Skip to content Skip to sidebar Skip to footer
0 items - £0.00 0
0 items - £0.00 0

Comment créer NFT et vendre ?

Comment créer NFT et vendre ?

vendre ses NFT sans frais ? Une fois votre wallet créé, il vous faut choisir une marketplace. C’est là que vous pourrez créer et vendre vos NFT. Parmi les plus connus, on peut évidemment citer Opensea, Rarible ou Mintable. Tous se présentent comme des galeries d’art numérique, où les transactions se font en cryptomonnaies.18 mars 2022 Ou dessiner des NFT ? Opensea. Vous pouvez créer rapidement et facilement votre jeton numérique sur cette plateforme, leader du marché. Opensea ne nécessite pas de connaissances en codage et est très simple d’utilisation. La plateforme compte plus de 142 000 NFT à ce jour et attire de nombreux acheteurs.10 déc. 2021 Quelle NFT va exploser ? Top 10 des cryptos NFT à exploser en 2022 Quel NFT rapporte ? Ces NFT valent, selon le point de vue, des fortunes et un Bored Ape peut s’échanger 200 ETH (1 ETH vaut plus de 3500 dollars, plus de 3 000 euros). Investir dans une collection si cotée est donc un investissement très rentable sur lequel vous pourrez même faire une plus-value en l’espace de quelques jours.3 avr. 2022 Quel type de NFT se vend le plus ? CryptoPunk, la série de NFT les plus chers Entre CryptoPunk #7523 (11,8 millions de dollars), #4156 (10,35 millions de dollars), # 7804 (7,56 millions de dollars), #3100 (7,51 millions de dollars), la série de NTF CryptoPunk est la plus chère du monde.21 janv. 2022

Quelle NFT se vend le mieux ?
Comment obtenir des NFT gratuit ?
Quel NFT se vend le mieux ?
Est-il facile de vendre un NFT ?
Pourquoi les NFT sont si cher ?
Quel est le but des NFT ?
Quel logiciel pour créer des NFT ?
Quels sont les risques des NFT ?
Comment convertir une image en NFT ?
Est-ce que les NFT sont rentable ?

Quelle NFT se vend le mieux ?

Quel type de NFT se vend le plus ? CryptoPunk 7523, 11,8 millions de dollars CryptoPunk 7523 est le NFT le plus cher au monde de la collection des auteurs CryptoPunk qui ont monopolisé les premières places de ce classement.11 août 2022

Comment obtenir des NFT gratuit ?

La première méthode consiste à jouer à des jeux NFT Play to Earn. Ces jeux sont spécifiquement conçus pour encourager le trading de NFT. Dans ce cas, les jetons non fongibles ont une réelle utilité au sein du jeu. Vous pouvez également obtenir des NFT gratuits en les créant vous-même, avec des frais de gaz minimes.22 juil. 2022

Quel NFT se vend le mieux ?

Quel NFT se vendent le mieux ?

Est-il facile de vendre un NFT ?

Créer un NFT et le vendre est relativement simple. Tout commence par sélectionner une plateforme d’achat-revente de NFTs et un portefeuille crypto en ligne compatible avec cette plateforme.30 août 2022

Pourquoi les NFT sont si cher ?

Pourquoi est-ce que ça coûte aussi cher ? Quand on achète un NFT, on achète le titre de propriété d’une œuvre d’art. Là où c’est un peu plus complexe, c’est que les NFT concernent des œuvres digitales —reproductibles à l’infini.

Quel est le but des NFT ?

Les NFT permettent aux joueurs de posséder des objets uniques dans le jeu. Que ce soit pour le plaisir, l’authenticité ou dans un but de compétition, ces jetons peuvent alimenter les écosystèmes du jeu.

Quel logiciel pour créer des NFT ?

Vous n’avez pas besoin d’un logiciel spécial pour créer un NFT. Vous pouvez créer votre art, tout comme vous le feriez pour un client ou votre portfolio. J’utilise généralement Adobe Character Animator, Adobe illustrator, photoshop et Adobe After Effects.

Quels sont les risques des NFT ?

Le risque des contrats intelligents et de la maintenance NFT est un risque important qui prévaut actuellement sur le marché NFT. Il existe plusieurs scénarios dans lesquels des pirates informatiques attaquent un réseau DeFi (finance décentralisée) et volent une grande quantité de crypto.

Comment convertir une image en NFT ?

Pour créer votre NFT, vous n’aurez qu’à télécharger le fichier de votre choix. Les extensions JPG, PNG, GIF, WEBP, MP4 or MP3 sont acceptées. C’est ensuite que vous devrez choisir votre tarif fixe, un tarif libre ou une enchère limitée dans le temps, par exemple.

Est-ce que les NFT sont rentable ?

Effectivement, pour acquérir un NFT Art rentable, il faut pouvoir le revendre avec, en prime, une plus-value. L’important est donc de parier sur le bon cheval, mais surtout, de choisir la bonne écurie.28 mai 2022


Salut! Dans cette vidéo, je vais t’apprendre à créer et à vendre un NFT, par exemple une image numérique, une animation ou encore un morceau de musique. Bon, faut pas t’attendre non plus à gagner tout de suite des millions, mais ça peut être quand même un super bon moyen pour un jeune artiste de se faire connaître. Et pourquoi pas, d’empocher un petit peu d’argent. D’abord, il faut savoir que quand tu vends ou achètes des NFT ça se passe obligatoirement en cryptomonnaie parce que l’un comme l’autre sont enregistrés dans ce qu’on appelle la blockchain. Alors t’inquiète pas, ça ne veut pas dire que c’est très compliqué, mais ça veut dire quand même qu’il faut maîtriser plusieurs outils, 4 au total. Je vais les présenter l’un après l’autre. D’abord, il faut choisir une cryptomonnaie. Je te propose de choisir le Cardano et sa monnaie ADA Son gros avantage, c’est d’avoir des frais de transaction pas trop élevés et en plus, elle est basée en Suisse, à Zoug. Pour utiliser cette monnaie, il faut un wallet, un porte-monnaie numérique. Alors, je te propose d’utiliser Yoroi qui est justement compatible avec la monnaie Cardano. Je te mets tous les liens que j’ai utilisés pour cette vidéo dans la description. Alors voilà, on est sur le site de Yoroi Il faut d’abord télécharger le programme. On est sur Chrome, donc on va télécharger comme ceci. Et puis, en fait, c’est une extension de Chrome. “Ajouter l’extension”. Voilà, l’extension a été rajoutée. On la trouve juste ici. Ensuite, tu ouvres donc l’extension. On choisit la langue. Elle est en français, ça tombe bien. On accepte les conditions. Je te laisserai lire dans le détail. Ensuite, on nous demande pour les URL. Ça, c’est une fonctionnalité qu’on n’aura pas besoin dans l’immédiat, donc on peut la sauter. Et puis, ce qui nous intéresse, c’est de créer un wallet. La monnaie : on va donc choisir le Cardano parce qu’elle sera compatible avec les NFT qu’on va créer. Et puis donc, “créer un wallet”. Ensuite, tu peux donner un nom à ton porte-monnaie. Je vais l’appeler “Alex-Cardano”. Tu choisis un mot de passe. Ensuite, on nous avertit de bien faire attention que personne ne regarde notre écran parce que là apparaît ton propre mot de passe créé avec 15 mots choisis aléatoirement. Il est hyper important. En fait, c’est la seule solution pour retrouver ton compte si jamais tu oublies le mot de passe que tu avais choisi précédemment. J’ai pris du papier, un crayon. Je vais noter à la main ce mot de passe comme ça, même si on me pirate mon ordinateur, personne ne pourra trouver ce mot de passe. C’est fait. J’ai mon mot de passe et maintenant on m’indique tous les mots de mon mot de passe dans le désordre et je vais devoir les remettre dans l’ordre. Comme ça, le système sera sûr que j’ai bien noté quelque part mon mot de passe. Je confirme. Et voilà, mon compte a été créé. Alors on voit que j’ai encore zéro argent : 0,000 ADA. On peut voir déjà les onglets “envoyer” et “recevoir” de l’argent. On va y revenir plus tard. Et maintenant, on va donc acheter des ADA, donc la monnaie de Cardano. Parce que même si la plateforme de NFT qu’on va utiliser est gratuite, on devra payer quand même ce qu’on appelle les frais d’essence. En fait, dès qu’une opération s’effectue, par exemple un transfert d’argent, ça va demander de résoudre des calculs super complexes. Et c’est tout un réseau d’ordinateurs qui sera mis à contribution. Bref, nous maintenant, on doitacheter donc de la cryptomonnaie, des ADA, et je te propose d’aller sur le site Coinbase. C’est ici qu’on va pouvoir acheter de la cryptomonnaie. Donc, encore une fois, on devra créer un compte, alors tu commences par indiquer ton adresse e-mail. On remplit les champs : prénom, nom… tu choisis encore une fois un mot de passe. Tu acceptes les conditions. Encore une fois, je te laisserai lire en détail. Et voilà, un e-mail de vérification a été envoyé à mon adresse e-mail. Je vais tout de suite m’y rendre pour confirmer mon adresse. Important aussi, pour que ton compte soit complètement sécurisé, t’auras besoin de deux choses : de ton téléphone et de ta carte d’identité. Donc ici, j’indique mon numéro de téléphone portable et je devrais recevoir par SMS le code de validation, je l’ai bien reçu. Je confirme que j’habite en Suisse. Encore d’autres indications… C’est très sécurisé, comme c’est un peu comme un compte bancaire, un peu comme un e-banking de banque traditionnelle. “Pourquoi utilisez-vous Coinbase ?” Ça, c’est plutôt pour eux, pour leurs sondages. On va mettre “investissement”. Source de revenus : “profession”. Et je vais mettre que je suis employé. Quelle quantité de cryptomonnaie envisagez-vous d’échanger par an? On va mettre le minimum parce qu’on va vraiment pas mettre beaucoup d’argent. Secteur d’activité… on va mettre “arts et médias”. On soummet. Et pour être bien sûr de votre identité, c’est là que vous aurez donc besoin aussi de votre carte d’identité ou de votre passeport. Alors moi, j’ai choisi de prendre avec ma carte d’identité nationale. Et puis ensuite, vous pouvez choisir de soit la prendre en photo directement avec la webcam de votre ordinateur si vous en avez une. Ou alors avec votre téléphone, on va essayer directement avec l’ordinateur, ce sera plus simple. Le verso. Ça a été super rapide, ça a déjà été vérifié. On nous demande une carte bancaire, je vais ajouter ma carte de crédit, juste pour acheter les cryptomonnaies nécessaires pour mettre en vente un NFT. Ça représentera à peu près 20 franc. Voilà mon nom, le code de ma carte. Date d’expiration. Et voilà, mon compte semble prêt. On va pouvoir maintenant acheter des cryptomonnaies. On clique donc sur l’onglet “achat/vente”. Et puis, on choisit la monnaie qu’on veut acheter. Donc nous, on va choisir la monnaie Cardano. Et le montant on va acheter pour 20 euros, ça devrait être suffisant pour mettre en vente nos NFT et payer les frais d’essence, comme je te disais juste avant. “Prévisualiser l’achat”… Et voilà, on voit ici qu’il y a des frais. Coinbase va nous prendre 1,49 euro pour réaliser cette transaction, donc pour acheter ces ADA. Au total, ça nous fera 9,626 ADA pour 20 euros d’achat. On va alors cliquer sur “acheter”. “Votre achat a réussi”. On va dans l’onglet “actifs” et on voit que l’argent est bien arrivé. Fr. 19.80, ce qui représente 9,626 ADA. Ensuite, il va falloir transférer cet argent qu’on vient d’acheter vers notre porte-monnaie, notre wallet qu’on a créé tout à l’heure. Pour ça, c’est facile. On retourne donc sur Yoroi. On va sur l’onglet “recevoir”. Et puis là, on voit notre adresse. En fait, c’est l’adresse de notre compte et on peut copier cette adresse en cliquant sur la petite icône. Sur Coinbase, on va dans “envoyer/recevoir”. Et puis là, on voit les champs indiqués. Pour où envoyer l’argent, on peut mettre soit portable, e-mail ou adresse. C’est donc l’adresse de notre au porte-monnaie, celle qu’on a copiée sur Yoroi. Donc, on va dans “envoyer/recevoir”. Et puis, si on met l’argent qu’on veut envoyer, on va mettre presque la totalité, mais pas complètement, parce qu’il y a encore une fois des frais de transaction, comme toujours. Voilà, on confirme. “Envoyer maintenant”. On a reçu un code de confirmation par SMS qu’on doit encore indiquer ici. Petite sécurité supplémentaire… On confirme… et c’est fait. 8,74 ADA ont été envoyés sur notre porte-monnaie. On nous indique que ça dure généralement moins de 5 minutes pour que l’argent arrive sur notre porte-monnaie. “Terminé”, On retourne sur Yoroi pour voir si l’argent est bien arrivé, dans “transaction”. Et c’est bien le cas. On voit 8,74 ADA. Voilà qui devrait être suffisant pour mettre en vente notre premier NFT. La troisième étape, c’est de minter, donc de télécharger ton oeuvre numérique sur la plateforme de NFT. Et pour ça, on va choisir la plateforme NFT Maker. Voici le site. On va tout simplement sur “mint NFT”. Seulement certains formats sont acceptés sur ce site-là : .jpg, .jpeg, .gif et .png. L’autre chose hyper importante, c’est qu’il faut que ce fichier t’appartienne, que tu aies tous les droits d’auteur. C’est le cas si c’est un dessin que tu as réalisé toi-même ou une de tes photos. Ça parait logique puisque tu peux te faire de l’argent en vendant cette oeuvre. Nous on va utiliser un petit GIF que j’ai réalisé moi-même exprès pour cette vidéo. Donc voilà, on est sur le site NFT-maker.io. Il suffit d’aller dans “mint NFT”, on choisit notre fichier. On met “suivant”, on peut donner un titre. On doit même donner un titre. Par contre, les autres champs sont optionnels. On coche la case seulement si les images ne sont pas appropriées pour tous les publics. Ici, c’est pas le cas. On peut cliquez sur “suivant”. Et voilà s’affiche ici le montant qu’on devra verser pour créer ce NFT, et ça se monte donc à 4,41 ADA. Donc, ici, comme toujours avec les cryptomonnaies, on trouve l’adresse vers laquelle envoyer ce montant. Donc, c’est super important, comme c’est bien écrit, d’envoyer le montant exact. Donc, bien copier tous les chiffres après la virgule à cette adresse-là. Et ici on voit comme c’est indiqué, qu’on utilise bien la monnaie Cardano avec des wallets comme par exemple Yoroi, c’est celui qu’on a créé au tout début. Donc on peut copier l’adresse vers laquelle envoyer l’argent avec la petite icône ici. On retourne dans notre wallet Yoroi. “Envoyer”. Et dans le destinataire, on copie cette adresse. Ensuite, on indique donc le montant bien exact. Pour être exact, autant faire un copier-coller. Tout paraît en ordre. On clique sur “suivant”, on demande le mot de passe, c’est celui qu’on a créé au tout début. Et voilà, c’est fait. Ce qui est génial avec les cryptomonnaies, c’est que dans ton wallet, tu peux avoir de l’argent, donc dans différentes monnaies, dans les différentes cryptomonnaies existantes, mais aussi des NFT. Donc, l’image qu’on a créé en NFT maintenant va se trouver directement dans notre wallet. On retourne sur NFT Maker et voilà, c’est confirmé. Le site confirme qu’il a bien reçu l’argent et donc que notre NFT a été minté. On clique sur “done” et on voit notre NFT ici. C’est bien le titre que j’ai donné juste avant. Donc voilà, on retourne sur Yoroi, dans “tableau de bord”, on va dans l’onglet “recevoir” et on voit ici qu’une ligne est apparue. C’est donc normalement le GIF qui est en NFT et qui m’appartient pour l’instant. Alors, on peut copier l’adresse. Et puis, il y a un site où on peut visualiser ces NFT. Ce site, c’est pool.pm. On peut faire simplement une recherche. Et ici, on va coller l’adresse de notre NFT qu’on a créé… et le voilà. Il reste donc la dernière étape à effectuer, la quatrième, c’est de mettre en vente ce NFT. Pour ça, on va utiliser la plateforme cnft.io. Donc on clique sur “sell tokens”. Et comme on n’a pas encore de compte, on doit en créer un. Et voilà, notre compte a été créé et on va cliquer sur Wallet et “add wallet” pour relier ce compte-là à notre porte-monnaie, donc à Yoroi. Alors on voit un QR code s’afficher et une adresse aussi. Et on voit déjà combien ça va nous coûter de mettre en vente une oeuvre sur ce site. Le prix est de 2,22 ADA. Donc, comme on l’a fait déjà pour la plateforme NFT Maker, on va devoir verser l’argent pour pouvoir mettre en vente notre NFT. Donc encore une fois, on copie l’adresse. On retourne dans Yoroi. On va dans l’onglet “envoyer”, sous “destinataire”, on copie l’adresse. On envoie à nouveau le montant exact demandé et on clique sur “suivant”. On indique le mot de passe de Yoroi. “Envoyer”. Et voilà, dans Yoroi, on voit dans “transactions” qu’elle a bien effectuée. “ADA envoyés”. Et notre compte a été débité de 2,38 ADA. On retourne sur cnft.io. On est dans notre tableau de bord, on va dans l’onglet “inventaire” cette fois. Et voilà, notre GIF est arrivé, notre NFT, puisque, comme je l’ai expliqué avant, maintenant en fait notre compte sur cnft.io est bien relié à notre wallet, à notre porte-monnaie où est enregistré notre œuvre numérique. Maintenant qu’on l’a ici, on pourra la mettre en vente. On sélectionne l’oeuvre. Et on clique sur “sell token”. Maintenant, il faut choisir à quel prix on veut vendre au minimum cette oeuvre. On voit ici que le minimum du minimum est de 8 ADA. Mettons au moins cinq fois plus… Allez, soyons fous, mettons 50 ADA. 50 ADA, qu’est ce que ça fait en francs suisses? On peut rapidement avoir la réponse. Il y a plein de convertisseurs en ligne qui se basent sur les cours actuels des cryptomonnaies. 50 ADA, c’est à peu près 100 francs suisses. On confirme la vente. On peut aller dans “notifications” et on voit ici que notre oeuvre est bien mise en vente, on peut la regarder. Et voilà ce que ça donne. Et donc, ici, tout le monde peut l’acheter en cliquant sur “buy”. Quantité… important, 1 sur 1. Parce qu’il s’agit bien d’un NFT donc il n’y a pas de copie de ce fichier. Si quelqu’un achète ce fichier-là, il achète bien l’original. Impossible d’obtenir une copie. Et si tu veux augmenter tes chances de vendre ton oeuvre, tu vois qu’il y a plusieurs boutons pour partager cette vente, pour en faire la pub sur Facebook, WhatsApp, Twitter. À toi de communiquer dessus pour être sûr de trouver des acheteurs. On est arrivé au bout de ce tutoriel, hésite pas à commenter et surtout à me faire part de tes propres expériences avec les NFT.

Leave a comment