces hausses par les coûts de production et de distribution de l’électricité, certains experts estiment que ces augmentations sont en grande partie dues à la mauvaise gestion du marché de l’électricité, mais la vérité est aussi liée à une concurrence artificielle qui ne produit …7 juin 2022

Est-il vrai que le chauffage au gaz sera interdit en 2022 ?

L’installation d’une chaudière au gaz dans un bâtiment neuf individuel est interdite depuis janvier 2022. Elle concerne les logements dont la demande de permis de construire est postérieure à la date d’entrée en vigueur.8 juin 2022

Est-il vrai que le gaz sera interdit en 2022 ?

Leur fort impact carbone participe à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre. Pour cette raison, l’installation des chaudières à gaz dans les constructions neuves est interdite depuis le 1er janvier 2022, pour les permis de construire déposés à partir de cette date.

Est-ce que le gaz sera interdit en France ?

Les chaudières gaz seront bien interdites — finalement en 2022 et non en 2021 comme cela était prévu aux prémices du projet —, mais seulement dans des conditions bien précises qui n’ont pas d’impact sur la consommation des ménages.22 août 2022

Quel est le mode de chauffage le plus économique en 2022 ?

Parmi toutes les chaudières présentes sur le marché, la chaudière biomasse est l’une des plus économiques en fonctionnement. Celle-ci fonctionne comme les autres : la chaleur produite après combustion va chauffer le circuit de chauffage central. Il est même possible de produire de l’eau chaude sanitaire (ECS).

Quelle est l’énergie la moins chère pour se chauffer en 2022 ?

Toutefois, l’électricité reste l’énergie de chauffe la plus économique dans le cas des petites consommations (petits logements bien isolés) ; Le gaz naturel est la deuxième énergie présentant le prix du kWh le plus bas à 0,0715 €TTC (après le bois à 0,0638 €TTC en moyenne).29 mars 2022

Quel est le fournisseur de gaz le moins cher en 2022 ?

💰 Quel est l’abonnement le moins cher pour le gaz ? En octobre 2022, c’est Energem qui propose l’abonnement TTC le moins cher pour le gaz avec un prix de 246.60 € par an, contre 249.72 € avec le tarif réglementé.14 oct. 2022

Pourquoi la facture augmente avec Linky ?

Le compteur Linky entraîne-t-il une augmentation de la facture électrique. La réponse est simple et précise. Non. Le compteur Linky n’est pas en cause de cette hausse tarifaire, mais bien les anciens compteurs qui parfois sous-évaluaient la consommation réelle.

Comment chauffer une maison gratuitement ?

Pour chauffer gratuitement son logement, il est ainsi recommandé de :

Quel chauffage pour vieille maison mal isolée ?

Les systèmes de chauffage possibles pour une maison ancienne, du meilleur au pire : pompe à chaleur, chauffage au bois, au gaz, au fioul. Opter pour un système électrique est aussi possible, à condition de ne pas avoir de trop grandes pièces et une bonne isolation.30 août 2022

Quel avenir pour le chauffage au gaz ?

L’installation de chauffage gaz reste autorisée Seules les nouvelles chaudières au fioul domestique seront interdites à partir de juillet 2022. L’installation de chauffage gaz reste autorisé.8 déc. 2020

Comment faire baisser la facture de gaz ?

bien dépoussiérer les grilles d’entrée et les sorties d’air de vos appareils deux fois par an. ne pas poser de linges dessus. éviter que des meubles rentrent en contact avec les radiateurs. les purger au moins une fois par an, avant la saison de chauffe.24 mars 2020

Qu’est-ce qui consomme la nuit ?

Le chauffage représente, de loin, la plus grosse part de nos consommations d’énergie : 55%. Pas étonnant qu’il soit aussi le champion de la consommation la nuit…30 oct. 2017

C’est quoi qui consomme le plus dans une maison ?

N°1 : le four. C’est l’appareil qui consomme le plus d’électricité dans un logement, plus de 1.000 kWh par an en moyenne. Mais il est possible de réduire la facture en optant pour un four à chaleur tournante ou, encore mieux, pour un four combiné (four + micro-onde).3 févr. 2016


[Musique] [Applaudissements] [Musique] en direct du quai des savoirs de toulouse ou sur le web grâce au streaming ses futurs as police planète qui se posent toujours les bonnes questions et celles qui nous taraude à présent nous sommes nombreuses et nombreux à nous d’être posée gaz et électricité pourquoi tout est si cher le litre d’essence à près de 2 euros le gaz dans le prix explosent l’électricité qui augmente pour on ne sait quelle raison le porte monnaie des français connaît de sérieux coup de semonce en sept années 2000 21 alors pourquoi réponse avec un spécialiste du sujet c’est marc benayoun il est directeur exécutif du groupe edf en charge du pôle clients servis ces territoires il sera passé à la question par etienne gernelle le directeur du point [Musique] [Musique] il [Musique] [Applaudissements] [Musique] c’est parti c’est reparti marc behm bienvenu merci d’être là futura police planète alors l’électricité électricité mystérieuse affaire disait samuel beckett comprenait pas exactement comment ça marchait ce n’était pas son métier mais vous c’est votre métier donc vous allez nous expliquer comment ça marche est ce qu’ils font et comment ça comment ça fonctionne tout ça ce que c’est qu’un marché de l’électricité pourquoi les tarifs ceci cela l’écologie et on a envie monsieur le professeur parce qu’en fait là vous êtes là pour expliquer à samuel beckett qui ne nous regarde pas donc il ne peut plus mais en quoi ça consiste et on a envie de commencer directement dans le vif du sujet on parle beaucoup aujourd’hui on la rumeur d’une explosion des prix de l’énergie mais qu’est ce que ça signifie réellement d’où ça vient et qu’est ce que ça signifie pour nous et pour les particuliers pour les gens qui nous regardent je regarde la caméra pour qui ont regardé est ce que saab explose vraiment ou pas marc s’est avoué très bien bon alors tout d’abord effectivement il faut distinguer les marchés de gros qui sont les marchés sur lesquels se forment les prix les prix à terme on est pris pour le lendemain et les prix qui sont payés par les consommateurs qui sont encore largement des tarifs réglementés pour les particuliers ou des prix pour les clients industriels qui sont reliés au marché de gros mais pas totalement on va on va y venir alors sur les marchés de gros effectivement c’est une c’est une explosion c’est quelque chose qui n’a jamais était été vu à ce niveau là c’est à dire que les prix de tous les produits énergétiques mais aussi de beaucoup de commodités sont montés en flèche parce que ce qu’on appelle commodités pour le grand public c’est bien c’est les produits échangeables sur les marchés mondiaux et dont la qualité est la même partout c’est par exemple la tonne d’aluminium le cuivre le palladium donc c’est où le blé le grain alors les commodités agricoles ont peut-être un peu moins un peu moins exploser et mais toutes les commodités physique et eon rae l’électricité ont beaucoup augmenté pour vous donner un exemple ou deux exemples gaz et électricité il y a un an de cela l’électricité côté environ 55 euros pour 50 et 55 euros par mégawattheure donc ça c’était le prix pour une fourniture sur un an dont pas le prix pour le lendemain qui est très volatile en coin juste parler d’eux de ce prix là et aujourd’hui on est à 160 on est passé par un pic à 175 donc on est en hongrois trois fois les prix d’il y à il ya un an et dans le dans le gaz naturel on est aujourd’hui à 60 euros par mégawattheure le spot est à 90 et le prix moyen sur les cinq dernières années ses vins donc là on est quatre fois cinq fois donc c’est sur les marchés de gros c’est une véritable explosion alors avant d’expliquer pourquoi venir me disent que ça des conséquences sur nous sur ma facture d’électricité qu’est-ce que ça comme convenu conséquent alors beaucoup moins parce que d’une part en france dans le dans le gazon oui il ya eu des hausses très forte et par exemple le prix pour les particuliers a monté de 50 pour cent cinquante deux pour cent depuis le début de l’année et encore parce que il ya une décision du gouvernement de mettre un cap avec effectivement une n’empêche le prix de monter au delà on constate le manque à gagner pour les fournisseurs et on leur permettra de le récupérer dans la durée mais on ne laisse pas le prix monte au delà du niveau actuel sinon c’est déjà plus 70 et pour les industriels certains industriels qui achètent du gaz ont vu leur prix doubler voire tripler donc là avec une menace effectivement sur leur compétitivité dans l’électricité on n’a pas du tout connu ses hauts cela parce que lorsqu’on vend de l’électricité à des particuliers c’est ce qu’on appelle un tarifs réglementés de vente même s’il ya aussi de la concurrence qui est fait par des offres de marché mais qui sera court de tout aux tarifs réglementés de vente donc le tarif réglementé fait le marché et ce tarifs réglementés de vente il ya augmenté en 2021 de 2% et il augmentera l’année prochaine de quatre pour cent parce que le gouvernement a décidé de limiter une taxe sinon ils vont ils remonter d’un peu plus que 10 vous voyez pour l’électricité pour lés particuliers on est dans des années normales il ya une inflation et cette année ça augmenté de 2% 2021 3,8 en 2020 et en 2022 il va y avoir une hausse de 4% donc rien à voir avec les x 3 que j’évoquais sur le marché de gros mais alors sur le phone le phénomène des marchés du groupe comment ça marche comment se fait-il que le prix de l’électricité augmentent à ce point là d’autant que l’électricité on se pose la question en france est en grande partie produite avec du nucléaire et où et des renouvelables dont notamment l’hydraulique qui est très important en france qu’est ce qui explique que les prix de gros augmente quand même et c’est ce que c’est le fait d’être arrimée un marché européen et quel rapport entre la hausse de prix des hydrocarbures et de l’est c’était non produite à partir d’hydrocarbures expliquez-nous comment ça marche bien c’est vrai que c’est je reconnais que c’est pas facile à comprendre et d’ailleurs notre gouvernement lui-même sané san était muet et souhaiterait que ce système soit soir questionner la la la raison c’est que il y a quand même en europe un peu d’électricité qui est produite à partir de fossiles et c’est bien celle-là qui fait les prix alors tout d’abord les fossiles dans le dans l’électricité c’est le charbon le lean it and allemagne et le gaz est donc tous ces produits là sont beaucoup plus cher aujourd’hui de même que le prix du permis d’émission de co2 et dans le système européen c’est la dernière centrale appelée pour permettre l’équilibrage de l’offre et la demande qui fait le prix ou pour être un peu plus précis c’est ce qu’on voit la veille mais ça revient à peu près au même parce que tout ça est fait en j – un bon eh bien cette centrale pendant 80 % du temps c’est une centrale fossiles même si on utilise majoritairement en france et à 97% des sources non fossiles à l’échelle européenne ce qui permet de passer la pointe à 19 heures c’est une centrale à gaz ou achat et ça veut dire que celles non vertueux qui donne le ton et oui ça veut dire que ça alors ces vertueux sur le plan du fonctionnement électrique parce que ce système permet d’appeler les centrales par coûts croissants et permet de faciliter l’insertion des renouvelables mais c’est la dernière qui est une centrale qui aimait effectivement du co2 qui fait le prix pour tous les autres essais et c’est ça qui effectivement permet un bon fonctionnement du système électrique mais malheureusement un prix de gros qui a complètement diverger ces derniers temps et qui effectivement ne reflète plus tout à fait la structure de coûts du secteur alors parce que il faut expliquer quelque chose ces techniques mais c’est quand même très important de comprendre ça c’est qu’on ne stocke pas l’électricité oui et comme on ne stocke pas les tristes et il faut que l’offre et la demande soit égal à tout instant à tout instant c’est ce qui représentait vous m’arrêtez s’ils voteront par là la fréquence exactement le rte s’assure que il ya une qualité du courant c est la production est égale à la consommation et à des réserves peut appeler si à un moment donné il manque un petit peu de production peut appeler la production qui mentent pour que la fréquence se maintiennent dans gt5 très étroite à 50 hertz plus ou moins 2% voilà c’est à dire 48 ou à 50 de sa tremblote c’est sa maman même et même avant rte commencent à appeler des ressources pour que y’a tout moment un courant de qualité donc c’est un système qui est oui c’est toute la difficulté l’électricité et on y reviendra c’est pour ça que le les pros l’ailé système 100% renouvelable pose des problèmes considérables c’est très bien d’insérer des renouvelables qui sont aujourd’hui de plus en plus compétitif ye qui met pas de co2 mais si on n’a que ça dans le système est bien l’équilibrage devient très périlleux c’est pour ça que la situation en allemagne est encore plus compliquée qu’en france aujourd’hui alors justement parce qu’il ya un lien et parlons-en parce que il ya un sujet quand même 2 il ya le sujet du prix d’ailleurs est ce que vous pouvez dire combien ils payent un français en moyenne pouvaient bien sûr j’ai pris les jeux des chiffres d’eurostat pour ne pas me tromper donner des chiffres précis on garde en france et parce qu’on a fait le choix de la production nucléaire et qu’on a un outil important et est qui et je dirai opérationnel assez largement amortis et qui reflétaient dans l’été revêt la facture moyenne baisser ses 920 euros trv d’hervé tarifs réglementés de vente voici la facture moyenne d’un français 920 euros pour 4800 kilowattheure c’est ce que consomme en moyenne en français pour cette consommation la moyenne européenne serait de 1200 euros soit 28% de plus et les pays qui ont des systèmes peu vertueux où les prix sont plus élevés je gare la belgique ou l’allemagne se fera ce serait 1300 au 1550 euros soit plus de 65% dire qu’en france on reste avec un une électricité très compétitive et sur les 27 pays européens y en a que trois qui ont des des prix à peine plus bas parce qu’ils ont des ressources hydro hydraulique énorme et ça veut dire qu’il ya comme une morale dans cette histoire c’est à dire que une électricité décarbonés aujourd’hui coûte moins cher que l’extrait carbonée oui oui c’est tout à fait vrai c’est d’ailleurs une incitation très forte à aa a continué la décarbonation pas simplement pour avoir suffisamment d’électricité pour développer de nouveaux usages comme la mobilité électrique mais aussi c’est tout à fait vrai le simple fait que les fossiles coûte si cher est une puissante incitation à refaire du nucléaire et à développer du renouvelable mais alors justement le modèle français qui parce que me semble-t-il les paroles la france produit beaucoup beaucoup moins de co2 par kilowattheure que l’allemagne par exemple oui beaucoup moins la moyenne européenne ces 350 grammes et en france on est à moins de 50 ou une cinquantaine de grammes effectivement notre effort à nous c’est par l’évolution du mix et de continuer à faire baisser ce chiffre parce qu’on sait que pour réaliser l’ambition qui est celle de tous les français devaient que le gouvernement a matérialisé dans la stratégie bas carbone il faut qu’on produit plus d’électricité et qu’elles restent aussi peu carbonée qu’aujourd’hui ça ne sert à rien de mettre de l’électricité dans des véhicules électriques elle est produite avec des fossiles on a juste déplacer le problème donc si on vous doit augmenter la production pour servir les véhicules électriques ou pour réindustrialiser ou pour sortir le gaz de certains process industriel et mettre de l’électricité à la place ça n’a pas de sens si on fait ça en revenant à une électricité carbonée il faut que le le contenu carbone reste aussi bas qu’il est aujourd’hui et voir qu’on se rapproche de zéro qu’est ce qui se fait qu’est ce qui fait d’ailleurs qu’on a un modèle qui produit moins de co2 que d’autres ont acquis sous notre modèle est très nucléaire qui vient des années 70 soit sur le 110 on a eu de la chance parce que mes messmer comment dire le réchauffement climatique il le connaissait pas c’est juste alors oui ça c’est très intéressant en fait le programme électronucléaire français a été décidé c’est d’ailleurs assez assez sidérant puisque c’est une décision qui a été prise dans un des derniers conseils des ministres de monsieur pompidou sur proposition de monsieur messmer et dans un autre de ces derniers de ces dernier conseil des ministres il a décidé le train à grande vitesse donc ça a été des des mouvements qui ont je dirais structurer le paysage industriel français pendant 40 ans et on l’a fait pour des raisons d’indépendance énergétique on n’a pas du tout fait pour le bas carbone mais aujourd’hui ce qui fait que le nucléaire revient en grâce est ce le fait qu’il ne produit pas de co2 en exploitation et que ce soit une des sources les moins carboné il ya un peu de co2 évidemment quand on construit puisqu’il faut du béton pour construire une centrale est donc évidemment sur le cycle de vie on doit être à entre 6 et 11 g selon les par kilowattheure est produit selon les différents instituts spécialisés voyez 6 11 par rapport à 50 la moyenne française et 360 la moyenne européenne donc il ya un tout petit peu de co2 émis lié à la pro à la con production à la construction des sites mais pas pendant l’exploitation 0 et en fait c’est ce que je vous disais avant notre discussion on a le droit d’avoir de la chance le l’outil électronucléaire français a été construit pour des raisons d’indépendance énergétique mais aujourd’hui il a une autre vertu qui est celle de produits de ne pas produire de carbone vous avez parlé des des voitures électriques qui se développe beaucoup aujourd’hui on a compris que ça servait à rien de faire des voitures électriques si l’électricité et est produite à partir de charbon ou de lénine qui est encore plus dégueu il faut dire les choses comme un peu en allemagne par exemple mais al’inverse nous on a 2 de l’électricité qui est beaucoup moins carboné encore faut-il que je puisse faire le plein de ma voiture électrique électricité toute fraîche alors vu tuer le pompiste qu’est ce que vous faites pour accompagner le développement de voitures électriques et l’automobile électrique en france c’est une question vraiment d’actualité c’est une question majeure parce qu’aujourd’hui une voiture sur six en france vendus est une voiture électrique l’adhésion à 7 à cette idée à cette technologie est vraiment majeur il ya deux ans on était à 2 % voyez c’était vraiment des early adopters comme on dit en français donc des gens qui étaient un peu d des pionniers des militants de la peta du véhicule électrique aujourd’hui une voiture sur six vendu en france est un véhicule électrique et donc il faut fournir aux français des solutions pour qu’ils puissent se recharger recharger leurs véhicules donc on a là je dirais on a une société qui déploient des bornes de recharge mais c’est un marché très concurrentiel on est leader de ce marché avec 17 % de part de marché donc beaucoup de sociétés ont saisi l’opportunité que ça représente de mettre effectivement sur la voie publique ou chez les français ou dans les entreprises des bornes de recharge donc nous notre spécialité si je peux dire ça va être plutôt d’essayer de fournir aux français non seulement des bornes mais des solutions de recharge avec des ppte et de l’interopérabilité une carte pour payer son électricité ce quelle que soit la borne est aussi des solutions de recharge intelligente pour que la recharge se fasse au bon moment pour ne pas saturer le réseau électrique ça veut dire que le prix il sera variable aussi à la pompe oui alors je pense en fait qu’on va être plutôt sur un système de prix fixes mais avec une incitation si les gens se chargent au bon moment c’est à dire que c’est ça qu’on est aujourd’hui en train d’étudier avec un constructeur automobile français qui va développer une vendre une nouveau véhicule très ambitieux dans le segment moyen de gamme qui devrait représenter des ventes importantes et l’idée c’est que si le client se recharge au bon moment c’est à dire ou montlaur et où il ya peu de demandes sur le réseau je vous donne un exemple concret vous rentrez chez vous à 18h30 vous allumez le four vous regardez la télé vous préparez le bain des enfants si vous mettez votre voiture en charge c’est une catastrophe parce que vous contribuez à la pointe au moment le plus difficile si en revanche vous mettez votre voiture en charge mais qu’elle ne se charge pas avant 21h30 alors là c’est très bien parce qu’au moment où la pointe redescend on peut commencer à charger le véhicule dont ce qu’on va faire c’est inciter les français qui utilisent ce type de recharge en leur donnant fait des points et de la valeur avec un système de porte monnaie électronique circuit payeront l’électricité le prix standard mais ils ont une remise lié aux bons usages et au bon timing de cette recharge il ya un an je vous avais parlé tout à l’heure de réindustralisation la plupart des candidats à la présidentielle en parle tous mais la plupart et puis elle développement des véhicules électriques c’est considérable comment est-ce que comment ça va se passer comment est-ce qu’on va avoir nécessairement une consommation globale qui augmente très fortement auquel cas il faudrait avoir beaucoup plus de moyens de production et ses investissements on le sait très important une centrale nucléaire par exemple ça coûte de l’argent c’est connu ou est-ce que vous allez arriver à équilibrer les choses en faisant baisser la consommation des particuliers dans ce cas comment on fait alors ça c’est vraiment une très très bonne question pas évident d’y répondre en une minute à eux et y être mais bon en gros les la consommation des total en france n’augmente pas depuis 10 ans parce que de manière naturelle la technologie des équipements progresser les équipements consomme moins vous donner un exemple très concret les le nombre d’usagers électrique moyen par ménage est passé de 11 à 30 entre les années 80 et aujourd’hui qu’est ce que c’est qu’un usage d’un appareil électrique un usage s’est par exemple l’éclairage donc c’est pas un appareil c’est par exemple et 15 en poule que vous avez chez vous un éclairage une télévision un frigo d’une plaque de cuisson un rasoir voyez c’est ce genre de ce genre de chose dont il y avait en moyenne 10 ou 11 équipements électriques usages électriques aujourd’hui on est à 30 parce que effectivement il ya une box wi fi des chargeurs dans tous les sens il y avait un sèche linge en plus il y avait un il a une machine à laver en plus si un sèche linge etc et bien pourtant la consommation et la même parce qu’il ya des efforts considérables qui ont été faits par les industriels notamment présents pour l’éclairage on a le même usage le même service rendu avec cinq fois moins d’électricité dans le froid on a le même service rendu avec deux fois moins d’électricité donc depuis des années la consommation est stable malgré le déploiement de l’électricité dans de nombreux usages mais demain avec le déploiement de la mobilité électrique et la réindustrialisation on n’arrivera plus à réaliser cette prouesse c’est à dire que si il va falloir donc augmenter la capacité de production et les scénarios de rte donc le réseau de transmission d’électricité font ressortir un scénario moyen à puce 30 35% mais nous nous pensons que plus on arrivera à aider les français à consommer moins moins on aura de nouvelles de nouvelles installations à réaliser et plus on sera conforme à notre raison d’être c’est à dire de permettre d’avoir une électricité décarbonés compétitive oui c’est à dire que renforcer les gens consomment 1 individuellement oui vous serez moins obligé d’investir dans l’hexagone de production tu as fait ça et donc ce sont l’ensemble sera moins cher c’est ça le raisonnement tout à fait parce que l’eau s’ils scénario demande moyens c’est plus 35 si on fait pas d’efforts d’économies d’énergie ça peut être plus 40 + 50 si on est très efficace ou si un peu moins de réindustrialisation sera peut-être plus 10 on n’est pas quand même très fort pour savoir ce qui se passera dans 20 ans ou dans quinze ans donc ça + 35 c’est une donnée moyenne si vous laissez en espérance mais ça peut ça peut se déplacer d’un côté ou de l’autre c’est pour ça que nous nous sommes persuadés qu’il faut que nous aidions tous nos clients à consommer moins et je vous donne un exemple très concret on a dépensé depuis dix ans plus de 100 millions d’euros c’est quand même pas rien pour développer des systèmes permettant aux clients de visualiser leur consommation et de réduire celle-ci aujourd’hui tous les français qui sont clients d’edf c’est à dire à peu près 70 % d’entre eux peuvent accéder à une information complète qu’il sur leur consommation de la veille de la semaine dernière se comparer avec des pairs donc des gens qui ont le même type d’ usage que par exemple une famille une maison deux enfants savoir ce qu’il vient du froid l’electricite de l’éclairage etc et avoir des suggestions pour consommer moins et bien ceux qui utilisent fréquemment cette application il arrive à consommer en moyenne 5% de moins chaque année 5% oui tout à fait donc ce qui est plus que le coup l’augmentation du coût en moyenne voyait en 2020 les tarifs ont augmenté de 4% cette année 2,1 l’année prochaine 4 donc voyez que si vous faites baisser votre volume consommé 2 5% par an vous faites mieux vous battez en fait l’augmentation du prix unitaire mais la difficulté c’est qu’il n’y a que 1 million et demi de français qui utilisent cette application fréquemment et donc comment elle s’appelle pas ce qu’on peut en faire la promo les échos et moi mais et qu il aille on est en train de faire la promo justement c’était un sujet qu’on a discuté en comité exécutif récemment on a 1 6 million d’utilisateurs sur 24 dont un an et demi qu’ils utilisent fréquemment c’est à dire plus d’une fois par mois et ce sont ceux-là qui en tirent des bénéfices et donc nous on aimerait que 10 millions 15 millions de français utilisent cette base de données cette information pour baisser leur consommation et je pourrais dire la même chose pour les professionnels et les entreprises donc nous faisons des efforts qu’ont si d’érable pour que les clients puissent maîtriser leur consommation mais alors dites moi il ya une question qui secoue le monde de l’énergie depuis très longtemps celle de la concurrence et les gens qui nous disaient ramé la concurrence à faire baisser les prix et puis on s’est aperçu que c’est exactement comme ça que ça s’était passé expliquait donc et quel est le rapport entre les prix de l’énergie et la concurrence en europe une ati lent alors on pensait que ça allait faire baisser la les prix parce que les premiers pays qui ont mis en place la concurrence ont obtenu des baisses de prix parce que le monopole qui étaient en place dans ce pays était pas efficace mais si vous avez une société qui fait bien son boulot et que vous mais fait entrer dans l’est dans le système des acteurs qui sont pas plus performant vous ne faites pas baisser les prix et par ailleurs la diffusion des prix de gros dans l’est dans les hauts fonds qu’au contraire on peut voir les prix monter donc aujourd’hui on peut constater qu’il ya de la concurrence nous avons perdu des parts de marché ça nous a stimulés pour développer notre innovation ça a plein de bonnes propriétés mais les concurrents ne sont pas moins cher que nous met donc en fait les inducteurs de coûts fondamentaux du système sont plus puissants que l’arrivée des consommateurs donc les prix montent malgré la concurrence alors quelqu’un pourrait me dire oui mais si avait pas de concurrence il serait peut-être un peu plus cher peut-être j’en sais rien mais en tout cas 1000mercis mystérieuse affaire disait samuel beckett elle est déjà un peu moins mystérieuse cette affaire et les riques marc benner millemercis tu es formidable on peut l’applaudir on est on est devenue en quelques minutes un peu plus intelligent ou un peu moins bête au choix merci merci beaucoup on se retrouve dans quelques instants pour une session qui va vous transporter dans les profondeurs de notre planète on vous propose une rencontre avec robert mcfarlane l’homme qui a parcouru le centre de la terre on revient tout de suite [Musique] [Applaudissements] [Musique]

Leave a comment